RSS

Tricastin 1 : perte de réseau national, turbine trip et arrêt d’urgence automatisé!

01 Mar

 

Un incident réseau a déclenché un arrêt d’urgence automatisé du réacteur n°. 1 du CNPE 1 du Tricastin (Drôme). L’évènement se serait produit hier soir vers 20h (?) et n’a pour l’instant, pas été suivi d’un communiqué officiel de l’exploitant ni de l’Autorité de Sureté Nucléaire. Les rares informations disponibles ont été publiées sous la forme d’un communiqué laconique et quasi-Stalinien de France-Bleu Drôme Ardèche.

Au Tricastin, une perte de charge de la turbine débouche sur l’arrêt d’urgence automatisé du réacteur

Il semble, d’après les rares informations disponibles ce matin, qu’un incident de ligne ait affecté le réseau 225 KV évacuant (sic) l’électricité de la tranche n°. 1 de la centrale nucléaire du Tricastin. L’incident se serait produit dans la nuit du 28 février au 1er mars et aurait provoqué une certaine confusion chez les riverains du CNPE.

D’après les premières déclarations de l’opérateur dont on attend toujours le communiqué officiel, un isolateur défaillant (ou un parasurtenseur défectueux ?) aurait provoqué un arc électrique ; à la suite de ce court-circuit le réseau THT “national” se serait mis en défaut ce qui aurait provoqué la mise en sécurité du groupe turboalternateur de production et entrainé dans la foulée l’arrêt automatisé du réacteur n°. 1.

2013-03-01_10h35_11

(1) Une tranche de CMPE doit en principe être alimentée par 2 lignes indépendantes (IRSN)

Même si la tranche impactée par l’incident du réseau national est théoriquement alimentée par une seconde ligne électrique indépendante (ligne auxiliaire), le ou les réacteurs privés d’alimentation principale se trouve(nt) soudain privé(s) de la voie « d’évacuation » de l’électricité produite. Comme la production de vapeur ne peut stopper instantanément du fait de la présence de produits de fission “instoppables” dans le combustible nucléaire, la seule réponse à cet incident consiste à soulager le groupe turboalternateur en l’isolant du réseau. Cet arrêt est généralement automatisé et simultané avec l’arrêt d’urgence du réacteur qui agit, lui, à plus long terme.

Analyse des premiers commentaires de l’exploitant EDF

Les premiers commentaires d’EDF recueillis dans la soirée par l’intermédiaire de France-Bleu Drôme Ardèche sont plus que laconiques et sont probablement directement tirés d’un cahier de procédure de l’exploitant : on y retrouve les mentions très connues de “claquement” ou de “très grand bruit” (ne jamais évoquer une explosion), de “grande lueur” ou de “flash” (ne jamais évoquer un court-circuit), et toujours ajouter qu’il n’y a aucun danger, alors que les installations sont ou ont été en fait soumises au stress d’un évènement majeur au cours duquel une bonne partie des systèmes de sécurité du réacteur sont mis en œuvre afin de faire baisser au plus vite la température du cœur.

Une perte de réseau électrique similaire a failli déboucher sur un accident grave à Forsmark en 2006

Le 25 juillet 2006, le réacteur n°. 1 de la centrale nucléaire de Forsmark, à 100 km au Nord de Stockholm, 2 s’est retrouvé, selon les dires d’un ingénieur ayant travaillé sur le site – dires que nous avons soigneusement vérifiés – très près d’un début de fusion du combustible nucléaire à la suite d’un défaut similaire au niveau du réseau électrique d’alimentation. La tranche n°. 1 avait alors été confrontée à un blackout station 3 durant environ 23 minutes, une partie ou la totalité des moyens électriques annexes (groupes électrogènes) ayant refusé de démarrer suite à des problèmes de batteries de démarrage.

L’incident avait à l’époque manifestement “refroidi” la Suède qui avait décidé, suite à cet incident classé très “généreusement” au niveau INES 2 4, l’arrêt pour vérification de 5 des 10 réacteurs nucléaires du pays.

2013-03-01_11h46_45

(1) Le haut du combustible est découvert environ 30 minutes après le SBO (ORNL, 1981)

L’indécrottable indifférence exploitant / autorités de contrôle

EDF ne réagissant pas, l’ASN ne réagissant pas, la presse ne s’emparant pas ou peu de ce nouvel incident 5 ce beau trio expert en huitièmes de soupir s’efforce ainsi de poursuivre la banalisation de la survenue de procédures d’arrêts automatisées 6 au niveau d’un parc français vieillissant ; le jour où l’alerte sera plus sérieuse et où quelque chose se passera mal lors de la procédure critique d’arrêt d’urgence, nous vous fichons notre billet (de blog) que les toutes premières communications diffusées sur les médias débuteront par : “Il s’est produit un flash et un grand bruit à proximité d’une centrale nucléaire” et se termineront par “les autorités maitrisent intégralement la situation, ne craignez rien”. A suivre, football…

EDIT (12h50) Le communiqué d’EDF a été mis en ligne, l’heure de publication n’est hélas pas indiquée. Nous y relevons la piste d’un parasurtenseur de ligne THT « rompu » en sortie de cabine transfo. A suivre…


Sources :

Tricastin : spectaculaire incident électrique à la centrale nucléaire – leparisien, 1313

Spectaculaire incident à la centrale nucléaire du Tricastin dans la Drôme – franceinfo, 28213

Incident du 25 juillet 2006 en Suède : catastrophe nucléaire évitée de justesse rsdn / libération, 576

Station Blackout at Browns Ferry 1 – Accident Sequence Analysis – ornl, 1981

 

Source de cet article et références: Gen4.fr

http://lesmoutonsenrages.fr/2013/03/01/tricastin-1-perte-de-reseau-national-turbine-trip-et-arret-durgence-automatise/#more-40031

 
2 Commentaires

Publié par le 1 mars 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

2 réponses à “Tricastin 1 : perte de réseau national, turbine trip et arrêt d’urgence automatisé!

  1. robert espierre

    2 mars 2013 at 15 h 48 min

    votre voiture a 40 ans…
    nos centrales ont 40 ans…

     
    • robert espierre

      2 mars 2013 at 15 h 51 min

      ma voiture ne démarre plus….
      vous voulez m’aider à la pousser!

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :