RSS

Espagne: CaixaBank annonce vouloir supprimer quelque 3.000 emplois….

25 Fév

 

La première banque en Espagne par les actifs, CaixaBank, a annoncé lundi un plan social qui prévoit la suppression de quelque 3.000 emplois, soit environ 10% des effectifs actuels, dans un contexte de restructuration du secteur en crise.

La banque a vu son bénéfice net fondre de 78,2% en 2012, à 230 millions d’euros, plombé par un important effort d’assainissement de son exposition au secteur immobilier sinistré.

Afin de s’adapter à l’environnement économique et après la récente intégration des caisses d’épargne de Banca Civica et la prochaine incorporation de Banco de Valencia, Caixabank considère nécessaire de mettre en oeuvre un plan de restructuration, a indiqué la banque dans un communiqué.

L’application de ces mesures de restructuration touchera quelque 3.000 employés, a ajouté la banque, un porte-parole précisant qu’il s’agissait de réduire les effectifs d’environ 3.000 emplois.

Fin 2012, CaixaBank comptait 32.625 employés, soit 5.632 de plus qu’un an auparavant, et 6.342 succursales (environ un millier de plus que fin 2011) en raison des acquisitions de la banque.

Comme prévu par la loi espagnole, la direction de la banque a donc entamé une période de dialogue et de négociation avec les syndicats, qui pourrait se poursuivre jusqu’à fin avril, précise Caixabank dans son communiqué.

Le secteur bancaire espagnol a été fortement ébranlé par l’éclatement de la bulle immobilière en 2008, qui a gonflé le taux des créances douteuses dans leurs bilans.

Celui de CaixaBank a grimpé à 8,62% à fin 2012, en raison notamment de l’intégration du portefeuille de Banca Civica. Il reste toutefois inférieur à la moyenne du secteur, qui a atteint un record à 11,38% en novembre.

Considérée comme pas viable, la banque nationalisée Banco de Valencia a été vendue comme prévu fin décembre à CaixaBank, après l’assainissement de ses finances qui a coûté six milliards d’euros en fonds publics.

Les autorités espagnoles ont imposé aux banques de nettoyer une fois pour toutes leur bilan, ce qui doit les conduire à réaliser plus de 80 milliards d’euros de nouvelles provisions en 2012.

Après l’important effort réalisé en 2012, CaixaBank affirme avoir couvert 87% des exigences réglementaires.

Sur le plan social, le secteur bancaire, jugé surdimensionné par rapport à la taille du pays, a perdu plus de 28.000 emplois entre 2008 et 2011, passant de 270.855 à 243.041 salariés, selon la Banque d’Espagne. Le nombre d’agences bancaires est passé de 45.662 à 39.843.

Selon les syndicats, 20.000 emplois devraient être supprimés dans le secteur sur les cinq prochaines années, dont 4.500 chez Bankia. La quasi-faillite de la banque issue de l’union de grandes caisses d’épargne a précipité une aide européenne au secteur bancaire espagnol de plus de 40 milliards d’euros.

Afp

 

 

 
2 Commentaires

Publié par le 25 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

2 réponses à “Espagne: CaixaBank annonce vouloir supprimer quelque 3.000 emplois….

  1. robert espierre

    26 février 2013 at 12 h 13 min

    ALERTE

    Le site LIESI vient d’être CENSURE

    Les articles n’ont pas plu!!!!

    ALERTE
    26 02 2013 12h00

     
    • realinfos

      26 février 2013 at 13 h 16 min

      Merci pour l’info Robert,La police de la pensée du NOM est définitivement en marche,le début de la fin….!

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :