RSS

Avec un endettement de 56 millions d’euros, l’UMP s’apprêterait à licencier un tiers de ses permanents

22 Fév

 

Avis de gros temps à l’UMP. Avec un déficit de près de 56 millions d’euros, les comptes du Parti dirigé par Jean-François Copé sont dans le rouge. Deux raisons principales à cette situation financière délicate : la défaite aux sénatoriales a privé le parti de 500 000 euros, et la défaite aux législatives a fait perdre, quant à elle, 10 millions d’euros annuels de subventions. C’est la faute également aux militants, qui sont moins nombreux : les cotisations sont passées de 8 millions d’euros à 5,5 millions entre 2007 et 2010. Même baisse pour les dons (9,1 millions d’euros en 2007, 7 millions en 2010).

Résultats ? Les banques qui ont prêté à l’UMP « lorgnent sur son siège », d’après Rue89. Mais ce n’est pas tout. Selon Le Point, le parti s’apprêterait à licencier une partie de son personnel : « Dans les couloirs du siège, rue de Vaugirard, à Paris, les rumeurs de licenciements vont bon train », écrit l’hebdomadaire. Combien de personnes seront concernées ? « Peut-être une quarantaine de permanents, soit un gros tiers, sont menacés, a confié un responsable. Mais rien ne se fera avant le scrutin de septembre ». Un scrutin pour lequel l’UMP devra également trouver un financement. Et ce n’est pas gagné, car « le Conseil constitutionnel n’a pas encore statué sur les comptes de campagne de Sarkozy. En jeu : le remboursement, ou non, de 11 millions d’euros », rappelle Le Point.

Au moins, Jean-François Copé peut se consoler avec son micro-parti : en 2012, le club Génération-France.fr affichait des dons record s’élevant à 428 731 euros.

*** Sources
– D. Hassoux, « L’UMP saignée par la défaite, et par Copé », Le Canard n°4802, 07.11.2012
– François Krug, « L’UMP bientôt à la rue ? Les banques lorgnent son siège », Rue89, 14.01.2013
– « Le plan social qui menace l’UMP », Le Point n°2110, 21.02.2013

http://www.politique.net/2013022102-licenciement-ump.htm?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+politique-net+%28Politique.net+%3A+A+la+Une%29

 

 

 
1 commentaire

Publié par le 22 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Une réponse à “Avec un endettement de 56 millions d’euros, l’UMP s’apprêterait à licencier un tiers de ses permanents

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :