RSS

Astéroïdes : bientôt un bouclier spatial pour s’en protéger ?

20 Fév

Le projet Atlas pourra détecter des objets célestes de 45 mètres de diamètre une semaine avant un impact sur la Terre.

 

Le projet Atlas pourra détecter des objets célestes de 45 mètres de diamètre une semaine avant un impact sur la Terre.

 

Alors qu’une pluie de météorites a frappé la Russie et qu’un astéroïde à frôlé la Terre vendredi, comment la planète est-elle préparée pour faire face à un ciel qui semble de plus en plus vouloir nous tomber sur la tête ? Aux Etats-Unis, la Nasa, des universités et des groupes privés sont mobilisés pour développer des systèmes d’alerte capables de repérer à l’avance de petits astéroïdes potentiellement dévastateurs. L’agence spatiale américaine souligne toutefois qu’un tel risque est rare : « Un incident de cette ampleur ne se produit en moyenne qu’une fois tous les 100 ans », explique Paul Chodas, un des responsables du programme de la Nasa pour la détection des objets célestes proches de la Terre « Near-Earth Object Program Office » (NEOO).

« Le programme de la Nasa se concentre depuis ces dernières années sur la détection des petits astéroïdes et des progrès ont été accomplis », a relevé Lindsey Johnson, patron du programme du NEOO. Selon lui, « il y a dix ans, on n’aurait pas pu détecter 2012 DA14 », l’astéroïde de 45 mètres de diamètre qui a frôlé la Terre et qui aurait été capable d’anéantir une grande agglomération. Ce responsable avait rappelé que ces objets sont nombreux dans le voisinage de notre planète – environ 500 000 – et difficiles à traquer vu leur petite taille.

Selon les chercheurs, le projet Atlas (Asteroid Terrestrial-Impact Alert System) qui scrutera l’ensemble du ciel visible toutes les nuits, pourra détecter des objets de 45 mètres de diamètre une semaine avant un impact sur la Terre. Pour des astéroïdes de 150 mètres de diamètre, ce système, qui pourrait fonctionner à la fin 2015, offrirait une alerte de trois semaines. « Notre objectif est de trouver ces objets et de fournir une alerte suffisamment à l’avance pour prendre des mesures d’urgence de protection des populations », explique John Tonry, principal responsable scientifique du projet. Mais les efforts de la Nasa sont jugés insuffisants par d’anciens astronautes de l’agence et des scientifiques qui ont lancé un projet en 2012 visant à financer, construire et lancer le premier télescope spatial privé pour traquer des astéroïdes et « protéger l’humanité ».

 http://www.atlantico.fr/atlantico-light/asteroides-bientot-bouclier-spatial-pour-en-proteger-645003.html#A0ztP2z3EZ7PVFVF.99

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 20 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :