RSS

Une pluie de météorites sème la panique dans l’Oural

15 Fév

_MG_7084

_MG_7083

 

Photo from Twitter.com user @varlamov

 

Photo from Twitter.com user @Frolov_kgn Alexander

 

 

Des météorites se sont abattus vendredi matin sur la région russe de l’Oural, accompagnés d’éclairs incandescents et de violentes explosions, soufflant des murs et des fenêtres, semant la panique et blessant des centaines de personnes.

Une boule incandescente accompagnée d’une très vive lumière blanche, se déplaçant à très grande vitesse, est apparue dans le ciel de Tcheliabinsk, une ville de plus d’un million d’habitants, à 09H20 locales, soit 03H20 GMT.

« Un météorite s’est désintégré au-dessus de l’Oural, brûlant partiellement dans les couches basses de l’atmosphère. Des fragments ont atteint la Terre et sont tombés dans des zones peu habitées de la région de Tcheliabinsk », a indiqué l’antenne locale du ministère russe des Situations d’urgence dans un communiqué.

Le météorite, un « bolide » qui se serait désintégré à 5.000 mètres au-dessus de l’Oural, faisait « des dizaines de tonnes », selon un spécialiste russe, Sergueï Smirnov, cité sur la chaîne Rossia 24.

Ce « bolide » se déplaçait du nord-est vers le sud-ouest, selon la télévision publique.

Plusieurs explosions ont alors retenti, qui ont soufflé les vitres de nombreux bâtiments. Un correspondant local de la chaîne publique Rossia, qui se trouvait dans les locaux d’une université, a raconté avoir vu lors d’une de ces explosions une boule de feu repartir « dans l’autre sens ».

« Le nombre de victimes augmente au fur et à mesure », a indiqué l’antenne locale du ministère de l’Intérieur, cité par Interfax. Le ministère a d’abord fait état de 50, puis de plus de 150, plus de 250 et plus de 400 blessés, dont au moins trois graves. Les blessés ont pour l’essentiel été touchés par des éclats de verre, selon ces sources.

Selon la chaîne Rossia, des fragments du météorite sont tombés dans différents endroits de la région. Des images tournées à Tcheliabinsk montraient apparemment la chute au loin d’un fragment dans un éclair incandescent.

La chaîne a également montré le bâtiment d’une usine de la ville partiellement détruit, un mur et le toit effondrés, sans qu’il soit précisé si ces dégâts avaient été causés par l’onde de choc d’explosions dans l’atmosphère, ou par la chute d’un fragment. Aucun incendie n’était visible.

Un employé cité par l’agence Interfax a fait état de trois à quatre blessés dans cette usine. Les images filmées par la chaîne Rossia à l’université montraient plusieurs jeunes gens ensanglantés, apparemment blessés par des éclats de verre. Les agences ont également fait état de plusieurs blessés dans une école de Tcheliabinsk.

Des vidéos placées par des habitants sur l’internet ont montré des boules incandescentes traversant le ciel à basse altitude. Sur une autre vidéo, des habitants dont certains sont sortis de chez eux torse nu, observent le même phénomène au-dessus de leur immeuble, alors que des explosions se font entendre.

Ces vidéos sont visibles sur:

L’onde de choc a soufflé les vitres du bureau d’Itar-Tass dans le centre de Tcheliabinsk, a indiqué l’agence.

Le ministère des Situations d’urgence a indiqué avoir mobilisé 20.000 hommes, placés en état d’alerte, et trois avions ou hélicoptères pour inspecter les territoires.

Les écoles ont été fermées dans toute la région, de nombreux établissements ayant eu leurs vitres soufflées par l’onde de choc, alors qu’il faisait -18 degrés vendredi dans l’Oural.

Les autorités ont cependant appelé la population à ne pas céder à la panique.

« Il n’y a pas d’évacuation de la population, le niveau de radioactivité est dans la norme. Nous vous demandons instamment de ne pas céder à la panique », a indiqué l’antenne locale du ministère des Situations d’urgence sur son site.

Un représentant de Rosatom, l’Agence russe de l’énergie atomique, a souligné que les installations nucléaires de la région n’avaient pas été touchées.

Le ministère russe de la Défense a confirmé avoir observé « la chute d’un objet non identifié (probablement d’un météorite) dans l’espace aérien, accompagnée d’explosions et d’éclairs ». Les militaires ont indiqué que leurs installations n’avaient pas souffert, et ont envoyé des groupes de reconnaissance sur le lieu présumé de chute des fragments.

Le phénomène a également été observé dans plusieurs régions voisines et au Kazakhstan.

Avec  Libération

 

Map

 
8 Commentaires

Publié par le 15 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

8 réponses à “Une pluie de météorites sème la panique dans l’Oural

  1. realinfos

    15 février 2013 at 13 h 38 min

    Près d’un millier de blessés dans la chute de météorites en Oural

    MOSCOU – Les météorites, qui se sont abattus sur l’Oural, ont fait près d’un millier de blessés, a annoncé vendredi le gouverneur de la région de Tcheliabinsk, Mikhaïl Iourevitch, cité par l’agence publique Ria Novosti.

    Le nombre de blessés est d’environ 950, a déclaré le gouverneur, alors que le bilan précédent faisait état de plus de 500 blessés dans la région, essentiellement par des éclats de verre, les fenêtres ayant été soufflées par l’onde de choc.

     
  2. realinfos

    15 février 2013 at 14 h 07 min

    Pluie de météorites : menace de microbes « extra-terrestres »

    L’Etat d’urgence a été décrété à Tcheliabinsk suite à la pluie de météorites. Les médias ont annoncé que le niveau de radiation pourrait augmenter.

    Les représentants de l’administration de la ville ont appelé les habitants à fermer les fenêtres et à rester chez eux. La pluie de météorites aurait pu apporter des microbes inconnus et dangereux pour la santé humaine.

    http://french.ruvr.ru/2013_02_15/Pluie-de-meteorites-menace-de-microbes-extra-terrestres/


    Météo par satellite Meteosat 10 a pris une image de la meteriote peu après son entrée dans l’atmosphère. (Copyright 2013 © EUMETSAT)


    Un trou dans le lac Chebarkul faite par des débris de météorite. Photo par Chebarkul chef-lieu Andrey Orlov.

     
  3. realinfos

    15 février 2013 at 18 h 38 min

    Explosion d’une météorite dans le ciel de Cuba

    Quelques heures après la pluie de météorites en Russie, c’est au tour des habitants de l’île de Cuba de faire état d’une explosion dans le ciel.

    Des habitants ont affirmé avoir vu tomber du ciel une météorite causant une grande explosion et creusant un énorme cratère . Certaines habitations ont été endommagées par les secousses. Des témoins de la ville de Rodas, dans la province du Cienfuegos, ont décrit une lumière très brillante de la taille d’un autobus, qui a explosé dans le ciel, avant de s’écraser.

    Les experts seraient en train d’examiner la zone, selon la télévision locale.

    Sources : Repubblica / Rainews24 / Le Journal du Siècle

     
  4. Anonyme

    15 février 2013 at 20 h 21 min

    Où sont donc passées les vidéos quelques peu plus explicites de ce matin ?… (rutube) ETRANGE explosions si près du sol…🙂 Astéroïde ou Missile ?…

     
    • realinfos

      15 février 2013 at 20 h 32 min

      Oui,j’ai vu plusieurs thèses,dont un tir de missile des Ricains,une boule de plasma….etc,infos,intox,comme d’habitude difficile de faire le tri de la propagande… 🙂

       
  5. realinfos

    16 février 2013 at 13 h 45 min

     
  6. Robinson Michèle

    17 février 2013 at 19 h 24 min

    D’une part le soleil est dans une phase active cette année, d’autre part nombre de nos débris depuis les premier lancement autour de la planète n’ont cesser de chuter doucement attirés par l’attraction terrestre. L’action solaire combiné avec la chute de ses objets les propulsent en masse et plus rapidement que prévue. On a actuellement et surtout cette année plus de chance de recevoir une de nos m… sur le coin du museau qu’un astéroïde car le nombre de déchets (réservoirs des fusées,bases abandonnées, anciens satellites….) est très impressionnant!

    Quand au trou bien rond laissé par un tel bolide dans un lac sans avoir fracturer la glace autour ? Heu…..!!! je veux bien qu’on m’explique là !(entre l’angle d’attaque et la force de frappe rien ne correspond! Serais-ce pour que les badauds ne regardent pas ailleurs ?

    Quand au fait de rester chez soi pour ne pas attraper de microbes venant des astéroïdes, je ne crois pas que cela serve à grand chose. Pour les radiations, une fois les déchets retirés (encore faut-il tous les dénicher en sachant qu’un météore (ou un objet) peut parcourir plus de 1000 kms avant de rentrer en collision avec le sol), elles vont très probablement aller en décroissant mais pourquoi parlent-on de microbes ici ? Ce ne sont pas les premiers météores qui tombent sur la planète, il en arrive tous les jours sauf que l’on ne s’en rends pas compte car trop petits, pulvérisés ou qu’ils tombent en mer-les eaux recouvrant majeure partie de notre terre ). S’il y a microbes ne pourraient-il pas venir d’une de nos bases abandonnées et retombée? Mais dans ce cas ça implique un dédommagement s’il est avéré que c’est un objet humain et non une météorite (surtout pour les blessés et la famille des morts Et si tel est la cas, n’ont-ils pas eu tous le loisir de se disperser avec l’objet tombé? Ramasser uniquement les morceaux ne sert pas à grand chose à moins que l’info ne soit faite que pour disculper les vrais coupables!

    Dans tous les cas on ne peut demander dédommagement à une météorite,c’est beaucoup plus simple, lol!

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :