RSS

Archives du 11 février 2013

Vatican: le pape annonce sa démission pour le 28 février !

Saint Malachie et ses prophéties

 

 

 

 

 

 

 

 

Annonce faite un 11…!? Hasard ?!

Selon un écrit de l’évêque Malachie (XIIe siècle), le règne du 112e souverain pontife coïnciderait avec la fin des temps. Benoît XVI est le 111e…

Saint Malachie est réputé pour avoir dressé la liste des papes devant se succéder de 1143 jusqu’à la fin de la papauté. L’avant-dernier serait l’actuel Benoît XVI. Pour le suivant, l’annonce est terrible : « Dans la dernière persécution de la sainte Église romaine siégera Pierre le Romain, qui fera paître ses brebis au milieu de nombreuses tribulations. Ces tribulations passées, la ville aux sept collines [Rome] sera détruite et le juge redoutable jugera son peuple.

 » L’apocalypse serait-elle pour demain ?

A suivre……

 

Le pape Benoît XVI a annoncé lundi sa démission à partir du 28 février à 20h00, a indiqué le porte-parole du Vatican. Il avait été élu en conclave en avril 2005.

« Le pape a annoncé qu’il renoncera à son ministère à 20h00, le 28 février. Commencera alors la période de ‘sede vacante’ (siège vacant) », a précisé à l’AFP le père Federico Lombardi, dans une annonce quasiment sans précédent dans l’histoire de l’Eglise catholique.

Afp

 
16 Commentaires

Publié par le 11 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

LA MEGA-LISTE DES MORTS-LICENCIES DU 11 FEVRIER 2013

 

Woaaa… la liste de cette semaine est impressionnante, et ne représente que 0,01% de ce qui se passe, vous imaginez. Et Goldman Sachs veut baisser les salaires des Français de 30%… En licenciant 30% des effectifs de chaque Pme, on peut parier que ceux qui vont garder leur poste préféreront voir leur salaire être baissé de 30% plutôt que d’aller pointer à Pôle Emploi… Le règne par la peur et la division financière permet de contrôler le pays… Pour le moment… Mr Le Du a très bien résumé: « On produit 2/3 de gens qui ont peur de perdre leur boulot et 1/3 de personnes qui ont peur qu’on leur coupe les vivres (radiations). Un économiste a dû trouver l’équation idéale pour éviter tout soulèvement de masse…« .

Mais vu la folie meurtrière de destruction d’emplois qui parcourt la France (et la Belgique), on peut juste se demander quand la rupture sociale aura lieu… La BCRI est également inquiète… Un patron de PME a ainsi été amené a déposer son bilan la semaine passée parce que sa banque, le Crédit du Nord, l’a « planté » sans le prévenir. Lui aussi va licencier à la fin de ce mois. Il n’a eu qu’un seul tort, comme les autres, croire les politiciens, les Minc et les journalistes éco qui disent que la crise est… derrière.

Vous lecteurs, vous voyez qu’elle est devant et qu’elle va empirer « grave » car on est dans une spirale infernale maintenant. Partagez, affichez, postez, envoyez cette liste hebdomadaire pour montrer à quel point l’équipe Hollande (qui encourage les « colocalisations ») et les Merdia se moquent des Français. Merci à mes lecteurs, en particulier à Damien et Mr Lepage qui complètent les listes françaises. Et Dieu seul sait combien cette liste est dure à rédiger… PS: Le monde est à l’envers: « Des salariés d’Aldi contestent les méthodes de la CFTC censé les défendre. Ils ont manifesté sous les fenêtres de la CFTC à Colmar pour mettre la pression sur le syndicat pour que ce dernier signe l’accord d’intéressement » lire ici DNA, merci à Mr Cabon

 

– France Telecom tente de faire disparaître 6.000 postes en toute discrètion, cela déclenche une Grève spontanée à Toulouse lire ici La Dépêche , merci à Damien

– Fujitsu va se séparer de 5.000 salariés dans le monde, pour cause de crise lire ici Bloomberg

– Barclays Bank va virer 2.000 banquiers de plus, c’est tombé… dimanche, hier donc! lire ici le FT

– Thyssen Krup va sabrer 2.000 personnes lire ici Marketwatch qui vire aussi 8 journalistes.

– La dernière usine textile Guy Dormeuil de Cherbourg a fermé, 26 salariées virées, lire ici Ouest France, merci aux lecteurs.

– Axa, département « grandes fortunes« , ha ha ha, vire 30 personnes lire ici Money Marketing

– Ketchup Heinz sabre 80 personnes dans son usine de l’Idaho lire ici Job market monitor

– Hoover, les aspirateurs, expire 150 postes dans son usine au Texas, lire ici El Paso Times , mercà à Conchita.

– Le groupe Bertelsmann va fermer l’une de ses imprimeries en 2014 avec 750 personnes et 250 intérimaires lire ici le Point , merci à Mr Goosens

– La célèbre clinique du Rond Point des Champs-Elysées à Paris à été mise en redressement.

– Frontier Airlines sabre 700 personnes lire ici Denver Post

– Oubli: les jeans Levi-Strauss ferme leur usine en Hongrie, sabrent 549 personnes, et vont réorganiser leur siège européen avec 55 personnes virées du siège lire ici , entre autres, Rtbf, merci à Mr Billon.

– Dreamworks studios de cinéma vont virer 450 personnes lire ici Los Angeles Times

– La chaîne canadienne Rona, 20.000 salariés, va se « restructurer », au moins 1.000 personnes seront sabrées lire ici , merci à Mr Bonneau

– Hutchinson Technology vire 150 personnes aux US pour délocaliser en Thaïlande lire ici WXER FM

– Les colonies de vacances licencient 8 personnes sur 11, ici le le Centre Cap Bretagne lire ici Ouest france , merci à Mr Hardouin

– Le naguère fameux Reader’s Digest licencie 120 personnes lire ici Canoe , merci à Domink

– Lyon Workplace se sépare de 450 personnes, lire ici Crains Chicago , merci à

– L’anglais British Aerospace vire 175 personnes aux US lire ici le York Daily

– Danger 1: l’une des galeries commerciales les plus riches du monde, celle de Dallas, la fameuse Galleria, perd son Saks Fifth Avenue et 123 personnes sont licenciées lire ici Dallas Journal

 

– Danger 2: le hedge fund Knight Capital vire 5% de son personnel soit 75 personnes, très très mauvais signe lire ici Reuters

– Danger 3: Lego licencie 380 personnes au Danemark et délocalise son emballage au tiers monde. Ou: Mon royaume pour un carton… lire ici, si, si, je ne l’ai pas inventé, Ice News.

– Danger 4: Les piles Energizer virent 190 personnes de plus (290 au total) lire ici St Louis Business

 

– Food Lion sabre 500 personnes aux US lire ici Charlotte Observer

– T-Systems se sépare de 700 personnes, BFM-TV va-t-il faire un direct ? lire ici Le point sur du Reuters , merci à Mr Goosens

– Nexans prépare un plan de restructuration lire ici les Echos , merci à Damien

– MetalTemple à Chambéry en dépôt de bilan avec 202 personnes. BFM va-t-il faire un direct? lire ici Usine Nouvelle , merci à Damien

– Carrier Refrigération va sabrer 50 personnes, lire ici UE , merci à Damien

– Soupletube avec 340 personnes risque de disparaître faute de repreneur après son dépôt de bilan lire ici UE , merci à Damien

– Mondi, papier cadeaux, à Saint-Jean d’Illeac avec 104 salariés va aussi dans le mur lire ici UN , merci à Damien

– Lana papeterie avec 90 salariés mis en redressement, lire ici UE , merci à Damien

– L’usine Freescale déménagée de Toulouse en Chine lire ici La Dépêche , merci à Damien

– Les Yachts Dufour de nouveau en chômage partiel lire ici la Dépêche , merci à Damien

– Une famille entière du côté de Niort s’est suicidée pour cause économique lire ici, merci aux lecteurs.

– Chrono Drive à Halluin, près de Lille, licencie 33 personnes lire ici Nord Eclair , merci à Cédric

– (Confirmation: Schneider Electric annonce la fermeture de sites, 600 emplois vont disparaître, dont 120 à Montpellier lire ici le Midi Libre , merci à Mr Boulanger)

– Plastique Technique Champenois en dépôt de bilan, 82 salariés touchés lire ici L’Union , merci à Mr Lepage

– JLG, immobilier, 50 salariés vont sauter lire ici , merci à Marcel

– Eon ferme la centrale à charbon d’Hornaing (Nord) le 31 mars, 86 salariés lire ici Romandie , merci à Mr Lepage

– Eco Habitat, (énergies renouvelables), vire 200 salariés lire ici , merci à Marcel

– SCA projette 49 suppressions de postes à Kunheim lire ici UN , merci à Mr Lepage

– L’allemand RWE envisage de supprimer 200 postes dans son siège lire ici , merci à Mr Lepage

– Le syndicat canadien demande à Cascades des « de meilleures conditions de licenciement « , authentique lire ici Lcn , merci à Mr Coderre

– Rbc-is à Belval, Luxembourg, sabre 288 salariés lire ici L’essentiel , merci à Mr Lepage

– Oubli: Samro vire 77 personnes lire ici le Progrès , merci à Christiane

– Beaufour-Ipsen pharmacie prépare son plan de licenciement de 160 personnes, le même que Usine Nouvelle, lire ici, a évoqué en août 2012, merci à Marc.

– BMS va supprimer 235 postes en France lire ici les Echos , merci à Mr Lepage

– Contralco supprime encore 76 emplois lire ici le Midi Libre (qui vire aussi), merci à Mr Lepage

– Le Figaro est obligé de donner une info sur le massacre des usines et des salariés en France, 266 en 2012, soit 42% de plus qu’en 2011, et 1.000 depuis 2009 lire ici le Figaro, ici Europe1, merci aux lecteurs

– Papeteries Alamigeon de Ruelle, 40 salariés touchés lire ici Charenton Libre , merci à Marcel

– Les experts judiciaires belges demandent le paiement de leurs arriérés lire ici Rtbf , merci à Mr Nichols

– Les 168 salariés licenciés de DMI menacent de faire sauter leur usine lire ici La Montagne , merci à Mr Sigaud

– Astrolabe, à La Rochelle, va être liquidé lire ici Sud Ouest , merci à Marcel

– Videl ( et ADE et Fabinov) 67 salariés lire ici Europe1 , merci à Marcel

– Siliken France, panneaux solaires, en redressement après la faillite de la maison mère, lire Green Univers.

* (j’en ai déjà parlé, mais cette fois Kerry à Grasse licencie bien 60 personnes sur 170 lire ici , tout comme le groupe Parisot vire 120 personnes de la Vosgienne des Meubles, lire ici UN merci à Damien)

* (Confirmation: le Midi Libre supprime 370 postes lire ici le Midi Libre)

* Oubli: Les couches culottes Huggies ferment 5 usines et quittent l’Europe lire ici Les Echos , merci à Anne Sophie

 

Revue de Presse par Pierre Jovanovic 

www.jovanovic.com

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 11 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

La Chine veut-elle vraiment faire la guerre au Japon?

La crise sino-japonaise prend une tournure inquiétante. Explications.  

 

 

Un téléphone rouge entre Pékin et Tokyo?

Voilà ce que les autorités japonaises ont proposé samedi au gouvernement chinois pour que les militaires de chaque pays puissent se parler afin de prévenir tout dérapage dans la crise qui oppose les deux puissances. À l’origine de cette suggestion, qui n’est pas nouvelle, un « incident » qui illustre la montée des tensions entre la Chine et le Japon. Le 30 janvier, une frégate chinoise aurait « verrouillé » le radar d’un bateau japonais au large des îles Senkaku (administrées par le Japon mais revendiquées par la Chine). En dehors de tout exercice ou manoeuvre, « verrouiller » une cible signifie une intention hostile.

« La Chine n’a pas envie d’une guerre avec le Japon, explique Valérie Niquet, directrice du pôle Asie à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS). Mais il s’agit pour Pékin d’assumer une montée en puissance des tensions avec le Japon. » Cela a commencé par des patrouilles navales civiles chinoises aux abords ou dans les eaux de l’archipel contesté. Puis par des bâtiments militaires et jusqu’à des survols des îles par des avions de chasse chinois. Le climat ne s’est pas arrangé lorsque le nouveau Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a émis le souhait de réformer la Constitution de son pays afin d’autoriser les forces japonaises à participer à des actions militaires de défense collective au sein de coalitions alliées.

 

Le rêve d’une renaissance chinoise

« La Chine poursuit tranquillement, dans l’indifférence quasi générale, sa mainmise sur la mer de Chine du Sud », écrit Jean-Vincent Brisset, expert de l’Asie à l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris). Il s’agit ni plus ni moins de 2 millions de kilomètres carrés par où transitent 40% du transport mondial maritime de marchandises. Au-delà de l’objectif stratégique, cela indique surtout l’état d’esprit des nouveaux dirigeants chinois emmenés par Xi Jinping. L’homme qui va diriger la Chine ces dix prochaines années a fait partie des membres influents des organes militaires décisionnaires.

Et cette volonté d’être fort sur le front extérieur, en attisant le sentiment nationaliste des foules, n’impliquerait pas forcément en échange un assouplissement des institutions communistes. « Xi Jinping assume le concept de “renaissance chinoise”, qui ne passe pas par une libéralisation du régime ou quelques ouvertures politiques mais par la seule accélération des réformes économiques visant à retrouver une croissance forte », souligne Valérie Niquet. « Cette crise avec le Japon et les autres riverains de la mer de Chine va donc durer », ajoute-t?elle. Ce qui exigera des États-Unis – dont l’ambition est de faire stationner 60% de sa flotte en zone Asie-Pacifique – et de tous les autres protagonistes agissant dans cette zone vitale des nerfs d’acier.

François Clemenceau – Le Journal du Dimanche

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 11 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

A FUKUSHIMA LE MIKADO DE LA PISCINE n°3 RESERVE T-IL DES SURPRISES ?

Etat de la piscine N°3

L’information principale dans l’ actualité des travaux en cours dans la centrale nucléaire sinistrée, est que le 7 février 2013, Tepco a  lors du retrait de poutrelles métalliques de cette piscine, laissé échapper un tube d’une tonne cinq, qui est retombé dans cette dernière.

Que risque t-il de se passer ? :

Il faut le rappeller, la caractéristique du réacteur N°3 et de sa piscine c’est qu’il est chargé au MOX soit un combustible qui contient entre 7 à 8 % de plutonium, dont 4 à 5 % fissile, c’est-à-dire essentiellement du Plutonium 239 et à la marge du Pu-241 très instable (demi-vie de 14 ans), le reste étant essentiellement formé par les isotopes 240 (fertile) et 242 (non fissile et très peu fertile).

Le plutonium est beaucoup plus radioactif que l’uranium et avant utilisation, les pastilles de MOX sont plusieurs milliers de fois plus radioactives que celles d’uranium.

La dernière barrière radiologique entre l’environnement et le combustible n’est plus maintenant que le tube de Zircaloy (de l’anglais Zirconium et « alloy » = alliage).

Si la chute de ce vérin à endommagé les paniers à combustible au dessous de lui, ces tubes pourraient libérer les pastilles de combustible rendant le retrait de ce dernier d’une complexité sans précédent dans l’histoire des accidents nucléaires. (voir impossible)

Mais plus grave le changement de géométrie des assemblages pourrait également engendrer

une reprise de criticité en piscine .

Les veilleurs de Fukushima vont donc surveiller les webcams de la centrale avec beaucoup d’attention ces prochains jours, guettant toute fumée ou vapeur suspecte…

 

 

http://fukushima-informations.fr/?p=5872

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 11 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :