RSS

L’image du jour…!

07 Fév

Athènes, Grèce, le 6 Février 2013, au cours d’une distribution gratuite d’aliments.

 

Photo : Athènes, Grèce, le 6 Février 2013, au cours d'une distribution gratuite d'aliments.

http://lejournaldusiecle.com/

 

 
5 Commentaires

Publié par le 7 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

5 réponses à “L’image du jour…!

  1. BYEURO

    7 février 2013 at 14 h 28 min

    Les experts scientifiques Britanniques préviennent qu’une super explosion solaire est «inévitable» et appellent à Royaume-Uni à être prêt. Il pourrait déclencher black-out, la destruction des satellites, perturber avions et des navires et autres (la solution viendrait donc du soleil afin d’effacer la dette mondiale).
    http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2274605/Defenders-Earth-Space-team-set-body-protect-Britain-century-solar-superstorm.html#axzz2KDUGZwHo

     
    • realinfos

      7 février 2013 at 16 h 16 min

      Merci pour le partage BYEURO,actuellement nous sommes dans un cycle où l’activité est plutôt faible mais qui sait,il n’en suffit que d’une….

       
      • BYEURO

        7 février 2013 at 21 h 32 min

        Bonsoir realinfos
        Mais derrière tout cela ne se cache-t-il pas autre chose ?
        fausse explosion solaire, Chemtrails, etc…
        Vu en commentaire sur Liesi

        Génocide en cours

        Quelques semaines avant de mourir – suicidé ou assassiné, les deux hypothèses me paraissent tout aussi valables – l’un de mes proches s’était confié à moi à propos de ce qui me semblait alors être un vaste délire. Il souhaitait que certaines abominations dont il avait eu connaissance soient exposées au grand public, ce que je ne peux que comprendre si ce qu’il avançait alors et que je m’apprête à relater est véritable. Pour des raisons qui vous paraîtront évidentes, je ne peux malheureusement pas vous révéler mon identité ni celle de la personne qui m’a confié ces propos. Je ne vous demande en aucun cas de me croire sur parole, seulement d’envisager que ce que je vous expose est de l’ordre du possible, d’observer par vous-mêmes, de tirer les conclusions qui pourront éventuellement s’imposer et d’agir en conséquence.

        Il existe un vaste programme de génocide en cours, qui se réalise essentiellement au moyen d’épandages aériens, communément appelés chemtrails. Ce programme serait justifié auprès de certains exécutants comme une tentative de lutter contre le réchauffement climatique, il daterait d’une quinzaine d’années, mais il aurait fait un bond technologique au cours des trois dernières années, notamment au moyen des nanotechnologies. Initialement, seuls des polluants tels que les métaux lourds étaient vaporisés dans l’atmosphère de très nombreux pays. Désormais, ils ont été remplacés par des nanoparticules ayant une action très précise au sein de l’organisme. Ce changement aurait été opéré pour plusieurs raisons : d’abord, parce que les traces laissées par les avions épandeurs avaient attiré l’attention de certains ; les nouvelles traînées sont quant à elles beaucoup moins visibles de par la nature même des particules répandues, et pourant, un observateur attentif remarquera que des dizaines d’avions qui ne sont pas des avions de ligne
        le survolent chaque jour en laissant une relativement courte trace blanche derrière lui ; ensuite, parce que l’impact sur la santé est beaucoup plus important et irréversible, même si aucune douleur n’est ressentie.

        Les populations civiles ne le savent pas encore, mais leur système vasculaire (c’est-à-dire leurs réseaux artériel et veineux) est artificiellement désorganisé et vieilli par le biais de certaines de ces particules. L’impact sur la santé est difficile à établir, mais il représente une accélération considérable du mécanisme de vieillissement vasculaire. N’étant pas scientifique moi-même, je vais tâcher de décrire au mieux ce que j’ai compris de leur action et ses conséquences.

        Les tissus conjonctifs sont constitués de matrice extracellulaire, un assemblage de quatre types de macromolécules : les collagènes, les protéoglycanes, l’élastine et les glycoprotéines de structure. Cet assemblage est organisé de façon extrêmement précise et la moindre modification de celui-ci entraîne des conséquences importantes sur le fonctionnement vasculaire. Le collagène est la protéine la plus abondante du corps humain : on la trouve dans la quasi-totalité des tissus conjonctifs. Les collagènes sont organisés en fibres par l’assemblage de protéines de tropocollagène. Encore une fois, la moindre modification de cet assemblage entraîne d’importantes conséquences et, plus, sont irréversibles. Ce sont des triples hélices qui sont reliées les unes aux autres par des liaisons hydrogène. Pour donner un ordre de grandeur, la taille d’une protéine de
        tropocollagène est de 27 nanomètres ; ainsi, chacune de ces protéines est reliée à d’autres donnant ainsi les fibres de collagène. Le vieillissement vasculaire est caractérisé entre autres par l’augmentation de la quantité de collagène dans les parois artérielles et veineuses, cette augmentation conduisant à l’épaississement des parois et à leur plus grande rigidité.
        Pour stimuler cette prolifération de collagènes, des nanoparticules utilisant l’énergie des nutriments rompent les liaisons hydrogène qui relient les tropocollagènes et structurent les fibres de collagène. Cela se produit à chaque apport énergétique important, de façon que les particules puissent utiliser cette énergie pour rompre les liaisons. Les tropocollagènes circulent alors
        librement dans le corps jusqu’à reformer une liaison hydrogène avec d’autres tropocollagènes.

        Seulement, à chaque cycle, non seulement les fibres de collagène sont artificiellement désorganisées, mais une partie de ces collagènes se fait piéger dans les parois vasculaires conduisant à leur épaississement. Deux phénomènes sont donc à l’oeuvre ici : la désorganisation des fibres de collagène et l’épaississement des parois vasculaires. Il s’agit donc plus que d’une simple accélération du mécanisme de vieillissement. Ce processus peut s’observer en constatant la désorganisation des tissus conjonctifs des phalanges de la main (partie du corps la plus superficielle) à chaque cycle : on observe notamment un amincissement et une coloration rouge excessive du derme ainsi que l’apparition de fines rides dues à la désorganisation des fibres de collagène. (Il est toutefois à noter qu’à l’heure où j’écris, ce processus serait nettement moins visible qu’il y a un an, indiquant donc une réduction certaine de la concentration de ces particules dans l’atmosphère.) De façon générale, les veines de la majorité des personnes sont plus épaisses, plus rigides et plus visibles qu’auparavant. Ce phénomène concerne l’ensemble du réseau vasculaire et pas seulement celui des mains, et ne concernent pas toutes les personnes de la même manière : des facteurs d’âge et génétiques étant à l’oeuvre (géométrie des collagènes, etc.) Cela fait plusieurs mois – quelques années tout au plus – que ces particules sont vaporisées, néanmoins, la majorité des personnes dont l’âge est compris approximativement entre vingt et quarante ans connaîtraient d’importants problèmes vasculaires au cours des dix années à venir, tout en sachant que l’espérance de vie générale est d’ores et déjà écourtée d’au moins plusieurs années, voire une ou deux dizaines d’années pour les plus jeunes.

        De ces informations, mon confident était absolument certain. Je vous livre maintenant ses réflexions à propos des conséquences que ce programme entraînerait, ne sachant pas ce qu’il savait exactement de ce qui suit. Comme ces problèmes de santé ne pourront pas être expliqués de façon rationnelle à la population, cela nécessiterait que les personnes au commande de ce programme génocidaire décident d’un effondrement global du système actuel pour masquer leur action. Cela s’effectuerait au moyen de la simulation d’une éruption solaire qui rendrait hors d’état de fonctionner les installations électriques des pays occidentaux, parmi lesquelles les places boursières – rendant par là-même tout commerce impossible. Le système économique
        mondial étant si interconnecté, les pays en développement seraient au moins autant affectés que les pays développés.

        Cette simulation se ferait à nouveau par le biais d’avions survolant des sites stratégiques au même instant. À l’aide d’impulsions électromagnétiques (je n’ai pas plus de détails à ce propos), ils mettraient hors service les équipements électriques desdits sites. Si vous êtes attentifs, vous aurez remarqué que, depuis quelques mois, des avions de ligne, donc différents des avions épandeurs, volent à des altitudes anormalement basses en Europe et en Amérique du Nord. Ces vols constitueraient des répétitions avant le déclenchement final de cette opération de simulation d’une éruption solaire, ouvrant la voie à une période de chaos.

        Je ne sais pas si cette hypothèse est valable, ni même, si elle était vraie, s’il serait possible d’empêcher qu’elle se réalise. Je vous expose simplement des informations que j’aimerais que vous jugiez avec votre propre sens critique, je vous demande d’observer, de décider s’il est possible que ce programme génocidaire soit une réalité. (Observez notamment les veines des jeunes personnes et tentez de les comparer avec ce qu’elles étaient avant si vous en avez le souvenir, ou celles de ceux qui habitent dans des pays où ces épandages n’ont pas cours.) Je vous demande, si vous croyez que
        tout cela peut être vrai, d’en informer le plus de personnes possibles. Si vous avez peur de le faire en utilisant les nouvelles technologies grâce auxquelles vous pourriez être identifiés, envoyez des lettres anonymes – mon but n’étant nullement de vous faire repérer. Informez des agents de police, des gendarmes et, si possible, des militaires. Mais également des journalistes ou des hommes
        politiques : même si ces derniers sont corrompus, ils sont tout autant concernés que vous par ces épandages, car personne hormis une très minoritaire élite ne dispose du remède nécessaire, l’axiome de base de ces personnes étant la compartimentation des savoirs : de nombreuses personnes sont en effet au courant que ces épandages ont lieu, mais ne connaissent pas leur but ultime. C’est par l’éducation que tout cela peut être empêché : en supposant même que ce chaos advienne, il faut que les gens sachent qu’il ne sera nullement le résultat d’un malencontreux hasard naturel, mais qu’il sera provoqué par quelques dégénérés ayant, soyons-en sûrs, d’autres desseins futurs, et qu’il faudra combattre.

        Que Dieu vous garde.

         
  2. natacha

    7 février 2013 at 16 h 56 min

    La VIDEO qui va avec l’image du jour : 😦

     
    • realinfos

      7 février 2013 at 17 h 07 min

      Merci Chassou….Rassures moi,on est bien en 2013…?!

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :