RSS

Archives du 6 février 2013

Où sont les improductifs ?

 

Il y a 30 ans, dans un service ou un atelier, pour une quinzaine d’ouvriers, de salariés ou d’employés vous aviez un chef d’équipe, lui même chapeauté par un contremaitre, qui chapeautait 3 ou 4 services avec l’aide d’un assistant et d’une secrétaire. C’est à dire que pour 45 à 60 personnes qui travaillaient et produisaient réellement de la « richesse » il y avait 5 a 6 personnes pour manager, organiser, contrôler. Les rapports entre les salariés et les chefs d’équipe étaient rapides et simplifiés, comme les rapports entre les chefs d’équipes et le contremaitre. Les réunions entre ces intervenants étaient régulières et concrètes.

Aujourd’hui on a l’impression que le nombre de ceux qui produisent réellement les richesses a chuté, alors que les chefs, sous chefs, contremaitres, directeurs techniques, ou de communication, directeurs transversaux ou longitudinaux a explosé. Concrètement, s’il y avait 1 personne non productive pour 10 productives, maintenant il y a 4 personnes non productives pour 10 productives. Les réunions sont de plus en plus nombreuses et débouchent de moins en moins sur du concret, si ce n’est pour définir la date de la prochaine réunion.

C’est en allongeant les chaines de commandement que l’on crée des divisions, que l’on cloisonne les individus et dilue les responsabilités. Parmi toute cette hiérarchie certains ne sont pas dupes et savent qu’ils ne servent pas à grand-chose, mais si le système s’écroule, que vont-ils devenir ? Comme disait Mirabeau : « il est difficile de corrompre quelqu’un qui ne vous doit rien », et ces nouveaux « postes » font partie des garants du système, ils profitent de ce que le système consent à leur laisser, et en contrepartie ils courbent l’échine : pas de critiques, pas de grèves et ils servent de relais à l’exploitation capitaliste. Ils doivent tout au système donc ils sont prêts à le protéger et à détourner leur frustration sur d’autres ! Ils font partie d’une nouvelle race de vassaux, qui obéissent aux ordres, et même si parfois certains d’entre eux sont victimes de ce système, la peur leur fait détourner les yeux, et semblables au garde chiourme qui passent parmi les galériens, ils font augmenter les cadences de la productivité pour plaire à leur supérieur ! Ils font leur travail parfois la peur au ventre, car malgré leur air supérieur, ils craignent qu’un jour le capitaine du navire ne les enchaine à leur tour sur le banc à coté des galériens dont ils n’ont su obtenir le maximum !

L’effet de cascade se produit aussi sur les salariés de petites entreprises qui travaillent pour de gros groupes, car pour augmenter productivité et compétitivité, les donneurs d’ordres pressurisent la sous traitance. Le système prospère sur l’acceptation de classes supérieures et par la même, la soumission et l’autoritarisme. Le capitalisme défend le système marchand tel qu’il est, car c’est à l’ombre de toute une hiérarchie relayée par des petits chefs qu’il est demandé à l’ouvrier de collaborer à sa propre soumission. Les capitalistes ont bien compris que les entreprises deviennent des zones de non droit. Dans une entreprise, l’ouvrier est soumis et toute rébellion est sanctionnée par le licenciement et l’exclusion. Cette peur fait accepter toutes les régressions ! Ce sont les petites renonciations journalières et l’acceptation de petites brimades quotidiennes qui pérennisent le système !

La fonction publique n’est pas épargnée par ce phénomène. Pour créer des postes d’encadrants de catégorie A, (Directeurs horizontaux, longitudinaux ou transversaux), on supprime des postes d’employés de catégories C (les petites mains qui font tourner le système). Ensuite les usagers sont confrontés aux files d’attentes dans les services publics ainsi qu’à la détérioration de ces mêmes services. Alors pour remédier à ces problèmes ont recrute des supers fonctionnaires hors catégorie, en espérant qu’ils apportent des solutions, et comme ces supers fonctionnaires sont en général super bien payés, pour les rémunérer on supprime encore des emplois de catégories C et on dégrade un peu plus le système : c’est le serpent qui se mord la queue ! Au final il ne restera que des super fonctionnaires qui disserteront entre eux et qui feront faire le travail par des entreprises privées qui allongeront encore leur chaine de commandement et hiérarchique afin de superviser tout le monde et maintenir en place le système. Bienvenue dans le futur ! Well, 1984, oksley, le monde parfait… vous connaissez ? On y va droit dedans avec en primes des améliorations auxquelles je n’ose pas penser !

Sur Conscience Citoyenne Responsable

http://2ccr.unblog.fr/2013/01/31/organisation-du-travail/

Lire également : POUR UN SALAIRE A VIE

http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/ou-sont-les-improductifs-130178

*Un texte amusant qui illustre bien l’article:

http://www.ifrap.org/ENA-petite-his…

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Goldman Sachs veut la Révolution Française….

revolution_francaise

 

Le 25 janvier, Huw Pill, l’économiste de Goldman Sachs en charge de l’Europe donnait un interview au Huffington Post, d’Anne Sinclair. En substance, il recommande à la France de baisser les salaires de 30%.

Quelle Surprise ! Le 4 juin dernier, Menthalo écrivait sur LIESI un article dont le titre était Déflation Laval, déleveraging ou crise systémique (extrait)

« François Hollande a essayé de vous faire passer un message depuis qu’il est élu sous différentes formes, mais il n’est pas certain que vous ayez fait Tilt.

Il y a eu de nombreux reportages à la télévision sur des mairies, où le maire et son personnel optaient volontairement pour une réduction de 30% de leurs rémunérations. Ces mêmes mairies réduisaient les subventions au Club de foot local et au Bingo des grand-mères de 30%.

La première mesure de François Hollande a été de baisser son salaire et celui de ses ministres de 30%.

Une fois les législatives passées, attendez-vous à ce que le gouvernement annonce une réduction des budgets des ministères, probablement une mise à plat des rémunérations des fonctionnaires, où apparaitraient toutes les primes plus ou moins opaques… et au moins une forte réduction de ces primes. »

6 mois après, voilà que le sujet est remis sur le tapis par le conseiller es-Europe de la Banque qui nous tient par les couilles, (excusez-moi Mesdames) en manipulant notre monnaie à sa guise. Et en ce moment, cette Banque manipule, fait pression, que dis-je écrase dans sa main de fer les burettes de Rajoy, de Monti et de notre ahuri de l’Elysée. Hier, c’était la panique sur les marchés obligataires. Les deux premiers étaient sur la sellette et GS donnait un tour de vis à l’étau. « El Pays », un groupe de presse né à l’époque du Franquisme et marqué à droite, accusait le Premier Espagnol de corruption. (Je ne serai pas étonné qu’on l’accuse bientôt d’avoir des photos pédophiles dans son ordinateur, c’est à la mode, quand on veut abattre quelqu’un.) Les Banques allemandes recommandaient de se débarrasser de ses titres de dette espagnole. (Solidarité européenne…) Le taux à 10 ans est passé au plus haut de l’année à 5,43%. La différence entre le taux allemand et le taux espagnol est menacé de passer à 4% dans les semaines qui viennent.

Chers lecteurs espagnols, vous savez peut-être que votre gouvernement pour moins faire appel à la finance étrangère et pour ne pas se soumettre à leur diktat, a investi l’argent de vos caisses de retraite en Bons du Trésor espagnol. Rien de plus, rien de moins que ce que font aujourd’hui les Etats-Unis, forçant les sociétés qui gèrent la trésorerie des fonds de pension à la placer en US TB. Dernière manœuvre avant le défaut ?

Hier, l’Italie était aussi à la fête, le taux à dix ans a crû de 6 points de base à 4,39% après avoir reculé à 4,07% le 25 janvier, soit le plus faible niveau depuis novembre 2010. Nous sommes en plein dans de grandes manœuvres politico-monétaires, dont le mouton moyen ne voit pas l’intérêt. Pourtant, il va bientôt saigner sous le couteau de ces bouchers.

Pour revenir à Goldman Sachs et à Huw Pill, Pill signifie Pilule en anglais, il est probable que les syndicalistes et les fonctionnaires vont la trouver plutôt difficile à avaler. 30% de baisse de salaires ! Alors que le pouvoir d’achat objectif de l’Euro a été divisé par 5 en 10 ans (cf le prix de l’or ou de l’argent), mais de qui se moque t’on?

Goldman Sachs veut appliquer à toute l’Europe la méthode testée en Grèce.

Mais ce que l’on vous cache dans vos journaux, vos magazines ou vos JT, c’est que les Grecs sont tous les jours dans la rue. Hier, c’était la population solidaire des grévistes du métro, aujourd’hui ce sont les pêcheurs et les fermiers qui font le blocus et manifestent dans tout le pays. Auparavant c’étaient les fonctionnaires dont les rémunérations ont été diminué de 20 à 40%, contre -20% au Portugal et -12% en Espagne. SOYEZ SURS que le sujet va devenir brûlant dans les 18 mois à venir en France. Préparez-vous à des coupures d’électricité dues aux grèves, à de sérieux problèmes de transport et d’approvisionnement et à des manifestations de plus en plus violentes.

Les banquiers veulent vraiment mettre la population dans la rue… nous ferions mieux de prendre les devants en mettant les banquiers à la rue, ou en taule comme en Islande.

http://liesidotorg.wordpress.com/2013/02/06/goldman-sachs-veut-la-revolution-francaise/#comments

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

L’ail s’avère 100 fois plus efficace que les antibiotiques et agit en un temps record

 

Une découverte significative de l’Université de l’État de Washington montre que l’ail est 100 fois plus    efficace que deux antibiotiques populaires pour combattre des maladies causées par des bactéries responsables de toxi-infections alimentaires.
Leur travail a été publié récemment dans le Journal de Chimiothérapie Antimicrobienne, une suite des précédentes recherches de l’auteur dans Microbiologie Appliquée à l’Environnement qui a    démontré de manière concluante qu’un concentré d’ail était efficace pour inhiber la croissance de la bactérie Campylobacter jejuni.
L’ail est probablement l’un des plus puissants aliments naturels. C’est l’une des raisons pour laquelle les gens qui suivent un régime méditerranéen ont des vies aussi saines et longues. L’ail    est aussi très performant en laboratoire de recherche.
« Ce travail me passionne beaucoup parce qu’il montre que ce composé a le potentiel de réduire des bactéries pathogènes de l’environnement et de nos aliments » a dit Xiaonan Lu un    chercheur docteur en sciences et auteur principal de l’article.
L’une des découvertes les plus intéressantes est que l’ail augmente le niveau global d’antioxydants dans le corps. Scientifiquement connu sous le nom d’Allium sativa, l’ail est célèbre dans    l’histoire pour sa capacité à combattre les virus et les bactéries. Louis Pasteur a remarqué en 1858 que les bactéries mourraient quand elles étaient arrosées d’ail. Depuis le Moyen-Âge, l’ail a    été utilisé pour guérir les blessures, broyé ou en tranches et appliqué directement sur les blessures pour inhiber la propagation de l’infection. Les russes nomment l’ail, la pénicilline    russe.
« C’est la première étape vers un développement ou une réflexion vers de nouvelles stratégies d’intervention », a dit Michael Kokel, co-auteur de recherches sur le Campylobacter    jejuni pendant 25 ans.
« Le Campylobacter est une des causes bactériennes les plus fréquentes des toxi-infections alimentaires aux États-Unis et probablement dans le monde » a dit Konkel. Quelque 2,4 millions    d’américains sont atteints chaque année d’après le Centre américain de Contrôle et de Prévention des Maladies, avec des symptômes comme de la diarrhée, des douleurs abdominales et de la    fièvre.
Les bactéries sont également responsables dans presque un tiers des cas du déclenchement d’une maladie paralysante rare connue sous le nom de syndrome de Guillain-Barré.
Le disulfure de diallyle est un composé organosoufré dérivé de l’ail et de quelques autres plantes de la famille Allium. Il est produit pendant la décomposition de    l’allicine libéré quand on écrase l’ail.
Lu et ses collègues ont observé la capacité du disulfure de diallyle à tuer les bactéries quand elles sont protégées par un biofilm visqueux (sécrété par la bactérie, NdT), ce qui les rend 1000    fois plus résistantes aux antibiotiques que les cellules bactériennes flottant librement. Ils ont découvert que le composé peut facilement pénétrer le biofilm protecteur et tuer les cellules    bactériennes en se combinant avec un enzyme contenant du soufre, et de ce fait changer la fonction de l’enzyme et bloquer efficacement le métabolisme de la cellule.
Les chercheurs ont découvert que le disulfure de diallyle était aussi 100 fois plus efficace que les antibiotiques appelés érythromycine et ciprofloxacine et qu’il    agit souvent en un temps record.
Deux travaux précédents publiés l’an dernier par Lu et ses collègues de l’université en Microbiologie Environnementale et Appliquées et en Chimie Analytique ont montré que le disulfure de    diallyle et d’autres composés organo-sulfurés tuaient efficacement des pathogènes d’origine alimentaire tels que le Listéria Monocytogénès et Escherichia Coli O157 :    H7.
« Le disulfure de diallyle peut être utile pour réduire le niveau deCampylobacters dans l’environnement et pour nettoyer le matériel de transformation industrielle de l’alimentation,    car on trouve dans les deux cas la bactérie dans le biofilm » a dit Konkel.
« Le disulfure de diallyle pourrait rendre beaucoup d’aliments moins dangereux » a dit Barbara Rasco, co-auteur des trois derniers articles et conseillère de Lu pour son doctorat en    sciences alimentaires. « On peut l’utiliser pour nettoyer les surfaces de préparation alimentaire et comme conservateur dans les aliments emballés comme les salades de pâtes et de pommes de    terre, les salades de choux et de la charcuterie ».
« Ceci ne prolongerait pas seulement la durée de consommation mais réduirait aussi la croissance de bactéries potentiellement nocives » a-t-elle dit.
La substance naturelle peut aussi être obtenue sans l’introduction artificielle de produits chimiques dangereux qui perturberaient ses capacités de réduction des maladies.
Ironiquement, beaucoup de chercheurs pensent que les antibiotiques peuvent être l’un des nombreux facteurs qui contribuent à obstruer les intestins des jeunes enfants.

Source

Traduit par Bistro Bar blog

 

 

 
37 Commentaires

Publié par le 6 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Alain Soral : entretien de janvier 2013

Partie 1

Synthèse géopolitique de 2012 ; une situation de pourrissement lent ; le droit-de-l’hommisme comme totalitarisme ; le con du mois : Philippe Torreton ; la symbolique « Affaire Depardieu »

 

Partie 2

Vers la libanisation de la France ; « Mariage pour tous »… quoiqu’il arrive ? ; où mène le progressisme maçonnique ; le retour de l’ultra gauche… par la droite ; vers la fin du CDI en France ? ; anticatholicisme d’État : le retour des radicaux socialistes ; la destruction du 4è empire ; Hanoucca à la Tour Eiffel : vive la laïcité !

 

Partie 3

Mali : une guerre pour quoi ? ; la nullité des cadres militaires ;  déstabilisation de l’Algérie ; l’implosion imminente de Tariq Ramadan ; Ziad Takieddine balance ; le bilan Sarkozy ; Jack Lang à l’Institut du Monde Arabe ; Baudis / Alègre -Jack Lang / Coral

 

Partie 4

Fermeture du Virgin Megastore : tout un symbole ; crise de la presse en France ; vers une Pravda à la française ; viré de Topjournaliste ?! ; vers une réhabilitation de JM Le Pen ? ; Le Pen et la torture ; procès Shoahnanas, petit rappel ; les honnêtes gens des corps constitués ; qui sont les plus gros escrocs de la planète ?

 

Partie 5

Conflit du Soudan : enfin la vérité ? ; l’avenir de la France est à l’Est ; fusillade de Newtown ; violence des armes ou de la camisole chimique ? ; vers un désarmement des Américains ? ; Haziza, escroc à la Shoah ? ; Jean Robin et Elie Wiesel ; pourquoi autant de faux héros ? ;  Simon Wiesental etc.

 

Partie 6

L’antisémite du mois ; Benjamin Franklin ; Winston Churchill & Neville Chamberlain ; Renaud Camus ; Le juif antisémite du mois ; Samuel Roth ; Simone Weil ; Jésus Christ (le Patron) ; Elie Wiesel et la république de Weimar

 

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Alain-Soral-entretien-de-janvier-2013-16263.html

 

 

 

 

 

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Séisme de mag 8 Îles Santa Cruz accompagné d’un tsunami…Au moins 5 morts….

Global view

 

Ampleur 8.0
Date-Heure
Emplacement 10,738 ° S, 165,138 ° E
Profondeur 28.7 km (17,8 miles)
Région SANTA CRUZ ILES
Distances 81 km (50 miles) W de Lata, Îles Salomon

575 km (357 miles) NNO de Luganville, Vanuatu

581 km (361 miles) ESE de Honiara, Îles Salomon

847 km (526 miles) NNO de Port-Vila, Vanuatu

 

Un violent séisme de magnitude 8 a frappé mercredi les îles Salomon, faisant au moins cinq morts sur l’archipel et provoquant un tsunami qui a atteint les côtes à des milliers de kilomètres dans le Pacifique, dont la Nouvelle-Calédonie.

Le tremblement de terre s’est produit à 01H12 GMT entre les îles Salomon et le Vanuatu, au nord-est de l’Australie, à une soixantaine de kilomètres des îles Santa Cruz frappées par une série de fortes secousses ces derniers jours, a indiqué le Centre américain de géophysique (USGS).

Une infirmière de l’hôpital de Lata aux Santa Cruz a confirmé à l’AFP le décès de cinq personnes après l’arrivée sur le littoral d’une vague mesurée à un peu plus de 90 cm par l’USGS.

Il n’était toutefois pas possible dans l’immédiat d’attribuer les décès au séisme ou au tsunami. « Une des personnes décédées est un enfant de sexe masculin, les autres sont trois femmes âgées et un homme âgé », a déclaré Chris Rogers.

De son côté le gouvernement a fait état de quatre villages touchés par le tsunami.

« Entre 60 et 70 maisons ont été endommagées par des vagues qui se sont abattues sur au moins quatre villages des Santa Cruz », a déclaré à l’AFP le porte-parole du Premier ministre Gordon Darcy Lilo. « Les autorités tentent toujours d’établir le nombre exact (de victimes) et l’étendue des dégâts. Les communications avec les Santa Cruz sont difficiles », a-t-il dit.

Interrogée par l’AFP, la secrétaire générale de la Croix-Rouge locale, Joanne Zoleveke, a également évoqué des « maisons emportées » par la mer, sans confirmation officielle.

Des témoins ont indiqué ne pas avoir ressenti le séisme dans la capitale Honiara, à environ 580 km de l’épicentre.

Selon un responsable de l’agence locale de gestion des catastrophes naturelles, les inquiétudes portaient sur la province orientale de Temotu, « la province qui sera la plus durement touchée si (le séisme) s’avère destructeur ».

Le Centre d’alerte aux tsunamis du Pacifique a émis une alerte pour une grande partie des territoires situés entre la Papouasie-Nouvelle-Guinée et Hawaii.

Aux Fidji, les sirènes ont retenti, jetant des milliers d’habitants dans les rues. « C’est le chaos à Suva, tout le monde tente d’échapper au tsunami!! », témoignait sur Twitter Ratu Nemani Tebana, depuis la capitale de l’archipel.

Cette alerte, levée à 03H45 GMT, concernait les Salomon, le Vanuatu, Nauru, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, Tuvalu, la Nouvelle-Calédonie, Kosrae, les Fidji, Kiribati, ainsi que Wallis et Futuna.

Le Japon, secoué quotidiennement par des secousses et endeuillé en mars 2011 par un tremblement de terre et un tsunami qui ont fait 19.000 morts, s’attendait à une vague de 50 cm vers 07H30 GMT au plus tôt.

En Nouvelle-Calédonie, le Haut-commissariat de la République a activé le plan d’urgence ORSEC et prévenu que le séisme « pourrait générer une vague qui atteindrait les côtes de la grande terre, les îles Loyauté et l’île des Pins à partir de 14H00 (3H00 GMT) ce jour ».

Selon le centre d’alerte aux tsunamis, une vague de 55 centimètres d’amplitude a effectivement été enregistrée dans la province Nord, à Hienghène, et de 48 cm sur l’île de Lifou.

Une vague plus petite de 18 cm a été observée au Vanuatu.

Les Salomon sont situées sur la Ceinture de feu du Pacifique, où se heurtent des plaques tectoniques provoquant une intense activité sismique et volcanique.

Constitué de 992 îles et îlots, cet archipel du Commonwealth compte un peu moins de 600.000 habitants vivant essentiellement de la pêche, de l’extraction minière et de l’exploitation forestière.

En 2007, un tsunami consécutif à un séisme de magnitude 8,1 y avait fait au moins 52 morts et des milliers de sans-abris.

Le 29 septembre 2009, la région avait été frappée par un puissant séisme suivi d’un tsunami dévastateur, qui avait fait 186 morts aux Samoa et à Tonga. Afp

 

 

On peut remarquer que ce séisme fait suite environ 1h avant à un précurseur de mag 6.3:

MAP 6.3  2013/02/06 00:07:23 -10.858   165.206 10.0 SANTA CRUZ ISLANDS

On dénombre pour l’instant quelques 50 répliques dont plusieurs sup à mag 6 :

MAP 6.4  2013/02/06 01:23:20 -11.232   164.921 10.1 SANTA CRUZ ISLANDS REGION
MAP 6.6  2013/02/06 01:54:15 -10.514   165.733 10.2 SANTA CRUZ ISLANDS
MAP 6.3  2013/02/06 06:35:20 -10.784   164.512 10.1 SANTA CRUZ ISLANDS REGION

Sismogrammes:IU/HNR, Honiara, Solomon Islands

http://earthquake.usgs.gov/monitoring/operations/heliplots_gsn.php

 

Les bouées dans la région:

http://www.ndbc.noaa.gov/

 
4 Commentaires

Publié par le 6 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :