RSS

Archives Mensuelles: février 2013

Preuve que tout va bien aux states,La Ville de Détroit vers une mise sous tutelle….

Graffiti sur un édifice abandonné à Détroit (archives)

 

Au bord de la faillite, la Ville de Détroit héritera d’ici quelques jours d’un tuteur qui aura la tâche de redresser les finances du berceau nord-américain de l’industrie de l’automobile.

La mise sous tutelle de la Ville sera orchestrée d’ici peu par le gouverneur de l’État du Michigan, Rick Snyder. Le responsable de la restructuration de Détroit aura le pouvoir de décider unilatéralement de fermer des départements entiers de la municipalité, de modifier les contrats de travail, de vendre des actifs de la Ville et de réécrire des règlements.

Cette restructuration est devenue urgente puisque la Ville a complètement épuisé ses liquidités. Son déficit budgétaire pour l’exercice en cours devrait s’élever à 100 millions de dollars tandis que la dette dépasse déjà 14 milliards de dollars américains.

Le Detroit Free Press révélait récemment que le financement de certains programmes et services a tellement été réduit que les pompiers de la ville ont dû payer eux-mêmes le papier de toilette utilisé dans les casernes.

Les difficultés financières de la Ville et des géants de l’automobile qui stimulaient autrefois son économie ont poussé des centaines de milliers de personnes à quitter Détroit. La population est passée de 1,8 million de personnes en 1950 à 713 000 habitants aujourd’hui.

Cette chute démographique a fait plonger les revenus de la municipalité en plus de contribuer au déclin de son parc immobilier. Détroit a aujourd’hui l’allure d’une ville fantôme avec ses gratte-ciel en ruine, ses usines désaffectées et ses maisons abandonnées.

 

Maison abandonnée à Détroit (archives) Crédit photo : PC/Carlos Osorio

 

 
 
 

Tutelle controversée

Selon la chambre de commerce de Détroit, la mise sous tutelle est nécessaire et urgente afin d’éviter l’exode du petit nombre d’entreprises et d’employeurs toujours présents à Détroit. « Le rythme des changements doit être beaucoup plus rapide que la structure politique actuelle ne le permet et un gestionnaire d’urgence pourra changer cette dynamique », explique Sandy Baruah, directrice de la chambre de commerce régionale.

Cet avis n’est toutefois pas partagé par la plupart des membres de la communauté à majorité noire et démocrate. De nombreux habitants déplorent le fait que le choix du tuteur sera effectué par un gouverneur blanc et républicain. Ils évoquent déjà des décisions racistes et les tensions sociales s’exacerbent.

Au Michigan, quatre autres villes opèrent déjà sous tutelle: Benton Harbor, Ecorse, Flint et Pontiac. Dans l’ensemble des États-Unis, 21 municipalités sont tombées en défaut de paiement depuis un an, notamment Stockton en Californie et Central Falls au Rhode Island.

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2013/02/28/005-detroit-tutelle-faillite.shtml

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 28 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

TVA : vers un taux normal à 20,5% ?

Une à une,les couches de maquillage disparaissent et laissent bientôt entrevoir le vrai visage de la racaille au pouvoir…. Allez,encore un p’tit effort…!!!

 

 

 La phrase ne devrait pas passer inaperçue. « A mon avis, le taux intermédiaire devrait passer à 9% et le taux normal à 20,5%. De plus, certains produits ou services taxés au taux intermédiaire pourraient repasser au taux réduit » de 5%, explique le rapporteur général du budget, Christian Eckert dans un entretien au Monde daté de vendredi. Et pour le reste ?

« Il y a des débats non tranchés sur la culture, comme le cinéma, les parcs à thème. S’agissant des transports publics, pourquoi ne pas traiter différemment le ticket de métro et les billets d’avion? », a-t-il demandé. Autre animateur du groupe de travail PS sur la TVA, Thomas Thévenoud (PS) avait expliqué à l’AFP mercredi que le groupe allait proposer « un taux normal de TVA un peu augmenté au-delà de 20% et un taux intermédiaire un peu raboté en-deçà de 10% ». Ces pistes seront présentées devant l’ensemble des députés PS dans deux semaines.

Interrogé sur les 6 milliards de recettes supplémentaires à trouver évoqués en début de semaine par le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, « ils ne constituent pas une surprise » pour Christian Eckert, car « on sait, depuis la discussion du projet de loi de finances pour 2013, que certaines taxes ne seront pas reconduites en 2014 ». Il préconise de se tourner « d’abord » vers les entreprises pour trouver ces 6 milliards. Il se dit par ailleurs favorable à un plafonnement accru du quotient familial et à une hausse de la fiscalité du diesel.

Le gouvernement a annoncé début novembre une « évolution » des taux de TVA à partir du 1er janvier 2014 pour financer une partie du crédit d’impôt compétitivité en faveur des entreprises: passage de 5,5% à 5% du taux réduit réservé aux produits de première nécessité, hausse de 7% à 10% du taux intermédiaire et relèvement de 19,6% à 20% du taux normal.

 http://www.atlantico.fr/pepites/tva-vers-taux-normal-205-653916.html#LGLT0csBTvIB8phX.99

 

 

 
1 commentaire

Publié par le 28 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Australie: Les franc-maçons se paient une téléréalité pour améliorer leur image!

FreemasonsInsideStory

 

C’est le lundi 4 mars prochain que la série Freemasons : The Inside Story débutera sur les ondes de la chaîne C31 en Australie. Il va sans dire que cette téléréalité a pour but de redorer l’image de la franc-maçonnerie qui souffre de plus en plus d’une mauvaise réputation. Selon le Sidney Morning Herald, il s’agirait aussi d’une « tentative désespérée d’empêcher l’extinction [de la franc-maçonnerie] due à un membership en déclin » en lançant cette « série promotionnelle » pour attirer de nouveaux membres.

Il ne faut pas s’étonner de savoir que cette « inside story » sera plutôt une façon de ne montrer que les facettes positives de la franc-maçonnerie (œuvres de charité, etc.) que de traiter des sujets plus controversés concernant cette société secrète (ou plutôt discrète doit-on dire maintenant). Cette série promet pourtant de clarifier certains « mythes » entourant la franc-maçonnerie. Toutefois, si l’on se fie à l’analyse du Sidney Morning Herald, qui a pu visionner le premier épisode, la clarification des « mythes » risque de se limiter à l’architecture et aux accessoires reliés à la franc-maçonnerie et non pas à la perception populaire comme quoi les francs-maçons sont une force influente à l’intérieur des gouvernements et du secteur privé.

L’animateur de l’émission, Wes Turnbull, qui est une personnalité populaire de la radio en Australie, est un franc-maçon lui-même. Il ne risque donc pas de trahir sa propre fraternité ni de la mettre dans l’embarras. Les présentateurs qui participeront à l’émission sont tous des franc-maçons de la Grande loge de Victoria.

La série Freemasons : The Inside Story risque de n’être qu’une sorte d’info publicité où l’on ne montre que du beau pour cacher le laid.

Une preuve que les loges maçonniques sont maintenant désespérées de renouveler leur membership vieillissant, c’est la nouvelle méthode de recrutement. Auparavant, la seule façon d’être recruté par la franc-maçonnerie était d’y être invité par un franc-maçon. Aujourd’hui, il est possible de faire une demande en ligne sur plusieurs site web comme celui de la Grande loge de Victoria qui produit cette téléréalité.

Regardez la bande-annonce de Freemasons : The Inside Story

 

 

Même chose au Québec

Le Québec n’est pas étranger à ces nouvelles méthodes. La série télé Le signe secret animée par Jici Lauzon et diffusée sur la chaîne Historia a aussi produit une info publicité pour la franc-maçonnerie québécoise. L’épisode qui a été réalisée sur la franc-maçonnerie ne ressemble guère à autre chose qu’une promotion très mal déguisée de l’organisation. Les 15 premières minutes du documentaire contiennent quelques informations intéressantes, mais les 30 minutes suivantes ne traitent que du bonheur de devenir franc-maçon. Disons qu’ils auraient pu être plus subtils.

D’ailleurs, comme en Australie, on peut remplir un formulaire en ligne pour demander de joindre la Grande loge du Québec. Les maçons québécois semblent tout aussi désespérés que leurs confrères australiens.

http://ledecodeur.info/2013/02/28/les-franc-macons-se-paient-une-telerealite-pour-ameliorer-leur-image/

 

 

 
3 Commentaires

Publié par le 28 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Et si on arrêtait de payer ! Interview de Olivier Bonfond

 

Olivier Bonfond, économiste, conseiller au CEPAG, pour son livre « Et si on arrêtait de payer ? 10 Questions/Réponses sur la dette publique belge et les alternatives à l’austérité ». Pédagogique et percutant !

Vidéo de 30 minutes pour comprendre la dette belge et ce qui va (est en train de) nous tomber dessus si on ne réagit pas. Elle permet d’apporter tout d’abord des réflexions et des arguments face au discours dominant actuel et proposer des alternatives face à la ligne de conduite actuelle et son crédo « TINA ». Cette vidéo est une collaboration entre le CADTM et le CEPAG/FGTB. En commentaire, le lien d’une action d’audit de la dette de Verviers qui se déroulera mardi 29.

 

http://www.agoravox.tv/actualites/economie/article/et-si-on-arretait-de-payer-38089

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 28 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Les nouveaux radars invisibles dès le 15 mars

Embarquée à bord de véhicules banalisés, la nouvelle pompe à fric arrive sur les routes de France à partir du 15 mars.

 

Palaiseau (Essonne), hier. La voiture équipée d’un radar mobile de nouvelle génération se mêle à la circulation. A l’avant, une tablette tactile montre les données récoltées par un flash infrarouge situé sous la plaque d’immatriculation (photo de gauche) et par une caméra posée sur le tableau de bord.

 

Aucun panneau avertisseur, pas de flash visible, des voitures de police banalisées intégrées au trafic… les radars de nouvelle génération, qui feront leur apparition à partir du 15 mars en France, seront quasiment indétectables. Objectif de ces appareils, dont nous avons pu observer le fonctionnement, hier, lors d’un test grandeur nature : lutter encore plus efficacement contre les excès de vitesse, responsables de 26% des accidents mortels, soit près de 1000 tués chaque année. 

 

Ces radars invisibles viennent s’ajouter aux milliers de radars automatiques, appareils mobiles embarqués, radars tronçons et autres radars de feux rouges qui maillent le territoire. La Sécurité routière estime que 75% des vies épargnées sur la route depuis dix ans le sont grâce à ce déploiement. « En 1972, 18000 personnes mouraient sur les routes chaque année. Avec les radars automatiques, on est passé de 8000 décès en 2002 à 3 645 l’an dernier », estime le délégué interministériel à la Sécurité routière, Frédéric Péchenard.

 

Les associations rassurées

D’après la Prévention routière, les radars ont clairement incité les Français à lever le pied. « On a noté une réduction de 11 km/h des vitesses moyennes sur l’ensemble des réseaux, souligne le délégué général de l’association, Jean-Yves Salaün. L’avantage de ces radars de nouvelle génération est qu’ils pourront identifier les véhicules en infraction sans être détectés. » Grâce à cette nouvelle arme antichauffards, la France espère parvenir à moins de 2000 morts sur les routes à l’horizon 2020.

Alors que 14622 automobilistes ont été condamnés en 2011 par les tribunaux pour délit de grand excès de vitesse, la Ligue contre la violence routière salue, elle aussi, le caractère imprévisible de ces radars de troisième génération. « Avant le déploiement des radars, un automobiliste avait une probabilité d’être contrôlé une fois tous les quatorze ans, alors qu’il pourra désormais l’être plusieurs fois par jour, rappelle la présidente de la Ligue, Chantal Perrichon. Mais la vraie solution pour en finir avec les excès de vitesse serait de généraliser des limiteurs automatiques de vitesse (NDLR : qui bloquent automatiquement le compteur à 130 ou à 50 km/h selon la nature de la route) par géolocalisation. »

 

VIDEO à l’adresse ci-dessous.

En patrouille avec les nouveaux radars embarqués

http://www.leparisien.fr/automobile/securite-routiere/video-les-nouveaux-radars-seront-invisibles-28-02-2013-2605541.php

 

 

 

 
1 commentaire

Publié par le 28 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Travail automatisé dans l’industrie: L’émergence des robots industriels

Infographie - The Automated Workplace - Robots on The Rise - bandeau #1

 

« Avec environ 1,2 millions robots attendus en 2013, le temps du travail automatisé est arrivé et est bien présent. Toutefois, ces robots sont bien différents de l’adorable robot , et ces machines automatisées arrivent pour prendre nos emplois … et peut être même pour nous »

C’est par cette introduction qu’est présentée cette infographie, représentant l’évolution de l’utilisation et répartition des robots s jusqu’à nos jours ….

Entre autres, on apprend que le Japon est le 1er pays en terme de robots exportés, achetés ou utilisés dans le secteur industriel, que le 1er brevet en robotique a été déposé en 1954, que pour 1000 travailleurs japonnais il y a 34 robots effectuant les mêmes tâches …

Bref, un rapide petit tour d’horizon en chiffres et statistiques sur la place de la robotique industrielle de nos jours ….

Visualisez l’infographie de L’émergence des robots industriels et du travail automatisé, en image, dans la suite …

 

Infographie de l’émergence des robots industriels et du travail automatisé :

 

http://www.robotblog.fr/robotique-industrielle/travail-automatise-dans-lindustrie-l%E2%80%99emergence-des-robots-industriels-3198

 

 

 
1 commentaire

Publié par le 28 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Séisme de magnitude 6.9 Iles Kuriles

Global view

 

10-degree map showing recent earthquakes

Ampleur Mw 6.9
Région Îles Kouriles
Date heure 28/02/2013 14:05:52.0 UTC
Emplacement N 50,96; 157,39 E
Profondeur 60 km
Distances 1496 km NE de Sapporo (pop 1.883.027, l’heure locale 23:05:52.5 28/02/2013)
249 km S Mokhovaya, Petropavlovsk-Kamch (pop 22815, l’heure locale 02:05:52.5 01/03/2013)
245 km S Petropavlovsk -Kamchatskiy (pop 187,282; heure locale 02:05:52.5 01/03/2013)
85 km SE Ozernovskiy (pop 2615, l’heure locale 02:05:52.5 01/03/2013)

station BILL (Bilibino, Russia)

 

Un séisme de magnitude 6,9 a été enregistré à l’est de la Russie à 14H05 GMT le long des îles Kouriles, a indiqué jeudi le Centre américain de géophysique (USGS).

Le foyer du tremblement de terre se situe à 52,5 km de profondeur dans le Pacifique et à quelque 2.200 km de Tokyo au Japon, précise l’USGS.

Les îles Kouriles, archipel qui s’étend de l’extrême nord du Japon à la péninsule du Kamtchatka, sont des îles volcaniques située au point de rencontre de la plaque du Pacique avec celle d’Okhotsk, qui elle-même fait partie de la plaque nord-américaine, souligne l’USGS.

L’archipel russe, qui sépare la mer d’Okhotsk et l’océan Pacifique, est l’une des régions les plus sismiques au monde, observe le centre américain.

Depuis 1900, sept séismes de grande ampleur –d’une magnitude supérieure ou égale à 8,3– sont survenus le long de cet archipel.

Afp

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 28 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Séisme de magnitude 6.1 au Vanuatu

Global view

10-degree map showing recent earthquakes

Ampleur 6,1
Date-Heure
Emplacement 17,771 ° S, 167,341 ° E
Profondeur 15.1 km (9,4 miles)
Région VANUATU
Distances 104 km (64 miles) W de Port-Vila, Vanuatu
248 km (154 miles) S de Luganville, Vanuatu
348 km (216 miles) N de nous, Nouvelle-Calédonie
493 km (306 miles) N de Dumbéa, Nouvelle-Calédonie

station HNR (Honiara, Solomon Islands)

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 28 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Né par insémination artificielle, il épouse sa sœur par erreur….

C’est grâce à une recherche de paternité que cet homme a découvert la terrible nouvelle… il n’ose pas informer sa femme.

 

 

C’est un cauchemar. Le témoignage est rapporté sur le blog de conseils du site anglophone de Slate. Un homme explique avoir découvert qu’il était marié avec sa sœur, après plusieurs années de mariage et trois enfants.

« Quand ma femme et moi nous sommes rencontrés à l’université, l’attirance fut immédiate et nous sommes rapidement devenus inséparables », raconte-t-il. Leurs nombre de points communs était surprenant. Ils se marièrent rapidement après leurs études et eurent trois enfants avant l’âge de 30 ans. Parmi leurs points commun : les époux sont tous les deux nés grâce à un donneur de sperme et une insémination artificielle et ont été élevés par des lesbiennes. A sa majorité, la femme a entrepris des recherches pour retrouver son père biologique, « car elle pensait qu’on trompait nos enfants en n’essayant pas de savoir tout ce qu’on pouvait sur mon passé. », raconte l’homme. Mais lui était moins curieux.

Un jour, il finit par changer d’avis et découvre l’identité de son père, qui s’avère être celui de sa femme. Que faire de cette information ? En informer sa femme ? L’homme hésite.Il a tenté de tout oublié, de rayer cet épisode de sa vie et d’effacer toute s les preuves. Mais rien n’y fait « quand je la regarde, je ne peux pas m’empêcher de penser ‘c’est ma sœur !' », explique-t-il.

Emily Yoffe, la conseillère de Slate, lui recommande d’informer sa femme, mais pas nécessairement ses enfants « en pleine santé »…

Ce genre de risque éthique est une question récurrente, qui a trait à la nature même de la reproduction assistée, précise Emily Yoffe, ajoutant que cette question est abordée dans le livre de David Plotz, The Genius Factory: The Curious History of the Nobel Prize Sperm Bank.
http://www.atlantico.fr/atlantico-light/ne-insemination-artificielle-epouse-soeur-erreur-652639.html#LLS1ieMS3baEFezF.99

 

 

 
3 Commentaires

Publié par le 27 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Le chômage pour tous,c’est maintenant….!

Pôle emploi a recensé fin janvier 43 900 demandeurs d’emploi supplémentaires sans activité, dont 21 100 en raison d’un « effet statistique » dû à une réforme des radiations, portant leur nombre à 3,169 millions, proche du record de 1997 (3,19 millions), a annoncé mardi le ministère du Travail.

 

 

En incluant ceux exerçant une activité réduite, la hausse mensuelle est de 60 800 chômeurs, dont 24 000 en raison de la réforme des radiations, pour atteindre 4 680 200 personnes.

Comme chaque année, le ministère du Travail a par ailleurs revu l’ensemble de ses statistiques mensuelles depuis 1996. Il a réévalué le record absolu à 3 195 500 (au lieu de 3,205 millions) demandeurs d’emploi sans activité en janvier 1997 en métropole, un chiffre qui pourrait être atteint dans un ou deux mois.

Avec l’Outre-mer, 4,96 millions de personnes étaient inscrites sur les listes du service public de l’emploi, dont 3,42 millions sans activité.

« Corrigé de l ?effet de (la réforme des radiations), cette progression, inférieure à l’évolution moyenne constatée au second semestre 2012, était attendue et s’explique avant tout par le recul de l’activité fin 2012, dans le prolongement de la tendance à l’oeuvre depuis plus de 20 mois« , a réagi le ministère du Travail dans un communiqué.

L’entourage de Michel Sapin a par ailleurs réaffirmé à l’AFP qu’il n’y avait « pas de renoncement » et que l’objectif, affirmé à plusieurs reprises par François Hollande, était toujours d’inverser la course du chômage avant la fin de l’année ».

En janvier, les plus de 50 ans sont encore particulièrement touchés, avec une hausse de 1,8% des inscrits sans aucune activité (+16,8% sur un an).

Les chômeurs de longue durée étaient quant à eux près de 2 millions (+1,7% sur un mois, +13,4% sur un an), un record absolu.

Autres données alarmante s : la proportion de demandeurs d’emploi bénéficiaires du RSA et des allocations de solidarité. Selon les derniers chiffres, ils étaient respectivement plus de 754 000 (en incluant ceux exerçant une activité réduite) et de 386 000.

Parmi les motifs d’entrée à Pôle emploi, les fins de CDD arrivent toujours en tête, représentant 25,4% des nouveaux inscrits. Les licenciements économiques ne sont que de 2,6% des cas la cause de la perte d’emploi.

La région la plus touchée est toujours la Champagne-Ardenne, avec une hausse annuelle de 14,3% pour les demandeurs d’emploi sans activité.

http://www.egaliteetreconciliation.fr/43-900-chomeurs-supplementaires-en-janvier-16658.html

 

 

La tartufferie n’a pas de limite. Selon le gouvernement, avec 3 192 900 chômeurs comptabilisés le mois de janvier 2013 aurait marqué une stagnation du chômage en France. Or nous ne cesserons de le répéter, ces résultats sont bidonnés, ils ne tiennent pas compte des DOM-TOM, ni de toutes les personnes qui ne s’inscrivent plus à pôle emploi, de ceux qui sont radiés, ni même des travailleurs-pauvres dont les contrats sont parfois inférieurs à 10 heures par semaine.

Si on comptabilise toutes ces personnes on peut considérer qu’il y a 9 millions de chômeurs et non pas 4 millions comme les média à l’unisson du gouvernement ont pris l’habitude de le dire. Et ce sont pas les quelques emplois de chaudronniers, tourneurs fraiseurs ou de bouchers qui permettrons de sortir toute cette population du chômage endémique et structurel que connait la France. En un an le nombre de chômeur est en augmentation de 10%… et ce n’est qu’un début. Nous sommes sur la route des châteaux en Espagne.

 

 

 

 

 
3 Commentaires

Publié par le 26 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Cinq raisons d’arrêter le pain blanc….

 

Le pain, « fruit de la terre et du travail des hommes », est l’aliment de base de notre civilisation. Mais le moment est venu d’arrêter de manger du pain blanc. Voici pourquoi :

Trop hybridé

Le blé ne peut plus être considéré comme un aliment sain pour qui que ce soit. Même bio, complet, le blé moderne est hautement hybridé. Il a une trop haute teneur en glutamine, une protéine qui a tendance à irriter la paroi intestinale, et contient beaucoup moins de minéraux et de vitamines qu’il y a cent ans.

Ceci est très regrettable parce que le blé était un aliment correct, et qu’il est aujourd’hui utilisé dans d’innombrables farines et aliments, notamment comme épaississant.

Trop pauvre en fibres, vitamines et minéraux

Dans le pain blanc, la meilleure partie de la farine a été enlevée pour être donnée aux cochons et autres animaux d’élevage. Le blé entier n’est pas bon pour la santé, mais au moins contient-il des fibres, des vitamines, des minéraux. Pour faire du pain blanc, en revanche, le germe ainsi que le son du blé sont retirés.

Ne reste qu’un produit quasiment sans fibres, presque sans vitamines ni minéraux, qui n’est au fond que de l’amidon. Ce sont de pures calories sans nutriments essentiels. La boîte en carton de vos céréales contient à peu près autant de micronutriments que les céréales elles-mêmes, si pas plus.

Ne vous laissez pas impressionner par les étiquettes indiquant que les céréales ont été « enrichies » en vitamines. La raison pour laquelle les céréales sont parfois « enrichies » est justement que les scientifiques se sont aperçus en 1945 à quel point elles étaient pauvres en nutriments. Les fabricants rajoutent donc 3 ou 4 vitamines, et un peu de fer. Mais c’est comme si quelqu’un volait 10 000 euros sur votre compte en banque, puis décidait de vous « enrichir » en vous donnant 2 euros.

Trop salé

Le pain blanc moderne est trop salé. Il contient en moyenne 19 g de sel par kg de pain. Une baguette (250 g) contient 4,7 g de sel soit presque la quantité maximale quotidienne recommandée par l’OMS (5 g/jour/personne). Un rapport de l’AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments), publié en 2002, plaçait le pain (et les biscottes) en tête des aliments vecteurs de sel dans l’alimentation quotidienne (pages 25-29).

Sans ajout de sel à la fabrication, le pain sans sel contient néanmoins de 0,2 à 2,2 g de chlorure de sodium par kg.

Trop sucré

Le pain blanc n’est plus un sucre lent, mais bel et bien un sucre rapide, avec un index glycémique élevé, qui provoque une forte décharge d’insuline et une hypoglycémie réactionnelle.

L’indice glycémique indique l’effet des aliments sur la glycémie (taux de glucose dans le sang) durant les deux heures suivant leur ingestion.

L’indice 100 de la glycémie (maximum) correspond au glucose pur et… au pain blanc qui n’est, nous l’avons vu, que de l’amidon, l’amidon n’étant qu’une chaîne de molécules de glucose.

Cela veut dire que manger du pain blanc est pire que de croquer des morceaux de sucre : cela fait monter en flèche le taux de sucre sanguin, ce qui affole le pancréas, provoque un pic d’insuline, avec un risque, à terme, de développer une résistance à l’insuline, un diabète, de l’obésité, des maladies cardiovasculaires.

Trop de gluten

Les blés modernes, issus d’hybridation, ont été sélectionnés pour leur richesse en gluten. Le gluten est un mélange de protéines. Plus il y a de gluten dans la farine, plus le pain lève, est élastique, moelleux. Le pain paraît plus beau, plus gonflé, et se vend donc mieux.

Le problème est que le système digestif d’un grand nombre de personnes ne supporte pas les quantités de gluten présentes dans le pain moderne. L’intolérance au gluten est source de fatigues, de douleurs abdominales, de diarrhées, de reflux gastro-oesophagiens, de problèmes articulaires, d’eczéma, et même de troubles neurologiques.

A quand une révolte ?

Le philosophe Guy Debord s’est étonné que les boulangeries aient pu remplacer le pain par une imitation de pain sans que cela ne provoque une nouvelle Révolution :

« Dans la période qui précéda immédiatement la Révolution de 1789, on se souvient combien d’émeutes populaires ont été déchaînées par suite de tentatives alors modérées de falsification du pain. (…) Lorsqu’on a vu, il y a bientôt dix ans, le pain disparaître en France, presque partout remplacé par un pseudo-pain (farines non-panifiables, levures chimiques, fours électriques), non seulement cet événement traumatisant n’a pas déclenché quelque mouvement de protestation et de défense comme il s’en est récemment produit un en faveur de l’école dite libre, mais littéralement personne n’en a parlé. » (1)

Conclusion

Manger des sardines, de la salade verte, des œufs à la coque, du jambon sans pain passe très bien.

On se sent même étonnamment léger et énergique après un repas sans pain, lorsqu’on n’en a pas l’habitude.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

Sources :

[1] Guy Debord, Encyclopédie des nuisances, tome I, fascicule 5, 1985

http://clics.sante-nature-innovation.fr//t/AQ/AA5Ckg/AA5Xzw/AAhMxw/AQ/A2G_jw/rWeN

 

 

 
4 Commentaires

Publié par le 26 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

JPMorgan Chase compte supprimer entre 16.000 et 19.000 emplois d’ici fin 2014….

 

Reuters

 

La banque américaine JPMorgan Chase, la première du pays en termes d’actifs, a annoncé mardi lors d’une journée d’investisseurs qu’elle comptait supprimer de 16.000 à 19.000 emplois d’ici la fin 2014.

Gordon Smith, le directeur général de la division de banque de détail du groupe financier, a indiqué lors d’une présentation que son unité, hors activités liées à l’hypothécaire, prévoyait 3.000 à 4.000 suppressions de postes d’ici fin 2014. L’unité de prêts hypothécaires, qui employait ces dernières années de milliers de personnes dédiés à la gestion des défauts de paiements, verra elle ses effectifs chuter de 13.000 à 15.000 personnes d’ici deux ans.

Aux côtés d’autres mesures d’économies, ces premières baisses d’effectifs pour 2013 devraient permettre à JPMorgan Chase d’économiser autour d’un milliard de dollars. JPMorgan Chase table sur 59 milliards de dollars de dépenses pour l’exercice en cours contre 60,1 milliards de dollars en 2012. « Vous pouvez vous attendre à ce que nous restions très disciplinés en termes de dépenses », a prévenu la directrice financière Marianne Lake au début de la présentation. Lors de l’introduction de la journée d’investisseurs, le PDG Jamie Dimon a notamment souligné que la banque avait la possibilité de faire d’ « énormes économies d’échelles », notamment en ce qui concerne l’exécution et la compensation des transactions (back office). Il a répété que la banque s’était dotée d’un bilan « forteresse », affirmant que JPMorgan Chase avait été « un port pendant la tempête » de la dernière crise financière et serait « un port pendant la tempête pendant la prochaine » crise.

Peu après l’affaire de « la baleine de Londres »

La banque américaine a dégagé l’an dernier un bénéfice net en hausse de 12% à 21,3 milliards de dollars, malgré une perte de 6 milliards de dollars environ à cause de paris risqués sur des dérivés de crédit qui ont mal tourné, l’affaire dite de « la baleine de Londres », révélée en mai. Les suppressions de postes s’effectueront majoritairement par le biais de départs naturels, a précisé Kristin Lemkau, porte-parole du groupe bancaire américain. Celui-ci employait 258.965 personnes fin 2012.

SOURCE AFP ET BLOOMBERG

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 26 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Olivier Delamarche ce Mardi 26 Février Sur BFM

 

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 26 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

ARRET DU BLOG DE LIESI…!?

La police de la pensée du NOM est définitivement en marche et sus aux dénonciateurs et autres libres penseurs….La dictature se met en place! 

 

 

«  » » Madame, Monsieur,

Depuis mars 2011, nous avons essayé de vous informer.

Désormais, pour diverses raisons nous devons impérativement fermer le blog.

Nous vous remercions de votre compréhension.

Rassurez-vous, si vous souhaitez rester en contact, nous vous proposons de vous inscrire à notre mailing qui va nous garantir une plus grande « confidentialité » rendue nécessaire à la suite des événements romains, italiens, etc.

mailing.liesi@gmail.com

Nous continuons toutes les publications et abonnements en cours et projetons, dans le futur et en fonction du temps qu’il nous sera laissé, des conférences dans les villes principales en géopolitique, finance et survie aux temps à venir.

Bonne chance.
La rédaction de LIESI. «  »

http://liesidotorg.wordpress.com/2013/02/26/arret-du-blog-de-liesi/#comments

 

 
22 Commentaires

Publié par le 26 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Dans Le Silence Des Campagnes….

 

Un film poignant de Jean-Louis Saporito sur la détresse des agriculteurs, dont le taux de suicide est le plus élevé de toutes les catégories

Fils d’émigré sicilien, entré à l’ORTF comme stagiaire à la prise de vues en 1967, formé sur le terrain, Jean-Louis Saporito fut successivement cameraman, journaliste, grand reporter, producteur, patron d’une agence de presse audiovisuelle. Depuis près de vingt ans, cet homme au regard sensible qui a toujours estimé que la télévision a un rôle à jouer dans la société réalise des films documentaires remarquables.

S’intéressant aux destins des humbles, des pauvres, des oubliés, Saporito vise souvent juste. On se souvient notamment de son documentaire réalisé dans un village du Niger, au sein d’une famille souffrant de la faim. Ou celui, plus récent, consacré à Bernard L., un sans domicile fixe retrouvé mort dans un square de Bayeux (Calvados), en plein centre-ville. A travers ce destin tragique, Jean-Louis Saporito tentait de comprendre comment, dans un pays développé et riche, un homme peut mourir seul, un soir d’été, dans la rue.

Cette fois, il s’est intéressé aux agriculteurs français. Et plus particulièrement à un phénomène très inquiétant : aujourd’hui, le taux de suicide des agriculteurs est le plus élevé de toutes les catégories socioprofessionnelles. Chaque année, ils sont plus de 400 (certains disent plus du double) à mettre fin à leurs jours.

 

 

 

 
4 Commentaires

Publié par le 26 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Espagne: CaixaBank annonce vouloir supprimer quelque 3.000 emplois….

 

La première banque en Espagne par les actifs, CaixaBank, a annoncé lundi un plan social qui prévoit la suppression de quelque 3.000 emplois, soit environ 10% des effectifs actuels, dans un contexte de restructuration du secteur en crise.

La banque a vu son bénéfice net fondre de 78,2% en 2012, à 230 millions d’euros, plombé par un important effort d’assainissement de son exposition au secteur immobilier sinistré.

Afin de s’adapter à l’environnement économique et après la récente intégration des caisses d’épargne de Banca Civica et la prochaine incorporation de Banco de Valencia, Caixabank considère nécessaire de mettre en oeuvre un plan de restructuration, a indiqué la banque dans un communiqué.

L’application de ces mesures de restructuration touchera quelque 3.000 employés, a ajouté la banque, un porte-parole précisant qu’il s’agissait de réduire les effectifs d’environ 3.000 emplois.

Fin 2012, CaixaBank comptait 32.625 employés, soit 5.632 de plus qu’un an auparavant, et 6.342 succursales (environ un millier de plus que fin 2011) en raison des acquisitions de la banque.

Comme prévu par la loi espagnole, la direction de la banque a donc entamé une période de dialogue et de négociation avec les syndicats, qui pourrait se poursuivre jusqu’à fin avril, précise Caixabank dans son communiqué.

Le secteur bancaire espagnol a été fortement ébranlé par l’éclatement de la bulle immobilière en 2008, qui a gonflé le taux des créances douteuses dans leurs bilans.

Celui de CaixaBank a grimpé à 8,62% à fin 2012, en raison notamment de l’intégration du portefeuille de Banca Civica. Il reste toutefois inférieur à la moyenne du secteur, qui a atteint un record à 11,38% en novembre.

Considérée comme pas viable, la banque nationalisée Banco de Valencia a été vendue comme prévu fin décembre à CaixaBank, après l’assainissement de ses finances qui a coûté six milliards d’euros en fonds publics.

Les autorités espagnoles ont imposé aux banques de nettoyer une fois pour toutes leur bilan, ce qui doit les conduire à réaliser plus de 80 milliards d’euros de nouvelles provisions en 2012.

Après l’important effort réalisé en 2012, CaixaBank affirme avoir couvert 87% des exigences réglementaires.

Sur le plan social, le secteur bancaire, jugé surdimensionné par rapport à la taille du pays, a perdu plus de 28.000 emplois entre 2008 et 2011, passant de 270.855 à 243.041 salariés, selon la Banque d’Espagne. Le nombre d’agences bancaires est passé de 45.662 à 39.843.

Selon les syndicats, 20.000 emplois devraient être supprimés dans le secteur sur les cinq prochaines années, dont 4.500 chez Bankia. La quasi-faillite de la banque issue de l’union de grandes caisses d’épargne a précipité une aide européenne au secteur bancaire espagnol de plus de 40 milliards d’euros.

Afp

 

 

 
2 Commentaires

Publié par le 25 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Crédit Agricole pourrait supprimer plus de 1.400 postes, pas de plan arrêté….

 

Crédit Agricole pourrait supprimer cette année 1.418 postes au sein de ses caisses régionales, rapporte lundi le quotidien Les Echos, la banque assurant qu’aucun plan n’est arrêté à ce stade.

S’appuyant sur un document interne de la Fédération nationale du Crédit Agricole (FNCA), l’organe politique du groupe qui représente les caisses régionales, les caisses prévoient le départ de 4.125 salariés et le recrutement de 2.707 personnes en 2013.

Les chiffres sont bons, mais on est sur des prévisions à 15 mois, ce n’est qu’une tendance donnée en novembre (dernier, ndlr), il faut donc prendre ces chiffres avec des pincettes, a indiqué à l’AFP Emmanuel Deletoile (CFDT), selon lequel sur les 4.125 départs prévus, 1.555 seraient des fins de carrière.

Ce qui prédomine, c’est l’inquiétude, nous demandons plus d’instance de concertation pour savoir où nos patrons veulent aller. Quelle banque pour demain, quel métier?, s’interroge M. Deletoile.

Interrogé par l’AFP, la FNCA s’est refusée à tout commentaire.

Le directeur général adjoint de la fédération, chargée des ressources humaines, Camille Béraud, a précisé aux Echos que n’existait, en l’état, aucune stratégie de suppressions de postes à l’échelle du groupe.

Elle a, par ailleurs, indiqué que la prévision des recrutements n’était plus de 2.707 mais de 3.000 personnes.

Afp

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 25 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Les armes à uranium appauvri….

 

Dans l’ indifférence générale, des armes terribles sont aujourd’hui produites et utilisées par les plus grandes armées du monde : les armes à l’uranium appauvri.

Il ne s’agit pas de bombes atomiques mais de balles et d’obus capables de traverser aisément les blindages traditionnels. L’ennui est que la radioactivité de l’uranium appauvri que l’on trouve dans les éclats transforment les champs de bataille en zones contaminées. D’où les horribles conséquences pour les populations civiles (cancer, malformations congénitales).

Dans ce DVD, Vincent Reynouard dévoile cet immense crime contre l’Humanité.

 

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Les-armes-a-uranium-appauvri-16632.html

 

 
2 Commentaires

Publié par le 25 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

La Cité phocéenne bientôt fosse à lesbiennes…?

….. Et juste pour rire,la Fourest directrice….!   🙂

 

Marseille : «Une cité universitaire réservée aux lesbiennes» en juillet 2013 !

 

Marseille : «Une cité universitaire réservée aux lesbiennes» en juillet 2013!

Avec le festival annuel (subventionné par la ville de Paris) du film lesbien Cineffable, dont l’entrée est interdite aux hommes, on croyait avoir touché le fond. Il faut croire que non.

L’EuroLESBOpride (sic), qui a lieu à Marseille du 10 au 20 juillet 2013, fait mieux. « Organisé par des lesbiennes pour des lesbiennes », il affiche la couleur sans complexe et promet « une cité universitaire réservée aux lesbiennes ». Aucune précision n’est apportée si ce n’est que celle-ci se trouve « près de la gare ».

Mauvaises langues, nous avons tout de suite pensé à la Cité U Gaston Berger que gère le CROUS d’Aix-Marseille, un établissement public à caractère administratif pas franchement dans son rôle s’il se confirme qu’il facilite un festival qui prône l’apartheid sexuel.

En effet, l’EuroLESBOpride ne se cache pas d’être « non-mixte et ouvert à toutes ». Vérification faite, aucun intervenant annoncé n’a effectivement le mauvais goût d’être du sexe masculin.

Au programme, « village lesbien », « soirée fête lesbienne », « espace lesbien » et même « pique-nique et balade au clair de lune ». Derrière ce festival, plusieurs organisations militantes dont la Coordination lesbienne en France, des LOCs (lesbiennes of colour), le centre évolutif Lilith Marseille ou encore Osez le féminisme. Leur objectif à toutes ? Faire de Marseille la « capitale de la culture lesbienne 2013″….

http://www.ndf.fr/poing-de-vue/25-02-2013/marseille-une-cite-universitaire-reservee-aux-lesbiennes-en-juillet-2013#.UStmR_JECuI

 

 

 
2 Commentaires

Publié par le 25 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Les banques, une mafia qui a pris le pouvoir !

Le 13 février 2013, Nicolas Dupont-Aignan était l’invité de «Ça Vous Regarde – Le Débat » sur LCP pour débattre de la réforme bancaire avec Michel Rocard et Jacques Sapir

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 25 février 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :