RSS

Archives Mensuelles: janvier 2013

Manifestants et policiers s’affrontent violemment à Namur

 

 

Des affrontements, plus violents que vendredi dernier à Bruxelles, ont eu lieu mardi en fin de matinée entre les policiers et des manifestants d’ArcelorMittal, à une centaine de mètres de l’Elysette, à Jambes. Selon la police, 1.200 personnes, au maximum, participent à la manifestation.

Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogènes pour empêcher les manifestants de pénétrer dans le périmètre de sécurité placé autour de l’Elysette.

Vitres brisées et policiers blessés
Les manifestants ont répliqué en lançant de nombreux pavés en direction des forces de l’ordre, qui ont également été contraintes de recourir à deux auto-pompes pour maintenir les travailleurs à distance. Des métallos ont ensuite essayé, sans succès, de forcer le barrage établi.

Les vitres de plusieurs commerces ont été brisées et plusieurs manifestants, ainsi que des policiers, ont été légèrement blessés dans les échauffourées. Les magasins aux alentours ont été fermés et barricadés. Les travailleurs d’ArcelorMittal ont ensuite été refoulés, à grands coups d’auto-pompe, par les forces de l’ordre qui ont demandé des renforts.

« Quelques minutes de courage »
Les manifestants demandent aux mandataires wallons « quelques minutes de courage politique pour interdire à d’autres terroristes industriels d’agir de la sorte », peut-on lire sur des calicots.

Vers 12h30, la rencontre entre la délégation syndicale et le ministre-président Demotte et les ministres Marcourt et Antoine était toujours en cours.

Les travailleurs entendent « maintenir une pression maximum sur le monde politique afin de sauver la sidérurgie liégeoise », après que Mittal eut annoncé, jeudi dernier, son intention de ne maintenir dans le bassin liégeois que 5 lignes à froid sur 12, une décision qui devrait coûter quelque 1.300 emplois.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1536/Economie/article/detail/1570392/2013/01/29/Manifestants-et-policiers-s-affrontent-violemment-a-Namur.dhtml

 

 

 
2 Commentaires

Publié par le 29 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Olivier Delamarche sur BFM ce Mardi 29 Janvier 2013

 

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 29 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Révélations d’un ténor de MEGA : les médias grecs ont été invités à se taire sur la non viabilité de la dette!

 

pretenderis

 

La récente révélation du journaliste de MEGA Giannis Pretenteris fait sensation. Ce dernier a indiqué qu’en 2010, lui et ses collègues auraient caché à leurs téléspectateurs et à leurs lecteurs la non-viabilité de la dette grecque – évènement qui a permis l’attaque de la troïka contre la Grèce.

Dans un entretien à iefimerida, Pretenteris laisse entendre qu’il a accepté des consignes spécifiques pour le faire, de la part d’individus qu’il ne mentionne pas.

Il explique de manière caractéristique dans l’entretien :

-« Nous savions tous dès le début que la dette n’était pas viable, mais ils nous ont dit de ne pas le dire, que ce n’était pas le bon moment. Le résultat, c’est que jusqu’à 2010, ils ont dit que la dette était viable et nous leur répondions ‘non, elle ne l’est pas’. »

Cette révélation a été faite, de manière symptomatique, moins de 24h avant le rassemblement de protestation prévu aujourd’hui devant le bâtiment de la chaîne MEGA.

Le communiqué -savoureux et non censuré- de l’initiative des travailleurs des médias pour le rassemblement :

Les mass-médias ont été dans leur majorité les piliers idéologiques de la politique des mémorandums. Au moyen de reportages mensongers et intentionnellement effrayants, ils présentent la politique du choc comme voie à sens unique et calomnient tous ceux qui résistent à la barbarie sociale. Ils fonctionnent comme les porte-parole du gouvernement et font des reportages sur la base d’une inspiration goebbelsienne officieuse. Ils forgent des stéréotypes sur les immigrés, les fonctionnaires, les travailleurs, les syndicalistes, les activistes et incitent à l’automatisme social.

Ces derniers jours, nous avons vécu l’apogée du terrorisme médiatique, comparable aux jours sombres du YENED [ndlr : service d’information des forces armées]. Ils ont rempli nos écrans de bouteilles de bière vides et ont pris pour cibles les espaces autogérés de la vie sociale [ndlr : raid de la police à Villa Amalia et dans le squat Lelas Karagiannis] pour légaliser la stratégie de la tension de Dendias [ndlr : ministre de l’ordre public], ils ont masqué les mobiles et la nature du meurtre raciste perpétré contre le Pakistanais de 27 ans à Petralona (ndlr : lire ou relire Qui était Shehzad Luqman), ils ont diffusé des montages vidéo pour traîner dans la boue des députés de gauche et des mouvements sociaux opposés à la commercialisation des espaces libres, ils ont calomnié la lutte des travailleurs dans les transports publics et ont imposé les méthodes répressives de la réquisition forcée du personnel. Et ils continuent… Les employeurs de la presse, après avoir appliqué le mémorandum le plus dur à leurs employés, veulent protéger l’institution de la peur généralisée et de la paupérisation qu’ils ont créée en dressant des murs face à la société.

Assez. Nous, travailleurs de la presse, n’avons rien en commun avec les grands groupes et les grands journalistes amplement rémunérés et instrumentalisés. Nous ne faisons pas partie de leur coterie et de leurs affaires. Nous avons choisi notre camp. Aux côtés des habitants de Chalcidique[ndlr : en lutte contre la mine d’or] et contre les orpailleurs, aux côté des immigrés et contre les esclavagistes, contre les clôtures, contre les patrons du travail au noir, contre l’Aube dorée, aux côtés des manifestants et contre la répression, aux côtés des travailleurs des transports en commun, et contre la troïka intérieure et extérieure, aux côtés des fonctionnaires et contre la liquidation du patrimoine public. Nous sommes aux côtés de la société et nous luttons, ensemble, contre le mémorandum, le racisme et la censure.

Rassemblement de protestation mardi 29 janvier, à 7h devant la chaîne Mega. (Mesogeion 117)

L’année dernière déjà, un appel à manifester devant la chaîne Mega TV avait été lancé par des citoyens sur les réseaux sociaux. Les raisons ? Le ras le bol de subir la désinformation régulière de la chaîne, digne d’une propagande, car, entre autre, « Mega TV a falsifié le son des émeutes sur la vidéo lors de l’assassinat d’Alexis Grigoropoulos en 2008 », « Mega TV a diffusé des images d’archives des émeutes au cours d’une démonstration pacifique le 17/11/2011 », « Mega TV accuse les manifestants pacifiques d’être des voyous cagoulés » , « Mega TV a été la principale source de propagande sale et constante du soutien aux partis pro-austérité, en particulier à celui du PASOK ».

Merci à AR pour l’aide pour la traduction.

Par Okeanos

http://www.okeanews.fr/revelations-dun-tenor-de-mega-tv-les-medias-grecs-ont-ete-invites-a-se-taire-sur-la-non-viabilite-de-la-dette/

 

 

 
1 commentaire

Publié par le 29 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Les bergers défileront contre le puçage RFID imposé à leurs bêtes….

 

LYON – Un collectif de bergers de la Drôme va entamer lundi après-midi une transhumance d’environ cinquante kilomètres, de Mornans (Drôme) jusqu’à la préfecture de Valence, pour dénoncer l’obligation d’implanter des puces électroniques sur leurs bêtes et l’industrialisation de l’élevage, a-t-on appris auprès du collectif.

Du 28 janvier au 1er février 2013, nous marcherons dans la Drôme avec les éleveurs et leurs troupeaux, contre le puçage électronique des moutons a annoncé lundi à l’AFP Sébastien Pelurson, membre du collectif et éleveur à Mornans, qui possède 230 brebis et 25 chèvres.

La cinquantaine d’éleveurs, avec leurs bêtes, défileront contre l’obligation qui leur est faite, depuis 2010, d’implanter des puces RFID (Radio Frequency Identification), un tatouage électronique, sur leurs animaux.

Ces puces permettent, ont-ils dénoncé, d’identifier et de suivre un objet ou un être vivant à distance: le but de l’industrie électronique, des gouvernements et des vendeurs est de pucer toute chose sur terre (…). Ces mouchards électroniques visent, selon un communiqué, à optimiser et rentabiliser les élevages.

On est hors la loi depuis deux ans puisque cette obligation est faite pour les agneaux et les cabris. L’obligation de bouclage des (animaux) adultes est prévue à partir de juillet 2013, a-t-il ajouté.

Il a rappelé qu’aujourdhui les animaux portent déjà deux boucles en plastique, une à chaque oreille. Celles-ci servent à l’identification de l’animal et sa provenance, soit une traçabilité correcte selon nous, a ajouté l’éleveur.

Il a cité le cas -également relaté par le Canard Enchaîné dans son édition du 23 janvier- d’un éleveur qui a refusé de pucer ses bêtes et à qui 8.000 euros de subventions ont été supprimées: il y a des chances qu’il mette la clé sous la porte, a déploré le collectif.

Ce dernier conteste aussi vivement le projet, attendu pour 2015, d’obliger les éleveurs à se fournir en reproducteurs mâles certifiés dans des centres de sélection, au lieu de poursuivre leurs échanges entre fermes comme cela a toujours été le cas.

Cela met en péril la diversité génétique, la résistance au maladie, tout ça pour suivre un modèle industriel ont encore vivement critiqué M. Pelurson et le collectif.

Les éleveurs comptent arriver à Valence vendredi vers midi à la préfecture. Sur la route, ils diffuseront dans une salle des fêtes le documentaire Mouton 2.0 sur ce sujet.

Afp

 

 

 
4 Commentaires

Publié par le 28 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Liste des condamnés à pointer du 28 Janvier 2012

 

Depuis 5 ans que je fais cette Revue de Presse, je dois vous dire que la semaine qui vient de passer à été du jamais vu. Records dans tous les domaines!!! Assureurs, Banques, Sidérurgie, Informatique, Aérien, Espions, Journalistes, etc., personne n’est épargné, pas même la banque de Bob Marley. Envoyez cette liste à tous vos contacts afin qu’ils voient combien BFM-TV, France2 et I-Attractive World télé se moquent ouvertement de leur tête. Vive BFM Desinformation TV!

– L’agence bien connue Reuters va sabrer 3.000 personnes, c’est dire si la presse va bien lire ici Talking Bizz

– La CIA et le Pentagone virent 46.000 employés en CDD, contractuels, etc., lire ici CNN , merci à

– Dans le même style, le gouvernement américain ne cotise plus aux caisses de retraite des fonctionnaires pour ne pas crever le plafond de la dette, ha ha ha, lire Bourso, merci à Mt Tacchi

– Symantec s’apprête à virer un minimum de 1.000 personnes lire ici Silicon Valley News

– Unicredit en Allemagne se débarasse de 1.000 salariés lire ici Fox

– L’assureur italien Unipol sabre 2.200 salariés lire ici Reuters qui licencie aussi

– Arcelor Mittal en Belgique flingue 1300 ouvriers lire ici Reuters

– Le grand assureur australien QBE va virer 700 personnes lire ici The Australian.

– Même la banque de Bob Marley, la Royal Bank Jamaica ferme des agences et vire 70 banquiers rastafaris lire ici Jamaica Observer

– Lloyds Bank sabre 930 banquiers de plus lire ici Yahoo

– Allianz ferme Allianz Bank en Allemagne et supprime 450 emploislire ici reuters , merci à Mr Lepage

– La chaîne de magasins canadiens Zellers ferme et environ 7.000 personnes mis sur le carreau.lire ici CBC et ici TB newswatch, merci à Adams

– L’équipementier automobile allemand Benteler va supprimer 1800 emplois dans le monde lire ici CCFA , merci à Daniel

– United Airlines vire 600 salariés administratifs cette fois lire ici The Tribune

– La compagnie aérienne Swiss flingue 125 personnes, lire ici Bilan , merci à Mr Rousseau

– Lufthansa unité de maintenance va virer 650 ouvriers et ingénieurs lire ici Bloomberg

– La compagnie aérienne Flybe met définitivement au sol 300 salariés lire ici NY Aviation et Southern Air, une autre compagnie en vire 120.

– 3M va « postiter » 300 lettres de licenciements lire ici Twin Cities

– Les jouets Hasbro victimes de la crise et d’un très mauvais Noël 2012, vire 550 personnes lire ici Fox news

– Barclay Asia va se débarasser de 200 personnes lire ici Reuters

– Rolls Royce ferme son usine à Ansty en angleterre, 375 ouvriers sabrés lire ici le Daily Mail

– Le papetier américain International Paper vire 80 ouvriers

– J’en ai déjà parlé, mais cette fois la chaîne Blockbuster Video ferme 300 boutiques de plus, ce sont donc exactement 3.000 personnes virées), lire le WSJ ici

– Le Financial Times vire 25 personnes lire ici Marketwatch

– Le Suisse Abb va fermer son site soleurois de Deitingen et 145 personnes vont perdre leur emploi lire ici 20 minutes , merci à Mr Valverde

– L’usine Goodyear à Amiens ferme et 1250 personnes iront à Pôle Emploi lire ici le Figaro et ici le Monde, merci aux lecteurs

– Clestra Métallurgie Sidérurgie va supprimer 108 postes lire ici Usine Nouvelle, merci à mr Rousseau

– NXP supprime 81 postes en France dont 80 à Colombelles près de Caen lire ici France 3 , merci à Mr Lepage

– 72 emplois supprimés chez Huntsman lire ici 20 Minutes , merci à mr Lepage

– SFR menace de détruire 5000 emplois dans la course à la 4G lire ici , merci à Mr Lepage

– Le Belge Electrabel annonce un plan d’économies et supprime 245 postes lire ici le Quotidien du Luxembourg , merci à mr Lepage

– L’équipementier automobile MPAP va se séparer de 53 salariés lire ici usine Nouvelle , merci à Mr Rousseau

– La Banque Populaire Occitane envisage « 300 départs volontaires dans le réseau ces prochaines années pour retrouver des bénéfices suffisants afin d’atteindre les 8% de fonds propres réclamés par Bale3« , merci à mon lecteur Daniel.

– Grandeco : 162 salariés menacés car la direction belge du groupe Grandeco a annoncé la cessation de paiement de sa filiale française (ex Grantil) lire ici L’Union , merci à mon lecteur

– Kme (ex-Tréfimétaux) à Fromelennes, suppression de douze postes administratifs, ainsi que la mise en veille (ou l’arrêt ?) de la fonderie, où travaillent 68 salariés lire ici , merci à mon lecteur

 

Revue de Presse par Pierre Jovanovic

www.jovanovic.com

 

 

 
4 Commentaires

Publié par le 28 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Sept décès liés à un traitement anti-acné utilisé comme pilule contraceptive ?!!!

 

Sept décès seraient liés en France à un traitement contre l’acné, généralement utilisé comme contraceptif oral pour jeunes femmes, selon le site internet du Figaro qui cite samedi un document confidentiel de l’Agence du médicament (ANSM).

Ce document daté de vendredi concerne Diane 35, fabriqué par le laboratoire Bayer, à lorigine un traitement contre l’acné mais aujourd’hui essentiellement prescrit comme pilule contraceptive, indique le journal sur son site.

Sept cas de décès (toutes causes confondues) ont été enregistrés en France avec Diane 35 dans la base nationale de pharmacovigilance depuis 1987, selon le site qui précise que les décès concernent des femmes de 18 ans à 42 ans.

Sollicité par l’AFP, Bayer France n’était pas disponible pour commenter cette information.

Sur ces sept cas, six concernent Diane 35 et dans un cas, c’est un générique, Holgyeme (laboratoire Effik), qui est impliqué.

L’Agence estime que pour quatre cas sur sept, le médicament est clairement en cause écrit encore le site qui précise que la cause principale des décès est un évènement thromboembolique veineux à savoir la formation d’un caillot sanguin pouvant entraîner embolie pulmonaire ou AVC.

L’ANSM n’était pas joignable pour confirmer l’information samedi soir.

Selon le site, l’Agence a recensé un total de 125 cas d’événements emboliques et thrombotiques pour Diane 35 et ses génériques enregistrés dans la base nationale de pharmacovigilance depuis 1987.

En France, Diane 35 dispose d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) pour le seul traitement de l’acné, soulignait le 11 janvier le directeur de l’ANSM Dominique Maraninchi lors d’un point avec la presse.

Diane 35 est un traitement de l’acné qui induit un blocage de l’ovulation. Nous avons plusieurs enquêtes en cours qui montrent que cette utilisation hors AMM est importante expliquait M. Maraninchi.

Nous avons lancé la réévaluation bénéfice-risque pour le Diane 35 et une décision devrait être prise prochainement avait ajouté le responsable, jugeant anormal qu’il y ait une ambiguïté sur un produit de santé avec un traitement contraceptif hors AMM.

Lors de cette même rencontre, la ministre de la Santé Marisol Touraine avait affiché sa volonté de limiter les prescriptions de pilules de 3e et 4e génération en raison des risques accrus de thrombose, à la suite de la plainte d’une femme victime d’un AVC attribué à la prise d’une pilule de 3e génération, Méliane des laboratoires Bayer.

Depuis 14 plaintes autres plaintes ont été déposés visant des fabricants de pilules de 3e et 4e génération. Une autre plainte concerne Diane 35.

Le député socialiste Gérard Bapt a demandé samedi le retrait immédiat de Diane 35.

Afp

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 26 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Opposants de tous poils,vous êtes désormais considérés comme des ANTISEMITES!

 

 

Les opposants au « mariage » contre-nature enfin déclarés antisémites !

Le milliardaire socialiste et militant homosexuel Pierre Bergé (entre autres propriétaire du magazine pornographique inverti Têtu qui souille nos rues) franchit le pas avec une belle assurance.
Complaisamment invité par Ruth Elkrieff, Pierre Bergé explique sérieusement qu’il y a un fonds antisémite derrière les manifestations de défense du vrai mariage :

 

 

Attention, le premier qui rira sera antisémite !

Tant que les braves gens croiront que les mots « antisémite », « raciste » et « homophobe » veulent dire quelquechose, la gauche, suivie docilement par la droite, continuera de faire la pluie et le beau temps.

http://www.contre-info.com/les-opposants-au-mariage-contre-nature-enfin-declares-antisemites

 

 

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 26 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Grèce : retour à l’âge du feu ?!

Athènes enfumée, forêts coupées… les conséquences de la crise économique se font sentir pendant l’hiver grec, qui peut être très rigoureux, dans le nord du pays notamment. Délaissant le fioul trop cher, les Hellènes se tournent vers le bois de chauffage.

 

Gr ce bois

 

Les autorités grecques ont saisi en 2012 quelque 13.000 tonnes de bois coupé illégalement dans des forêts en Grèce. A l’origine de cette ruée sur le bois, la crise qui incite les Grecs à réutiliser leurs cheminées pour alléger leur facture énergétique.

La décision d’aligner depuis octobre la taxation du fioul domestique ─ jusque là épargné pour raisons sociales ─ sur celle de l’essence, en vue de remplir les caisses vides de l’Etat, frappe de plein fouet les ménages grecs, épuisés par trois ans d’austérité. Le prix du fioul est passé de 95 centimes à 1,35 euro le litre et «sa consommation aurait baissé de 75%», selon la correspondante du Figaro en Grèce, Alexia Kéfalas.

Dans un pays où les forêts ne sont pas légions (à l’exception du nord) et sont déjà victimes de nombreux incendies, cette déforestation sauvage ne va pas sans poser des problèmes. «Les braconniers viennent avec de gros camions remorques et coupent tout ce qu’il peuvent, explique le garde forestier de Kilkis dans le nord du pays, Eftimios Politidis. Ils n’ont peur de rien, ils savent que nous sommes en sous-effectifs», rapportait La Tribune en novembre 2012. Même les arbres du mont Olympe ont été victimes de coupes sauvages.

Les plaintes ont beau se multiplier, plus de 3000 selon Athènes, les arbres sont victimes de cette chasse à la chaleur pas chère.

«C’est la nécessité qui est mere de l’invention»
Alors que l’économie grecque connaît sa sixième année de récession, les Grecs souffrent du froid. On ne compte plus les habitants qui ont renoncé à acheter du fioul pour chauffer leurs immeubles. Avec parfois des conséquences dramatiques. Le journal grec ekathimerini raconte que trois enfants sont morts le mois dernier dans le nord du pays dans la maison de leurs grands parents qui avaient abandonné le chauffage au fioul pour revenir au bois.

Les conséquences sur l’environnement sont visibles. Résultat, les autorités étudient des mesures pour lutter contre la pollution atmosphérique dans les grandes villes, Athènes et Salonique, où la hausse de l’utilisation du chauffage au bois a récemment fait apparaître une brume, surtout le soir, composée de particules polluantes et dangereuses. Cette pollution est devenue visible, comme l’était le «néfos» qui a fait pendant des années suffoquer la capitale grecque.

Dernière victime en date de ce retour à l’âge du bois : à Athènes, les pousses de l’olivier millénaire sous lequel, selon la légende, enseignait Platon au 4e siècle avant notre ère, auraient été volées pour terminer dans une cheminée. Qu’en penserait-il aujourd’hui, lui qui disait (sous son arbre ?): «C’est la nécessité qui est mere de l’invention»

 

Athenes nefos

Athènes dans le «néfos», le brouillard de pollution qui régnait sur la capitale grecque.

http://geopolis.francetvinfo.fr/grece-retour-a-lage-du-feu-12051

 

 

 

 
4 Commentaires

Publié par le 26 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Iles salomon: des villageois massacrent 900 dauphins aprés un durlitige avec une association environnementale, la « Earth Island Institute »!

Encore un massacre au nom du DIEU DOLLARD….!!! Bande d’esclaves du fric!!!

 

 

Incroyable, des villageois des Îles Salomon ont massacré plus de 900 dauphins après un litige avec une association de conservation environnementale, la « Earth Island Institute ».

Les insulaires disent que la « EII » basée à Berkeley n’aurait pas réussi à les rémunérer comme convenu en échange d’un accord passé avec eux pour arrêter la chasse traditionnelle dans la région.

Quant à elle la Earth Island affirme que le massacre n’était l’œuvre que d’un «groupe de renégats» qui essait de saboter tout le travail de conservation effectué sur le terrain depuis des mois.

Ce qui reste clair cependant, c’est que ce malentendu a entraîné l’un des pires massacre de dauphins jamais enregistré dans les îles Salomon.

C’est un énorme revers pour tout les efforts de conservation entrepris a travers le monde, et en particulier là où se trouvent les « hots spots » du commerce internationale de dauphins.


Les îles Salomon sont notoirement connus par les associations écologistes comme source potentiel de dauphins vivants pour les aquariums marins en particulier ceux de Chine et de Dubaï. Un dauphin captif se vend jusqu’à 150.000 dollars.

«Nous sommes très très déçus », a déclaré David Phillips, qui supervise les efforts internationaux pour la protection des dauphins à Earth Island. « C’est une véritable tragédie. C’est une mauvaise nouvelle pour les dauphins, mais c’est encore pire pour les communautés des Îles Salomon.

La Earth Island travaille avec les insulaires de Malaita depuis plus de deux ans pour tenter d’enrayer la chasse traditionnelle de dauphins dans la région.

Néanmoins l’association ne semble pas été en mesure de payer les 400.000 dollars conclus lors d’accords précédents avec les pécheurs du village de Fanalei, conformément à l’accord conclu pour arrêter la chasse aux dauphins. Les villageois affirment n’avoir percu qu’à peine un tiers des fonds promis. Selon ces accords, les fonds devaient être versés sous forme de petites subventions pour des projets communautaires dans le village.

De son coté l’association affirme qu’un groupe rebelle aurait saisi les fonds qui devaient être reversés à la communauté.

David Phillips a déclaré que son association travaillait encore avec deux autres villages de l’île, et qu’il espérait résoudre très rapidement le différend avec les pécheurs de Fanalei.

© Nature Alerte

 

http://naturealerte.blogspot.fr/2013/01/25012013iles-salomons-des-villageois.html

 

 

 
4 Commentaires

Publié par le 25 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Syrie : Témoignages des habitants sur la cruauté des rebelles [Vidéo]

 

*Vidéo contenant des images sensibles

Ce documentaire a été réalisé pendant 7 mois par Anastasia Popova, reporter spécial russe. Il témoigne des événements en Syrie, à travers le regard de Syriens : civils et soldats. Il y a également l’interview de la journaliste syrienne Yara Saleh qui témoigne de son enlèvement avant qu’elle ne soit libérée par l’armée syrienne.

« Tous ceux qui sont allés en Syrie, savent que c’était un pays paisible. Ce genre de choses ne se passait pas, nous vivions tous sous le même toit. Chacun a sa propre foi et ca n’a jamais été un problème. »

« Nous sommes entourés par la nature, partout il y a des rivières, des chutes et des arbres. Cette beauté se retrouve dans l’homme, lui-même, c’est l’amour de la vie, la gentillesse. Les Syriens aiment cette vie et l’associent au mot « liberté ». Mais, cette crise est arrivée et l’Occident a utilisé ce mot (liberté) pour détruire cette beauté dans laquelle nous vivons. » […]

« Au matin, nous avons commencé à tuer les habitants, même ceux qui dormaient encore. Puis, on les a regroupés dans une pièce et on les a filmés pour mettre ça sur le dos de l’armée. Mais, on a su que l’armée arrivait. Certains se sont enfuis et d’autres ont tiré sur les soldats. » […]

« Ils ont essayé de séparer les communautés chrétiennes et musulmanes. Quand les gens ont refusé, ils ont tout fait sauté. » […] « Ils ne savent pas ce qu’est la foi. Ils se disent musulmans, ils ne savent rien de l’Islam. »

« Nous en avons attrapé plusieurs (insurgés, ndlr), l’arme à la main, ils secouaient la tête et répétaient « je n’ai rien fait ». Les analyses de sang ont révélé la présence de drogue et souvent, ils avaient de la poudre et des pilules dans les poches. » […]

« Comment peut-on appeler ces gens ? Opposition pacifique ? Combattants de la liberté ? C’est absurde, regardez ce qu’ils font. A mon avis, celui qui pense cela, peut venir vérifier en Syrie. Il verrait par lui-même que partout où il y a l’armée, il y a la paix. L’armée défend son peuple, elle le protège. J’ai l’impression que ceux qui se battent de l’autre côté sont littéralement des imbéciles, ils n’ont rien de sacré, leur âme est vide. Ils peuvent trahir la mère patrie, mais aussi leur famille, père et mère. Je les soupçonne de pouvoir leur faire pareil. Regardez ces images, aimeriez-vous que de tels démocrates gouvernent votre pays ? Qu’ils se promènent dans vos rues ? Jouent avec vos enfants ? Regardez les visages de ces gens, ou plutôt de ces animaux à qui ils ressemblent le plus, après tout ce qu’ils ont fait ! »

 

 

http://www.partiantisioniste.com/actualites/syrie-temoignages-des-habitants-sur-la-cruaute-des-rebelles-video-1361.html

 

 

 
4 Commentaires

Publié par le 25 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Mettre Goldman Sachs au goulag, ça urge!!!

Le problème est simple, voilà que des donneurs de leçons se lâchent. ici Huw Pills économiste en chef chez Goldman Sachs.

Le voilà qui pense fort

Huw_pills_godman_sachs

« Il faudrait déplacer l’emprise de l’Etat vers le secteur privé. Ensuite, il faudrait s’appuyer sur une baisse des salaires générale, afin de regagner de la compétitivité. On estime que la France devrait réduire sa moyenne salariale d’environ un tiers, ce qui est politiquement impossible à imposer…. »

 

C’est de la pensée libérale en bonne et due forme. Pensée par un type qui doit être à la tête d’un service avec des analystes. C’est ainsi qu’on les appelle. J’en ai croisé quelques un sur les réseaux sociaux : Jeunes, sourires ultraBrite™: des têtes de cons, en fait. Par ce que pour analyser le monde il faut du recul, de la connaissance des choses et du flair…

Là ce n’est pas de l’analyse… c’est de l’ordre et du conseil pour les amis et clients de Goldman Sachs qui sont .. des banques et autres raclures de dimensions internationales.

Donc ce monsieur, propose de réduire la moyenne salariale d’environ 1/3. On notera le “environ“. Réduire la moyenne, c’est dire que le salaire moyen ne sera plus de 2082€ (DARES) , mais de 1387€. Ça ne veut pas forcément signifier la réduction de la masse salariale globale d’un tiers. Le calcul serait complexe. Et très simple pour les gens avec 1/3 de revenus en moins: le choix qui leur sera offert n’est pas difficile à imaginer…

Mais l’idée est là : pour ce monsieur, il faut réduire les salaires, et de manière générale. Un peu ce qui s’est passé en Grèce et ailleurs. Avec les résultats qu’on connait: l’austérité qui continue de plus belle, et la récession perdure.

Monsieur Huw Pills a le mérite d’être franc. Donc je vais être franc, c’est ce genre d’individu qui devrait être condamné à 5 ans de Goulag 2.0 überLOL™. Oui, le goulag, mais version moderne. On va me traiter d’extrémiste et de gauchiste, que nenni. Je veux lui donner une chance de comprendre le monde tel qu’il est.

Voici un extrait du cahier des charges :

Dans le goulag 2.0 les besoins financiers du prisonnier sont assurés avec le minima nécessaire (selon leurs amis).

Envoyons les adeptes du YAKAFOCON, les adorateurs du TINA et séides du veau d’or en stage formateur obligatoire.Ça ressemble au Goulag me direz vous? Bien sur que oui et bien sûr que non, on ne les torturera pas, ils auront accès à internet offert gratuitement (mais limité à 1 Mbit/sec), pourrons bloguer leurs soucis et donner des conférences de presse depuis leur poubelle et même se déplacer librement (le bracelet GPS et GoogleMap serviront à les suivre sur un portail dédié). Imaginez Elkabbach parlant depuis un container entre deux couches merdeuses et un paquet de tomates pourries.

Vous avez compris ? il passera 5 ans avec le RSA et les obligations de celui-ci. Tout ça dans un HLM où il servira de mixité sociale , et ce avec ZÉRO patrimoine, avec l’interdiction de bénéficier d’une aide de ses anciens collègues, famille ou autre. Il pourra se promener en toute liberté, et parler de ce qu’il veut. Il pourra même placer le fric de son RSA dans des trucs de forex en ligne… S’il réussit, ou s’il arrive à créer une entreprise tant mieux. Par ce que le goulag 2.0 ne bride pas l’initiative, et encore moins l’envie d’entreprendre…

Donc Monsieur Pills c’est ça ou pire.. le choix est simple non ? Merci aux lecteurs de rester digne dans les commentaires….

http://politeeks.info/godman_sachs_au_goulag

 

 

 
4 Commentaires

Publié par le 25 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

La sécurité intérieure américaine agite le spectre d’un cyber 11 Septembre

Janet Napolitano

 

La secrétaire à la Sécurité intérieure, Janet Napolitano, a averti qu’un cyber 11 Septembre dirigé contre les infrastructures des États-Unis pourrait être imminent.

Napolitano a affirmé à l’occasion d’un discours à Washington organisé par un « think tank » sur les affaires internationales, que les infrastructures sont actuellement vulnérables à des hackers et à des cyberattaques.

Cependant, les dommages de cyberattaques critiques pourraient être atténués selon elle, appelant les membres du congrès à adopter une loi en matière de cybersécurité.

La secrétaire à la Sécurité intérieure milite ainsi pour l’adoption de CISPA ou de son équivalent, une loi présentée comme une nouvelle SOPA, une proposition de loi très décriée et qui avait finalement renoncé à faire adopter.

La menace d’un cyber 11 Septembre semble au moins en partie constituer une forme de lobbying destinée à pousser à l’adoption de mesures telles que proposées dans CISPA. Or pour les citoyens américains, une telle loi ne serait pas neutre sur le plan des libertés.

Sources : ZDnet / Reuters / Le Journal du Siècle

 

 

 
1 commentaire

Publié par le 25 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Potager : quand semer et planter région par région, selon le climat….

Il existe 11 zones climatiques. Celles-ci sont déterminées par les températures moyennes d’hiver et d’été.

 

Potager : quand semer et planter région par région, selon le climat

Carte de France des semis et de la plantation des légumes au potager en fonction de la zone climatique – Francès – Rustica

 

Ces zones ne permettent toutefois pas de prendre en compte les microclimats propres à votre localité et tous les paramètres de votre jardin (abrité ou non, murs, haies, etc.). Quand les Corses recommencent à semer, en février, les Alsaciens comme les Suisses doivent encore patienter quelques semaines pour ne pas risquer de tout perdre.

Climat océanique (bleu clair)

Hiver tempéré à doux et été frais à chaud.

 

Climat océanique à semi-océanique Nord (bleu foncé)

Hiver frais à très frais et été frais.

 

Climat océanique à semi-océanique Sud (rose)

Hiver frais à très frais et été chaud.

 

Climat semi-océanique (vert fluo)

Hiver très frais et été chaud à frais.

 

Climat semi-océanique à semi-continental (marron clair)

Hiver très frais et été chaud.

 

Climat semi-continental nord (vert foncé)

Hiver froid et été chaud.

 

Climat semi-continental sud (beige : montagnard)

Hiver froid et été chaud.

 

Climat de haute montagne (marron foncé)

Hiver très froid et été frais.
Difficile de cultiver un potager au-delà de 1500 m d’altitude.
Les gelées commencent en septembre et se terminent en juin.
Les végétaux n’ont pas assez de temps pour se développer.

Climat méditerranéen (orange et rouge)

Hiver doux et été chaud et sec.

http://www.rustica.fr/articles-jardin/legumes-et-potager/potager-quand-semer-et-planter-region-par-region-selon-climat,3756.html

 

 

 
1 commentaire

Publié par le 25 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Les chemtrails dénoncés par l’association Ciel voilé à la radio Fly FM

 

 

L’association Ciel Voilé :
http://www.cielvoile.fr/

 

 
4 Commentaires

Publié par le 25 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Homer..?!, où t’as planqué les plans de la centrale du tricastin….?!

Je viens de retrouver la carte d’identité du voleur…!  :o)(

 

 

 

 

CRETEIL – Un ordinateur contenant des plans du site nucléaire du Tricastin (Drôme) a été volé au domicile d’un architecte, à Maisons-Alfort (Val-de-Marne), a-t-on appris vendredi de source policière.

L’ordinateur codé contenant les plans a été dérobé au cours d’un cambriolage perpétré mercredi au domicile d’un architecte qui était en déplacement en province, a indiqué une source policière confirmant une information du Parisien.

Contactés ni EDF qui exploite la centrale nucléaire, ni Areva propriétaire de l’usine d’enrichissement sur le site du Tricastin, n’ont souhaité faire de commentaires.

EDF a néanmoins précisé que l’architecte ne travaillait pas pour le groupe.

Selon le Parisien, 200 euros en liquide, des plans papier de la même usine, et une liste d’entreprises qui collaborent à travers le monde avec Areva a aussi été volée, ce que n’a pu confirmer la source policière précisant que l’inventaire des biens dérobés était toujours en cours.

L’enquête a été confiée à la police judiciaire du Val-de-Marne.

Afp

 

 

 

 
2 Commentaires

Publié par le 25 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Homoparentalité : l’étude statistique censurée en France

Une étude publiée par un sociologue américain démontre les effets de l’homoparentalité sur la psychologie des enfants privés d’altérité dans leur éducation et confrontés aux questions sur leur conception et leurs origines. Cette étude tenue secrète en France démontre, outre les problèmes de déséquilibre psychologique des enfants élevés par des couples homosexuels, que ces enfants sont en moyenne 10 fois plus victimes d’attouchements sexuels que les enfants ayant grandi dans leurs familles biologiques….

 

 

Le sociologue américain Mark Regnerus a publié un article dans le journal américain « Social Science Research, intitulé « How different are the adult children of parents who have same-sex relationships? Findings from the New Family Structures Study » (A quel point les enfants devenus adultes de parents ayant eu une relation homosexuelle sont-ils différents ? Résultats de l’Étude sur les nouvelles structures familiales), qui dresse la bilan de la longue étude qu’il a menée sur 2988 personnes interrogées.

Les résultats de cette étude du chercheur universitaire sont surprenants. Ils ont été repris dans le site d’information américain Slate. Selon cette étude, les enfants élevés dans leurs familles biologiques disposent d’un meilleur niveau d’études, d’une meilleure santé mentale et physique, ils consomment moins de drogue, se tiennent plus éloignés des activités criminelles et se considèrent plus heureux que les enfants élevés par un couple homosexuel.

A l’inverse, les enfants issus de familles homoparentales, et en particulier de couples lesbiens sont bien plus sujets aux dépressions, il ont plus de problèmes physiques, il consomment plus de marijuana et ont plus de chance d’être au chômage (69% des enfants issus de familles homoparentales vivent des prestations sociales contre 17% pour les enfants de couples hétéros). Surtout, contrairement aux théories de Jean-Michel Aphatie et de Caroline Fourest, selon lesquelles les hétérosexuels sont de violents alcooliques qui frappent leurs enfants et en abusent, les enfants de couple lesbiens seraient en moyenne 10 fois plus victimes d’attouchements sexuels que dans les familles « hétéro-parentales » (23% contre 2% de moyenne).

Aux États-Unis, le lobby gay a été choqué par cette étude et l’a dénoncée si violemment (appuyé par des journalistes progressistes) qu’un mouvement de scientifiques s’est créé pour soutenir ces travaux et leur sérieux méthodologique.

Il est étonnant de constater que cette étude n’a jamais été évoquée par le moindre journaliste, en France, alors que nous sommes censés être en plein débat sur l’homoparentalité. Les journalistes préfèrent suivre les socialistes dans leur chasse aux « dérapages » homophobes plutôt que de s’interroger sur le fond du sujet et sur les dangers d’une telle loi.

Il est clair que les études sociologiques peuvent être controversées, mais pourquoi nous cacher celle là, alors que tous les défenseurs du mariage pour tous les homos, sans jamais rien citer, disent, l’air sûrs d’eux, que les premières études prouvent qu’il n’y a pas de différence éducative entre l’homoparentalité et la parenté « classique » ? Pourquoi personne ne parle tout haut de cet élément qui pourra certes être débattu mais qui ne peut qu’apporter des faits nouveaux aux discussions.

Qu’on montre toute les études et chacun se fera son idée, pourquoi laisser Caroline Fourest nous expliquer que les enfants de couples homosexuels sont en pleine forme sans mettre en doute cette vérité énoncée qui ne coule pourtant pas de sens ?

En même temps, tous ces futurs enfants dépressifs, drogués, aux troubles psychologiques, parasites de l’état, formeront de formidables électeurs (et militants pour ceux qui seront un peu plus en forme) du Parti Socialiste. On comprend mieux pourquoi le PS veut déglinguer nos enfants et légaliser le commerce des bébés…

La dégénérescence programmée, c’est maintenant !

http://24heuresactu.com/2013/01/23/homoparentalite-letude-statistique-censuree-en-france/

 

 

 
2 Commentaires

Publié par le 25 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Scopolamine: la drogue qui transforme en zombie (souffle du diable)

On a envoyé en Colombie notre pote Ryan Duffy enquêter sur la scopolamine, cette drogue qu’on pensait d’abord hyper déconneuse : dès quelqu’un la prend, il se transforme en docile zombie.Ouais, il fait exactement ce qu’on lui demande de faire.

Ça nous a donné des idées de blagues hyper bien. Mais la vérité, c’est que ce truc est complètement flippant. Les mecs qui refilent ce truc sont généralement des violeurs, des cambrioleurs, des mafieux, des junkies ou tout ça à la fois. En fait, c’est tellement glauque que j’ai rapidement décidé de me barrer sans toucher à cette saloperie.

Il suffit d’écouter les mecs à qui c’est déjà arrivé pour se dire que ouais, le souffle du Diable, c’est l’angoisse.

La vidéo:

http://www.viceland.com/fr/buzzmoica/soufflediable.html#ooid=V1Z3hjMzp3hhFheNkU60QUnOPu2gfQdy

 
 http://www.buzzmoica.fr/article/scopolamine-la-drogue-qui-transforme-en-zombie-souffle-du-diable–33135#ixzz2Iyxfm2Se

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Scopolamine

 

 

 
11 Commentaires

Publié par le 25 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

L’industrie du gaz de schiste fait aussi dans la novlangue: ne dites plus « fracturation », mais « massage de la roche »!

Voilà comment,tout comme nos politicomenteurs l’on essaie par manipulation de l’esprit de vous faire accepter l’inacceptable ou dans le cas présent de vous suggérer un effet moins néfaste de l’action menée sur la roche dans le but avérer d’éviter la critique et ainsi de mener leurs méfaits à bien!

 

 

Pour remporter une bataille politique, il faut d’abord prendre l’avantage sur le terrain intellectuel. Gagner la guerre des mots. Les industriels du pétrole n’ont pas tous lu Gramsci. Mais ils mettent en pratique les analyses du théoricien communiste italien. Témoin, leurs réflexions actuelles autour du gaz de schiste. En France, l’exploitation de cet hydrocarbure non conventionnel est aujourd’hui interdite par la loi. En changeant le vocabulaire utilisé dans ce débat, est-il possible de sortir à terme du blocage ? Notamment en ne parlant plus de la très controversée « fracturation hydraulique », seule technique disponible pour extraire cette source d’énergie.

Christophe de Margerie, le PDG de Total, se pose la question. « Je suis fasciné par la manière dont le terme de « fracturation » a cristallisé les clivages. Aux Etats-Unis, on parle de massaging de la roche. C’est peut-être une idée ? », s’interrogeait-il dans un entretien au Monde, le 11 janvier.

« Le mot fracturation ne suffit pas à décrire toutes les technologies possibles, ajoutait quelques jours plus tard son homologue de GDF-Suez, Gérard Mestrallet, devant la presse. Parler de « stimulation » de la roche, c’est déjà moins violent. » Et de suggérer d’autres termes encore, comme « brumisation », dans l’espoir que le dossier soit réouvert…

En 2012, une étude publiée par l’université de Louisiane a effectivement montré que l’opposition à ces techniques était plus faible lorsque le mot « fracturation » était remplacé dans les sondages par des termes comme « injection à haute pression ».

EUPHÉMISMES

Un casse-tête pour les hommes de communication chargés de promouvoir les gaz de schiste. Fracturation, cela fait peur. « On pense à une jambe cassée, et on a l’impression qu’on crée de profondes failles dans la roche », résume Yves-Marie Dalibard, le directeur de la communication de l’Union française des industries du pétrole. Or pour extraire le gaz piégé dans des roches imperméables, les pétroliers n’y créent que des fissures d’une largeur « équivalente à celle d’un grain de sable », plaide ExxonMobil.

«  »Fissuration » serait donc un mot plus adapté, juge Roland Vially, géologue à IFP Energies nouvelles. Mais c’est celui de « fracturation » qui est employé par tout le monde depuis plus de cinquante ans, notamment aux Etats-Unis. Changer le vocabulaire risque de compliquer les choses. »

Quant aux autres mots proposés, ils ne paraissent guère adéquats. « Massage » et « stimulation » ont des connotations érotiques gênantes. Et « brumisation » semble un euphémisme vraiment trop « soft ».

« Je comprends que les pétroliers tentent de rendre la fracturation acceptable, comme lorsqu’Areva a parlé de recyclage des déchets nucléaires au lieu de retraitement, pour donner l’illusion qu’une solution avait été trouvée au problème, commente Yannick Jadot, député européen Europe Ecologie-Les Verts. Mais la réalité, c’est bien que cette technologie casse la roche ! » Même tonalité chez Greenpeace : « N’entrons pas dans le débat sémantique, ni même dans celui sur la technique, recommande Anne Valette, chargée de campagne Climat pour l’organisation. Pour éviter le réchauffement du climat, il faut surtout ne pas exploiter de nouvelles réserves fossiles. »

Pour les pétroliers, la bataille des mots n’est pas gagnée.

Denis Cosnard

http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/01/22/gaz-de-schiste-ne-dites-plus-fracturation-mais-massage-de-la-roche_1820407_3244.html

 

 

 
7 Commentaires

Publié par le 24 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Un site Internet encourage la prostitution des étudiantes

 

Les étudiantes montréalaises seraient de plus en plus nombreuses à recourir aux services d’un « sugar daddy [1] » afin de payer leurs études.

C’est ce que laisse entendre le palmarès 2012 des universités canadiennes les mieux représentées parmi la clientèle du site SeekingArrangement.com, un portail qui encourage, entre autres, les jeunes femmes à payer leurs études en fréquentant un homme mature.

Trois universités montréalaises se classent parmi les 20 institutions dont proviennent le plus de nouvelles membres du site de rencontre. L’université de Montréal et l’UQAM figurent respectivement en 20e et 13e position, alors que l’université McGill se hisse au 4e rang avec 148 abonnés de plus au service en 2012.

« Le coût de la vie augmente, l’endettement étudiant est extrêmement élevé, et tous n’ont pas des parents qui peuvent subvenir à leurs besoins, analyse le porte-parole de Seeking Arrangement, Leroy Velasquez, joint au téléphone à Las Vegas. La fréquentation d’un sugar daddy devient une solution parmi tant d’autres afin de rembourser ses dettes. »

Un avis que partagent manifestement de nombreuses universitaires au pays. En 2012, le site a vu le nombre d’étudiantes canadiennes augmenter de 38 % parmi ses membres. L’option se veut d’autant plus alléchante que les étudiants (hommes et femmes confondus) s’inscrivent gratuitement sur le site. Il en coûte 60 $ par mois pour la clientèle des sugar daddies ou sugar mommies.

Alors que plusieurs organisations américaines dénoncent ce qu’ils perçoivent comme une incitation à la prostitution, SeekingArrangement se présente comme une alternative tout à fait légitime à l’occupation d’un emploi durant ses études.

« Nos sugar babies (les jeunes abonnées) peuvent gagner jusqu’à 3 000 $ par mois en côtoyant un homme plus vieux, ne serait-ce qu’une ou deux fois par mois. C’est plus payant que certains emplois à temps plein, et ça libère du temps pour la vie académique », fait valoir M. Velasquez.

« Et de toute façon, le sexe n’est pas du tout un préalable aux rencontres sur le site », ajoute-t-il, précisant que certains couples ne se voient que dans le cadre de soupers, de loisirs ou d’événements officiels.

Et comme quoi l’amour peut naître d’une relation « sucrée », SeekingArrangement reçoit chaque année une douzaine d’invitations à des cérémonies de mariage de ses abonnés.

Notes

[1] « Sugar daddy » : homme d’un certain âge qui entretient un amant ou une amante très jeune, ndlr E&R (Source : fr.wiktionary.org)

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Incitation-a-la-prostitution-des-etudiantes-au-Canada-16053.html

 

 

 
1 commentaire

Publié par le 24 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Ethylotest obligatoire:Entre arnaque,loi débile et conflits d’intérêts….la loi ne verra sûrement pas le jour,du moins on l’espére!

C’est ce que l’on appelle une petite victoire pour les vaches à lait que nous sommes,surtout pour ceux qui comme moi opére la désobeissance civile,comme quoi cela sert parfois et pour les autres et pour ne pas être méchant: « les b….s comptez-vous »  🙂

Au passage cette vaste escroquerie n’est pas s’en rappeler les vaccins de la Roselyne avec la fameuse grippe H1N1 qui lui sont restés sur les bras,pendant que big pharma se gavait,cette fois-ci ce sont les fabriquants d’éthylotests qui s’en sont mis plein les fouilles,mais bon,ça reste en famille,celle de nos bourreaux!

 

 

Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, vient d’annoncer, ce matin, le report «sine die» de la loi rendant les éthylotests obligatoires dans les véhicules.

Lors de la présentation du bilan annuel des accidents de la route, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, vient d’annoncer le report «sine die», c’est-à-dire sans fixer de date, de la loi rendant les éthylotests obligatoires dans les véhicules.

Le ministre explique qu’il attend les conclusions du groupe de travail sur l’alcool au volant, mis en place par Conseil national de la sécurité routière(CNSR). Il précisera sa décision en fonction des préconisations formulées par cet instance en février.

Depuis le 1er juillet 2012, la loi obligeait les automobilistes à avoir un éthylotest dans leur véhicule. En raison des difficultés pour trouver les fameux appareils, l’application de la loi a été repoussée une première fois au 1er mars 2013, avant d’être à nouveau reportée à une date indéterminée ce jeudi 24 janvier.

Trop de critiques

L’obligation de disposer d’un éthylotest dans les voitures a été critiquée de toute part, y compris par les associations de lutte contre la violence routière.

Selon Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière, les éthylotest ne sont pas fiables. D’autre part, ils sont sensibles au froid et au chaud. Des problèmes qui rendent leur utilisation inefficace.

Soixante-quinze pour cent des automobilistes se sont déjà équipés. Les Français qui ont déjà investi dans des éthylotests pour respecter la loi en seraient donc pour leur frais. Il en va de même pour les commerçants et pharmacies qui risquent de rester avec des stocks important d’éthylotests qu’ils ont déjà payés.

http://www.radins.com/dossiers/actu/ethylotest-obligatoire-c-est-reporte,4251.html

 
Poster un commentaire

Publié par le 24 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :