RSS

Les problèmes de mémoire sont souvent dus à des médicaments….

29 Jan

 

Les médicaments utilisés pour le traitement de l’insomnie, de l’anxiété, des démangeaisons et des allergies peuvent avoir des effets négatifs sur la mémoire ou la concentration des personnes âgées, selon une étude de l’Université de Montréal.

Jusqu’à 90 % des personnes âgées de plus de 65 ans consomment au moins un médicament d’ordonnance. 18 % des gens de ce groupe d’âge se plaignent de leur mémoire et présentent des troubles légers de la cognition. La recherche suggère qu’il y aurait un lien à faire entre les deux situations, concluent les chercheurs.

Cara Tannenbaum et ses collègues ont analysé 78 études comparant les effets des médicaments anticholinergiques ((1)), les antihistaminiques, les GABAergiques et les opioïdes (anti-douleurs) à ceux d’un placebo chez des adultes qui ayant passé un test neuropsychologique avant et après la prise de ces médicaments. Les études incluaient 162 tests pour les quatre classes de médicaments.

Les 68 tests concernant les médicaments benzodiazépines (souvent utilisés pour traiter l’anxiété et l’insomnie) ont montré qu’ils induisent systématiquement des effets sur la mémoire et la concentration, avec une relation observable entre la dose et l’effet.

Les 12 tests sur les antihistaminiques et les 15 tests sur les antidépresseurs tricycliques montrent des effets sur l’attention et la capacité de traitement de l’information.

Ces résultats soutiennent les recommandations émises dans les nouveaux critères de Beers publiés au printemps 2012 par le American Geriatrics Society d’éviter ces médicaments chez les personnes âgées.

« Les aînés peuvent jouer un rôle important dans la réduction des risques associés à l’usage de ces médicaments« , souligne la chercheuse. « Ils doivent connaître cette information sur leurs médicaments pour qu’ils se sentent plus à l’aise de discuter avec leur médecin et leur pharmacien d’options pharmacologiques ou non-pharmacologiques plus sécuritaires« , estime la chercheuse. « Malgré les risques connus, certains patients gagnent à poursuivre leur traitement pharmacologique plutôt que de vivre avec les symptômes de leur maladie. Ils doivent cependant être en mesure de faire un choix éclairé en comprenant les effets que ces médicaments peuvent avoir sur leur mémoire et leur concentration. »

Voyez également:

(1) Les médicaments anticholinergiques incluent des antidépresseurs, des anxiolytiques (tranquillisants), des antiépileptiques, des antitussifs, des antihypertenseurs, des diurétiques, des antiashmatiques (dont certains sont utilisés comme somnifères), des médicaments pour le traitement du glaucome et des incontinences urinaires.

http://www.psychomedia.qc.ca/memoire/2012-11-06/concentration-effets-secondaires-de-medicaments

 

 

 
3 Commentaires

Publié par le 29 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

3 réponses à “Les problèmes de mémoire sont souvent dus à des médicaments….

  1. yjacquot

    5 février 2013 at 13 h 33 min

    il est évident que la prise de plus en plus fréquente de médicaments et souvent multiple aux effets dangereux pose de réels problème,sur ce sujet la pression voir le forcing des labos n’est pas anodine,alors couplé à l’insouciance des gens qui prennent ces molécules comme des friandises ça fait des ravages!

     
  2. Guillaume Vadnais

    8 février 2013 at 14 h 16 min

    J’ai lu les ingrédients sur l’une des boites de mes médicaments contre ma supposé schizophrénie et il y avait de l’aspartame qui est réputé pour faire des trous dans le cerveau.La preuve l’aspartame a un goût étonnament sucré et l’une de mes pilules goûte très sucré.Je crois que mon psychiatre veut détruire ma mémoire dans le but de mélanger mes souvenirs et ainsi prouver que je ne peux expliquer ce que j’ai fait car ma mémoire s’embrouille.Aussi mes médicaments créer la
    somnolence,ce qui ralentit mon cerveau,ne serait ce pas une façon pour le cerveau de ralentir pour éviter des dommages à cause de l’aspartame.J’ai trouvé une solution,consommer de l’huile fraîche car cela permet de nourrir le cerveau.Aussi mes médicaments créer la constipation dû à un médicament anti-cholestérol(une sorte d’huile) qui goûte très amer.En détruisant l’huile dans mon corps les déchets sont difficilement éliminé et mon corps se remplit de toxines.Et mon cerveau manque d’huile faisant agir plus efficacement l’aspartame.Je reconnais que j’ai fais des erreurs par le passé mais je crois que mon psychiatre ne veut pas m’aider,au contraire il veut me rendre plus malade,car ça va lui donner plus de job.C’est comme,qui a inventé l’halloween ? Les dentistes bien sûr car le sucre excite les bactéries et les fait multiplier plus faisant plus de caries mais aucun dentiste ne vous dira que c’est le sucre que vous consommer en trop qui créer les caries,ils vont vous dire que c’est parce que vous n’avez pas brosser vos dents assez souvent.Ben voyons,je suis allé chez le dentiste dernièrement et ça fait 3 ans que je n’ai pas de caries et pourtant je me brosse les dents une fois par jour et que je ne consomme pas de sucre !

     
    • realinfos

      8 février 2013 at 14 h 35 min

      Si les psy de toutes sortes savaient vraiment ce que l’on a dans le cerveau,ça se saurait,une belle bande de charlatans…!

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :