RSS

Archives du 29 janvier 2013

Another brick in the wall: Une caricature de Benjamin Netanyahou qui fait mouche!

 

Another brick in the wall: Une caricature de Benjamin Netanyahou qui fait mouche!

 

 

C’est Hammad Faris qui a orienté mon attention vers cette image sur Facebook.

Cette caricature, publiée dans le Sunday Times de Londres, est l’oeuvre de Gerald Scarfe. qui est l’auteur de l’animation du clip pour la fameuse chanson « The Wall » du groupe de musique pop anglais Pink Floyd.

Benjamin Netanyahou, celui là-même à qui François Hollande donnait ostensiblement l’accolade à Toulouse est montré pour ce qu’il est: un voleur et un assassin.

Sûrement pas quelqu’un qui peut en appeler à la mémoire des victimes du nazisme. Et ce n’est certainement pas par hasard que le Sunday Times a fait paraître ce dessin le jour retenu par l’ONU pour commémorer le souvenir de « l’holocauste ».

Les sionistes s’indignent, c’était prévisible, aussi bien en raison du contenu de la caricature que de sa date de parution. Même les députés Juifs britanniques ont protesté et ont saisi l’autorité chargée de veiller à la déontologie journalistique (Il faudrait quand même leur rappeler que leur premier ministre est David Cameron et pas Benjamin Netanyahou!).

Pourtant, comme on l’a vu sur ce blog, s’il y en a qui devraient faire au minimum profil bas au sujet de la période nazie, ce sont bien les sionistes.

Si quelqu’un avait eu la bonne idée de les déférer au tribunal de Nuremberg, ils auraient sans doute été déclarés coupables et leurs chefs pendus ou emprisonnés pour de longues années.

Et on ne parlerait pas de conflit palestino-sioniste.

On apprend que Rupert Murdoch, le propriétaire (sioniste) du Sunday Times s’est excusé en écrivant sur Twitter que le dessinateur Gerald Scarfe – un artiste d’expérience dont le travail représente souvent des scènes sanglantes – ne reflète pas la ligne éditoriale du journal. « Nous devons néanmoins d’immenses excuses pour ce dessin grotesque et injurieux. »

http://mounadil.wordpress.com/

http://www.alterinfo.net/Another-brick-in-the-wall-Une-caricature-de-Benjamin-Netanyahou-qui-fait-mouche_a86227.html

 

Lire aussi:

USA : Israël ne fait pas l’unanimité

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 29 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Les problèmes de mémoire sont souvent dus à des médicaments….

 

Les médicaments utilisés pour le traitement de l’insomnie, de l’anxiété, des démangeaisons et des allergies peuvent avoir des effets négatifs sur la mémoire ou la concentration des personnes âgées, selon une étude de l’Université de Montréal.

Jusqu’à 90 % des personnes âgées de plus de 65 ans consomment au moins un médicament d’ordonnance. 18 % des gens de ce groupe d’âge se plaignent de leur mémoire et présentent des troubles légers de la cognition. La recherche suggère qu’il y aurait un lien à faire entre les deux situations, concluent les chercheurs.

Cara Tannenbaum et ses collègues ont analysé 78 études comparant les effets des médicaments anticholinergiques ((1)), les antihistaminiques, les GABAergiques et les opioïdes (anti-douleurs) à ceux d’un placebo chez des adultes qui ayant passé un test neuropsychologique avant et après la prise de ces médicaments. Les études incluaient 162 tests pour les quatre classes de médicaments.

Les 68 tests concernant les médicaments benzodiazépines (souvent utilisés pour traiter l’anxiété et l’insomnie) ont montré qu’ils induisent systématiquement des effets sur la mémoire et la concentration, avec une relation observable entre la dose et l’effet.

Les 12 tests sur les antihistaminiques et les 15 tests sur les antidépresseurs tricycliques montrent des effets sur l’attention et la capacité de traitement de l’information.

Ces résultats soutiennent les recommandations émises dans les nouveaux critères de Beers publiés au printemps 2012 par le American Geriatrics Society d’éviter ces médicaments chez les personnes âgées.

« Les aînés peuvent jouer un rôle important dans la réduction des risques associés à l’usage de ces médicaments« , souligne la chercheuse. « Ils doivent connaître cette information sur leurs médicaments pour qu’ils se sentent plus à l’aise de discuter avec leur médecin et leur pharmacien d’options pharmacologiques ou non-pharmacologiques plus sécuritaires« , estime la chercheuse. « Malgré les risques connus, certains patients gagnent à poursuivre leur traitement pharmacologique plutôt que de vivre avec les symptômes de leur maladie. Ils doivent cependant être en mesure de faire un choix éclairé en comprenant les effets que ces médicaments peuvent avoir sur leur mémoire et leur concentration. »

Voyez également:

(1) Les médicaments anticholinergiques incluent des antidépresseurs, des anxiolytiques (tranquillisants), des antiépileptiques, des antitussifs, des antihypertenseurs, des diurétiques, des antiashmatiques (dont certains sont utilisés comme somnifères), des médicaments pour le traitement du glaucome et des incontinences urinaires.

http://www.psychomedia.qc.ca/memoire/2012-11-06/concentration-effets-secondaires-de-medicaments

 

 

 
3 Commentaires

Publié par le 29 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

USA: « deep water horizon »,plus de 33 mois aprés la castastrophe,on craint une nouvelle marée noire!….

 

Une importante fuite de pétrole continue de s’échapper dans le golf du Mexique depuis la catastrophe de « Deep water horizon » en 2010, une nappe importante de 10 km s’en dégage depuis quelques jours et fait craindre une nouvelle marée noire.

La région marine de Macombo en Louisaine est toujours irisée de pétrole à la surface de l’océan depuis l’automne dernier, sans qu’aucune explication de la part de BP ou des gardes côtes américains ait été fourni quant à son origine. Elle s’est dramatiquement élargie depuis quelques jours. Sa persistance, même après des semaines de mauvais temps, suggère que le débit de la fuite constatée est important. Les scientifiques qui l’ont échantillonné ont trouvé des preuves de la présence de produits synthétiques tels que la boue de forage dans les échantillons.

Le plus troublant reste que cette nappe que l’on avait remarqué en automne dernier, et qui se répandait perpétuellement sur une surface d’environ un demi-mile de la scène de l’explosion de Deepwater Horizon de 2010, est devenu beaucoup plus importante depuis quelques jours. Elle s’étend aujourd’hui sur plus de 10 km dans le sens sud-nord et elle frole même parfois la cote à moins de 2 km .

C’est grâce au travail incessant de l’association « On the Wings of care », qui continue depuis 2010 d’effectuer régulièrement des survols de vigilance dans la région, que cette nouvelle marée noire a été rendu public. Déjà en Août 2011 et à nouveau en Octobre 2012, elle avait des preuves photographiques qu’elle a rendu public, ces preuves ont forcé BP et les Gardes côtes américains à avouer et à reconnaître publiquement que la fuite de 2010 n’était pas correctement colmater et que des nouvelles observations de nappes de pétrole étaient constaté régulièrement prés de la plate-forme de BP.

Depuis, c’est le silence complet, sinon que la nappe c’est aujourd’hui gravement élargie et qu’une nouvelle marée noire est à craindre.

« Nous ne sommes toujours pas satisfait des réponses de BP à nos nombreuses questions face à cette nouvelle marée noire, et nous craignons le pire , à savoir que ce pétrole provient de fissures sous la mer. »

Une seule chose est indéniable, nous avons des preuves photographiques formelles: Du pétrole est toujours en fuite, et ce, 33 mois après l’explosion de « Deep Water Horizon ».

 

http://naturealerte.blogspot.fr/2013/01/29012013usa-une-importante-fuite-de.html

 

 

 
4 Commentaires

Publié par le 29 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

John Perkins est l’invité d’Abby Martin….

John Perkins auteur du best-seller « Confession d’un assassin financier » est l’invité d’Abby Martin sur RT et explique comment l’empire travaille à son extension.

 

 

Pour Rappel:

John PERKINS, tueur à gages économique. Interview de M. John Perkins dans le magazine Nexus n°54 (janvier-février 2008) à propos de sa vie et son livre « Confessions d’un assassin financier ».
Voilà comment on exploite la misère du monde, comment les pays riches utilisent leur sale méthode pour destituer un gouvernement et mettre en place « leur marionnette », voilà comment les pays riches s’enrichissent sur le dos des pays pauvres, au point de les endetter, les briser. Sale mentalité d’opresseurs!

 

 

 

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 29 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Le juge Imposimato accuse Bilderberg de terrorisme….

 

Le groupe international Bilderberg est impliqué dans les attentats tragiques des années 1970 et 1980 en Italie, organisée d’abord par des cellules terroristes fascistes puis par la mafia. C’est le président honoraire adjoint de la Cour de Cassation italienne, Ferdinando Imposimato, qui le révèle à l’occasion de la présentation à Naples de son nouveau livre « La république des tragédies impunies ». « Désormais, nous savons tout de la stratégie de la terreur qui fut mise en place par le réseau Gladio (« Stay behind », ou « rester derrière » en français), appuyé par les services secrets (ceux officiels) italiens », nous confirme Imposimato. « La stratégie servait à entraver l’émergence de gouvernements de gauche, et était orchestrée par la CIA ».

 

 

http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/le-juge-imposimato-accuse-37737

 

 

 
1 commentaire

Publié par le 29 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Santé : la cigarette électronique encore plus dangereuse que le tabac….

 

cigarette-electronique-dangereuse

 

D’après les observations de plusieurs experts, la cigarette électronique présente une alternative dangereuse et apparait plus nocive que la vraie fumée de cigarette. On a longtemps pensé que cette méthode pour arrêter de fumer faisait un tabac…

Mais désormais de nombreux spécialistes, comme le docteur Elizabeth Pott, tirent la sonnette d’alarme : la cigarette électronique, appelée aussi e-cigarette, « peut causer des irritations graves au niveau du système respiratoire« . Il faut savoir que la « fausse » fumée de ces cigarettes électroniques contient des substances cancérigènes pour le corps humain.

Déjà en 2009, l’Agence américaine de la nourriture et des médicaments avait pointé du doigt la présence de ces éléments nocifs, dont la nitrosamine et la propylène glycol, dangereuses à forte dose. Au Royaume-Uni, la Tobacco Products Regulations n’a pas mis en place de restrictions concernant la cigarette électronique puisque celle-ci est considérée comme un produit ne « contenant pas de tabac« . Des pays, comme le Canada et l’Australie, ont de leur côté, décidé de prendre des mesures en interdisant l’usage de la cigarette électronique.

source

http://www.menly.fr/buzz/news/antiseche-actu/162528-cigarette-electronique-plus-dangereuse-tabac/

 

 

 
10 Commentaires

Publié par le 29 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Une étude révèle l’imposture de la chimiothérapie….

 

(NaturalNews) Une équipe de chercheurs de l’état de Washington a récemment ont poussé un mémorable  »oups ! » quand elle a découvert par hasard la vérité mortelle sur la chimiothérapie en cherchant pourquoi les cellules cancéreuses de la prostate sont difficiles à éradiquer par les méthodes conventionnelles de traitement. Comme on le constate, en réalité la chimiothérapie ne traite ni ne guérit le cancer, selon les découvertes de l’étude, mais active plutôt la croissance et l’étendue des cellules cancéreuses, les rendant beaucoup plus difficiles à les éliminer une fois que la chimiothérapie a déjà été démarrée.
On pourrait en parler comme preuve irréfutable, une fois pour toutes, de la tromperie de l’industrie conventionnelle du cancer. Non seulement la chimiothérapie, qui est la méthode standard de traitement du cancer aujourd’hui, est, selon l’étude un fiasco total, mais elle est au complet détriment du malade cancéreux. Publiées dans le journal Nature Medicine, les choquantes découvertes qui, sans surprise, ont été ignorées de la communauté scientifique dominante, éclairent en détails la manière dont la chimiothérapie obligent les cellules saines à libérer une protéine qui en réalité alimente les cellules cancéreuses et les fait prospérer et proliférer.

Selon l’étude, la chimiothérapie induit la libération dans les cellules saines une protéine, WNT16B, qui aide à promouvoir la survie et la croissance des cellules cancéreuses. La chimiothérapie endommage aussi définitivement l’ADN des cellules saines, préjudice à long terme qui persiste longtemps après la fin du traitement par chimio. L’action combinée de la destruction de cellules saines et la promotion de cellules cancéreuses fait techniquement de la chimiothérapie plus un protocole de création de cancer qu’un protocole de traitement cancéreux, par définition, fait qui devrait retenir l’attention de quiconque est personnellement impliqué, soit pour lui-même en ayant un cancer, soit parce qu’il connaît quelqu’un d’autre qui en est affecté.

Quand le WNT16B (la protéine) est sécrétée, elle interagirait avec les cellules cancéreuses proches et les ferait grossir, se répandre et le plus important, résister à une thérapie ultérieure, » a expliqué le co-auteur de l’étude Peter Nelson du Centre de Recherche Fred Hutchinson sur le cancer à Seattle, concernant cette découverte à laquelle  »il ne s’attendait pas du tout. »  »Nos résultats indiquent que dans les cellules bénignes les réponses en retour… peuvent contribuer directement à une dynamique de grossissement de la tumeur, » a ajouté l’équipe au complet selon ce qu’elle a observé.
Éviter la chimiothérapie augmente les chances de recouvrer la santé, suggère la recherche

Cela signifie qu’à tous égards la technique toute entière de la chimiothérapie est totalement sans valeur, et qu’elle est en fait au complet détriment du patient cancéreux. Celui qui cherche vraiment à guérir fera en d’autres mots tout pour éviter la chimiothérapie, et recherchera une voie alternative. Laquelle peut comprendre les traitements alternatifs du Dr Gerson ou des aliments et nutriments anti-cancer comme le bicarbonate de soude, le curcuma, de fortes doses de vitamine C et la vitamine D.

 »Toute manipulation dirigée contre les tumeurs peut par inadvertance augmenter le nombre de tumeurs métastatiques, c’est ce qui tue les patients au bout du compte, » a admis le Dr Raghu Kalluri, auteur d’une étude similaire publiée l’année dernière dans le journal Cellule cancéreuse. Cette étude particulière a conclu que les drogues anti-cancer, qui sont habituellement données en même temps que la chimiothérapie engendrent des métastases.
SOURCE

Traduit par Hélios pour le BBB.

Lire aussi l’article du Dr JacquesLacaze (cancérologue),  »Rapport accablant : 3 médecins sur 4 refusent la chimio pour eux-mêmes ».

http://bistrobarblog.blogspot.com/2013/01/limposture-de-la-chimiotherapie.html

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 29 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Davos 2013 : extra-terrestres, super-pouvoirs et immortalité….

Il n’y avait pas que des sujets économiques traditionnels à l’agenda du Forum économique mondial de Davos. L’utilisation incontrôlée du génie génétique, les possibilités de la médecine en ce qui concerne le cerveau humain, la prolongation artificielle de la vie humaine et l’existence des civilisations extra-terrestres ont aussi fait partie des débats. La discussion, préparée avec le soutien du magazine Nature, porte le nom de X-factor et ressemble plus au scénario d’un film de science-fiction.

 

мозг уравнение математика задача часы 2012 август коллаж гр

 

Selon les scientifiques, bientôt, grâce à des produits pharmaceutiques, l’humanité pourra jouir de super-pouvoirs. Vu que les scientifiques travaillent déjà à l’élaboration de traitements contre des maladies telles que la maladie d’Alzheimer et la schizophrénie, alors il est tout à fait probable qu’il y aura des médicaments qui pourront stimuler l’activité cérébrale de tout un chacun. Il existe déjà aujourd’hui des psychostimulants (Ritaline et modafinil), qui accélèrent l’activité cognitive cérébrale. Même si ces traitements sont prévus à l’origine pour les personnes atteintes de maladies mentales, ils pourront être utilisés par celles en bonne santé, afin qu’elles puissent mieux mémoriser des informations et montrer de bons résultats au travail et dans les études.

Les scientifiques sont d’accord sur le fait que le développement des super pouvoirs chez l’homme est possible à l’aide d’instruments électroniques de haute technologie : les expériences ont démontré qu’il était possible d’améliorer le fonctionnement du cerveau et de la mémoire en incorporant dans l’organisme des capteurs électroniques. Toutefois, cette méthode est complexe du point de vue technologique et, contrairement à des médicaments, ne devrait pas être accessible à l’homme moyen. Néanmoins, les scientifiques estiment que d’ici 10 ans, la neurobiologie va atteindre un nouveau palier et les capteurs et les senseurs électroniques intracérébraux vont être répandus partout. Une question se pose : est-il éthique de diviser la société entre ceux qui peuvent se permettre d’améliorer leur activité cérébrale et ceux qui ne le peuvent pas ? Ces produits peuvent-ils être vendus librement et faut-il pour cela une base légale ?

De plus, il y a un grand risque que ces préparations soient utilisées dans un but lucratif. En agissant sur le système neurotrophique humain, elles ne font pas que stimuler la mémoire et l’activité cérébrale, mais elles influent sur l’état psychologique de la personne qui en prendrait, la rendant plus malléable et vulnérable. De plus, cette technologie permet d’effacer la mémoire, ce qui peut avoir des effets sans précédent sur l’activité cérébrale humaine.

Les problèmes, de plus en plus nombreux, dus à l’augmentation de l’espérance de vie ont aussi fait l’objet de discussions. Les nouveaux progrès en médecine ont permis d’augmenter la longévité de l’homme de 35 %. C’est bien, mais cela est accompagné de dépenses importantes en matière de prestations sociales et du surpeuplement de la planète.

Les spécialistes estiment que la seule solution est l’euthanasie des personnes d’un âge assez avancé, parce que, grâce au progrès de la médecine, même les personnes les plus faibles et les plus malades pourront vivre jusqu’à 90-100 ans, ce qui va à l’encontre des lois de la nature, où seul le plus fort survit.

Mais le thème du débat le plus ambigu porte sur l’existence des civilisations extra-terrestres. De nombreux dirigeants mondiaux ont plus d’une fois fait des déclarations sur l’existence des extra-terrestres. Ainsi, lors d’un entretien avec les journalistes en décembre 2012, le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a dit avec humour : « Je ne vais pas vous dire combien ils [les extra-terrestres] sont parmi nous, cela provoquerait la panique. » Cependant, l’intérêt que l’on porte à l’existence des civilisations extra-terrestres ne s’arrête pas là. La présence de ce thème à l’agenda du Forum de Davos le montre bien.

Les experts du Forum sont d’avis que, suite à la conquête de l’espace, l’humanité découvrira des civilisations extra-terrestres et des planètes habitées. C’est pourquoi ils appellent la communauté internationale à s’y préparer et à évaluer les risques probables d’une telle rencontre. Il faut également créer des services spéciaux dédiés à la recherche de civilisations extra-terrestres, qui aideront à prévenir les menaces venues de l’espace.

Toutefois, les experts pensent que, même si l’on découvre une intelligence extra-terrestre, cela ne changera pas considérablement la vie des êtres humains. Bien que cette découverte serait sensationnelle, il est peu probable qu’elle ait un effet immédiat sur la vie sur Terre, mais elle changerait la conscience psychologique et philosophique des hommes. La seule découverte d’un germe de vie sur une autre planète provoquera des discussions sur la possible présence de vie dans l’univers, ce qui à son tour pourrait saper les fondements de la philosophie et de la religion.

http://french.ruvr.ru/2013_01_28/Davos-2013-extra-terrestres-superpouvoirs-et-immortalite/

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 29 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Manifestants et policiers s’affrontent violemment à Namur

 

 

Des affrontements, plus violents que vendredi dernier à Bruxelles, ont eu lieu mardi en fin de matinée entre les policiers et des manifestants d’ArcelorMittal, à une centaine de mètres de l’Elysette, à Jambes. Selon la police, 1.200 personnes, au maximum, participent à la manifestation.

Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogènes pour empêcher les manifestants de pénétrer dans le périmètre de sécurité placé autour de l’Elysette.

Vitres brisées et policiers blessés
Les manifestants ont répliqué en lançant de nombreux pavés en direction des forces de l’ordre, qui ont également été contraintes de recourir à deux auto-pompes pour maintenir les travailleurs à distance. Des métallos ont ensuite essayé, sans succès, de forcer le barrage établi.

Les vitres de plusieurs commerces ont été brisées et plusieurs manifestants, ainsi que des policiers, ont été légèrement blessés dans les échauffourées. Les magasins aux alentours ont été fermés et barricadés. Les travailleurs d’ArcelorMittal ont ensuite été refoulés, à grands coups d’auto-pompe, par les forces de l’ordre qui ont demandé des renforts.

« Quelques minutes de courage »
Les manifestants demandent aux mandataires wallons « quelques minutes de courage politique pour interdire à d’autres terroristes industriels d’agir de la sorte », peut-on lire sur des calicots.

Vers 12h30, la rencontre entre la délégation syndicale et le ministre-président Demotte et les ministres Marcourt et Antoine était toujours en cours.

Les travailleurs entendent « maintenir une pression maximum sur le monde politique afin de sauver la sidérurgie liégeoise », après que Mittal eut annoncé, jeudi dernier, son intention de ne maintenir dans le bassin liégeois que 5 lignes à froid sur 12, une décision qui devrait coûter quelque 1.300 emplois.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1536/Economie/article/detail/1570392/2013/01/29/Manifestants-et-policiers-s-affrontent-violemment-a-Namur.dhtml

 

 

 
2 Commentaires

Publié par le 29 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Olivier Delamarche sur BFM ce Mardi 29 Janvier 2013

 

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 29 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Révélations d’un ténor de MEGA : les médias grecs ont été invités à se taire sur la non viabilité de la dette!

 

pretenderis

 

La récente révélation du journaliste de MEGA Giannis Pretenteris fait sensation. Ce dernier a indiqué qu’en 2010, lui et ses collègues auraient caché à leurs téléspectateurs et à leurs lecteurs la non-viabilité de la dette grecque – évènement qui a permis l’attaque de la troïka contre la Grèce.

Dans un entretien à iefimerida, Pretenteris laisse entendre qu’il a accepté des consignes spécifiques pour le faire, de la part d’individus qu’il ne mentionne pas.

Il explique de manière caractéristique dans l’entretien :

-« Nous savions tous dès le début que la dette n’était pas viable, mais ils nous ont dit de ne pas le dire, que ce n’était pas le bon moment. Le résultat, c’est que jusqu’à 2010, ils ont dit que la dette était viable et nous leur répondions ‘non, elle ne l’est pas’. »

Cette révélation a été faite, de manière symptomatique, moins de 24h avant le rassemblement de protestation prévu aujourd’hui devant le bâtiment de la chaîne MEGA.

Le communiqué -savoureux et non censuré- de l’initiative des travailleurs des médias pour le rassemblement :

Les mass-médias ont été dans leur majorité les piliers idéologiques de la politique des mémorandums. Au moyen de reportages mensongers et intentionnellement effrayants, ils présentent la politique du choc comme voie à sens unique et calomnient tous ceux qui résistent à la barbarie sociale. Ils fonctionnent comme les porte-parole du gouvernement et font des reportages sur la base d’une inspiration goebbelsienne officieuse. Ils forgent des stéréotypes sur les immigrés, les fonctionnaires, les travailleurs, les syndicalistes, les activistes et incitent à l’automatisme social.

Ces derniers jours, nous avons vécu l’apogée du terrorisme médiatique, comparable aux jours sombres du YENED [ndlr : service d’information des forces armées]. Ils ont rempli nos écrans de bouteilles de bière vides et ont pris pour cibles les espaces autogérés de la vie sociale [ndlr : raid de la police à Villa Amalia et dans le squat Lelas Karagiannis] pour légaliser la stratégie de la tension de Dendias [ndlr : ministre de l’ordre public], ils ont masqué les mobiles et la nature du meurtre raciste perpétré contre le Pakistanais de 27 ans à Petralona (ndlr : lire ou relire Qui était Shehzad Luqman), ils ont diffusé des montages vidéo pour traîner dans la boue des députés de gauche et des mouvements sociaux opposés à la commercialisation des espaces libres, ils ont calomnié la lutte des travailleurs dans les transports publics et ont imposé les méthodes répressives de la réquisition forcée du personnel. Et ils continuent… Les employeurs de la presse, après avoir appliqué le mémorandum le plus dur à leurs employés, veulent protéger l’institution de la peur généralisée et de la paupérisation qu’ils ont créée en dressant des murs face à la société.

Assez. Nous, travailleurs de la presse, n’avons rien en commun avec les grands groupes et les grands journalistes amplement rémunérés et instrumentalisés. Nous ne faisons pas partie de leur coterie et de leurs affaires. Nous avons choisi notre camp. Aux côtés des habitants de Chalcidique[ndlr : en lutte contre la mine d’or] et contre les orpailleurs, aux côté des immigrés et contre les esclavagistes, contre les clôtures, contre les patrons du travail au noir, contre l’Aube dorée, aux côtés des manifestants et contre la répression, aux côtés des travailleurs des transports en commun, et contre la troïka intérieure et extérieure, aux côtés des fonctionnaires et contre la liquidation du patrimoine public. Nous sommes aux côtés de la société et nous luttons, ensemble, contre le mémorandum, le racisme et la censure.

Rassemblement de protestation mardi 29 janvier, à 7h devant la chaîne Mega. (Mesogeion 117)

L’année dernière déjà, un appel à manifester devant la chaîne Mega TV avait été lancé par des citoyens sur les réseaux sociaux. Les raisons ? Le ras le bol de subir la désinformation régulière de la chaîne, digne d’une propagande, car, entre autre, « Mega TV a falsifié le son des émeutes sur la vidéo lors de l’assassinat d’Alexis Grigoropoulos en 2008 », « Mega TV a diffusé des images d’archives des émeutes au cours d’une démonstration pacifique le 17/11/2011 », « Mega TV accuse les manifestants pacifiques d’être des voyous cagoulés » , « Mega TV a été la principale source de propagande sale et constante du soutien aux partis pro-austérité, en particulier à celui du PASOK ».

Merci à AR pour l’aide pour la traduction.

Par Okeanos

http://www.okeanews.fr/revelations-dun-tenor-de-mega-tv-les-medias-grecs-ont-ete-invites-a-se-taire-sur-la-non-viabilite-de-la-dette/

 

 

 
1 commentaire

Publié par le 29 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :