RSS

Archives du 22 janvier 2013

Nouvelle fusillade sur un campus universitaire au Texas….

 

Au moins deux personnes ont été blessées par balle mardi sur un campus universitaire du Texas (sud), selon des médias américains qui précisent que le tireur a également été blessé.

Les images retransmises à la télévision montraient des personnes étendues sur le sol et au moins une personne transportée dans une ambulance sur le campus du Lone Star College, près de Houston. « Nous savons que des coups de feu ont été tirés », a indiqué Vicki Cassidy, responsable des relations avec la presse au sein de l’université, citée par le Houston Chronicle. « La situation est chaotique sur place », a-t-elle ajouté.

Le tireur parmi les blessés
Le tireur fait partie des personnes blessées dans l’incident survenu dans la bibliothèque de l’université, a précisé KHOU News. Des témoins ont affirmé qu’un homme a été transporté hors de la bibliothèque menotté sur une civière, poursuit la chaîne locale.

Des dizaines de policiers étaient déployés sur le campus pour tenter de retrouver un possible deuxième tireur. Une porte-parole du bureau du shérif du comté de Harris a indiqué à l’AFP ne pas être en mesure de donner plus d’informations à ce stade.

Message d’alerte sur Facebook
L’université a publié un avertissement aux étudiants et aux enseignants sur sa page Facebook, les exhortant à « trouver un abri sur place ». « Si vous n’êtes pas sur le campus, ne vous y rendez pas », ajoute le texte.

Efren Huerta a répondu par ce témoignage: « Je me rendais en cours et j’ai entendu entre quatre à six coups de feu. Ca s’est passé dans la bibliothèque je crois. Je me suis mise à courir ». D’autres étudiants ont également réagi, offrant leurs soutiens et prières aux victimes, ou exprimant leur désarroi.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1566834/2013/01/22/Fusillade-sur-un-campus-universitaire-au-Texas.dhtml

 

 

 
1 commentaire

Publié par le 22 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Dans 48 h, le zoo de Naples ne pourra plus nourrir ses animaux!

La crise financière ne touche pas que les Italiens. Ainsi, le zoo de Naples ne sera plus capable de nourrir ses pensionnaires d’ici 48 heures….

 

 

Les gardiens du zoo de Naples, dans le sud de l’Italie, ont expliqué que dans deux jours, les réserves seront vides et que les 300 animaux (tigres, girafes, éléphants…) ne pourront plus être nourris, risquant de mourir de faim. Le zoo a été déclaré en faillite en 2011, mais depuis rien n’a été fait pour sauver le parc et ses animaux.

Certes, des administrateurs d’urgence sont intervenus afin que les animaux soient soignés, mais leur mandat se termine le 31 janvier. Et de toute façon, la situation est déjà catastrophique puisque d’ici 48 heures, les animaux ne pourront plus être nourris.

S’il n’y a pas de nouveaux propriétaires d’ici mercredi, les 70 membres du personnel seront également licenciés. Une société d’investissement a pourtant fait une offre pour racheter le zoo, mais le tribunal des faillites n’a pas encore approuvé cette proposition.

Parmi les résidents du zoo, on trouve des léopards, des ours bruns, des éléphants, des zèbres, des autruches, des antilopes et des tigres, etc. Le zoo a ouvert ses portes en 1949. A son apogée dans les années 1970, Edenlandia était considéré comme le meilleur zoo du pays.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/2668/Especes-Menacees/article/detail/1566357/2013/01/22/Dans-48-h-le-zoo-de-Naples-ne-pourra-plus-nourrir-ses-animaux.dhtml

 

 

 
1 commentaire

Publié par le 22 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Le revenu annuel des 100 personnes les plus riches suffirait à éradiquer quatre fois la pauvreté

humour, pigeon, clodo, sdf, pauvre, pauvreté

http://pacomesweethomme.wordpress.com/tag/pigeon/

 

 

Selon Oxfam, les dirigeants doivent se fixer pour objectif d’au moins ramener les inégalités au niveau de 1990

L’explosion de la richesse extrême et des revenus colossaux exacerbe les inégalités et entrave la capacité du monde à combattre la pauvreté, comme l’explique aujourd’hui Oxfam dans un rapport publié en vue du Forum économique mondial de Davos, qui se tiendra la semaine prochaine.

Le revenu net des 100 milliardaires les plus riches s’élevait en 2012 à 240 milliards de dollars, ce qui suffirait à éradiquer quatre fois la pauvreté extrême, selon le rapport d’Oxfam intitulé « The cost of inequality: how wealth and income extremes hurt us all » (Le coût de l’inégalité : comment la richesse et les revenus extrêmes nous portent préjudice à tous). L’organisation exhorte les dirigeants mondiaux à endiguer les revenus extrêmes d’aujourd’hui et à s’engager à au moins ramener les inégalités au niveau de 1990.

Ces vingt dernières années, les revenus du pourcent le plus riche de la population ont augmenté de 60 %, une évolution que la crise financière contribue à intensifier, et non à freiner.

Oxfam souligne le fait que la richesse et les revenus extrêmes ne sont pas seulement contraires à l’éthique ; inefficaces sur le plan économique et destructeurs sur le plan politique, ils divisent la société et nuisent à l’environnement.

« Nous ne pouvons plus prétendre aujourd’hui que la création de richesses pour une poignée de privilégiés bénéficiera inévitablement au plus grand nombre – trop souvent, c’est le contraire qui est vrai », a averti Jeremy Hobbs, directeur général d’Oxfam International.

« La concentration des ressources entre les mains du pourcent le plus riche affaiblit l’activité économique et rend la vie de toutes les autres personnes plus difficile, en particulier au bas de l’échelle économique.

« Dans un monde où même les ressources les plus essentielles, telles que les terres et l’eau, se raréfient, nous ne pouvons pas nous permettre de concentrer les actifs entre les mains de quelques personnes et laisser le plus grand nombre se disputer les restes. »

Selon les estimations, les personnes appartenant au pourcent le plus riche émettent jusqu’à 10 000 fois plus de CO2 que le citoyen américain moyen.

Oxfam ajoute que les dirigeants mondiaux devraient tirer les enseignements des réussites actuelles observées dans des pays tels que le Brésil (qui a connu une croissance rapide accompagnée d’une baisse des inégalités), mais aussi des réussites historiques telles que le New Deal du président Franklin Roosevelt dans les États-Unis des années 1930, qui a permis de réduire les inégalités et de freiner les intérêts particuliers. De fait, Roosevelt avait déclaré : « l’égalité politique que nous avions su conquérir a perdu sa signification face aux inégalités économiques ».

Un « New Deal » mondial contre les inégalités

« Nous avons besoin d’un nouveau New Deal mondial pour renverser la croissance des inégalités constatée ces dernières décennies, a ajouté Jeremy Hobbs. Pour commencer, les dirigeants mondiaux devraient s’engager officiellement à ramener les inégalités au niveau de 1990.

« Dans les paradis fiscaux aux lois laxistes en matière d’emploi, les plus riches tirent profit d’un système économique mondial faussé qui joue en leur faveur. Il est temps que nos dirigeants réforment le système pour que celui-ci œuvre dans l’intérêt de l’ensemble de l’humanité et non d’une élite mondiale. »

La fermeture des paradis fiscaux, qui abriteraient 32 billions de dollars, soit un tiers de la richesse mondiale, pourrait générer un supplément de recettes fiscales de 189 milliards de dollars. Outre la lutte contre les paradis fiscaux, un nouveau New Deal mondial pourrait également viser à :

  • renverser la tendance actuelle à des formes de fiscalité plus régressives ;
  • instaurer un taux minimum d’imposition des sociétés à l’échelle mondiale ;
  • stimuler les revenus plutôt que le rendement des capitaux ;
  • accroître des investissements en faveur de services publics gratuits et de filets de sécurité sociale.

http://www.oxfam.org/fr/pressroom/pressrelease/2013-01-19/revenu-annuel-100-plus-riches-eradiquerait-pauvrete-4-fois

 

 

 
1 commentaire

Publié par le 22 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

URGENT : Appel CHU de NANTES (hoax!!!)

 

Message reçu dans ma boite mail

«  » MERCI DE LIRE ET DE FAIRE SUIVRE AU PLUS GRAND NOMBRE DE GENS QUE VOUS CONNAISSEZ.

Dr MATHIEU RIAUDEAU ASSISTANT CHEF DE CLINIQUE SERVICE DES MALADIES INFECTIEUSES ET REANIMATION MEDICALE AU C.H.U. DE NANTES

TEL: 02.41.28.42.87 , FAX: 02.41.28.26.52


> > > BONJOUR,

AURIEZ-VOUS LA GENTILLESSE DE FAIRE SUIVRE CE MAIL A TOUTES VOS LISTES D’ENVOI

MERCI DE VOTRE IMPLICATION.

 

SI VOUS CONNAISSEZ UNE PERSONNE DE GROUPE ‘A’ RHESUS NEGATIF (TRES RARE), ET SI CETTE PERSONNE EST DE PREFERENCE DE SEXE MASCULIN ET AGEE DE MOINS DE 25 ANS, ALORS ELLE POURRA PEUT-ETRE AIDER LUCIE (1 AN) ATTEINTE D’UNE LEUCEMIE RARE A BENEFICIER D’UNE GREFFE.

LE DELAI EST TRES COURT : 2 MOIS

 

CONTACTER L’ETABLISSEMENT FRANCAIS DU SANG DE BOIS-GUILLAUME AU 02.35.60.50.50

LUCIE EST POUR LE MOMENT HOSPITALISEE A ANGERS (49)

 

POUR CONTACT: FABIENNE HALOPEAU – NORMANDIE ET SERVICE

TEL: 02.31.65.60.51 FAX: 02.31.64.21.76

FAITES SUIVRE CE MAIL, C’EST SERIEUX
 

PS: A CEUX QUI EN ONT MARRE DES CHAINES, ON VA UTILISER L’ARGUMENT BANAL MAIS VRAI: SI CA VOUS ARRIVAIT, VOUS AIMERIEZ BEAUCOUP QUE LES GENS RENVOIENT CE MAIL, ET PEUT-ETRE, TROUVER UN DONNEUR.

MERCI, CECI NE PRENDRA QUE 2 MINUTES DANS VOTRE VIE. «  »

 
12 Commentaires

Publié par le 22 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Renault menace de fermer deux sites en France si aucun accord de compétitivité n’était trouvé!

 

La direction du constructeur automobile Renault aurait menacé aujourd’hui de fermer deux sites en France si aucun accord de compétitivité n’était trouvé avec les organisations syndicales, ont rapporté des délégués syndicaux à l’issue d’une nouvelle réunion avec la direction. Une information démentie par le constructeur automobile. « Renault n’a jamais indiqué que +deux sites+ pourraient être fermés en cas de non conclusion des négociations en cours sur la performance de ses sites français », a écrit le constructeur dans un communiqué.

« La direction nous a prévenus: +Si vous ne signez pas, il se pourrait que deux sites ferment », a indiqué à l’AFP Laurent Smolnik, délégué central FO, selon qui la direction n’a pas précisé quels sites pourraient être touchés. Les délégués CGT et CFE-CGC ont confirmé ces propos.

De son côté, le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a prévenu les deux parties que les négociations ne doivent pas « s’apparenter à un chantage ».

Jusqu’à présent, depuis le début des discussions sur la compétitivité, Renault conditionnait la « non fermeture de site » à la signature de l’accord par au moins 30% des syndicats représentatifs. « Aujourd’hui, elle nous a répondu que s’il n’y a pas d’accord, c’est au minimum deux sites qui fermeraient », a ajouté Dominique Chauvin, délégué central CFE-CGC. « Elle a aussi parlé du non engagement d’affectations de produits pour l’instant prévus en France », a-t-il dit.

« Flins (Yvelines) est en première ligne, et pour des gammes normalement prévues en 2014 pour Douai par exemple, la direction pourrait très bien envisager de les expatrier. Le plus dur c’est de concevoir le produit. Après, quand on l’a industrialisé, on peut déplacer les moyens. C’est malheureusement la réalité des faits », a-t-il souligné.

La direction égrène depuis des semaines ses propositions pour gagner en compétitivité dans ses sites français. Elle prévoit notamment la suppression de 8.260 postes d’ici fin 2016, une harmonisation du temps de travail, et un gel des salaires pour 2013.
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/01/22/97002-20130122FILWWW00510-renault-menace-de-fermer-deux-sites-en-france-syndicats.php

 

Lire aussi:

Renault promet 80 000 véhicules supplémentaires par an à ses usines françaises contre un gel des salaires en 2013

 

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 22 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Rouen,football : OM-Rouen reporté à cause d’émanations de gaz

L'usine Lubrizoil d'où s'est échappé le gaz, dans la nuit de lundi à mardi 22 janvier. (AFP)

 

Le match des 16e de finale de Coupe de France qui devait opposer ce soir l’Olympique de Marseille et le FC Rouen a été reporté. La cause de l’annulation vient des émanations de gaz trop importantes aux abords de Rouen

Sur une décision de la Fédération française de football, le match opposant l’OM au FC Rouen ce soir en 16e de finale de Coupe de France a été reporté à cause d’un gaz. Depuis la nuit dernière, une émanation de gaz s’est en effet fait sentir par les habitants de Seine-Maritime. Si l’odeur du gaz, provenant d’une usine chimique de Rouen, n’est pas très plaisante, les émanations ne serait pas dangereuses pour la santé. Cependant la FFF, a décidé d’annuler le match. Il s’agit d’une conséquence indirecte de l’incident qui s’est produit dans la nuit de lundi à mardi dans l’usine chimique Lubrizol située à Rouen, a précisé la Fédération ce matin dans un communiqué.

L’usine est trop proche du stade

Si le mercaptan, le gaz en question, n’est pas toxique, des habitants de Seine-Maritime jusqu’à Paris se sont tout de même plaints d’avoir eu maux de têtes et nausées, en plus de respirer une odeur nauséabonde. Le stade Robert-Diochon de Rouen, se trouvant trop près de l’usine, la FFF se serait seulement conformée à la décision de la préfecture a inqiqué un porte-parole à l’AFP. Suite à cette décision prise ce matin, les joueurs sont rentrés à Marseille cet après-midi. Match annulé, on rentre à la maison! Réveil matinal pour rien!, a indiqué André-Pierre Gignac sur son compte Twitter. La FFF n’a pas encore donné de date pour le report du match mais devrait le faire très rapidement. Pour une fois que l’on accuse pas la neige.

http://mcetv.fr/news-express/2201-football-om-rouen-reporte-a-cause-demanations-de-gaz

 

* Le directeur adjoint de la sécurité de l’OM a vu des gens « vomir dans la rue »

 

* Incident chimique à Rouen : un gaz vraiment inoffensif ?

 

 

 

 
4 Commentaires

Publié par le 22 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Olivier Delamarche sur BFM ce 22 Janvier 2013

 

 

 

 

 

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 22 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Grèce : 300 écoles fermées par manque de fioul de chauffage!

Si cela peut vous rassurer,les vampires de la troïka,eux,sont bien au chaud….!

Un peu de SOMA peut-être,pour faire passer la pilule bleue ?!

 

school_in_snow.jpg

 

Plus de 300 écoles au département de Macédoine occidentale (le département Grec), resteront fermées, puisque les fonds prévus pour le chauffage pendant cette année scolaire sont prématurément épuisés.

Selon le reportage du journal Ethnos, lors de la réunion des municipalités régionales, l’unanimité des maires a décidé de fermer les écoles en raison du manque de fioul de chauffage.

Le maire de Kastoria, Manolis Chatzisymeonidis dit :

« Dans le cas contraire, les salles se transformeront en véritables réfrigérateurs. Il faut souligner que le coût du fioul de chauffage nécessaire à un seul département comme par exemple à celui de Kastoria, atteint les 20 millions d’euros.[…] Nous ne permettrons pas que nos enfants meurent de froid.

Pendant plusieurs jours, les écoles fonctionnent dans des conditions difficiles, les radiateurs fonctionnent seulement deux heures par jour. Le gouvernement a envoyé la dernière tranche du financement qui est nécessaire pour le fonctionnement des écoles. Ici, le froid est insupportable, et les enfants ne peuvent pas suivre leurs cours dans des conditions polaires. »

Vryzidou Paraskevi, le président de l’association régionale des municipalités s’interroge :

« Les situations auxquelles ils sont confrontés les enfants est sans précédent. Dans 20 municipalités de la Macédoine occidentale, le froid est très intense et l’hiver deux fois plus longue que dans le reste de la Grèce. Dans la matinée, les routes sont glacées et le thermomètre est bien au dessous de zéro. Est-ce que les enfants, qui sont obligés de porter des gants et des bonnets dans la salle de classe, peuvent vraiment suivre des cours dans des telles conditions ? »

A noter que cette décision concerne toutes les écoles, y compris celles qui utilisent le chauffage électrique, « d’une part parce que toutes les écoles ont des graves problèmes dues à la manque des fonds, mais d’une autre part parce que la fermeture s’impose comme un acte se solidarité… »

 
Poster un commentaire

Publié par le 22 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Gaz de schiste : un rapport censuré aux Etats-Unis sous la pression de l’industrie

 

Par Sophie Chapelle (22 janvier 2013)

L’Agence américaine de protection de l’environnement est sous le feu des critiques, accusée d’avoir censuré un rapport sur les dangers de la fracturation hydraulique. Cette technique, nécessaire à l’extraction des gaz et pétrole de schiste, constituerait bien une menace directe dans l’approvisionnement en eau potable. Les organisations écologistes reprochent à l’Agence américaine d’avoir plié sous la pression de l’industrie.

L’Agence de Protection Environnementale des Etats-Unis (EPA) a t-elle censuré un rapport mettant en cause la fracturation hydraulique, sous la pression de l’industrie gazière et pétrolière ? C’est ce qu’assure l’agence Associated Press qui s’est procuré le rapport de l’EPA révélant que la fracturation hydraulique, technique nécessaire à l’extraction des gaz et pétrole de schiste, constitue une menace directe dans l’approvisionnement en eau potable.

Des bulles dans l’eau, « comme du champagne »

L’affaire débute en 2010 à Weatherfod au Texas. La famille Lipsky constate que l’eau « potable » de la maison commence à « faire des bulles comme du champagne ». « Au début, l’EPA a estimé la situation si grave qu’elle a émis une ordonnance d’urgence fin 2010 établissant qu’au moins deux propriétaires étaient en danger immédiat du fait d’un puits saturé de méthane inflammable », écrit l’Associated Press (AP). La compagnie Range Resources, propriétaire de plusieurs puits de gaz au Texas, dont l’un situé à moins de deux kilomètres de la maison des Lipsky, est pointée du doigt.

L’agence environnementale ordonne à la société de prendre des mesures pour nettoyer leurs puits et fournir de l’eau sûre aux propriétaires affectés. Range Resources menace alors de ne pas prendre part à une étude menée par l’EPA concernant le lien entre la fracturation hydraulique et la contamination de l’eau, ni d’autoriser les scientifiques du gouvernement à accéder à ses sites de forage. Sans explication officielle, l’EPA opère en mars 2012 un revirement en retirant son ordonnance d’urgence et en décidant de mettre fin à la bataille judiciaire.

Preuves dissimulées ?

L’Agence états-unienne ne rend pas non plus public le rapport commandé quelques mois plus tôt à un scientifique indépendant, Geoffrey Thine. Après avoir fait analyser les échantillons d’eau prélevés dans 32 puits, le chercheur conclut que le gaz présent dans l’eau potable de la famille Lipsky pourrait bien provenir de l’opération de fracturation hydraulique. « Je ne peux pas croire qu’un organisme qui connait la vérité sur quelque chose comme ça, ou dispose de telles preuves, ne les utiliserait pas », a déclaré Lipsky auprès de l’AP. Cet habitant est désormais contraint de payer 1 000 $ par mois pour avoir de l’eau potable acheminée jusqu’à sa maison. Les autorités de l’État ayant déclaré que Range Resources n’était pas responsable, la compagnie a cessé ses opérations de nettoyage des puits.

« Il est inadmissible que l’EPA, qui est en charge de la protection des ressources vitales de notre pays, se replie sous la pression de l’industrie gazière et pétrolière, s’insurge la coalition Americans Against Fracking. Cette affaire montre que la fracturation hydraulique ne peut être réglementée de manière sûre quand l’industrie du pétrole et du gaz peut user de son influence considérable pour contourner les règles en sa faveur. » La coalition demande l’interdiction de la fracturation hydraulique. En 2012, 200 mesures locales visant à interdire la fracturation ont été prises à travers les États-Unis.

@Sophie_Chapelle sur twitter

Photo Une : Food and Water Watch

http://www.bastamag.net/article2894.html

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 22 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

La société Atari dépose le bilan

Voilà ce qui arrive quand les actionnaires,en bons vampires, ont préféré se remplir les poches au détriment des investissements, quitte à couler l’entreprise!

 

 

La société Atari (ex Infogrames), lâchée par son premier actionnaire, a déposé son bilan, quelques heures à peine après ses filiales américaines.

Atari indique dans un communiqué avoir été informée par son actionnaire de référence et principal créancier BlueBay (29% du capital et des droits de vote) qu' »aucune solution n’a été trouvée à date » pour la cession de sa participation dans Atari, et qu’il « ne peut plus continuer à la soutenir ».

La ligne de crédit consentie par BlueBay (qui représente une créance de 21 millions d’euros, NDLR) arrivant à maturité le 31 mars 2013 dans des « conditions de marché défavorables », la maison-mère française et ses filiales américaines Atari Inc., Atari Interactive Inc., Humongous Inc. et California US Holdings ont demandé à bénéficier des protections ouvertes par le chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites et le Livre VI (des difficultés d’entreprises).

Manque de moyens

Aux Etats-Unis, le dépôt de bilan a été effectué auprès du tribunal de commerce du district sud de New York, et en France auprès du Tribunal de Commerce de Paris. Les filiales américaines cherchent par cette procédure à « s’émanciper du fardeau financier structurel de leur holding française » et à se procurer des fonds pour leur croissance future, essentiellement dans le domaine des jeux numériques mobiles. Dans les 90 à 120 jours qui viennent, les filiales espèrent avoir cédé la totalité ou la quasi-totalité de leurs actifs, qui comprennent des marques connues, comme le mythique Pong, le premier jeu vidéo jamais commercialisé.

Les marques américaines d’Atari soulignent à cet égard qu’elles sont devenues « un moteur de croissance » pour l’ensemble du groupe, grâce à leur recentrage sur les jeux numériques mobiles et les activités de licence. Elles espèrent être aidées dans leur tentative d’émancipation par un financement de 5,25 millions de dollars apporté par le fond Tenor Capital. A Paris, la maison-mère n’a pas souhaité commenter « à ce stade » les déclarations de ses filiales américaines. Un porte-parole a simplement indiqué que les deux initiatives de part et d’autre de l’Atlantique procédaient de la « même logique consistant à se placer sous la protection de la loi de chacun des deux pays ».

Dans son communiqué publié à Paris, Atari souligne qu’elle « a cruellement manqué des moyens nécessaires au développement de son activité », et ce après avoir pourtant « enregistré un résultat opérationnel courant positif en 2010/11 et 2011/12 et réduit son passif et ses engagements hors bilan « d’environ 130 millions d’euros ».
« Grâce aux procédures en cours, et en particulier au process d’enchères aux Etats-Unis », Atari et ses filiales vont « chercher à maximiser les produits de la vente dans le meilleur intérêt de la société et de tous ses actionnaires », ajoute le directeur général Jim Wilson.

le figaro

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 22 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

LE MASSACRE DES SALARIES CONTINUE ET S’ACCELERE (liste des « titanisés » du 22 janvier)

 

L’économie est toujours à l’arrêt, et les listes s’ajoutent les unes aux autres. Imaginez que même les vampires de l’URSSAF dégraissent en même temps que le… Cirque du Soleil !!! je ne pouvais pas l’inventer… Les Français vont ils accepter un chômage de 30% comme les Grecs ou les Espagnols? Tout me porte à croire que oui quand j’entends nos ministres. Ne ratez pas (plus bas) l’analyse de Nicolas Dupont-Aignan qui vous montre la grande arnaque de Montebourg, le Ministre du Chômage. Envoyez cette information à tous vos contacts juste pour leur montrer que « la crise est derrière nous« .
– Fiat va sabrer 600 postes en Italie, lire ici Reuters merci à Mr Brunet

– Le Credit Immobilier de France va licencier environ 800 personnes, lire ici France 3 Bourgogne merci à Mr Humbert.

– Coca Cola Allemagne va licencier 450 personnes, une grève a commencé, lire 20 minutes, merci à Mr Valverde.

– L’URSSAF va se séparer de 650 salariés pas « régionalisation » lire ici Toulouse Infos lire ici, merci aux lecteurs.

– Le Comité d’Entreprise d’Air France proche du dépôt de bilan lire ici 20 Minutes, merci à Mr Faure

– Cargill Beef ferme une usine entière d’emballage de viande et 2.000 salariés sont remerciés

– (Je vous l’ai déjà donné il y a 1 mois et demi, mais Reuters vient seulement de le découvrir (!!!): Air Berlin vire bien 900 personnes)

– Le syndicat du bâtiment CAPEB des Hautes Alpes dépose le bilan lire ici Alpes Sud Infos, merci à Mr Fremy

– Le célèbre fabriquant SKF va sabrer 2.500 postes, lire Reuters, merci à Mr Lepage

– La chaîne Gap ferme des centres de distribution aux US et 350 personnes sont virées

– 130 postes sabrés à Bordeaux dans une usine de tri de déchets lire ici Romandie, merci aux lecteurs.

– Retour de la corvée dans un village français, lire ici Ouest France, merci à Mr Fremy.

– Hydro-Québec va supprimer 450 postes au Québec, lire Tva Nouvelles merci à Dominik

– Le Cirque du Soleil va licencier entre 400 et 600 salariés au Canada… lire ici la RTS merci à Carmen

– Le « Fnac » anglais HMV a déposé le bilan et 4.350 postes risquent de disparaître, lire Le Monde, merci aux lecteurs

– Leviton ferme son usine de El Paso et vire 300 personnes

– L’opérateur mobile Vodafone Espagne s’apprête à virer 900 personnes

– Les mines American Platinum vont licencier 14.000 personnes en Afrique du Sud

– Transcom est en redressement et 500 personnes risquent de perdre leur emploi en France lire ici Union Presse, merci aux lecteurs

– Renault va se séparer de 8.260 personnes (et pas 7.500) lire ici le Parisien, merci à Mr Fuentes

– CommerzBank va se séparer de 6.000 personnes de plus en Allemagne lire ici Romandie, merci à Mr Lepage

– Deutsche Telekom va sabrer 1200 emplois, lire ici 20 Minutes, merci aux lecteurs

– Pratt and Whitney continue: 350 personnes virées au Canada, lire ici La Presse, merci à Dominik

– Le courtier d’assurance Gras Savoye, vous savez, celui qui est trop souvent injoignable, prépare une mega-lessive de XXX personnes, lire Le Monde ici, merci aux lecteurs

– Halliburton Duncan se débarasse de 130 personnes

– Destruction massive de l’emploi dans les entreprises publiques, lire ici Le Monde, merci à Damien

– United Airlines vire 470 personnes à l’aéroport de Newark à New York

– Les vélos Raleigh ne fabriqueront plus au Canada, 100 personnes seront virées lire ici La Presse, merci à Dominik

– Hemlock Semiconductor vire 400 personnes

– Le plan social du groupe Presstalis prévoit une suppression de 1250 emplois en France. A Jarville (Meurthe-et-Moselle) les 12 salariés attendent (Est Républicain, 16 janvier 2013) merci à Mr Bernard

– General Dynamics se débarasse de 140 personnes de plus

– La papeterie UPM Kymene, implantée à Docelles (Vosges) avec 171 salariés, est à vendre. Six mois ont été accordés pour trouver un repreneur. (Vosges Matin, 18 janvier 2013) merci à Mr Bernard

– Les piles Energizer vont licencier 100 salariés

– La corderie Bihr avec 160 ouvriers à Uriménil risque d’être liquidée le 31 janvier prochain (Vosges Matin, 16 janvier 2013), merci à Mr Bernard

– United Technologies mettent à pied 350 salariés

– Express Scripts vire 332 personnes

– L’équipementier automobile TRW Ramonchamp (Vosges) a été liquidé avec une reprise VT2I qui ne gardera que 80 salariés sur les 313 de TRW. (Est républicain, 18 janvier 2013), merci à Mr Bernard

– Red River Army Depot vire 400 personnes

– La société des abattoirs Pig’aisne vient d’être liquidée et laisse 43 personnes sans emploi. (Union du 11 janvier 2013), merci à Mr Bernard

– State Street va remercier 630 personnes

– L’assureur Standard Insurance va virer 100 personnes

– Rien que dans les Alpes-Maritimes, le BTP compte sur 1.000 emplois perdus lire ici Info Eco, merci à Jonas

– Dans la région de Castres, Coprover va licencier, lire La Dépëche merci à Damien.

– Ikea délocalise en Roumanie, donc Green Sofa à Dunkerque ferme et 115 personnes sur la paille, lire France 3 Nord Pas de Calais ici, merci à mon lecteur.

– Pig Aisne a été liquidée et 43 personnes virées, merci à Mr Bernard

– Enfin, le call center du Forem a été installé au Maroc, lire la Rtbf, merci à Mr Nichols

 

Revue de Presse par Pierre Jovanovic 

www.jovanovic.com

 

 

 
7 Commentaires

Publié par le 22 janvier 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :