RSS

La France se prépare à intervenir en Syrie contre « les armes de destruction massive »?!

06 Déc

Armée de l'Air française

Selon nos informations, tout est prêt pour que les forces spéciales mènent des opérations ciblées afin qu’officiellement ils se saisissent des stocks d’armes chimiques et officieusement, soutenir les rebelles syriens et renverser le président Bachar Al-Assad.

Discrètement, les Français se préparent à intervenir militairement en Syrie. Le schéma qui prévaut actuellement consisterait en une intervention française relativement modeste intégrée à celle d’une coalition multinationale, très certainement sous commandement de l’OTAN qui a autorisé le déploiement de missiles Patriot à la frontière turco-syrienne. Cette organisation se prépare sur le modèle de celle qui s’était mise en place lors de la guerre contre la Libye de Kadhafi.

Celle-ci compterait donc au moins les États-Unis, le Royaume-Uni et la France, entre autres membres de l’Otan, dont la Turquie sans doute, auxquels seraient associés la Jordanie et peut-être d’autres pays arabes, comme le Qatar et l’Arabie Saoudite. Il est question d’une intervention solidement appuyée par des avions et des hélicoptères, destinés à mettre la main sur le stock d’armes chimiques.

Dernièrement, c’est un contingent de plus de 1000 soldats de la Royal Marines britannique  qui attend le feu vert de la « communauté internationale » pour intervenir militairement en Syrie.

Une intervention préventive se profile

Ce qui se profile, c’est une intervention « préventive ». Dans cette hypothèse qui paraît aujourd’hui prendre de l’épaisseur, les forces spéciales des pays constituant une coalition « ad hoc », c’est-à-dire non soumise à l’Otan, lanceraient des raids à partir de la Jordanie et de la Turquie pour se saisir des armes potentielles là où elles se trouvent, avant que toute potentielle « tentation » de s’en servir ait connu un début de réalisation.

La préparation d’une opération préventive n’est pas un mystère et, pour ne citer qu’elles, les forces spéciales françaises ont été mises en place discrètement en Jordanie à cette fin. Aussi bien pour participer elles-mêmes à une telle intervention que pour aider leurs homologues jordaniennes.

Cette intervention frappera des cibles « L » (pour leadership) par des missiles de croisière, concomitantes à une prise de contrôle des stocks chimiques, avant leur sécurisation puis leur transfert.

Après avoir appelé à ce que le régime syrien soit abattu rapidement, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a une nouvelle fois menacé la Syrie, soutenant une intervention « massive et foudroyante » sans feu vert des Nations-Unies (ONU), dans le cas où des armes chimiques ou bactériologiques constitueraient une menace.

Israël avait aussi affirmé au mois de Juillet 2012 vouloir intervenir en Syrie face à la « menace » des armes de destruction massive.

Source : Le Point / Le Journal du Siècle

 

 

Supplément:

Des milliers de soldats américains arrivent près de la côte syrienne, à bord de l’USS Eisenhower

Les USS Dwight D. Eisenhower vapeurs de porte-avions en Méditerranée les eaux au sud de l'Italie au cours de l'OTAN. (Reuters / Paul Hanna)

L’USS Eisenhower, un porte-avions américain qui détient huit escadrons de chasseurs-bombardiers et 8.000 hommes, est arrivé sur la côte syrienne, hier, au milieu d’un violent orage, indiquant préparation États-Unis pour une intervention potentiel de masse.

http://rt.com/usa/news/us-eisenhower-syria-military-369/

 

 

L’ASL expose son laboratoire d’armes chimiques

Armée syrienne libre a diffusé une vidéo dans laquelle elle revendique préparer des armes chimiques.

La séquence montre un individu, habillé en treillis et portant un masque, gazant deux lapins dans un laboratoire. À la fin de la vidéo, il s’adresse aux spectateurs en annonçant que c’est le sort réservé aux alaouites et à ceux qui les soutiennent.

Il est impossible de vérifier à quoi correspondent les bidons de produits toxiques entassés sur les étagères, portant l’étiquette du fabriquant turc Tekkim, ni le type de produit utilisé pour tuer les animaux.

La vidéo à l’adresse:

http://www.voltairenet.org/article176862.html

 

 

La Russie déploie ses missiles « Iskandar », en Syrie !

Pour Elyas Ebrahim, expert des questions régionales, la Russie a déployé les missiles « Iskandar » (Alexandre), en Syrie, pour contrer la menace des « Patriot » turcs.

« Les missiles « Eskandar » sont plus puissants que les « Patriot » et leur déploiement est une réaction à la décision de la Coalition de l’OTAN d’utiliser le sol turc, pour le déploiement de ses « Patriot » ». « Ce sont des missiles sol-sol qui pourront être utilisés pour des cibles aériennes et leur ogive a une capacité destructrice plus prononcée que celle des « Patriot » ». Selon cet expert, ces missiles ont été livrés à la Syrie, par des navires russes, accostés à Tartous.

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/229001-la-russie-d%C3%A9ploie-ses-missiles-eskandar-en

 

 

 
7 Commentaires

Publié par le 6 décembre 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

7 réponses à “La France se prépare à intervenir en Syrie contre « les armes de destruction massive »?!

  1. frisquette

    6 décembre 2012 at 16 h 13 min

    à se demander si tout cela n’est pas voulu…..une bonne petite guerre qui peut dégénérer , faisant des victimes en veux tu en voilà , toujours les mêmes bien sur , au moment ou l’économie se casse la gueule , sachant que les guerres enrichissent des gens , toujours les mêmes , …….je me pose beaucoup de questions…..

     
    • realinfos

      6 décembre 2012 at 17 h 42 min

      Si tu as visionné  » les protocoles de Toronto  » qui sont pour moi un image très fidèle du système mis en place au travers d’événement passés et présents,il est clair que rien n’est arrivé et n’arrivera par hasard,que ce soit au niveau géopolitique,énergétique et social,tout est prévu et mis en action afin que cette élite ait le contrôle totale de la planète et de nos vies….!

       
  2. realinfos

    6 décembre 2012 at 21 h 15 min

    Berlin prêt à envoyer 400 soldats à la frontière turco-syrienne

    Le gouvernement allemand a approuvé jeudi l’envoi de deux batteries de missiles Patriot en Turquie. Berlin prévoit aussi de déployer jusqu’à 400 soldats de la Bundeswehr, sous le commandement de l’OTAN, pour protéger ce pays d’éventuelles menaces syriennes.

    L’armée allemande étant sous contrôle de la chambre basse du Parlement (Bundestag), l’intervention doit encore recevoir l’aval des députés. Mais le vote, espéré entre le 12 et le 14 décembre prochain, ne devrait être qu’une formalité. Le principal groupe d’opposition, les sociaux-démocrates du SPD, ont déjà laissé entendre qu’ils voteraient « oui » avec la majorité de la chancelière Angela Merkel.

    Le ministre allemand de la Défense, Thomas de Maizière, a expliqué que « les réflexions, notamment sur les lieux où seront déployées ces batteries ne sont pas encore tout à fait terminées ».

    « C’est une décision grave face à une situation grave, et c’est tout sauf une évidence », a commenté de son côté le ministre des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, également présent à la conférence de presse.

    Dimension défensive soulignée

    Les Patriots sont capables en quelques secondes de détruire en vol d’éventuels missiles en provenance de la Syrie voisine. Mais ils ne pourront « en aucun cas servir à l’instauration ou à la surveillance d’une zone d’exclusion aérienne au-dessus du territoire syrien ou à d’autres actions de type offensif », a souligné le ministre allemand de la Défense.

    Les deux ministres ont souligné avec insistance la dimension défensive de l’engagement allemand, notamment pour rassurer une opinion publique majoritairement hostile aux interventions militaires à l’étranger, que ce soit en Turquie, en Afghanistan ou ailleurs.

    Afp

     
  3. realinfos

    7 décembre 2012 at 14 h 53 min

    Les Pays-Bas vont envoyer deux batteries de missiles Patriot à la frontière turco-syrienne

    LA HAYE – Les Pays-Bas ont décidé vendredi d’envoyer à court terme en Turquie à la frontière syrienne deux batteries de missiles Patriot accompagnés de 360 soldats au maximum pour les opérer, a rapporté l’agence de presse néerlandaise ANP, citant le ministre néerlandais des Affaires étrangères Frans Timmermans.

    L’endroit précis du déploiement de ces batteries doit encore être déterminé en concertation avec Ankara, mais également avec les Etats-Unis et l’Allemagne, les deux autres membres de l’Otan disposant de tels missiles, a rapporté la même source.

    La Turquie avait demandé le 21 novembre le déploiement de missiles de défense anti-aérienne Patriot, capables de détruire en vol d’éventuels missiles en provenance de la Syrie, par des pays membres de l’Alliance.

    Sans surprise, l’Otan avait donné son feu vert mardi à cette demande, assurant avoir l’accord de Washington, Berlin et La Haye, et il revenait alors aux trois pays de l’Otan possédant des Patriot de décider du nombre de batteries, de la date et de la durée de leur déploiement.

    Le gouvernement allemand avait approuvé jeudi l’envoi de deux batteries de missiles Patriot en Turquie et prévoit de déployer jusqu’à 400 soldats de la Bundeswehr.

    L’armée allemande étant sous le contrôle de la chambre basse du Parlement, l’intervention doit encore recevoir l’aval des députés. Le vote, espéré entre le 12 et le 14 décembre, ne devrait être qu’une formalité.

    Afp

     
  4. realinfos

    7 décembre 2012 at 18 h 40 min

    Syrie/armes chimique : grande trahison d’Erdogan !!

    Selon le journal libanais Al Diyar, le gouvernement d’Erdogan empêtré qu’il est dans son projet néottoman est en passe de mettre en oeuvre un scénario diabolique.

    Al Diyar cite une source américaine pour affirmer : » Avec l’appui effective des services de renseignement qataris et américains, la Turquie est parvenue à répandre de la matière chimique dans l’une des régions syriennes pour en accuser l’armée loyaliste!! le projet consiste à accuser l’armée syrienne d’avoir utilisé de la matière chimique , ce qui fournira le prétexte à une intervention armée en Syrie. les dirigeants syriens affirment que le schémas est le même qui a été appliqué à l’Irak à l »époque de Saddam.  » on accuse aujourd’hui Assad d’avoir mis dans ses bombes du gaz sarin « . « mais quelle va être la réaction de la Syrie? la Syrie envisage de demander à l’ONU d’envoyer ses représentants sur place pour que ces derniers constatent de visu le caractère mensongère de cette dangereuse allégation.

    http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/229319-syrie-armes-chimique-grande-trahison-d-erdogan

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :