RSS

L’hystérie de la fin du monde balaie la Russie….

02 Déc

 

1er décembre 2012, Russie

L’hystérie sur la fin du monde a déferlé sur la Russie et certaines de ses voisines. Les agences de voyage vendent des voyages organisés pour l’enfer ou le paradis au choix et les gens font des stocks de nourriture et de carburant. Les officiels démentent publiquement toute apocalypse, espérant calmer cette frénésie. Ceux qui attendent la fin du monde ont trois semaines pour achever leurs préparatifs avant la date de l’apocalypse la plus médiatisée prétendument prédite par le calendrier maya, qui se passerait le 21 décembre.

 Des milliers de russes continuent de remplir leurs placards de nourriture, de carburant et autres fournitures qui leur semblent nécessaires au moment de la catastrophe. Certains quittent même les villes suivant la rumeur qui se répand qu’on ne pourra survivre dans les villes après l’apocalypse sur Terre. Selon l’un des scénarios les plus populaires, le 21 décembre le soleil va s’aligner avec le centre de notre Voie Lactée ce qui va causer un black-out sur Terre et une vague de catastrophes naturelles diverses.
 
 Les marchandises de fin du monde vendues en Russie et en Ukraine comprennent des kits de survie. Dans la ville sibérienne de Tomsk, on trouve entre autres dans les articles pour la  »rencontre avec la fin du monde » des cartes d’identité, des bloc-notes, du poisson en conserve, une bouteille de vodka, une corde, un morceau de savon. On dit que ce genre de colis est recherché par les consommateurs, plus de 1000 kits ont déjà été vendus, déclare une entreprise. Les entrepreneurs ukrainiens proposent aussi une version de kit fin du monde. Comme pour le colis de Tomsk, le colis ukrainien comprend aussi de l’alcool : du champagne pour les dames et de la vodka pour les messieurs. Le reste est constitué d’un canif, de pâtes cuisant en deux minutes, de shampoing, savon, corde, allumettes et préservatifs.
 
 
 
 
 
Un kit d’apocalypse n’est pas le seul moyen de gagner des sous avec l’hystérie de fin du monde. Une entreprise ukrainienne vend des voyages organisés pour le paradis et l’enfer le 21 décembre promettant le remboursement intégral au cas où il n’y aurait ni paradis ni enfer. Un voyage au paradis coûte environ 15 dollars, alors qu’un voyage vers le monde souterrain tourne autour de 18 dollars. L’agence explique la différence de prix en disant que l’enfer devrait être plus drôle. Même si les voyages ukrainiens annoncent que ce n’est que pour rire, certaines personnes dans la ville russe de Nijni-Novgorod ont offert bien plus pour l’excursion de fin du monde – un voyage dans une arche de salut. Une pub sur internet proposaient des places dans l’arche entre 80.000 et 150.000 roubles, ce qui fait environ entre 2600 et 5000 dollars. Les bars et boîtes de nuit se préparent pour le jour de l’apocalypse à leur manière en proposant des soirées à thème et en inventant des cocktails spéciaux comme le  »Rappel total »- une boisson extrêmement alcoolisée qui vous fait vous  »rappeler votre vie entière ».
 
 
Mais l’hystérie de fin du monde ne se cantonne pas uniquement à l’ancienne république soviétique. En France les autorités ont dû interdire l’accès à une montagne (le mont Bugarach) que les théoriciens de la fin du monde pensent être le seul lieu de sauvegarde pendant l’apocalypse du 21 décembre.
 
 
 
 
Traduit par Hélios

http://bistrobarblog.blogspot.com/2012/12/la-russie-attend-de-pied-ferme-le-21.html

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 2 décembre 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :