RSS

Archives du 28 novembre 2012

Vrais chiffres du chômage octobre 2012, 82700 chômeurs de plus….

 

82 700 demandeurs d’emploi en +, malgré 277 700 radiés en Octobre 2012 (64 % des sorties de pôle emploi).

5 581 800 demandeurs d’emploi « officieux ».

8 500 000 minimum, en comptant les demandeurs d’emplois invisibles, pour 148 657 offres d’emplois y compris contrats aidés etc ..

soit en moyenne 1 emploi, le plus souvent très précaire, pour 57 demandeurs ( ne vous tapez pas dessus quand même pour le prendre ).

Sur 10 chomeurs qui sortent des listes A,B et C, seuls 2 sortent pour reprise d’emploi ( y compris contrats aidés ! ).

 

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, Octobre 2012 :

– Défauts d’Actualisation : 193 800, 44,7 % des sorties des listes
– Radiations Administratives (les punis) : 37 600, 8,7 % des sorties

– Autres Cas ( mystérieuse rubrique, les morts, suicidés, emprisonnés ?) : 46 300, 10,7 % des sorties.

soit 277 700 radiés des listes ( 64,1 % ) pour autres motifs que :

– Stages parking : 37 000, 8,5 % des sorties.

– Arrêts maladie, maternité etc : 32 200, 7,4 % des sorties.

Reprises d’emploi déclarées : 86 700, ne représentent que 20 % des sorties des listes de pôle emploi, et encore, y compris contrats aidés, etc ..

Demandeurs d’emploi par catégories :

A : 3 103 300 + 1,5 % ( + 10,6 % sur 1 an )
B : 607 100 + 1,4 % ( + 9,3% sur 1 an )
C : 876 600 + 2,1 % ( + 5,2 % sur 1 an )
D : 260 500 + 4,8 % ( + 10,9 % sur 1 an )
E : 355 000 -0,2 % ( + 8,9 % sur 1 an )

TOTAL : 5 202 500 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 8,9 % sur 1 an, + 82 700 en 1 mois.

TOTAL, dom-tom compris : 5 581 800 ( page 15 du rapport de la DARES, lien en bas de page )

Quelques chiffres qui parlent :

Chômage Longue durée ( entre 2 et 3 ans ) : + 4,5 % sur 1 an
Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 20,4 % sur 1 an

+ d’1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 ( 51,2 %) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l’emploi), ni allocation de solidarité ( ASS, AER …)

Offres d’emploi dispo, dernier chiffre connu : 148 657

 

Le + scandaleux, LES DEMANDEURS d’EMPLOI INVISIBLES, complètement en dehors des statistiques

Ne sont pas comptés dans ces 5 581 800 demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres occasionnels :

1 265 600 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 2 038 000 de foyers (chiffre sous estimé datant de l’an passé) , seuls 772 400 sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d’autres suivis ( associations, collectivités locales etc ) en sachant qu’un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d’un demandeur d’emploi en son sein.

+ 1 000 000 au bas mot, de bénéficiaires de l’AAH ou d’une pension d’invalidité, ne sont pas inscrits à Pôle emploi.

+ des centaines de milliers, voire peut être + d’1 million de SANS-DROITS, principalement :

– des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeur d’emploi, qui comme vous le savez n’ont même pas droit au RSA. ( quasi unique en Europe )

– des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 600€ d’allocation chomage, ou 743€ d’allocation adulte handicapé, vous n’aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 598€ par mois, si vous ètes NON SDF.

– on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable

– des bénéficiaires de pensions de reversions ( veufs, veuves ) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA.

– des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA

– on peut également évoquer, des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d’emploi, en concurrence avec les autres ( même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voir gratuits)

– on peut évoquer enfin, des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d’emploi en parallèle.

Faites le calcul vous même, on arrive au total, à environ 8,5 MILLIONS au bas mot, demandeurs d’emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.

Sources : Rapport complet de la DARES de 19 pages (et non pas le simple communiqué de presse envoyé aux médias ) : http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/p…

Agoravox

 

A titre indicatif, allez faire une petite visite sur le site du bodacc à la rubrique pudiquement appelée « procédures collectives » et comptez le nombre de boites mises en liquidation judiciaire chaque semaine….!

 

 

 

 
2 Commentaires

Publié par le 28 novembre 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

OGM: l’agence européenne rejette définitivement l’étude Séralini !

 

 L’Agence européenne de sécurité des aliments (Efsa) a rejeté définitivement mercredi les conclusions de l’étude controversée du professeur français Gilles-Eric Séralini sur la toxicité du maïs NK 603 et de l’herbicide Roundup produits par le groupe Monsanto.

Les conclusions de l’étude menée par l’équipe Séralini ne sont pas étayées par des données, estime l’Efsa dans son évaluation finale de l’article dont la publication, le 19 septembre, avait relancé la polémique sur les dangers supposés des OGM.

Les lacunes importantes constatées dans la conception et la méthodologie de l’étude Séralini impliquent que les normes scientifiques acceptables nont pas été respectées et, par conséquent, quun réexamen des évaluations précédentes de la sécurité du maïs génétiquement modifié NK603 nest pas justifié, souligne l’Efsa.

L’agence précise qu’il s’agit des conclusions des évaluations distinctes et indépendantes réalisées par ses experts et par six Etats membres de l’UE, dont l’Allemagne, la France et l’Italie, à la suite de la publication de l’article dans la revue Food and Chemical Toxicology.

L’Efsa a observé quun large consensus existait sur cette question au niveau européen, précise son communiqué.

Ce rejet n’est pas une surprise car les experts de l’Efsa avaient déjà jugé l’étude insuffisante sur plusieurs points pour pouvoir en accepter les conclusions.

De son côté, l’organisme de recherche sur les OGM du professeur Séralini (Criigen) avait vivement mis en cause l’Efsa, dénonçant notamment sa mauvaise foi sur ce dossier.

L’Efsa indique que les experts des six Etats membres ont identifié une série de lacunes dans la méthodologie de l’équipe Séralini: des objectifs d’étude peu clairs, le nombre peu élevé de rats utilisés dans chaque groupe de traitement, un manque de détails concernant la formulation de lalimentation et du traitement, des informations clés manquantes sur les méthodes statistiques employées et un rapport incomplet sur les facteurs résultants, selon le communiqué.

Afp

 

Ce que vous devez savoir sur l’EFSA – en 3 minutes

CEO publie un nouvel outil de vulgarisation expliquant quelques-uns des principaux problèmes de l’EFSA, l’agence chargée de délivrer des recommandations scientifiques en matière de sécurité alimentaire aux autorités européennes.

Ce film d’animation de trois minutes vous permet d’en apprendre davantage sur le fonctionnement de l’EFSA et dans quelle mesure celui-ci bénéficie à l’industrie agro-alimentaire et à des multinationales des pesticides et des biotech telles que Monsanto, Syngenta, Unilever, Nestlé…

Les experts et les responsables de l’EFSA sont-ils indépendants de l’industrie? Quel rôle l’industrie joue-t-elle dans les tests sanitaires effectués par l’EFSA? L’EFSA n’utilise-t-elle pas d’autres recherches indépendantes sur ces produits?

 

Lire aussi:

OGM : la guerre secrète pour décrédibiliser l’étude Séralini

 

 

 
4 Commentaires

Publié par le 28 novembre 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Pyramides Bosniaques (The Edge of Science)

 

 

Le site officiel Français:

http://pyramidesbosnie.com/

 

Toujours concernant les pyramides,voir :

 

Égypte – La révélation des pyramides

 

Ainsi que cet audio sur  Adofm, de 2h,qui traîte de la vidéo avec Jacques Grimault et Patrice Pooyard, respectivement auteur et réalisateur du film.

http://www.adofm.fr/172/bob-vous-dit-toute-la-verite/reecoutez-toute-la-verite-du-lundi-19-11/?art=2990

 

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 28 novembre 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Italie: le sort s’acharne sur la Toscane et l’acierie d’Ilva de Tarente,une tornade frappe l’usine….

Une violente tornade a frappé mercredi l'usine sidérurgique Ilva de Tarente (sud), au centre d'une crise sociale après sa fermeture lundi, lors d'une vague d'intempéries en Italie, qui a provoqué des inondations en Toscane et dans d'autres régions du pays.

 

Une violente tornade a frappé mercredi l’usine sidérurgique Ilva de Tarente (sud), au centre d’une crise sociale après sa fermeture lundi, lors d’une vague d’intempéries en Italie, qui a provoqué des inondations en Toscane et dans d’autres régions du pays.

A Tarente, une tornade venue de la mer a ravagé les entrepôts de l’usine, puis la foudre s’est abattue sur une cheminée dont des morceaux sont tombés sur une ligne à haute tension, provoquant l’arrêt de la circulation sur une ligne de chemin de fer locale.

L’agence de presse italienne Ansa a évoqué une vingtaine de blessés, mais il n’a pas été possible de confirmer s’il s’agissait de travailleurs de l’usine ou d’autres personnes habitant dans la zone touchée par la tornade. La direction de l’usine a assuré pour sa part qu’il n’y avait pas de blessés parmi le personnel sur place.

La Toscane, qui a déjà été touchée il y a quinze jours par une vague de mauvais temps ayant fait quatre morts, a de nouveau été frappée par de fortes précipitations qui ont entraîné des inondations de rues et de routes, aussi bien dans la capitale Florence que dans d’autres zones de la région.

Dans la province de Grosseto par exemple, 19 routes départementales ont dû être fermées en raison des inondations et des éboulements de terrain, ont annoncé mercredi les autorités locales.

Afp

 

Italie : l’acierie d’Ilva accusée de polluer, a été fermée

L’annonce de la fermeture de l’usine sidérurgique Ilva de Tarente dans le sud de l’Italie a entraîné mardi l’occupation de plusieurs sites par des centaines d’ouvriers dont les locaux de la direction de cette usine, la plus grande d’Europe. L’aciérie est au coeur d’une polémique entre ceux qui l’accusent de polluer et rendre malades ses riverains et ceux qui veulent préserver les milliers d’emplois et l’importante production d’acier qu’elle représente.

……….

 

 

 
3 Commentaires

Publié par le 28 novembre 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Espagne: Bankia, nationalisée, supprimera 6.000 emplois d’ici à 2015

 

Bankia, plus grande union de caisses d’épargne espagnoles, nationalisée depuis mai en raison de ses difficultés, a annoncé mercredi qu’elle supprimerait d’ici à 2015 environ 6.000 emplois, soit 28% de ses effectifs, dans le cadre de son plan de restructuration.

Le plan, approuvé ce même jour par la Commission européenne, vise un retour aux bénéfices en 2013, après une perte de 2,979 milliards d’euros en 2011, puis un bénéfice net de 1,2 milliard en 2015, selon un communiqué.

Mais Bankia, qui recevra au total 17,959 milliards d’euros d’aides publiques, restera dans le rouge en 2012, avec une perte nette de 19 milliards attendue.

En 2015 elle devrait compter environ 14.500 employés, contre 20.589 actuellement, via la réduction de 28% de ses effectifs et la fermeture de 39% de ses agences.

Quatrième banque du pays par les actifs, Bankia, fragilisée par son exposition au secteur immobilier sinistré, a demandé en mai une aide financière d’un montant historique à l’Etat espagnol, précipitant l’octroi d’une aide européenne au secteur.

Sa cotation à la Bourse de Madrid a été suspendue mercredi matin, dans l’attente de la présentation de son plan stratégique.

Ce plan survient dans un contexte de restructuration profonde du secteur financier espagnol, ébranlé par l’éclatement de la bulle immobilière en 2008 et qui bénéficie depuis juin d’une promesse d’aide de la zone euro d’un montant maximum de 100 milliards d’euros.

La Commission européenne a approuvé mercredi le plan de restructuration de quatre banques espagnoles nationalisées, dont Bankia, qui bénéficieront d’une aide de 37 milliards d’euros.

Les banques concernées, outre Bankia, sont Novagalicia, CatalunyaCaixa et Banco de Valencia. Concernant cette dernière, jugée non viable, la Commission a également approuvé sa reprise par CaixaBank, première banque du pays.

De ce feu vert dépendait l’octroi des 37 milliards d’euros de la zone euro, qui pourrait être versée début décembre via le Mécanisme européen de stabilité (MES).

Afp

 

 

 
2 Commentaires

Publié par le 28 novembre 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :