RSS

L’ESPAGNE DERIVE VERS LA GUERRE CIVILE + UN PATRON MET LE FEU DANS SA BANQUE

19 Nov

 

 

Avec les députés espagnols corrompus qui votent des lois pour empêcher les gens de filmer les CRS tabassant des mômes et des mamies, qui ne votent pas une loi pour empêcher les banques de réclamer le prix d’une maison APRES l’avoir saisie (!!!) on voit des gens sauter par les fenêtes, vendre des bouts de leur corps (ici Le Parisien), des manifestations massives chaque samedi (5.000 policiers ont défilé samedi dernier pour protester), bref, l’anarchie est proche. Imaginez que Madrid essaie de gagner chaque heure pour repousser sa demande de sauvetage auprès du FMI et de la BCE.

On avait vu que le chiffre officiel du chômage a été de 24,6% en septembre mais Daniel a vu que « 1 million de chômeurs espagnols sont « sans indemnité de chômage« . Le taux officiel du chômage est à 15,8%, mais la valeur réelle atteint déjà les 23%, lire le quotidien Correio da Manha« . Comment font-ils pour survivre?

Environ 15.000 personnes se sont présentées (!!) pour 150 postes d’ouvriers chez le fabriquant John Deere… « More than 15,000 people looking for work queued to apply for just 150 vacancies at the factory of agricultural machinery company John Deere on the outskirts of Madrid« , lire ici le Telegraph. Question: combien de temps avant que les CRS espagnols déposent leur matraque, puisque les policiers classiques manifestent de plus en plus souvent.

 

Notre lecteur Julien, lui, a vu, qu’un « petit entrepreneur de la province de Burgos, étranglé par la crise et ne pouvant faire face à un remboursement et menacé de saisie, a mis le feu à son agence bancaire« , lire ici Diario de Burgos.

 

Notre lecteur Mr Meoni a participé aux manifestations. Voici son témoignage: « J’ai pu récupérer la scène filmée de l’agression du gosse de 13 ans par les robocop lors de la grève en espagne. Le môme est tombé après avoir été poussé par un premier flic. Ensuite, alors qu’il était à terre, un deuxième flic lui a asséné deux coups de matraque en pleine tête, occasionnant une plaie ouverte nécessitant 4 points de suture. On voit également sur l’image, une jeune fille tentant de protester contre cette violence gratuite… total, elle a aussi ramassé de la pora… Les images sont dures à obtenir, bloquées suites aux consgnes du Ministre de l’Intérieur de censurer tout enegistrement de charges policières. Mais ce que j’ai vu à Zaragoza où j’ai défilé et passé une partie de la nuit ressemblait à une vraie guerre civile, avec tirs de balles en caoutchouc et lacrymogènes, sns parler des arrestations arbitraires. Les flics ne font aucune différence et frappent sans discernement, femmes, enfants, seniors, handicapés… Effarant… »

 

 

Revue de Presse par Pierre Jovanovic

 

 

 
1 commentaire

Publié par le 19 novembre 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Une réponse à “L’ESPAGNE DERIVE VERS LA GUERRE CIVILE + UN PATRON MET LE FEU DANS SA BANQUE

  1. Realinfos

    19 novembre 2012 at 11 h 26 min

    Violences policières à Barcelone : « L’impression d’être du bétail »

    http://lejournaldusiecle.com/2012/11/19/violences-policieres-a-barcelone-limpression-detre-du-betail/#more-3154

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :