RSS

Archives du 12 novembre 2012

Séisme de mag 6.4 Golf de l’Alaska

Global view

 

 

Ampleur 6,4
Date-Heure
  • Monday, 12 Novembre 2012 à 20:42:15 UTC
  • Monday, 12 Novembre 2012 à 10:42:15 à l’épicentre
Emplacement 57.544 ° N, 142.889 ° W
Profondeur 55.2 km (34,3 miles)
Région GOLFE DE L’ALASKA
Distances
  • 289 km (180 miles) SO (221 ​​°) à partir de Yakutat, AK
  • 370 km (230 miles) SSE (153 °) à partir de Cordova, AK
  • 393 km (244 miles) W (262 °) à partir de Elfin Cove, AK
  • 562 km (349 miles) SE (133 °) à partir de Anchorage, AK

 

 

Pas de tsunami d’aprés les données de la bouée:

http://www.ndbc.noaa.gov/

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 12 novembre 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Faurecia supprime 3.000 emplois en Europe de l’Ouest en deux ans

L’équipementier automobile français Faurecia a annoncé lundi qu’il supprimerait quelque 1.500 emplois en Europe en 2013, après la suppression d’un nombre équivalent de postes en 2012, lors d’une présentation devant des investisseurs à Londres.

Les charges de restructuration pour le groupe atteignent 100 millions d’euros en 2012, et 90 millions en 2013, précise la présentation du
groupe, qui compte plus de 80.000 employés dans le monde. En 2012, 1.500 postes auront été supprimés au total.

Avec le plan (de restructuration) finalisé aujourd’hui, nous prévoyons plus ou moins le même impact financier pour 2013,
avec une conséquence semblable sur les effectifs en Europe de l’Ouest, a déclaré Yann Delabrière, le PDG de Faurecia, au cours d’une conférence destinée aux investisseurs retransmise sur le site internet du groupe.

Faurecia, interrogé par l’AFP, n’a pas précisé quels pays européens étaient concernés par ce plan social. Il n’a pas dit non plus s’il s’agissait de départs à la retraite non remplacés.

L’équipementier, filiale de PSA Peugeot Citroën lui-même en difficulté, avait averti en juillet que la dégradation de la situation, avec
un fort recul de ses ventes en Europe attendu au dernier trimestre, l’amènerait à ajuster ses effectifs.

Même si Faurecia a réduit sa dépendance à l’Europe, avec 48% de ses ventes réalisées hors de ses frontières, contre 37% en
2011, il reste très sensible à l’évolution de la production automobile européenne. Entre octobre 2011 et octobre 2012, la production de véhicules
légers a ainsi baissé de 12% en Europe, hors Russie.

Pour réduire ses coûts opérationnels, Faurecia a également expliqué renforcer sa présence en Europe de l’Est avec l’implantation de sept nouvelles usines entre 2012 et 2014, en Roumanie, en Pologne et en République tchèque.

En 2016, les ventes réalisées en dehors de l’Europe représenteront presque les deux tiers de ses ventes, l’Asie et l’Amérique du Nord représentant les principaux moteurs de croissance.

Afp

 

Supplément:

une carte de France des emplois menacés

 

* une liste des licenciements et futurs licenciements sur le blog de Pierre Jovanovic

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 12 novembre 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Italie: Venise,les pieds dans l’eau….

 

Venise s’est retrouvée quasiment aux trois quarts inondée lundi en raison de pluies torrentielles qui se déversent sur le nord et le centre de l’Italie.

L’eau s’est infiltrée dans des boutiques, des maisons et des palais de la cité des Doges, recouvrant 70% de la superficie de la ville, selon les autorités.

L’eau a atteint 149 cm, le sixième niveau le plus élevé depuis les premiers relevés effectués en 1872.

 

 

 

Les habitants avaient de l’eau jusqu’à la taille et des touristes en tenue de bain se sont amusés à nager sur la place Saint-Marc ou à s’attabler à des terrasses de cafés inondées.

C’est la quatrième fois depuis l’an 2000 que Venise est ainsi inondée et le responsable des questions environnementales auprès des autorités municipales a imputé ce phénomène au changement climatique.

Envisagée depuis des décennies, la construction d’une digue censée protéger la ville des inondations hivernales doit être achevée d’ici 2015.

 

 

En Toscane, 23 cm de pluie sont tombés en l’espace de quatre heures, entraînant le débordement des rivières Ricortola et Parmignola, disent les autorités régionales. Deux cents personnes ont été évacuées de leur domicile en Toscane.

« Ça a été dévastateur », a dit Roberto Pucci, maire de la ville de Massa Carrara, l’un des secteurs les plus touchés. « J’ai vu six ponts détruits dans les collines, des inondations, des glissements de terrain, des vignes et des oliveraies dévastées. S’il n’y a pas de mort, c’est un miracle », a-t-il ajouté, cité par le Corriere della Sera.

 

INONDATIONS À VENISE

 

Dans le centre de l’Italie, des dizaines de personnes ont dû se réfugier sur les toits lorsque les cours d’eau sont sortis de leur lit, rapportent les médias italiens.

Reuters

 

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 12 novembre 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Nouveaux tirs sionistes en direction de la Syrie

 

JERUSALEM (Sipa-AFP) — L’armée israélienne a annoncé lundi avoir procédé à de nouveaux tirs en direction de la Syrie, après la chute d’un obus de mortier sur le plateau du Golan.

L’armée israélienne avait effectué dimanche un tir d’avertissement vers la Syrie, après qu’un obus tiré de ce pays est tombé sur un poste militaire du Golan, conquis par l’Etat hébreu lors de la guerre israélo-arabe de 1967. Tsahal, qui intervenait pour la première fois depuis le conflit en Syrie, n’a pas fait état de dégâts ni de victimes côté israélien.

Lundi, Tsahal a dit avoir procédé à des « frappes directes », avec des chars israéliens qui ont tiré sur des cibles en Syrie. Selon des responsables de l’armée israélienne, s’exprimant sous couvert d’anonymat, les tirs ont atteint « de l’artillerie mobile syrienne ».

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 12 novembre 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Grèce : la rigueur, toujours la rigueur, un nouveau plan accepté!

 

Les plans de rigueur se sont multipliés en Grèce depuis deux ans. Le pays traverse la plus grave crise économique de son histoire, difficile de le nier. Mais les hommes politiques, soutenus par les économistes tentent de trouver des solutions. Une seule semble à l’ordre du jour : la rigueur. Dans la nuit de dimanche à lundi, un nouveau budget portant sur l’année 2013 a été voté par le parlement.

Le dilemme était important pour les députés, soit accepter neuf milliards d’euros d’économies pour 2013 et une sixième année consécutive de récession, ou risquer de placer le pays asphyxié en défaut de paiement dans un délai relativement rapide. Le budget a obtenu 167 voix sur les 168 sur lesquelles il pouvait compter, issues des trois partis qui soutiennent la coalition au pouvoir, la droite Nouvelle-Démocratie, les socialistes Pasok et la Gauche démocratique Dimar. 128 députés des partis de l’opposition ont voté contre et quatre se sont abstenus sur les 299 présents (sur 300) selon le décompte officiel.

Ainsi, le Premier ministre Antonis Samaras a réussi son pari de maintenir la cohésion de sa coalition qui avait été testée lors du vote il y a juste quatre jours sur la loi pluri-annuelle de rigueur adoptée avec une courte majorité de 153 voix. Le ministre des Finances Yannis Stournaras avait assuré que l’adoption de cette nouvelle purge allait garantir un déblocage « à temps » des prêts de l’UE et du FMI.

Retenue par les bailleurs de fonds internationaux de la Grèce depuis juin afin de contraindre le pays à adopter un programme d’ajustement budgétaire musclé, le versement d’une tranche d’environ 31,2 milliards d’euros de prêt est attendue impatiemment par la Grèce, dont les caisses sont vides. Le leader du Pasok socialiste Evangélos Vénizélos, dont le parti n’est plus que l’ombre de lui-même pour avoir fait adopter des plans d’austérité successifs depuis 2010, a lui aussi soutenu l’austérité. A quelques jours de grèves et de protestations anti-austérité pan-européennes (le 14 novembre) qui vont surtout toucher les pays du sud de l’Europe, les leaders de l’opposition ont appelé à une « solution globale pour l’effacement d’une grande partie de la dette de ces pays ».

Dimanche soir, à Athènes, 15.000 personnes, selon la police, ont manifesté dans le calme devant le Parlement sur la place Syntagma, théâtre de manifestations massives depuis 2010 contre les plans successifs d’austérité en échange des prêts UE-FMI. Ce rassemblement était bien loin de la manifestation de 70.000 personnes la semaine dernière contre la loi-cadre pluriannuelle. Mais elle était significative d’un ras-le-bol général…

Atlantico

 

 

 

 
1 commentaire

Publié par le 12 novembre 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Les pédophiles veulent les mêmes droits que les homosexuels!

 

Ils prétendent qu’il est injuste d’être stigmatisé à cause de son orientation sexuelle

Utilisant les mêmes tactiques que les défenseurs des droits des  »gay », des pédophiles commencent à vouloir un statut similaire en alléguant que le désir d’enfants est une orientation sexuelle peu différente de celle des hétérosexuels et des homosexuels. Les opposants au mœurs homosexuels ont longtemps prétendu qu’une fois acceptée la reconnaissance de l’homosexualité comme simple  »mode de vie » ou orientation sexuelle différente,  logiquement plus rien ne serait interdit. Les partisans des  »gay » se sont offensés d’une telle position en affirmant que cela n’arriverait jamais. Des psychiatres commencent pourtant à prendre parti pour une nouvelle définition de la pédophilie comme cela fut fait pour l’homosexualité il y a plusieurs années.

En 1973  l’Association Américaine de Psychiatrie (AAP) a déclassifié l’homosexualité de sa liste de désordres mentaux. Un groupe de psychiatres avec le B4U-Act (voir ces liens) a organisé récemment un symposium proposant une nouvelle définition de la pédophilie dans le Manuel de Diagnostic et de Statistiques des Désordres Mentaux de l’AAP.

Le B4U-Act appelle pédophiles  »les gens attirés par des mineurs ». Le site web de l’organisation déclare que son but est  »d’aider les professionnels de la santé mentale à en apprendre davantage sur l’attirance pour les mineurs et envisager les effets de la banalisation, de la stigmatisation et de la peur. » En 1998 l’AAP a publié un rapport prétendant  »que le potentiel négatif de relations sexuelles adulte-enfant était exagéré et qu’une majorité d’hommes et de femmes n’avait rapporté aucun effet sexuel négatif au travers d’expériences d’abus sexuels pendant l’enfance. »

La pédophilie a déjà été octroyée d’un statut protégé par le gouvernement fédéral. La loi Matthew Shepard et James Byrd, Jr sur la prévention des crimes haineux répertorie  »l’orientation sexuelle » comme une catégorie protégée ; elle n’en définit pas pour autant le terme. Les Républicains ont tenté d’ajouter un amendement spécifiant que  »la pédophilie n’est pas considérée comme une orientation » ; l’amendement a cependant été rejeté par les Démocrates. Le Républicain Alcee Hastings a exposé que tout mode de vie sexuel différent devrait être protégé par la loi.  »Cette loi se réfère à notre résolution de mettre fin à la violence basée sur des préjugés et pour garantir que tout américain, quelle que soient sa race, couleur, religion, origine, sexe, orientation sexuelle, identité sexuelle ou handicap ou tous ces  »philies » et fétichismes et  »ismes » affichés, ne doit pas vivre dans la peur de qui il est. Je presse mes collègues de voter en faveur de cette règle.

 » La Maison Blanche a appuyé la loi en disant que,  »au fond, cela ne concerne pas que nos lois ; cela concerne qui nous sommes en tant qu’individu. Cela concerne la valeur que nous nous accordons – si nous acceptons nos différences plutôt que de les autoriser à devenir une source d’animosité. » En début d’année, deux psychologues canadiens ont déclaré que la pédophilie est une orientation sexuelle exactement comme l’homosexualité ou l’hétérosexualité.
Van Gijseghem, psychologue et ancien professeur à l’université de Montréal, a déclaré aux membres du Parlement,  »Les pédophiles ne sont pas simplement des gens qui commettent un petit délit de temps en temps mais qui sont en proie à ce qui équivaut à une orientation sexuelle, exactement comme un autre individu peut être en proie à son hétérosexualité ou même son homosexualité. » Il continue en disant,  »Les vrais pédophiles ont une préférence exclusive pour les enfants, ce qui revient au même que d’avoir une orientation sexuelle. On ne peut changer l’orientation sexuelle de cette personne. Elle peut, cependant, rester abstinente.

 » Quand on lui a demandé s’il comparait les pédophiles et les homosexuels, Van Gijseghem a répondu,  »Si, par exemple, nous vivions dans une société où l’hétérosexualité était proscrite ou interdite et qu’on vous dise que vous devez faire une thérapie pour changer votre orientation sexuelle, vous diriez probablement que c’est un peu dingue. En d’autres mots, vous ne l’accepteriez pas du tout. J’utilise cette analogie pour dire qu’en effet les pédophiles ne changent pas leur orientation sexuelle.

 » Le Dr Quinsey, professeur émérite de psychologie à l’université de Queen à Kingston dans l’Ontario, est tombé d’accord avec Van Gijseghem. Quinsey a dit que les intérêts sexuels des pédophiles vont vers les enfants et,  »Il n’y a aucune preuve que ce type de préférence puisse être changé par un traitement ou quoi que ce soit d’autre.

 » En juillet, Harvard Publications Médicales a dit,  »La pédophilie est une orientation sexuelle peu susceptible de changement. Un traitement vise à rendre quelqu’un capable de résister à agir selon ses pulsions sexuelles. » Linda Harvey, de Mission America, a dit que la pression en faveur de droits égaux pour les pédophiles va devenir de plus en plus courante car les groupes LGBT (lesbian, gay, bisexual, and transgender = lesbien, homosexuel, bisexuel et transsexuel) continuent leurs revendications.  »Tout cela fait partie d’un plan pour inciter à la sexualité des enfants de plus en plus jeunes ; pour les convaincre qu’une amitié normale est en réalité une attirance sexuelle.

 » Milton Diamond, professeur à l’université d’Hawaï et directeur du Centre Pacifique pour Sexe et Société, a déclaré que la pornographie infantile pourrait être bénéfique à la société parce que,  »Les délinquants sexuels potentiels usent de la pornographie infantile comme d’un substitut à des relations sexuelles pédophiles. » Diamond est un conférencier distingué pour l’institut de San Francisco pour Études Avancées de la Sexualité Humaine. Cet institut a plaidé ouvertement en faveur d’une abrogation de l’interdiction des homosexuels dans les forces armées.

Il a établi sur son site une liste de  »droits sexuels basiques » qui inclut  »le droit de s’engager dans des actes sexuels ou des activités d’une quelconque nature, si tant est qu’elles n’impliquent pas d’actes sans consentement, violence, contrainte, coercition ou tromperie. » Un autre droit est  »de vivre sans persécution, discrimination ou intervention sociale dans le comportement sexuel personnel » et  »une liberté de pensée sexuelle, de fantasme ou de désir.

 » L’organisation dit aussi que personne ne devrait être  »désavantagé en raison de son âge. » Des lois sur la délinquance sexuelle protégeant les enfants ont été contestées dans plusieurs états dont la Californie, la Georgie et l’Iowa. Les délinquants sexuels prétendent que les lois qui les empêchent de vivre près des écoles ou des parcs sont injustes car cela les pénalise pour la vie.

Traduction: Hélios pour Pedopolis.com

SOURCE : Northern Colorado Gazette : http://www.greeleygazette.com/press/?p=11517

PEDOPOLIS

 

 

*En supplément, l’extrait de l’entretien vidéo d’Alain Soral pour Egalité & Reconciliation (Octobre 2012),
…  A propos de la pédocriminalité des élites ainsi que de la disparition de l’activiste Stan Maillaud

 

 

 

 

 
8 Commentaires

Publié par le 12 novembre 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :