RSS

La transparence ne plait pas au village nucléaire !

11 Nov

La transparence ne plait pas au village nucléaire ! | FUKUSHIMA INFORMATIONS | Scoop.it

 

 

Greenpeace avait publié un «Facenuke» des hommes et femmes politiques en France : une carte interactive ,qui offrait une véritable cartographie  «du secteur de l’énergie en France».

Cette carte interactive, inspirée de Linkfluence, montrait les interactions professionnelles entre les groupes et les hommes et femmes du secteur du nucléaire en France. Une manière pour Greenpeace d’informer les citoyens, mais aussi de dénoncer la taille et l’ampleur des réseaux et les conflits d’intérêts possibles.

 

Pour comprendre exactement la nature des liens qui unissent les différentes personnes citées, il faut cependant gratter un peu et encore, les détails ne sont pas visibles. Des changements et améliorations seront apportés dans les mois qui viennent, promet cependant Greenpeace.

«Sur cette carte, les points représentant ces personnalités sont disposés en fonction de deux facteurs», explique l’ONG.

les connections qui lient ces personnalités entre elles : participation à un même conseil d’administration d’une entreprise, adhésion à un même parti politique, passage par la même grande école, etc. et la place que chaque personnalité occupe dans le système : cette influence est fonction du nombre de connections qu’une personne entretient avec d’autres et de la densité de chacune de ses connections.  Pour élaborer cette carte, Greenpeace a épluché les listes des membres des conseils d’administration ou conseils de surveillance des grands groupes du secteur énergétique français ; puis a «déroulé la pelote» en étudiant les biographies de chacun, les parcours professionnels etc.

FaceNuke a été lancé le 13 avril 2012 : Cet outil est une cartographie des personnalités, des organisations, une visualisation du réseau social qui compose aujourd’hui la politique énergétique de notre pays. FaceNuke permet ainsi de visualiser les personnalités connues et moins connues, les enchevêtrements d’entreprises, d’associations…

C’est la volonté de faire la transparence sur le fonctionnement du système énergétique et notamment nucléaire français qui a guidé cette démarche.Certaines des personnalités présentes dans la cartographie n’ont pas apprécié cette démarche de transparence et ont souhaité que soient retirés leurs noms. Pas parce que les informations étaient erronées, non. Parce que leur nom était utilisé sans autorisation.

Plutôt que déséquilibrer le graphe de Facenuke en en retirant certains des noms les plus importants, car au cœur même du système, nous avons choisi de mettre l’outil en suspens. Le temps, pour nous, de revenir avec de nouveaux éléments. Parce que nous pensons que, dans les mois à venir, la transparence sera plus que jamais nécessaire.

Scoop it

 

 

 
1 commentaire

Publié par le 11 novembre 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Une réponse à “La transparence ne plait pas au village nucléaire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :