RSS

Ericsson supprime 1550 emplois en Suède, 9% des effectifs dans le pays

07 Nov

 

 

– L’équipementier télécoms suédois Ericsson a annoncé mercredi un plan de 1.550 suppressions d’emplois en Suède, afin de redresser ses bénéfices.

Ericsson a indiqué dans un communiqué que les suppressions d’emplois concerneraient « tous les métiers, y compris commerciaux, les services généraux et administratifs, la recherche et développement, les achats et livraisons ».

« En chiffres absolus, la majorité des suppressions d’emplois auront lieu dans la division réseaux d’Ericsson », même si « toutes les parties de l’entreprise en Suède sont dans une certaine mesure touchées », a expliqué le groupe.

Les suppressions d’emplois représentent environ 9% des effectifs du groupe en Suède (17’768 personnes au 30 septembre) et 1,5% du total de ses salariés dans le monde (109’214 à la même date).

Ericsson ne s’est pas fixé d’échéance précise. « Les négociations avec les représentants du personnel sur la manière de gérer les licenciements ont commencé, et il est prévu qu’en mars 2013 tous les salariés seront informés », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, « le nombre de consultants et de salariés intérimaires sera également considérablement réduit », a précisé Ericsson.

Le groupe avait indiqué la veille aux investisseurs qu’il allait prendre des mesures pour améliorer sa rentabilité, qui a baissé avec la signature de contrats offrant peu de marge dans le but de gagner des parts de marché.

Ericsson a vu son bénéfice net chuter au troisième trimestre de 42% sur un an, à 2,18 milliards de couronnes (255 millions d’euros), selon ses résultats publiés fin octobre. Il dit avoir souffert d’une conjoncture défavorable « dans certaines régions d’Europe, en Chine, en Corée et en Russie ».

Sur les neuf premiers mois de l’année, le bénéfice est cependant en hausse, de 10%.

« Nous devons nous assurer de pouvoir continuer à mener à bien notre stratégie qui consiste à maintenir notre position sur le marché, investir dans la recherche et développement et satisfaire les besoins des clients », a affirmé le directeur des ressources humaines Tomas Qvist, cité dans un communiqué.

« Parfois les licenciements sont malheureusement inévitables (…) C’est naturellement un message difficile à faire passer à nos salariés en Suède », a-t-il déploré.

Le site le plus touché doit être le siège social de Stockholm, où un millier d’emplois vont être supprimés sur les 10.800 actuels.

A la Bourse de Stockholm, l’action cédait 0,60% à 11H15 (10H15 GMT), dans un marché en hausse de 0,29%.

Afp

 
Poster un commentaire

Publié par le 7 novembre 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :