RSS

La colère monte chez les New-Yorkais quatre jours après le passage de Sandy….

02 Nov

 

Quatre jours après le passage dévastateur de l’ouragan Sandy, la colère monte à New York et dans sa région, face aux pénuries d’électricité qui durent et aux interminables files d’attente dans les stations service.

A quatre jours de l’élection présidentielle, le bilan des victimes de Sandy est monté à 41 morts à New York, selon la police.

La presse locale titre au vitriol sur la volonté du maire Michael Bloomberg de maintenir le marathon de New York dimanche alors que des milliers de ses administrés grelottent, les pieds dans l’eau.

Abuse of power (jeu de mots sur abus de pouvoir et mauvaise utilisation du courant) titrait vendredi en une le New York Post avec une photo de générateurs mis en place par les organisateurs de la course.

Malgré la mobilisation des secours et l’annonce de la distribution d’un million de repas aux populations fragiles, la frustration est vive dans les zones les plus affectées comme Staten Island. S’ils détournent un seul secouriste ou un seul policier pour le marathon, je vais hurler, s’est indigné James Oddo, un conseiller municipal représentant Staten Island. Les gens ici n’ont plus de maison et plus d’espoir.

Les critiques se concentrent aussi sur les fournisseurs d’électricité, qui peinent à reconnecter des milliers de lignes abattues par le vent ou noyées par les crues. Car sans électricité, l’eau n’arrive pas dans les gratte-ciels, le chauffage manque, et les rames de métro restent à l’arrêt dans les quartiers touchés.

Selon Con Edison, le principal fournisseur local, 570.000 foyers restaient privés de courant dans l’agglomération new-yorkaise vendredi, dont 226.000 à Manhattan.

 

Les taxis manquent d’essence

Le courant devrait être rétabli samedi dans le sud de Manhattan, paralysé depuis le passage de Sandy lundi, mais certains quartiers pourraient rester privés d’électricité jusqu’au 11 novembre.

Le fournisseur souligne qu’il a déjà reconnecté 320.000 clients depuis lundi, avec l’aide de milliers de techniciens supplémentaires venus parfois de Californie. Mais il faut qu’ils puissent travailler en toute sécurité, or, il y a encore des milliers de fils qui traînent par terre, 500 routes sont bloquées dans la région de New York et les sous-sol de milliers d’immeubles à Manhattan sont inondés.

Le gouverneur Andrew Cuomo n’a pas mâché ses mots jeudi soir à l’adresse des fournisseurs: les promesses ne suffisent pas, il faut des résultats. Il a aussi averti les commerçants de ne pas chercher à profiter de la situation pour augmenter les prix.

Côté transports, les autobus circulent normalement et le métro et les trains de banlieue ont repris progressivement, avec la réouverture vendredi de lignes vers Long Island (est) et les banlieues nord.

Mais le métro, qui transporte habituellement 5,5 millions de voyageurs par jour, ne descend toujours pas au-delà de la 34e rue, le sud de Manhattan restant privé d’électricité.

Pour limiter les embouteillages, la police faisait strictement respecter vendredi un covoiturage obligatoire (au moins trois personnes par véhicule) sur les ponts menant à Manhattan: un policier vérifie à l’intérieur du véhicule s’il y a le nombre de passagers requis, sinon il est dérouté.

La New York Taxi Commission, qui gère la flotte de milliers de taxis new-yorkais, a averti que par manque de carburant, les célèbres taxis jaunes seront moins nombreux dans les rues vendredi.

Car le problème numéro un c’est de trouver de l’essence, surtout dans les banlieues et dans les petites villes du New Jersey où on ne peut pas vivre sans voiture. La patience des automobilistes, qui font jusqu’à trois heures de queue pour remplir leur réservoir ou un jerrycan pour leur générateur, est à bout et on signale de plus en plus d’altercations et de tentatives de resquillage.

Dans le New Jersey où Sandy a frappé particulièrement dur, privant d’électricité 1,5 million de personnes et faisant 14 morts, les autorités locales mettent en garde contre l’utilisation des générateurs: cinq personnes sont mortes depuis lundi, empoisonnées par le monoxyde de carbone.

 

 

D’autre part,la plupart des résidents qui dépendent des cartes de prestations électroniques sont sans nourriture depuis 3 jours ainsi que tous les clients qui n’ont pas d’argent comptant! (New York, New Jersey)

* La leçon ici: détenir de l’argent comptant + des réserves de nourriture, sans quoi le ventre reste vide. Je crois que ces évènements nous permettent de prendre conscience que « l’élévation de la conscience » n’est que pure vanité quand le frigo ne présente rien à manger!
La plupart des résidents à faible revenu reçoivent une assistance nutritionnelle de l’Etat par une carte électronique. Les bénéficiaires admissibles font l’achat d’aliments en glissant la carte émise par le gouvernement comme n’importe quelle autre carte de crédit pour leurs achats.
Les pannes d’électricité persistantes dans plusieurs magasins ne permettent aucun achat par carte de crédit et par carte de bon alimentaire. Plusieurs personnes qui n’ont pas eu la chance de se faire des réserves de nourriture n’ont donc rien à manger. Actuellement, les magasins vendent leurs marchandises qu’aux clients qui ont de l’argent comptant.
Même chose pour l’essence, pour l’eau potable et pour divers autres fournitures de première nécessité.
Source:
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
9 Commentaires

Publié par le 2 novembre 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

9 réponses à “La colère monte chez les New-Yorkais quatre jours après le passage de Sandy….

  1. Antherot

    3 novembre 2012 at 16 h 18 min

    Un problème n’arrivant jamais seul,une nouvelle tempête,moindre celle-ci pourrait de nouveau toucher le N-E des Etats-Unis la semaine prochaine entre Mardi et Jeudi,avec pluies,neiges et vent….

    http://investmentwatchblog.com/warning-a-noreaster-winter-storm-could-hit-the-east-coast-by-election-day-more-snow-wind-and-rain-comming/

     
    • Chapes

      4 novembre 2012 at 13 h 29 min

      Houiche, mais à ce mot ment, le sauveur des US et du monde sera hélu, hello, pad de souci à à voir fraires et seures !

       
  2. frisquette

    4 novembre 2012 at 8 h 18 min

    il faut que tout ça soit une leçon pour tout le monde ; en cas de grosses colères de dame nature , préparez vous, faite des réserves mais ne comptez jamais sur votre gouvernement , car ceux ci , quand ils ont une pensée pour le peuple, ce n’est que dans le but de vous soustraire de l’argent ou pour se faire élire ;ceci est bon pour tout les peuples dans le monde ;

     
    • Chapes

      4 novembre 2012 at 13 h 25 min

      Pour temps no dirigeants libres de nos démagocrassies, y fond tou se kil fo pour le clima les pôles ussions etc… Vraiment gi con prend plu rien.

       
  3. Chapes

    4 novembre 2012 at 13 h 22 min

    Tout ça c’est de la faute de Bachar, o’lande en est conscient qui met les bouchers doubles pour en finir avec ce rétenteur de fioul le salop. Merci François ! Sois béni !

     
    • Chapes

      4 novembre 2012 at 13 h 31 min

      me considaire -tu comme un maux déré Réal ?

       
      • realinfos

        4 novembre 2012 at 13 h 37 min

        Qu’est-ce donc que cette écriture de lobo…?!

         
  4. Antherot

    5 novembre 2012 at 11 h 41 min

    *Communiqué du RSOE EDIS,(trad Google)

    « Une tempête de neige importante au large de la côte Est américaine est susceptible de heurter Sandy-battues quartiers de New York et du New Jersey le jeudi, les prévisionnistes dit dimanche, avertissant que le nordet aura un impact plus important que d’habitude dans la région déjà dévastée. Le National Weather Service (NWS), la tempête renforcement devrait être au large des côtes de Caroline du Nord d’ici mercredi matin avant d’atteindre le New Jersey et New York le jeudi côtes. Cela pourrait amener des vents d’ouragan de jusqu’à 55 miles (88 kilomètres) par heure dans la région, avec des vents les plus forts directement le long de la côte. La tempête engendrera probablement sous la pluie mêlée de neige dans le nord du New Jersey et du centre-est de la Pennsylvanie, mais les prévisionnistes dit qu’il est trop tôt pour des montants prévisionnels des chutes de neige. «[Nous] sera en mesure d’être plus précis (environ chutes de neige) que nous nous rapprochons de l’événement», le National Weather Service dit. Températures déjà chuté à 39 degrés Fahrenheit (4 degrés Celsius) tôt le dimanche matin à New York, mais le nordet pourrait apporter un refroidissement éolien dans les années 20 et 30 Fahrenheit (-6,6 à -1,1 degrés Celsius) pendant une grande partie de la région au plus fort de la tempête hivernale. « Modéré inondations côtières est possible avec cette tempête sur la côte atlantique du New Jersey et du Delaware. Marées mercredi et mercredi soir sont ceux à surveiller », a ajouté les prévisionnistes. « Les vagues dans la zone de surf sera de 7 à 9 pieds (2,1 à 2,7 mètre). L’érosion des plages modérée est possible. » Alors que la tempête ne sera pas près d’être aussi fort que Superstorm de sable, les autorités ont appelé les habitants de la région à être en alerte. « Le nordet aura un impact plus important que d’habitude en raison des graves conséquences de la tempête de sable du littoral », les prévisionnistes dit dans un exposé météorologique. »

    http://hisz.rsoe.hu/alertmap/site/?pageid=event_desc&edis_id=ST-20121105-37105-USA

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :