RSS

Nouvelles brigades d’Israel- Endoctrinement jeunesse juives? ? ?

21 Août

LES NOUVELLES BRIGADES D’ISRAËL. Permettre aux jeunes adultes juifs à travers le monde de faire un séjour en Israël, voilà ce que proposent de nombreux programmes pour la jeunesse. « Israel Experience » est l’un d’entre eux. La documentariste israélienne Mor Loushy jette un regard interrogateur sur un voyage entrepris par de jeunes juifs nord-américains qui découvrent Israël pour la première fois.

http://www.radio-canada.ca/gh/rdi/ghFicheEmission.asp?dateDuGh=2012-8-15&…

Cela n’est-il pas de l’endoctrinement des jeunes juifs ou peut-être le reflet de la jeunesse Hitlérienne à son époque…?!

 

 

Sur un mail reçu de Pierre Girard

 

Voir aussi:

Une campagne de donation sioniste similaire a une campagne Nazi.

 

« Adolf Hitler était un génie militaire incomparable […]. Il écoutait de la belle musique, savait se comporter, et a remis de l’ordre en Allemagne. » Ces propos n’ont pas été prononcés par un quelconque néonazi en mal de nostalgie guerrière mais par Moshe Feiglin, le nouveau leader de tendance dure du Likoud.
Serge Dumont – Le Temps

 

 

 

 

 

 

 

 
24 Commentaires

Publié par le 21 août 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

24 réponses à “Nouvelles brigades d’Israel- Endoctrinement jeunesse juives? ? ?

  1. julesans-s@gmail.com

    21 août 2012 at 14 h 48 min

    Quand un arabe passe de la haine à l’amour d’Israël et du peuple juif
    envoyer par mail
    Partager sur Facebook
    mardi 21 août 2012, par Kasim Hafeez
    Je suis un sioniste, plus exactement un musulman sioniste et fier de l’être .

    J’aime Israël, mais cela n’a pas toujours été le cas.

    En fait, pendant de nombreuses années j’ai même été à l’extrême opposé.

    J’ai participé aux grands évènements antisémites et anti-israéliens qui avaient lieu sur les campus universitaires britanniques, parce que j’étais un antisémite, et un activiste anti-israélien.

    Ayant grandi dans la communauté musulmane du Royaume-Uni, j’ai été exposé à des affiches et des opinions, au mieux condamnant Israël et dépeignant les juifs comme des usurpateurs et des assassins, et, au pire, à des appels à la destruction massive de l « entité sioniste » et de tous les Juifs.

    En bref, à ne pas accepter l’existence d’un État juif au Moyen-Orient.

    Grandir sous l’influence constante de cette haine dirigée contre Israël peut avoir un énorme effet sur les opinions personnelles d’un individu.

    Plus inquiétant encore, beaucoup de ces gens n’étaient ni radicaux ni extrêmes, mais quand il s’agissait d’Israël, ils se répandaient en la plus vicieuse des rhétoriques, couplée à un antisémitisme occasionnel courant, comme d’utiliser l’expression « cesse de te conduire en Juif » comme une insulte.

    Mon père, cependant, était beaucoup plus audacieux dans sa haine, se vantant de la façon dont Adolf Hitler était un héros, son seul défaut étant de n’avoir pas tué assez de Juifs.

    Au moment où j’avais atteint mes 18 ans j’étais complètement endoctriné par l’islamisme radical.

    Ma haine pour Israël et pour les Juifs était alimentée par des images de mort et de destruction, débitées avec, en toile de fond, des mélodies arabes au sujet du Jihad et des discours de Hassan Nasrallah le chef de file du Hezbollah ou de Oussama Ben Laden.

    Ces vues ont été renforcées lorsque j’ai assisté, le jour de la Nakba, à des rassemblements au centre de Londres, où les orateurs prédisaient la disparition d’Israël et où des drapeaux du Hezbollah ont été fièrement brandis.

    Les arguments en faveur d’Israël

    Y avait-il des arguments en faveur d’Israël ?

    Dans mon esprit, bien sûr que non, il n’y avait pas l’ombre d’un doute.

    Même les imams les plus modérés sur lesquels je suis tombé ont refusé de condamner le terrorisme contre Israël comme étant injustifié, les Juifs devaient évidemment le mériter, pensais-je.

    Alors, me direz-vous, qu’est-ce qui a changé ?

    Comment ai-je pu passer de toute cette haine à l’amour parfait et à une si grande affinité avec Israël et le peuple juif ?

    En fait, un jour, je me suis retrouvé dans la section Israël et Palestine d’une librairie locale et j’ai ramassé une copie de Alan Dershowitz :« The Case for Israel. »

    Compte tenu de ma vision du monde, les Juifs et les Américains contrôlaient les médias, donc après avoir jeté un coup d’œil au résumé à l’arrière du livre, j’ai haussé les épaules et je me suis dit :  » quelle vile propagande sioniste !

    J’ai, cependant, décidé d’acheter ce morceau de propagande, dont la critique du contenu serait comme une victoire personnelle pour la cause palestinienne.

    Mais, lorsque je l’ai lu, j’ai compris les arguments de Dershowitz et cela a provoqué dans mon esprit, la destruction de nombreux mensonges que je prenais auparavant pour des vérités incontestables.

    J’ai alors désespérément cherché des arguments contre, mais j’ai trouvé la rhétorique plus creuse que je ne l’avais cru pendant de nombreuses années.

    Je me sentais débuter une vraie crise de conscience, et ainsi commença une période de recherche impartiale.

    Jusqu’à ce moment-là je n’avais jamais été exposé à quelque chose de positif à l’égard d’Israël.

    Maintenant, je ne savais plus ce qu’il fallait croire.

    J’avais suivi les autres si aveuglément depuis si longtemps, mais là, je me suis demandé si j’avais eu tort.

    J’avais atteint un point où je sentais que je n’avais pas d’autre choix que de voir Israël par moi-même, car seulement de cette façon, je pourrais vraiment connaître la vérité.

    Au risque de paraître cliché, ce fut une visite qui changea ma vie.

    Aucun État d’apartheid

    Je n’ai pas rencontré d’Etat d’apartheid raciste, mais, bien au contraire.

    J’ai été confronté à des synagogues, des mosquées et des églises, par des Juifs et des Arabes vivant ensemble, par des minorités jouant un rôle énorme dans tous les domaines de la vie israélienne, de l’armée à la magistrature.

    C’était choquant et révélateur.

    Ce n’était pas l’Israël sioniste incarnant le mal dont on m’avait parlé.

    Après une grande introspection, j’ai compris que j’avais eu tort de croire ce que j’avais cru autrefois.

    J’avais été confronté à la vérité et j’avais dû l’accepter.

    C’est alors que j’ai dû faire face à une grande question : et maintenant ?

    J’ai fait campagne contre Israël pendant des années, mais maintenant je savais la vérité…

    Le choix était évident : Je devais soutenir Israël, avec cette petite nation, libre, démocratique, qui apportait des progrès considérables a la médecine, la recherche et le développement, et qui était victime des mêmes mensonges et de la même haine qui, autrefois me consumaient.

    Faire cela n’est pas facile mais c’est quelque chose qui est devenu vite très évident pour moi.

    J’ai dû faire face à l’hostilité de ma propre communauté et même de certaines personnes au sein de la communauté juive du Royaume-Uni, mais c’est la réalité que l’on vit si on soutient Israël en Europe aujourd’hui.

    Ce n’est pas facile, et c’est ce qui rend cette action si nécessaire.

    Ce n’est ni religion ni de la politique dont il s’agit mais de la vérité.

    Malheureusement, lorsqu’ il s’agit d’Israël, la vérité n’est pas entendue, les rangs de ceux que la haine aveugle, continuent à gonfler, mais beaucoup n’ont jamais été exposés à la réalité qui est si loin de la rhétorique vide et politiquement chargée des slogans dont ils sont si friands.

    Nous pouvons changer cette situation mais nous avons besoin d’être forts et unis.

    Israël n’est pas seulement un problème juif – il s’agit de la liberté, des droits de l’homme et de la démocratie, toutes les valeurs que les nations occidentales chérissent.

    Car Israël, c’est aussi essayer d’être une lumière parmi les nations.

    Le travail d’Israël dans l’aide humanitaire internationale parle de lui-même, mais si nous n’obtenons pas ce message de là-bas, personne ne le fera.

    Nous n’avons pas besoin d’être les premiers à s’excuser en disant :

    « Israël n’est pas parfait … « – au contraire, nous ne devrions jamais avoir peur de dire :

    « Je suis sioniste et fier de l’être, je soutiens Israël ».

    Et maintenant je vous demande : le ferez-vous ?

    Kasim Hafeez/Aish.fr

     
  2. julesans-s@gmail.com

    21 août 2012 at 14 h 49 min

    Vérifie tes sources réalinfo !

     
  3. julesans-s@gmail.com

    21 août 2012 at 14 h 52 min

     
    • realinfos

      21 août 2012 at 15 h 17 min

      Toi qui condamne ferme les collabos,voici la preuve évidente qu’ils sont partout….🙂

       
  4. julesans-s@gmail.com

    21 août 2012 at 16 h 54 min

    Mais dis moi, tu ne parles pas des enfants dont les islamistes se servent comme bombes, boucliers humains, entraînés à la tuerie, au crime?

    Si tu aimes les enfants du monde tu dois faire un article contre les arabos palestiniens? Pourquoi cette fixation sur le seul pays démocratique, en guerre certes, mais ou les femmes les filles peuvent aller sur les plages sans chiffons?

    Deux poids deux mesures…

     
    • realinfos

      21 août 2012 at 17 h 18 min

      Je ne suis pas stupide Jule,bien sûr que je dénonce se genre de barbarie et d’horreurs,le terrorisme gratuit,l’histoire en est jonchée et la plupart des civilisations on eut recours à ce genre d’ignominie,même les Juifs….
      Et pour le énième fois,la démocratie telle qu’elle qu’on l’a connait n’en est pas une mais plutôt une dictature déguisée,ne t’en déplaise….

       
  5. julesans-s@gmail.com

    21 août 2012 at 16 h 58 min

     
  6. julesans-s@gmail.com

    21 août 2012 at 17 h 05 min

     
    • realinfos

      21 août 2012 at 17 h 41 min

      Quand un article commence par,je cite:  » Sans faire de l’humour, un peu logique pour le peuple Eternel…. « ,ça fait un peu du ‘j’me la pète en forme de propagande malsaine  » à part ça,tant mieux si ça peut leur profiter,mais détrompes toi tu n’en profiteras pas,tu n’est pas Juif….🙂

       
  7. julesans-s@gmail.com

    21 août 2012 at 17 h 07 min

    Enfin pour tes lecteurs, (je ne sais pas combien ton blog en accueille) mais tu leur doit respect et information. A moins que tu ne soit pas indépendant…

    http://www.israel-flash.com/2012/08/gaza-les-terroristes-de-la-bande-de-gaza-fetent-eux-aussi-el-fitr/

     
    • realinfos

      21 août 2012 at 17 h 29 min

      Je ne voudrais pas être méchant mais rien de comparable entre des enfants,ballons et bonbons à la main et une simili colonie de vacance en forme de camp d’entraînement….Tu y va fort pour le coup….
      Sinon,J’ai entre 75000 et 125000 vues/mois,tout dépend du nombre d’articles et de l’actu….

       
  8. realinfos

    21 août 2012 at 18 h 48 min

     
  9. julesans-s@gmail.com

    21 août 2012 at 22 h 14 min

    Je connais ces fausses informations, aussi fausses qu’il y aurait un peuple palestinien.

    Concernant les immigrés Africains sans papiers ils ont été reconduis chez eux de manière légale. Ceci dit des orthodoxes ont fait preuve de racisme en manifestant, j’avais cette info.

    Encore une fois loin de moi d’être désagréable, mais comment peux tu piocher de véritables informations chez des pro-palestiniens qui ne connaissent pas la véritable histoire du proche orient.? Qui plus est, j’étudie le coran(*) eux pas du tout, au travers de cet universitaire qui est un véritable spécialiste en la matière: Sami Aldeeb. je commence au bout de trois ans à être assez bien éclairé.

    Il te faut étudier ce concept mortifère -l’islam et son histoire- afin de mieux comprendre l’histoire de nos ancêtres pour mieux comprendre les enjeux de demain.

    Bye!

    (*) A mes heures perdues…

     
  10. julesans-s@gmail.com

    23 août 2012 at 14 h 48 min

    Churchill, Hitler et l’Islam
    août 22nd, 2012 Aschkel

    Petit retour en arrière avec ce texte où l’on pourra constater la très grande lucidité d’un Churchill, et malheureusement d’un Hitler aussi ! Leurs déclarations sont saisissantes !

    Winston Churchill, le plus éminent Européen ayant combattu la tyrannie nazie, s’est jadis prononcé à propos de l’islam

    Winston Churchill et Adolf Hitler partageaient la même opinion à propos de l’islam, à savoir : l’islam est une religion totalitaire et violente. Alors que Churchill dénonçait l’islam et mettait en garde l’Occident, Hitler pour sa part l’admirait et en faisait l’éloge.

    Adolf Hitler

    Dans ses mémoires, Albert Speer (ministre du IIIe Reich pour l’armement et les munitions) écrivit à propos de l’intérêt qu’avait Hitler pour l’islam, rapportant notamment une discussion où Hitler ne tarissait pas d’éloges à son égard :

    « … une religion qui croit en la diffusion de la foi par le sabre et dans le fait de subjuguer toutes les nations par cette foi. Une telle foi convient parfaitement au tempérament germanique. »

    Hitler, selon les dires de Speer, a exprimé à de nombreuses reprises la conviction que :

    « La religion de Mahomet … serait bien plus compatible avec nous que le christianisme. Pourquoi fallait-il que ce soit le christianisme avec sa faiblesse et sa mollesse? »

    De fait, alors qu’Hitler ne tarissait pas d’éloges à l’endroit de l’islam, on sait d’autre part combien Hitler persécuta les juifs (l’holocauste que nombre d’islamistes nient) ainsi que les chrétiens (s’intéresser notamment à l’allemand et chrétien Dietrich Bonhoeffer qui combattit le nazisme hitlérien).

    Hasan al-Banna et les Frères Musulmans

    Les Frères Musulmans est une organisation à l’échelle mondiale et constitue la force principale derrière l’islam totalitaire et politique. Ce groupe a donné naissance à des groupes terroristes tels qu’Al-Qaeda et le Hamas.

    Or, les Frères Musulmans furent fondés en Égypte, en 1928, par Hasan al-Banna. Al-Banna était un admirateur déclaré et supporteur d’Adolf Hitler. Al-Banna contribua à la traduction du « Mein Kampf » en langue arabe dans les années 30.

    Un disciple d’Al-Banna, Haj Amin al-Husseini, le père du nationalisme palestinien, s’investissait au temps de la deuxième mondiale, à recruter des Arabes pour les légions hitlériennes.

    L’ambition d’Al-Banna était de créer un empire islamique à l’échelle mondiale avec la charia à titre de loi pour tous.

    Winston Churchill

    Winston Churchill pour sa part remarqua la grande similarité entre les nazis et les forces islamo-fascistes. Il disait qu’il était nécessaire de comprendre les similitudes entre les armées nazies et celles du terrorisme arabo-islamique.

    Dans « The River War, Vol. II, p. 248‐250, London : Longmans, Green, 1899 » , Churchill dit ceci à propos de l’islam :

    Les musulmans, premières victimes de l’islam
    « Combien sont terribles les malédictions que la foi de Mahomet fait peser sur ses adeptes ! »
    « How dreadful are the curses which Mohammedanism (Islam) lays on its votaries (faithful)! »
    Une théologie fataliste qui mine l’esprit de liberté et de créativité
    « Il y a cette craintive apathie fataliste. Les effets sont évidents dans beaucoup de pays quand on regarde l’agriculture négligée, les méthodes surannées du commerce ou l’insécurité de la propriété qui existent là où les ouailles du prophète règnent ou vivent. »
    « There is this fearful fatalistic apathy. The effects are apparent in many countries. Improvident habits, slovenly systems of agriculture, sluggish methods of commerce, and insecurity of property exist wherever the followers of the Prophet rule or live. »
    À propos de la condition de la femme dans l’islam, ainsi que de l’esclavage
    « Le fait que dans la loi musulmane chaque femme doive appartenir à un homme en tant que sa propriété absolue, qu’elle soit enfant, épouse ou concubine, est de nature à retarder l’extinction finale de l’esclavage jusqu’à ce que l’islam ait cessé d’être une grande puissance parmi les hommes. »
    « The fact that in Mohammedan (Islamic) law every woman must belong to some man as his absolute property, either as a child, a wife, or a concubine, must delay the final extinction of slavery until the faith of Islam has ceased to be a great power among men. »
    Churchill savait différencier le musulman (la personne) de l’idéologie (la doctrine)
    « Les musulmans, en tant qu’individus, peuvent montrer des qualités splendides, mais l’emprise de la religion paralyse le développement social de ceux qui la suivent. »
    « Individual Moslems may show splendid qualities, but the influence of the religion paralyses the social development of those who follow it. »
    Churchill était bien conscient de la menace que constitue l’islam à l’endroit de l’héritage occidental
    « Il n’y a dans le monde aucune force rétrograde plus forte. Loin d’être moribond, l’islam est une foi militante imposant le prosélytisme. Il s’est déjà répandu en Afrique Centrale suscitant l’apparition de guerriers sans peur à chaque étape; et si le christianisme n’était pas entouré des bras forts de la science, science à laquelle il s’est vainement opposé, la civilisation de l’Europe moderne pourrait disparaître, comme a disparu la civilisation de la Rome antique. »
    « No stronger retrograde force exists in the world. Far from being moribund, Mohammedanism (Islam) is a militant and proselytizing faith. It has already spread throughout Central Africa, raising fearless warriors at every step; and were it not that Christianity is sheltered in the strong arms of science, the science against which it had vainly struggled, the civilization of modern Europe might fall, as fell the civilization of ancient Rome. »
    Un texte trouvé chez Point de repères

    Copyright © Israël Flash – Reproduction autorisée avec la mention et un lien vers la source

    Lire la suite: http://www.israel-flash.com/2012/08/churchill-hitler-et-lislam/#ixzz24NfmPR6a

     
    • realinfos

      23 août 2012 at 15 h 42 min

      Tout cela me fait dire que tant que l’homme se réfugiera derrière une religion,un dogme ou une quelconque idéologie,il n’y aura pas d’issue possible….Il serait tant qu’il pense par lui-même,c’est malheureusement mal parti,cela serait si simple de se dire que nous ne faisons qu’un sur cette Terre et que la paix serait possible….Le fait est que l’on aura toujours des psychopathes,d’où qu’ils viennent,pour faire en sorte que ce ne soit pas le cas….

      JEFFERSON (Thomas)
      Ecrivain politique et homme d’État américain (1743-1826)
      « Si tu es prêt à sacrifier un peu de liberté pour te sentir en sécurité, tu ne mérites ni l’une ni l’autre ».

       
  11. julesans-s@gmail.com

    24 août 2012 at 3 h 17 min

    Et bien oui, la liberté est précieuse, il faut la défendre. Pour cela, il faut être bien informé, connaître la véritable histoire humaine, avoir connaissances des différentes typologies individuelles et collectives, être proche des scientifiques et de leurs découvertes etc…

    J’avoue que ce n’est pas facile lorsque l’on travaille et qu’il faut faire face aux responsabilités familiales, il faut être en bonne santé etc..

    Pour moi toutes les religions sont racistes, pervers sanguinaires donc dangereuses et à interdire. Les milliards dépensé dans les guerres religieuses sont la honte de l’être humain.

    Je combats les croyances pourries, qu’elles soient d’ordre religieuses ou politique, je me bats pour que mes enfants soient mieux que ce que nous avons été.

    Je me bats pour que les enfants de cette planète ne subissent plus la haine, la barbarie des HOMMES pour qui les écrits religieux, (écrits par des hommes), leurs donnent le bon rôle face aux femmes au nom de divinités inventées pour les besoins de la cause..

    Inféodé à aucun parti ni religions, j’ai ma liberté de penser. Ah je ne me fais pas que des amis car dans la vie courante j’ai la même ligne.

    http://www.jforum.fr/forum/international/article/gaza-camp-de-concentration-a-ciel

     
    • realinfos

      24 août 2012 at 8 h 34 min

      « Pour cela, il faut être bien informé, connaître la véritable histoire humaine, avoir connaissances des différentes typologies individuelles et collectives, être proche des scientifiques et de leurs découvertes etc…  »
      D’accord,mais il y a 100% de chance que de nombreuses découvertes majeures concernant notre histoire,la technologie… nous sont volontairement cachées,dans quel but….?!
      Tant que la recherche restera aux mains de lobbies,nous risquons de ne pas avancer sur ce point.
      Pour ce qui est de la religion,je suis d’accord également,d’un côté on rabaisse par des textes (principalement pour les Musulmans),de l’autre on rabaisse par l’argent (principalement pour les Juifs) mais au final le résultat est le même,une certaine forme d’esclavage des masses….
      Si tu penses cela,je trouve étonnant que tu donnes autant d’importance à Israël et au Juifs qui font partis de la case « argent »…. 🙂

       
  12. julesans-s@gmail.com

    24 août 2012 at 3 h 27 min

    Regarde et écoute ce type qui connais parfaitement le sujet, et constate la réalité…car il faut écouter tout le monde pour se faire une bonne idée.

    Certains n’écoutent que les infos de la 1 la 2 ou la 3 et se font leur opinion la dessus! Pas besoin de te dire que le monde libre est en danger à cause de ces ignorants, tu le sais.

    http://www.jforum.fr/forum/international/article/le-processus-d-istambul-discours

     
  13. Pierre Girard

    26 août 2012 at 22 h 15 min

    WOW! Realinfo! Ce Julesans-s qui se vante d’être maintenant sioniste, n’a pas visionné la vidéo, on dirait bien. S’il avait bien regardé, il aurait vu que des jeunes pensent aller dans une colonie de vacance alors que c’est un mois de lavage de cerveau selon des méthodes TRÈS professionnelleS.

    Et puis, c’est RDI – Radio-Canada qui a présenté cela, la télévision dite nationale canadienne, alors… J’ai été même agréablement surpris que cela ait passé là!

    La question est celle-ci, monsieur Jule, c’est que ce film, réalisé par une documentariste « israélienne » Mor Loushy qui jette un regard interrogateur sur ce projet d’ENDOCTRINEMENT CLAIR ET NET ET SANS AUCUNE AMBIGUITÉ, alors… y a rien a dire ni a redire!

    J’ai aussi fait une vidéo + courte avec des extraits des Nouvelles brigades d’Israël:

    Et, il y a ce lien avec une image infographique que j’ai faites aussi pour la présenter aux médias de la presse d’ici au Québec ; ceci, mixé dans le cadre des élections québécoises du 4 septembre prochain :
    http://horsdutemps.info/2012/reportage/LES_NOUVELLES_BRIGADES_D_ISRAEL/

    Non y a vraiment rien à redire sur ce documentaire car tout est là, les faits sont là. Dû moins pour ce qui est de ce programme qui visent les jeunes.

    Voici ce que mon fils m’a expédié sur ce sujet :

    Ce n’est pas l’image que ça donne sur le site…

    http://www.theisraelexperience.org/teen-programs/camps/

    * * *

    Ils savent ce qu’ils font. Ils présentent cela « léger » POUR ATTIRER, alors que c’est « HEAVY ».

    Merci d’avoir publié la vidéo, realinfo!

    Pierre

     
  14. julesans-s@gmail.com

    29 août 2012 at 23 h 23 min

    Le : » Ce julesans-s  » Tu sais ce qu’il te dit -l’inféodé? Va te ……..

     
  15. julesans-s@gmail.com

    2 septembre 2012 at 7 h 21 min

    Tiens le bourricot l’inféodé, fait un commentaire intelligent ça te changera.

    Quant Eurabia s’infiltre jusque dans les rouages administratifs des mairies françaises: Les mairies françaises refusent le mariage civil d’un Français avec une Marocaine s’il ne s’est pas converti à l’islam…

    Quand Frédéric Gilbert, journaliste télé, a voulu épouser sa compagne marocaine et mère de son enfant, il était loin d’imaginer le délire administratif qui l’attendait.
    Après avoir retiré un dossier de demande de mariage à la mairie d’Aubervilliers, il découvre, parmi la paperasserie habituelle, un document énigmatique, intitulé «certificat de coutume».

    Une pièce à se procurer auprès du consulat du Maroc, que «tous les couples franco-marocains nous fournissent, tous les jours», lui explique l’officier d’état civil. Confiant, Frédéric Gilbert se rend donc au consulat, où il apprend, éberlué, que l’obtention de ce très anodin «certificat de coutume» est en fait conditionnée à une petite formalité : la fourniture d’un «Acte de conversion à l’islam».

    Refusant catégoriquement de se soumettre à cette conversion express, le mécréant repart dare-dare vers la mairie républicaine et laïque d’Aubervilliers. Et là, figé sur place, il s’entend délivrer un verdict administratif sans appel: pas de mariage civil sans certificat de coutume! Sans conversion à l’islam, donc.

    Sous le choc, le postulant au mariage épluche le Code civil et découvre que ce certificat de coutume n’est en rien une obligation. Il peut éventuellement servir à vérifier l’état de célibat d’une personne étrangère si, comme il arrive dans certains pays, les mariages et les divorces ne sont pas inscrits en marge de l’acte de naissance. Un cas de figure qui, en l’occurrence, ne le concerne en rien, puisque sa future épouse est en possession d’un certificat officiel de célibat. Mais non, l’affaire est entendue, l’officier d’état civil de la mairie d’Aubervilliers reste inflexible.

    Frédéric Gilbert doit arrêter d’emmerder le monde: «Vous n’avez qu’à faire semblant comme les autres, et devenir musulman sur le papier, mais pas pratiquant.»

    Incrédule, Frédéric Gilbert se renseigne auprès de plusieurs mairies. Même réponse.«Autrement dit, la loi marocaine prévaut sur la loi française! Et c’est la même chose avec la Tunisie, l’Algérie et l’Égypte.»

    En poursuivant son enquête, il découvre alors avec effarement que tous ses copains mariés à des musulmanes sont devenus musulmans «sur le papier». C’est si simple! Une conversion se fait dans n’importe quelle mosquée en trois minutes. Il suffit de prononcer «avec conviction et avec cœur» cette phrase: «Je reconnais qu’il n’y a de dieu qu’Allah et que Mahomet est son prophète», et l’imam décide que vous êtes devenu musulman. «Si j’étais raisonnable, c’est ce que je ferais, s’énerve Frédéric. On n’aurait plus de problèmes avec l’administration française ou marocaine.Et je boirais de l’alcool et boufferais du cochon dix fois plus que d’habitude pour montrer mon indépendance.»

    Mais Frédéric n’est pas raisonnable. Profondément de gauche, il n’a rien contre l’islam et respecte la foi de sa femme. «Mais je n’ai jamais été musulman, ni catholique, ni juif, ni d’aucune religion, et je n’ai pas envie de l’être.» Et, vu son histoire personnelle, ça n’est pas près de changer. «Je suis fils de curé, mon père a été excommunié, il est devenu professeur de lettres classiques dans des lycées républicains, il a brandi bien haut la laïcité et m’a élevé dans cet esprit-là. Je n’ai aucun lien avec la religion et ce n’est pas demain qu’on va m’imposer de devenir musulman contre mon gré!» Malgré tous les problèmes que ça peut lui causer au Maroc et qu’il connaît déjà par cœur…

    Les maires français plus royalistes que le roi du Maroc.

     
  16. julesans-s@gmail.com

    2 septembre 2012 at 14 h 51 min

     
  17. julesans-s@gmail.com

    3 septembre 2012 at 11 h 28 min

    Au dernières nouvelles la couille molle de mélanchon soutient les casseurs d’Amiens. Il faudra aussi le moment venu éliminer cette gauchiasserie pro-musulmane qui collabore avec la fascisme religieux.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :