RSS

Séismes de mag 6.4 et plusieurs répliques dont une de mag 6.3 au Nord Ouest de l’Iran

11 Août

Deux importantes secousses ont eu lieu samedi dans la région de Tabriz, une ville de 1,5 million d’habitants dans le nord-ouest de l’Iran, provoquant la panique, selon les médias qui n’ont pour le moment fourni aucun bilan concernant les victimes et les dégâts.

Le séisme, d’une magnitude de 6,4 et dont l’épicentre se trouvait à une soixantaine de kilomètres de Tabriz et à quelque dix kilomètres sous terre, est survenu à 16H53 (12H23 GMT), a annoncé le Centre sismologique de l’Université de Téhéran.

Une réplique, d’une magnitude de 6,3, a ensuite eu lieu à 17H04 (12H34 GMT), selon la même source.

Plusieurs autres villes de la région, notamment Ardébil, Meshkinshahr et Ahar ont également été fortement secouées.

L’accès aux villages de la région est coupé et nous avons seulement un contact téléphonique avec eux, a déclaré Mahmoud Mozafar, chef de la Protection civile iranienne à l’agence Mehr.

Aucun bilan n’a été annoncé pour l’instant mais des blessés ont été transférés à l’hôpital, a-t-il ajouté.

Il a précisé que des hélicoptères avaient été envoyés dans les villages de la région.

Un porte-parole des pompiers de Tabriz a affirmé de son côté à l’agence Isna que l’électricité a été coupée dans la plupart des quartiers de la ville (…) et qu’il y a un trafic monstre dans la cité.

Les agences Mehr et Fars ont rapporté que les communications téléphoniques terrestres et mobiles avaient été coupées par la secousse, compliquant la recherche d’informations sur ce séisme.

Selon les deux agences, des habitants de Tabriz, terrifiés, étaient descendus dans les rues après avoir fui leurs maisons, qui ont tremblé.

Afp

 

Global view

Ampleur Mw 6.4
Région NORD-OUEST DE L’IRAN
Date et heure 11/08/2012 12:23:18.0 UTC
Emplacement 38,40 N; 46,84 E
Profondeur 10 km
Distances 59 km au NE de Tabriz (pop 1.424.641; heure locale 15:53:18.0 11/08/2012)21 km W Ahar (pop 94348; heure locale 15:53:18.0 11/08/2012)
 
6 Commentaires

Publié par le 11 août 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

6 réponses à “Séismes de mag 6.4 et plusieurs répliques dont une de mag 6.3 au Nord Ouest de l’Iran

  1. realinfos

    11 août 2012 at 16 h 46 min

    Mise à jour:19h00

    Entre 40 et 50 personnes ont été tuées et 400 autres blessées, dans les deux importants séismes qui ont touchés la région de Tabriz dans le nord-ouest de l’Iran, a déclaré un responsable iranien, cité par l’agence Isna.

    Selon les dernières informations reçues, entre 40 et 50 personnes ont été tuées et 400 autres blessées, a déclaré Gholamreza Massoumi, le chef des services d’urgence du pays.

    Il a précisé que les blessés avaient été transférés à Tabriz et Ardébil.

    Deux séismes d’une magnitude de 6,2 et 6, dont l’épicentre se trouvait à une soixantaine de kilomètres de Tabriz et à quelque dix kilomètres sous terre, sont frappé la région à 16H53 (12H23 GMT) et 17H04 (12H34 GMT).

    Les villes de Tabriz, Ardébil, Ahar, Varzeghan, Mehraban et Heris, ainsi que de nombreux villages ont été touchés par les deux séismes et les nombreuses répliques qui ont suivi.

    L’Iran est situé sur plusieurs failles sismiques importantes et a connu de nombreux tremblements de terre dévastateurs. Le séisme le plus mortel ces dernières années a tué 31.000 personnes, soit un quart de la population, dans la ville de Bam (sud) en décembre 2003.
    Afp

     
  2. realinfos

    11 août 2012 at 18 h 36 min

    Mise à jour :20h00

    Au moins 87 personnes ont été tuées et plus de 400 autres blessées dans le séisme de magnitude 6,2 qui a secoué samedi le nord-ouest de l’Iran, selon un nouveau bilan annoncé par la télévision d’Etat iranienne.

    Selon la principale chaîne d’informations iranienne, le tremblement de terre a touché les villes d’Ahar, Haris et Varzagan, dans la province de l’Azerbaïdjan oriental, à 16h53 heure locale, endommagent des centaines de maisons.

    Le chef du Comité de crise local, Khalil Saei, cité par la télévision, a fait état de 30 morts à Ahar, 40 à Varzaqan et 17 autres à Haris. Au moins une soixantaine de villages ont subi des destructions de 50% à 80% et quatre ont été totalement rasés

     
  3. realinfos

    11 août 2012 at 19 h 56 min

    Mise à jour 22h00

    Cent cinquante-trois personnes ont été tuées et 1.300 autres blessées dans les deux importants séismes qui ont touché samedi la région de Tabriz, dans le nord-ouest de l’Iran, selon les autorités iraniennes.

    Il y a 45 morts à Ahar, 40 morts à Varzeghan, 50 morts à Héris (BIEN Héris) et 18 blessés décédés dans les hôpitaux de Tabriz, soit 153 morts, a déclaré le vice-ministre de l’Intérieur, Hassan Ghadami, cité par l’agence Fars.

    De son côté, le chef du Centre des catastrophes naturelles de l’Azerbaïdjan oriental, Khalil Saie, a affirmé qu’il y avait eu 1.300 blessés.

    Ces bilans, provisoires, pourraient augmenter vu l’intensité des secousses enregistrées.

     
  4. realinfos

    11 août 2012 at 23 h 14 min

    Mise à jour 00h00

    Deux séismes de magnitude 6,2 et 6 sur l’échelle ouverte de Richter ont frappé samedi le nord-ouest de l’Iran, faisant au moins 180 morts et plus de 1300 blessés, selon un bilan provisoire des autorités. Les secousses ont provoqué la panique des habitants.

    « Jusqu’à maintenant, il n’y a aucun mort dans les villes et toutes les victimes viennent des zones rurales », a indiqué le chef du Centre des catastrophes naturelles de l’Azerbaïdjan oriental. Il a précisé que « 60 villages ont été détruits entre 60 et 80% et quatre villages à 100% ».

    « Nous demandons aux gens de ne pas paniquer. Les aides arrivent et les secouristes sont déjà sur place », a-t-il poursuivi. Ce bilan provisoire pourrait augmenter, certains responsables et sites d’informations parlant de plus de morts, notamment à Ahar et Varzeghan.

    Localisation des survivants

    « A l’heure actuelle, 66 groupes de secours, 185 ambulances, 40 appareils pour localiser des survivants sous les décombres sont sur place et sept équipes avec des chiens travaillent », a déclaré un responsable des opérations de secours.

    A Tabriz, qui compte 1,5 million d’habitants, les dégâts ne sont que matériels, selon le Croissant Rouge. Il a affirmé qu’il n’y avait pas de mort dans cette importante ville.

    Un porte-parole des pompiers de Tabriz a de son côté indiqué que « l’électricité a été coupée dans la plupart des quartiers (…) et qu’il y a un trafic monstre dans la ville ». Ces deux séismes, dont l’épicentre se trouvait à une soixantaine de kilomètres de Tabriz et à quelque dix kilomètres sous terre, ont frappé la région à 16h53 (14h23 en Suisse) et 17h04 (14h34).

    Afp

     
  5. realinfos

    12 août 2012 at 10 h 19 min

    Le bilan du séisme en Iran revu à la baisse, 227 morts et 1.380 blessés

    TEHERAN – Les deux puissants séismes qui ont frappé samedi après-midi le nord-ouest de l’Iran ont fait 227 morts et 1.380 blessées, selon un dernier bilan revu à la baisse fourni dimanche par le ministre de l’Intérieur Mostapha Mohammad Najar à la télévision d’Etat.

    Il y a malheureusement 227 morts et 1.380 blessés (…) Les blessés ont été transférés dans les hôpitaux de Tabriz et de la région, a déclaré M. Najar.

    Les responsables iraniens avaient parlé dimanche matin de 250 morts et 2.000 blessés.

    Les opérations de recherche et de sauvetage sont terminées, nous nous attelons maintenant à assurer les besoins en hébergement et en nourriture des survivants, a ajouté M. Najar.

    Il a précisé que 4.329 tentes, 10.000 couvertures et 18.000 paquets de nourritures, ont été distribués et que 92 équipes opérationnelles, trois hélicoptères, 220 ambulances et des bulldozers et autres engins ont été envoyés sur place.

    Selon le ministre la moitié des 600 villages de la zone ont été détruits entre 40 et 100%.

    Deux séismes d’une magnitude de 6,4 et 6,3 dont les épicentres se trouvaient respectivement à Ahar et Varzeghan, à une soixantaine de kilomètres de Tabriz, ont frappé la région samedi à 16H53 (12H23 GMT) et 17H04 (12H34 GMT).

    Afp

     
  6. realinfos

    13 août 2012 at 9 h 05 min

    Plus de photos ici:
    http://www.emsc-csem.org/Earthquake/earthquake.php?id=281526#pics

    13/08/2012

    Le double séisme qui a frappé samedi le nord-ouest de l’Iran a fait 306 morts, en majorité des femmes et des enfants, et 3.037 blessés, a déclaré la ministre de la Santé Marzieh Vahid Dastjerdi devant le Parlement, selon le site du Majlis.

    Elle a précisé que parmi les corps emmenés dans les morgues des hôpitaux de la région, il y avait 219 femmes et enfants, et 49 hommes, soit un total de 268. Les médias iraniens avaient rapporté dimanche que certains cadavres avaient été enterrés sur place sans être envoyés dans les morgues de la région.

    Selon Mme Vahid Dastjerdi, qui présentait un rapport au Majlis, sur les 3.037 blessés, 2.011 ont été soignés sur place et les autres envoyés dans les hôpitaux de la région.

    Les deux secousses de magnitude 6,3 et 6,4, selon l’Institut de géologie américain, ont frappé samedi à quelques minutes d’intervalle la région montagneuse de Varzeghan, Ahar et Héris dans la province de l’Azerbaïdjan oriental.

    La plupart des victimes ont perdu la vie aux premiers moments du séisme car de nombreuses maisons de la région sont en terre et, avec le poids des plafonds, les victimes n’ont eu aucune chance, a expliqué devant les parlementaires Hossein Ghadami, responsable de la cellule de crise du ministère de l’Intérieur.

    Notre priorité était de rechercher les survivants sous les décombres (…). Dimanche à 06H00 du matin, nous avons eu l’assurance qu’il n’y avait plus de corps et de survivants sous les décombres, a-t-il ajouté.

    Le gouvernement a décidé d’apporter une aide rapide aux habitants de la région pour reconstruire leurs maisons.

    Le premier vice-président iranien, Mohammad Reza Rahimi, a annoncé que chaque famille sinistrée allait recevoir 40 millions de rials (environ 2.000 dollars) d’aide directe et un prêt à 4% de 100 à 120 millions de rials (entre 5.000 et 6.000 dollars) pour construire des maisons en dur, a rapporté le site de la télévision d’Etat.

    Il a précisé que plus de 10.000 maisons avaient subi des dégâts dans la région.

    Un peu plus tôt, M. Ghadami avait précisé que le gouvernement était prêt à accorder ces facilités pour la construction de 20.000 maisons en dur dans la région.

    Il faut commencer la reconstruction dès maintenant car l’hiver est proche, a-t-il expliqué. L’hiver est très rude dans cette région montagneuse.

    Selon le président du Croissant Rouge iranien, Abdolhossein Faghih, quelque 230 villages ont été détruits entre 70 et 100%.

    L’organisation humanitaire a distribué 8.700 tentes, 11.900 couvertures, de la nourriture et de l’eau, a-t-il expliqué devant le Parlement.
    Afp

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :