RSS

Archives du 11 juin 2012

independenza webtv s’entretient avec Pierre Jovanovic

 

http://www.independenza-webtv.com/

Facebook: « Independenza webtv » http://www.jovanovic.com vendredi 8 juin 2012 Paris France. .
Independenza WebTV s’entretient avec Pierre Jovanovic (journaliste, écrivain), auteur de Blythe Masters (éditions
Le Jardin des Livres), Radio Ici & Maintenant (95.2 FM).
– « Pour l’instant, le système achète la paix sociale. »
– « ça va se terminer dans un bain de sang : une guerre civile et je ne pense pas qu’on va finir l’année 2012. »
– « Votre banquier est une pu@@ ! »
– « Dès qu’on parle d’argent, on vous taxe d’antisémite. »
– « On nous parle souvent des nazis qui ont tué 6 millions de juifs mais on oublie ces enfoirés de communistes qui ont tué
60 millions de personnes ! »

 
6 Commentaires

Publié par le 11 juin 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 
Vidéo

Syria Responds to Chemical Weapon Threat Through Escalation of Force

 
Poster un commentaire

Publié par le 11 juin 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 
Vidéo

Javalin Missile v T72 Tank

 
Poster un commentaire

Publié par le 11 juin 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

S&P menace de dégrader l’Inde, premier BRIC victime de la crise….

L’Inde pourrait être le premier des pays du groupe des « BRIC » à perdre son statut de pays en catégorie d’investissement, a annoncé Standard & Poor’s, deux mois après avoir placé cette note sous perspective négative.

 

 

 

 

 

« Le ralentissement de la croissance du PIB et les obstacles politiques aux prises de décisions économiques font partie des facteurs qui augmentent le risque de voir l’Inde perdre sa note de catégorie d’investissement », a indiqué l’agence de notation Standard & Poor’s dans un rapport daté du 8 juin publié lundi.

L’Inde est notée « BBB- », la note la plus basse de la catégorie investissement, Standard & Poor’s ayant déjà dégradé en avril la perspective de la note de la troisième économie d’Asie de stable à négative.

La croissance du PIB indien est ressortie à 5,3% au premier trimestre, la plus faible depuis neuf ans, et « l’incapacité à libéraliser davantage l’économie pourrait réduire le potentiel de croissance à long terme de l’Inde et donc affecter sa note souveraine », dit le rapport.

Les économistes s’attendent à ce qu’une dégradation de la note de l’Inde, déjà la plus basse des « BRIC » -Brésil, Russie, Inde et Chine -accentue le recul de la bourse de Bombay et de la roupie.

REUTERS

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 11 juin 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Aprés l’Espagne et l’Irlande,la Grèce veut renégocier son plan d’aide….

Les principaux partis grecs ont estimé lundi que leur pays pouvait conclure un meilleur accord avec ses créanciers internationaux après l’octroi d’un prêt de 100 milliards d’euros à l’Espagne pour lui permettre de renflouer ses banques en difficulté.

 

 

 

 

 

A six jours d’élections législatives cruciales qui pourraient sceller le sort de l’avenir de la Grèce dans la zone euro, la classe politique héllénique reste toujours divisée face aux réformes économiques drastiques exigées par les créanciers internationaux en l’échange d’une aide de 130 milliards d’euros.

La coalition de gauche radicale Syriza, ouvertement hostile aux mesures d’austérité réclamées par la troïka (Union européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international), a estimé que le prêt à Madrid signait l’échec de la politique d’austérité prônée par les créanciers.
“Ce qui s’est passé en Espagne justifie pleinement notre lecture de la crise : c’est une crise structurelle profonde de la zone euro elle-même”, a dit le porte-parole de Syriza, Panos Skourletis. “Les discussions en Europe ouvrent de nouvelles perspectives pour la Grèce et pour la zone euro.”
Dans les sondages, Syriza est au coude à coude avec les conservateurs de Nouvelle Démocratie, favorable aux mesures d’austérité.

Pour Antonis Samaras, chef de file de ND, le prêt accordé par les ministres des Finances à Madrid est la preuve que la Grèce a plus à gagner en négociant avec ses partenaires européens qu’en claquant la porte des discussions.
“Réfléchissez-y, à l’heure où un pays comme l’Espagne négocie, certains affirment que nous devons aller à l’affrontement avec l’Europe”, a-t-il dit.

Nouvelle Démocratie et les socialistes du Pasok, qui ont échoué à obtenir une majorité suffisante pour former un gouvernement à l’issue des législatives du 6 mai, tentent de convaincre les Grecs qu’une victoire de Syriza plongerait la Grèce dans le chaos et précipiterait sa sortie de la zone euro.
Le chef de file de socialistes, Evangelos Venizelos, voit dans le prêt accordé à Madrid le signe que les responsables européens tentent de préparer le terrain en cas de victoire de la coalition de gauche radicale et d’un retour à la drachme.

REUTERS

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 11 juin 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

7 juin 2012 : la Russie manifeste sa supériorité balistique nucléaire intercontinentale

Alors que l’Assemblée générale de l’ONU se unissait pour débattre de la situation en Syrie et que les puissances occidentales et du Golfe durcissaient leur menaces de guerre, jeudi 7 juin 2012, la Fédération de Russie a procédé à deux lancements réussis de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM).

Les troupes balistiques stratégiques russes (RSVN) ont effectué un tir d’essai réussi d’un missile balistique intercontinental Topol, ont rapporté ce vendredi les médias russes.

Le porte-parole des RSVN, le colonel Vadim Koval, a déclaré que le missile, tiré jeudi depuis le site de lancement de Kapustine Iar dans la région d’Astrakhan au sud de la Russie, avait atteint sa cible au Kazakhstan avec la précision requise.

A la base le Topol ne comprend qu’une seule ogive de 550 kilotonnes mais les dernières versions peuvent en emporter jusqu’à six et sa portée est évaluée à 11.000 kilomètres.

Quelques heures plus tard, les habitants de Palestine/Israël, de la Jordanie, du Liban, de la Syrie, de la Turquie, de l’Arménie et de Chypre ont observé un phénomène inconnu dans le ciel, interprété par les uns comme un ovni, et par d’autres comme un signe apocalyptique.

Les observations des témoins laissent penser qu’il s’agissait d’un tir de missile balistique intercontinental de dernière génération Boulava R-30.

Celui-ci, d’une portée de 8 000 km peut être doté de dix ogives nucléaires hypersoniques de 100 à 150 kilotonnes chacune à trajectoire indépendante. Ses caractéristiques de vol et ses contre mesures électroniques hyper-sophistiquées sont très en avance techniquement sur celles de leurs rivaux états-uniens au point que le bouclier antimissile que l’OTAN est en train d’édifier est déjà totalement dépassé.

Le Boulava R-30 a été tiré depuis l’un des nouveaux sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de 4e génération de classe Boreï, c’est-à-dire soit le Alexandre Nevsky, soit le Yuri Dolgorukiy dont les entrées en service étaient officiellement annoncées pour juin et juillet 2012 et dont au moins un exemplaire serait donc en ce moment même dans les eaux de la Méditerranée.

En l’absence de démonstration de force identique par le Pentagone dans les prochains jours, le test réussi des derniers Topol et Boulava met fin à l’équilibre balistique mondial au profit de la Fédération de Russie.

http://www.voltairenet.org/7-juin-2012-la-Russie-manifeste-sa

 
4 Commentaires

Publié par le 11 juin 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Espagne: Fitch dégrade de deux crans la note des banques BBVA et Santander

 

 L’agence d’évaluation financière Fitch a dégradé lundi de deux crans les notes respectives des deux plus grandes banques espagnoles, Santander et BBVA, à BBB+, les maintenant toutefois au-dessus de la note de l’Espagne, qu’elle a abaissé la semaine dernière de trois crans, à BBB.

Il est exceptionnel pour des banques d’être notées au-dessus de la note de leur pays d’origine, souligne l’agence dans un communiqué, précisant que la diversification géographique et une solide performance financière, notamment, leur permettent de contrecarrer les effets de la récession dans laquelle a replongé l’Espagne au premier trimestre.

Les notes de BBVA et Santander sont un cran au-dessus de la note souveraine de l’Espagne, ce qui reflète leur diversification géographique, une solide performance financière et une capacité démontrée d’absorber des chocs financiers, précise Fitch.

L’agence souligne notamment que, lors d’un test de résistance qu’elle a récemment appliqué aux banques espagnoles pour évaluer leurs besoins de recapitalisation, Santander et BBVA ont obtenu un meilleur résultat que de nombreuses banques de taille moyenne et des caisses d’épargne.

La dégradation, accompagnée d’une perspective négative signifiant que la note pourrait être de nouveau abaissée, répond donc surtout à la baisse de trois crans de la note souveraine de l’Espagne prononcée le 7 juin.

Elle ne fait pas suite au plan d’aide européen en faveur des banques espagnoles, annoncé samedi et qui pourra s’élever jusqu’à 100 milliards d’euros.

L’abaissement traduit essentiellement les mêmes inquiétudes que celles qui ont eu un impact sur la note souveraine espagnole, notamment le fait que l’Espagne devrait rester en récession toute cette année et en 2013 contrairement aux attentes antérieures qui prévoyaient une légère amélioration en 2013, ce qui aura un impact direct sur le volume d’activité des banques en Espagne.

afp

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 11 juin 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Rumeurs et inquiétudes dans une ville de Chine plongée dans un épais nuage (màj)

La grande ville chinoise de Wuhan s’est brusquement retrouvée lundi plongée dans un épais nuage jaunâtre qui a provoqué de nombreuses rumeurs et inquiétudes chez les habitants, les autorités affirmant que la pollution trouvait son origine dans de feux agricoles.

 

 

 

 

Un nuage jaune s'est abattu au dessus de la ville chinoise de Wuhan, le 11 juin 2012

 

 

20h00

Les autorités ont réfuté, dans un communiqué, les rumeurs évoquant un accident industriel. Des internautes ont avancé l’hypothèse d’une pollution consécutive à une explosion dans un complexe chimique situé au nord-est de Wuhan. Le Bureau de protection de l’environnement, cité par l’agence officielle Chine nouvelle, assure que le nuage provient de la paille que les paysans brûlent dans leurs champs après les récoltes.

————————————————————————————————

« Nous sommes très inquiets car nous ignorons de quoi il s’agit« , a confié par téléphone Li Yunzhong, un résident de Wuhan, qui est la principale agglomération de Chine centrale avec quelque neuf millions d’habitants.

La brume polluante est soudainement apparue lundi matin, selon des témoins. « Vers 10H00-10H30, j’ai regardé par la fenêtre de mon bureau. Je ne pouvais pas en croire mes yeux. Au début j’ai pensé qu’il allait se mettre à pleuvoir mais il ne s’agissait pas de brouillard« , a relaté à l’AFP Li Yunzhong.

« En 31 ans à Wuhan je n’ai jamais connu une chose pareille« , a-t-il poursuivi. Il a décrit le nuage comme une brume opaque d’apparence sulfurée avec des teintes verdâtres et jaunâtres.

« L’origine de l’épais nuage qui recouvre la ville de Wuhan depuis le début de la journée n’est, pour l’heure, pas connue« , a indiqué sur son site internet le consulat général de France à Wuhan.

« Les autorités locales se sont engagées à nous la communiquer dès que possible. Il est conseillé, dans la mesure du possible, de demeurer à la maison, de fermer les fenêtres et de limiter l’usage de la climatisation« , a ajouté le consulat.

Les autorités ont réfuté, dans un communiqué, les rumeurs évoquant un accident industriel. Des internautes ont en effet avancé l’hypothèse d’une pollution consécutive à une explosion dans un complexe chimique situé au nord-est de Wuhan.

Le Bureau de protection de l’environnement, cité par l’agence officielle Chine nouvelle, a au contraire assuré que le nuage avait été causé par des paysans brûlant la paille restée dans leurs champs après les récoltes.

Mais cette affirmation a continué à susciter les doutes. « C’est le sujet le plus débattu ici aujourd’hui« , a souligné M. Li, qui s’est aussi dit sceptique vis-à-vis de l’explication officielle. « Notre région ne pratique traditionnellement pas la culture sur brûlis à grande échelle« .

Ce nuage « m’a semblé différent de la pollution que l’on observe habituellement à Wuhan« , a commenté à l’AFP un Français résidant dans la ville. Il a précisé qu’il n’avait pas constaté de mouvements de panique.

Une autre résidente a, elle, déclaré lundi soir à l’AFP qu’elle quittait la ville en raison du nuage. Les habitants se sont rués vers des masques filtrants, ont indiqué d’autres témoins.

Capitale de la province du Hubei, Wuhan est une mégapole industrielle, où se sont établies de nombreuses entreprises étrangères.

Le groupe automobile français PSA Peugeot Citroën y a installé depuis 20 ans ses usines en partenariat avec le groupe Dongfeng. Alstom y fabrique également des chaudières pour centrales thermiques au charbon.

Le problème de la pollution atmosphérique est de plus en plus aigu dans les grandes villes chinoises, où les autorités sont fréquemment accusées d’en sous-estimer la gravité.

Les habitants ont appris à se méfier des mesures officielles, qui sont parfois en contradiction avec d’autres relevés non gouvernementaux.

AFP

 

Un nuage jaune s'est abattu au dessus de la ville chinoise de Wuhan, le 11 juin 2012

 

 
3 Commentaires

Publié par le 11 juin 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Obama pour une no-fly zone et des frappes aériennes limitées en Syrie ?!

 

Traduction Goggle:

 

Le président américain Barack Obama a ordonné l’US Navy et Air Force afin d’accélérer les préparatifs d’une offensive aérienne limitée contre le régime d’Assad et l’imposition de zones d’exclusion aérienne sur la Syrie, Debka fichiers rapports. Leur mission sera d’assommer régime central Assad et centres de commandement militaires afin de secouer la stabilité du régime et de limiter l’armée syrienne et de l’activité armée de l’air pour mater l’action des rebelles et semant la violence sur les populations civiles. debka fichiers sources d ‘indiquer que le président américain a décidé sur cette étape après avoir entendu les autorités russes en indiquant à plusieurs reprises que « . Moscou de soutenir le départ du président Bachar al-Assad, si les Syriens ont convenu de l' » Cette position a été interprétée comme ouvrant deux voies d’action:

 1. Pour aller pour l’enlèvement de M. Assad en intensifiant les livraisons d’armes aux rebelles et l’organisation de leurs forces comme une force professionnelle capable de prendre sur les unités militaires fidèles à Assad. Ce processus était déjà en TÉMOIGNAGES Le vendredi 8 Juin quand, pour la première fois, une armée syrienne gratuit (qui compte environ 600 hommes sous les armes) ont attaqué un bataillon de l’armée syrienne à Damas. Un de ses objectifs était un bus transportant des spécialistes russes.

2. Pour sélectionner un groupe d’officiers supérieurs de l’armée qui, sous la pression de l’offensive aérienne limitée, seraient prêts à faciliter Assad hors de la puissance ou le stade d’un coup militaire pour forcer lui et sa famille à accepter l’exil. L’opération aux États-Unis serait modulée en fonction à la façon dont les événements politiques et militaires se déroulait. Washington n’est pas sûr de savoir comment Moscou allait réagir en dehors de condamnations pointus ou si la Russie accepterait un processus de changement de régime à Damas et son remplacement par un régime militaire.

http://www.debka.com/article/22073/Obama-speeds-up-limited-air-strike-no-fly-zones-preparations-for-Syria

 

On attend maintenant la réaction de Poutine si ces menaces se confirment bien sûr,mais on peu déjà penser que ça sent le sapin de plus en plus….!

 

 

 
6 Commentaires

Publié par le 11 juin 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

France2,cash investigation:la finance folle….

Voici le reportage de France 2 diffusé le 8 Juin 2012 à propos du High Frequency Trading.
Même si le reportage est, selon moi, incomplet et imprécis, il donne tout de même un aperçu de ce qu’est le monde de la finance aujourd’hui.

 

 

 

Publiée le 9 juin 2012 par

 

 

 
3 Commentaires

Publié par le 11 juin 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Les magasins Surcouf définitivement à vendre….

En redressement judiciaire, le distributeur a un mois pour retrouver un repreneur. Il compte encore six magasins et 500 salariés.

 

 

 

 

 

 

Fin de parcours pour Surcouf… Le distributeur informatique a été placé en redressement judiciaire depuis février dernier après avoir déjà fermé deux magasins et engagé un plan social.

En avril dernier, l’enseigne a décidé de céder les fonds de commerce de trois de ses boutiques. Il s’agit des magasins situés dans le 9e arrondissement de Paris, à Mérignac (Bordeaux) et à Lille où se trouve le siège social du groupe détenu par Hugues Mulliez. Ces derniers n’ont pas trouvé preneur. Le Tribunal de Commerce a donc mis en liquidation la société.

Aujourd’hui, malgré des tentatives de recentrage, le groupe annonce qu’il est définitivement en vente. Il a un mois pour retrouver un repreneur, sinon il devra mettre la clé sous la porte. Il compte encore six magasins et 500 salariés.

La « dégradation du chiffre d’affaires, impactant directement la trésorerie, additionnée à la non réalisation des cessions partielles, nécessite de mettre en place une procédure de cession totale de l’entreprise, validée par le Tribunal de Commerce ce mercredi » explique la société dans un communiqué.

Zdnet

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 11 juin 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

ALERTE SYSTEMIQUE… VOUS DEVEZ RETIRER VOTRE ARGENT DE LA BANQUE….

Les informations que je vois me montrent qu’après la Banque Postale, c’est au tour de la Caisse d’Epargne d’être TRES MAL… Rappellez-vous: il y a encore un an, il fallait « prévénir le directeur d’agence 48 heures d’avance pour retirer plus de 1.500 euros« … Vous vous souvenez de ça? J’en ai parlé plein de fois, disant qu’il fallait aussi appeler le GIGN pour vous accompagner. Eh bien, REGARDEZ: le « directeur d’agence » est très très mal, puisque MAINTENANT IL LUI FAUT 120 HEURES (soit une semaine ouvrée, ou 5 jours)… pour vous rendre vos sous. Traduisez: de 2 jours vous êtes passé à 5, ni vu ni connu… Bientôt il faudra 30 jours à votre enfoiré de banquier pour vous rendre vos sous (que vous avez gagnés à la sueur de votre front, je vous le rappelle et sur lequels il n’a pas de comptes à vous demander).

Ceci vous montre que nous allons droit vers une faillite soudaine à la manière Argentine. Question: combien d’heures avant que vous colliez une baffe à votre directeur d’agence qui se moque ouvertement de vous? LES BANQUES FRANCAISES SONT BIEN PRESQUE TOUTES EN FAILLITE (il suffit de regarder le cours de leur action). Et notre voisine l’Espagne est sur la voie de la Grèce.

Ah j’oubliais: REGARDEZ BIEN, ILS NE DONNENT MEME PLUS DU TOUT DE LIQUIDE L’APRES-MIDI !!!! C’est trop génial… HEY, LA CAISSE D’EPARGNE l’après-midi, vous faites quoi? Des siestes?? Vous êtes passé en mode Corse? Conclusion: les banques braquent bien leurs clients en ce moment même! CECI VA SE TERMINER DANS LE SANG.

PS: si vous pensez que le « sauvetage » de l’Espagne a « sauvé » la situation, vous vous trompez, d’ailleurs regardez le FT à ce sujet: « Eurozone buys itself some time. States and banks in lethal embrace as key dysfunction unaddressed« . La Suisse achète 7 millions d’euros toutes les 7 minutes pour tenir le coup et pourrait instaurer le contrôle des changes, c’est vous dire si ça va mal. Lire ici WorldRadio, merci aux lecteurs et ici le blog de Bruce.

PS2: Pascale nous dit « Ma fille qui a un compte au Crédit Agricole essaie depuis 24 heures de me faire un virement. Message du site « LE SITE EST EN MAINTENANCE ». Même message pour son beau frère qui lui, essaie de faire un virement. Il a un compte à la BNP« . Note: moi aussi, cela m’est arrivé… C’est incroyable le nombre de fois que les services informatiques des banques sont en panne ces derniers temps, en même temps en plus…

Oubli3: « Crédit Agricole Consumer France, la branche spécialisée dans le crédit à la consommation a dévoilé son intention de supprimer 254 postes (400 licenciement et 146 création d’emploi) pour faire face à ses besoins de liquidités« , lire ici Banketto. Vous avez bien lu: « pour faire face à ses besoins de liquidités« .

PS4: David nous a écrit: « Voyant votre article sur la Caisse d’Epargne, je décide de prendre rdv mercredi avec mon conseiller pour cloturer mes parts sociales. Il était très étonné mais je lui ai rétorqué que c’était mon argent, pas le leur. Bref, il m’a dit que les comptes étaient arrêtés sachant que les dividendes étaient reversés au 1er juillet. Pour récupérer les 6000 euros de parts sociales, il aurait fallu le faire avant le 1er juin! Maintenant, pour les récupérer il faut attendre le 30 août 2013! Selon ses explications, je devrais pouvoir les récupérer avant le 1er juin 2013… Bref, si l’effondrement arrive, je sais que j’ai pour 6000 euros dans l’os »

 

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com

 

 

 
6 Commentaires

Publié par le 11 juin 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

L’OTAN prépare une vaste opération d’intoxication….

Des États membres de l’OTAN et du CCG préparent un coup d’État et un génocide sectaire en Syrie. Si vous voulez vous opposer à ces crimes, agissez dès maintenant : faites circuler cet article sur le Net et alertez vos élus.

 

 

 

 JPEG - 140.8 ko

 

Dans quelques jours, peut-être dès vendredi 15 juin à midi, les Syriens qui voudront regarder les chaînes nationales verront celles-ci remplacées sur leurs écrans par des télévisions créées par la CIA. Des images réalisées en studio montreront des massacres imputés au gouvernement, des manifestations populaires, des ministres et des généraux donnant leur démission, le président el-Assad prenant la fuite, les rebelles se rassemblant au cœur des grandes villes, et un nouveau gouvernement s’installant au palais présidentiel.

Cette opération, directement pilotée depuis Washington par Ben Rhodes, conseiller adjoint de sécurité nationale des États-Unis, vise à démoraliser les Syriens et à permettre un coup d’État. L’OTAN, qui se heurte au double veto de la Russie et de la Chine, parviendrait ainsi à conquérir la Syrie sans avoir à l’attaquer illégalement. Quel que soit le jugement que l’on porte sur les événements actuels en Syrie, un coup d’État mettrait fin à tout espoir de démocratisation.

Très officiellement, la Ligue arabe a demandé aux opérateurs satellitaires Arabsat et Nilesat de cesser la retransmission des médias syriens, publics et privés (Syria TV, Al-Ekbariya, Ad-Dounia, Cham TV etc.). Il existe un précédent, puisque la Ligue avait déjà œuvré à la censure de la télévision libyenne pour empêcher les dirigeants de la Jamahiriya de communiquer avec leur peuple. Il n’y a pas de réseau hertzien en Syrie où les télévisions sont exclusivement captées par satellite. Mais cette coupure ne laissera pas les écrans noirs.

En effet, cette décision publique n’est que la partie émergée de l’iceberg. Selon nos informations plusieurs réunions internationales ont été organisées cette semaine pour coordonner l’opération d’intoxication. Les deux premières, d’ordre technique, se sont tenues à Doha (Qatar), la troisième, politique, s’est tenue à Riyad (Arabie saoudite).

Une première réunion a rassemblé les officiers de guerre psychologique « embedded » dans quelques chaînes satellitaires, dont Al-Arabiya, Al-Jazeera, BBC, CNN, Fox, France 24, Future TV, MTV — On sait que depuis 1998 des officiers de l’United States Army’s Psychological Operations Unit (PSYOP) ont été incorporés dans la rédaction de CNN ; depuis, cette pratique a été étendue par l’OTAN à d’autres stations stratégiques—. Ils ont rédigé à l’avance de fausses informations, selon un « storytelling » élaboré par l’équipe de Ben Rhodes à la Maison-Blanche. Une procédure de validation réciproque a été mise au point, chaque média devant citer les mensonges des autres pour les rendre crédibles aux yeux des téléspectateurs. Les participants ont également décidé de ne pas uniquement réquisitionner les chaînes de la CIA pour la Syrie et le Liban (Barada, Future TV, MTV, Orient News, Syria Chaab, Syria Alghad), mais aussi une quarantaine de chaînes religieuses wahhabites qui appelleront au massacre confessionnel au cri de « Les chrétiens à Beyrouth, les alaouites au tombeau ! »

Le second meeting réunissait des ingénieurs et des réalisateurs pour planifier la fabrication d’images de fiction, mêlant une partie en studio à ciel ouvert et une partie d’images de synthèse. Des studios ont été aménagés durant les dernières semaines en Arabie saoudite pour reconstituer les deux palais présidentiels syriens et les principales places de Damas, Alep et Homs. Il existait déjà des studios de ce type à Doha, mais ils étaient insuffisants.

La troisième réunion regroupait le général James B. Smith, ambassadeur des États-Unis, un représentant du Royaume-Uni, et le prince Bandar Bin Sultan (que le président George Bush père désignait comme son fils adoptif, au point que la presse états-unienne l’a surnommé « Bandar Bush »). Il s’agissait de coordonner l’action des médias et celle de « l’Armée syrienne libre » dont les mercenaires du prince Bandar forment le gros des effectifs.

L’opération qui était en gestation depuis des mois a été précipitée par le Conseil de sécurité nationale des États-Unis après que le président Poutine ait notifié à la Maison-Blanche que la Russie s’opposerait par la force à toute intervention militaire illégale de l’OTAN en Syrie.

Cette opération comprend deux volets simultanés : d’une part déverser de fausses informations et d’autre part censurer toute possibilité d’y répondre.

Le fait d’interdire des TV satellitaires pour conduire une guerre n’est pas nouveau. Ainsi, sous la pression d’Israël, les États-Unis et l’Union européenne ont successivement interdit des chaînes libanaise, palestiniennes, irakiennes, libyennes, et iraniennes. Aucune censure n’a été effectuée envers des chaînes satellitaires provenant d’autres régions du monde.

La diffusion de fausses nouvelles, n’est pas non plus une première. Cependant, quatre pas significatifs ont été franchis dans l’art de la propagande au cours de la dernière décennie.
• En 1994, une station de musique pop, la Radio libre des Mille Collines (RTML) a donné le signal du génocide rwandais en appelant à « Tuer les cafards ! ».
• En 2001, l’OTAN a utilisé des médias pour imposer une interprétation des attentats du 11-Septembre et justifier les attaques de l’Afghanistan et de l’Irak. À l’époque déjà, c’est Ben Rhodes qui avait été chargé par l’administration Bush de rédiger le rapport de la Commission Kean/Hamilton sur les attentats.
• En 2002, la CIA a utilisé cinq chaînes, Televen, Globovision, Meridiano, ValeTV et CMT, pour faire accroire que des manifestations monstres avaient contraint le président élu du Venezuela, Hugo Chavez, à démissionner, alors qu’il venait d’être victime d’un coup d’État militaire.
• En 2011, France 24 faisait de facto office de ministère de l’Information du Conseil national libyen, avec qui il était lié par contrat. Lors de la bataille de Tripoli, l’OTAN a fait réaliser en studio et diffuser par Al-Jazeera et Al-Arabiya des images des rebelles libyens entrant sur la place centrale de la capitale, alors qu’ils étaient encore loin de la ville, de sorte que les habitants, persuadés que la guerre était perdue, cessèrent toute résistance.

Désormais, des médias ne se contentent plus de soutenir la guerre, ils la font.

Ce dispositif viole des principes de base du droit international, à commencer par l’article 19 de la Déclaration universelle des Droits de l’homme relatif au fait « de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit ». Surtout, il viole les résolutions de l’Assemblée générale des Nations-Unies, adoptées au lendemain de la Seconde Guerre mondiale pour prévenir les guerres. Les résolutions 110, 381 et 819 interdisent « les obstacles au libre-échange des informations et des idées » (en l’occurrence la coupures des chaînes syriennes) et « la propagande de nature à provoquer ou encourager toute menace à la paix, rupture de la paix, ou tout acte d’agression ». En droit, la propagande de guerre est un crime contre la paix, le plus grave des crimes, puisqu’il rend possible les crimes de guerre et les génocides.

 
 
 
 

 

 
1 commentaire

Publié par le 11 juin 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :