RSS

Olivier Delamarche ce Mardi 15 Mai 2012 : la JP Morgan….

15 Mai

 

 

 
15 Commentaires

Publié par le 15 mai 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

15 réponses à “Olivier Delamarche ce Mardi 15 Mai 2012 : la JP Morgan….

  1. njaisson

    15 mai 2012 at 13 h 03 min

    L’endettement des Etats étant toujours le même, malgré les arrangements de circonstance, il est normal que les banques prennent autant de risques sur les marchés via les dérivés de crédit dont le fonctionnement consiste justement à tirer profit d’une mauvaise note de crédit des Etats pour prendre des positions avec effet de levier basé sur le risque de défaut. Autrement dit, c’est le risque qui rémunère le risque, ou encore l’endettement sur les produits financiers qui finance l’endettement de l’Etat condamné à renouveler indéfiniment ses dettes. L’Etat ne peut se réformer qu’en renonçant au socialisme, ce qu’il n’est pas prêt à faire – il n’est que de voir les politiques dirigistes pratiquées partout dans le monde – quant aux banques, l’Etat laissera faire tant qu’il aura besoin de l’offre monétaire pour entretenir la machine économique, que ce soit par les plans de relance ou le crédit forcé aux entreprises en créant au besoin des banques publiques. Le cirque va donc continuer jusqu’à ce que nous soyons rattrapés par d’autres catastrophes plus sérieuses, comme celle de Fukushima dont le nombre de victimes se chiffre déjà en dizaine de milliers, avant de passer aux centaines de milliers puis au millions, etc dans les semaines/mois qui viennent.

    J'aime

     
    • charlotangi

      16 mai 2012 at 8 h 39 min

      La stupidité des idéologies pro- ou anti-état par principe est de nier le succès sans précédent de l’économie mix des 30 glorieuses. Parce si c’est pour donner des leçons d’histoire, autant commencer par soi même. Lincoln, Bismarck, Roosevelt,… ont sauvé l’humanité avec des politiques de développement productif contre la finance folle et l’impérialisme qui préexistait avant eux.

      J'aime

       
      • njaisson

        16 mai 2012 at 9 h 20 min

        Toujours ce mauvais exemple du mythique Roosevelt qui n’a fait que précipiter la récession aux Etats-Unis qui ne s’en sont sortis que par la reprise de la demande due aux dépenses d’armement de la seconde guerre mondiale et à l’assujettissement de l’Europe au modèle de développement américain. Ces fameux plans de relance s’appuyant sur l’offre monétaire systématisé au niveau mondial par l’intermédiation des marchés ont fini par aboutir à l’économie administrée par l’Etat et les oligopoles qui est la nôtre aujourd’hui.

        J'aime

         
        • bachir bou zouk

          16 mai 2012 at 11 h 20 min

          Oui le passé est le passé et la valeur de notre perception du passé est plus ou moins bonne. Ce n’est pas le personnage de Roosevelt qui est en prendre en compte mais bien l’attitude qu’il à eu face au monde de la finance. Comme je l’ai écrit sur le sujet sur un post dans newsring il faut évaluer l’impact que cette loi mise en place de manière définitive dans la constitution par exemple, pourra avoir sur le cours des choses. Pour moi c’est de la même importance que l’abolition de l’esclavage, c’est un nouveau point de rupture dans notre humanité. Bien sûr cela ne résout pas tout et il y a plein de trucs et de machins pour que l’économie aille bien. Entre autre que le point de vue économique ne soit pas basé sur la monnaie ou la finance mais sur la potentiel de créativité de l’homme et du bien être de tout à chacun et donc la valeur d’une monnaie doit être assise sur cet étalon et non sur l’or ou le bon vouloir des marchés.

          Le glass steagall est un début car il nous permet de dire en tant que société ce n’est pas l’argent qui sera notre guide.

          J'aime

           
          • charlotangi

            16 mai 2012 at 20 h 18 min

            Cette suffisance face à Roosvelt prouve le coté ahistorique et abstrait de tout un corpus idéologique. Qui a sauvé les USA de l’autoritarisme et de la famine dans lesquels sombrait l’Europe avec l’assentiment des Ford, Lindberg et Morgan ?
            En plus, Roosevelt est arrivé après 3 ans d’aggravation de la crise de 29 et a réussi à redonner espoir à la nation. Le général Butler sera poussé dans sa conscience à dénoncer le coup d’état qui était prévu contre Roosevelt en 35 sur le modèle européens…

            C’est tout bonnement incroyable de passer outre le contexte historique qui est la raison même des actions de Roosevelt. Le pire étant de prétendre que Roosevelt est aujourd’hui citer en exemple alors que c’est la vision anglosaxonne anti-état qui domine depuis 40 ans. C’est tellement agréable de se croire plus intelligent que les gens qui ont vécu 29 ? Parce que pour surpasser les 30 glorieuses (GlassSteagall, crédit publique et rattrapage industriel planifié) sur le modèle du New Deal ou la victoire de Lincoln et Bismarck sur le free trade avec du protectionisme productif, vous pouvez déjà chercher des exemples historiques plus éloquents. Vu que le plus grands marché de consommateurs sans dette publique de tout les temps vient des 30 glorieuses (donc du New Deal), je peux toujours attendre.

            J'aime

             
  2. realinfos

    15 mai 2012 at 13 h 16 min

    l’idéal serait d’éradiquer la spéculation et l’usure,mais cela tient plus de l’utopie qu’autre chose….

    J'aime

     
    • njaisson

      15 mai 2012 at 13 h 21 min

      Les élites savent très bien que le système fondé sur la croissance alimentée par l’offre monétaire a vécu. Faute de pouvoir trouver une solution en renonçant à leur pouvoir absolu sur les masses, ils préfèrent liquider les masses dont ils ne savent plus quoi faire. D’où les catastrophes planétaires qui rendent la Terre progressivement inhabitable.

      J'aime

       
  3. realinfos

    15 mai 2012 at 13 h 43 min

    Pour ce qui est des catas,l’élite se fait un malin plaisir à nous y préparer,une nouvelle série vient de sortir….une impulsion électromagnétique,une CME grillant le réseau et…rideau….retour au moyen âge :

    Perso,j’ai déjà l’arbalète et le sabre…. 🙂

    J'aime

     
  4. ochampi

    15 mai 2012 at 20 h 13 min

    bon ben oui mais … Tous autant qu’ils sont ils pourraient au moins citer ceux qui ont avancé depuis des années les causes et les raisons de la crise et ses solutions. C’est pas dur à dire, même dans Harry Potter ils y arrivent.
    « la poudre de Cheminade »

    ps: comme arme j’ai ma fille qui est ninja, vous croyez que cela sera suffisant ou on fait quelque chose tout de suite.

    J'aime

     
  5. realinfos

    15 mai 2012 at 20 h 38 min

    Dans un premier temps tu peux toujours lui demander de t’initier à l’art du camouflage… 🙂

    J'aime

     
  6. Till

    15 mai 2012 at 20 h 59 min

    Hollande va mettre en place le projet de Cheminade………………. a put1 je viens de me réveiller c’étais un rêve xD

    J'aime

     
    • bachir bou zouk

      16 mai 2012 at 4 h 59 min

      oui c’est un rêve mais on peut mais on peut toujours lui pousser à la roue. Rappelez vous la fable de la Fontaine « le naïf et le dinosaure ».
      Et nos vie sont très certainement fait de la substance de nos rêves…

      J'aime

       

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :