RSS

Archives du 12 mai 2012

Pierre Rabhi : « Si nous nous accrochons à notre modèle de société, c’est le dépôt de bilan planétaire »(vidéo)

Et si, après une stressante campagne électorale, on respirait un peu ? Quelle société voulons-nous aujourd’hui construire ? « La croissance est un problème, pas une solution », affirme Pierre Rabhi, paysan-philosophe. Face à la disparition des questions écologiques dans le débat politique, et à la frénésie marchande qui nous a pris en otages, il invite à repenser la vie sur un mode à la fois « sobre et puissant ». Et à inventer, pour éviter des explosions sociales et un chaos généralisé, un autre modèle de civilisation. Entretien.

 

 

Bastamag

 
4 Commentaires

Publié par le 12 mai 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Votre propre drone téléguidé par WiFi avec caméra HD

Non, ceci n’est pas une publicité pour La Source, mais bien une publicité DE La Source. La meilleure façon de garantir l’acceptation des méthodes répressives d’un État policier est de laisser le « petit peuple » faire de même entre eux. Voici donc votre propre drone de vidéosurveillance. Épier vos voisins, rapporter un incident à la police et jouer aux « grands » de ce monde dans le confort de votre salon. Bientôt disponible dans un État policier près de chez vous.

 

 

QUADRICOPTÈRE WI-FI TÉLÉGUIDÉ PARROT AR.DRONE 2.0

 

Voici le plus récent quadricoptère téléguidé de Parrot, il s’agit du AR.Drone 2.0., complètement contrôlé par l’entremise de votre téléphone intelligent. Comme son nom l’indique, un quadricoptère est constitué de 4 hélices placées dans un design de type croisé qui permet à l’hélicoptère de décoller à la verticale, de faire du vol stationnaire ainsi que de voler dans toute direction.

Une réinvention de quadricoptère original AR.Drone de Parrot, le AR.Drone 2.0 comprend une variété de nouveau matériel ainsi que des améliorations du logiciel. Premièrement, une caméra de 720p est située dans le nez du quadricoptère téléguidé pour filmer toutes vos aventures d’aviation en HD incroyable que vous pouvez regarder en direct sur votre téléphone intelligent ou partager sur YouTube. Deuxièmement, il dispose d’une fonctionnalité qui vous permet de créer votre propre trajectoire de vol – il suffit de définir les coordonnées et regarder votre AR.Drone 2.0 s’envoler! L’emballage comprend des coques pour l’extérieur et l’intérieur; le nouveau design de la » coque extérieure » le rend plus résistant au vent pour une stabilité accrue, tandis que les capteurs, incluant un magnétomètre 3D et un capteur de pression, permettent à l’aéronef de s’auto-orienter et d’atteindre des altitudes plus élevées.

Grâce au Wi-Fi intégré, vous pouvez contrôler l’hélicoptère à l’aide de votre iPhone, iPod touch, iPad, ou appareil Android. De plus, à l’aide du Wi-Fi, les utilisateurs peuvent facilement se connecter à d’autres joueurs et combattre avec leur AR. Drones, les uns contre les autres. Avec le pilote automatique et les modes » Absolute Flight « , les jours des télécommandes compliquées sont terminés. En appuyant simplement sur un bouton, le AR.Drone 2.0 démarre, plane et atterrit de lui-même et vous pouvez facilement contrôler l’hélicoptère par le simple déplacement ou l’inclinaison de votre téléphone mobile dans la direction où vous désirer faire voler le Drone.

Le AR.Drone 2.0 est également accompagné de certains jeux de » réalité virtuelle » afin d’ajouter un peu plus de plaisir et de divertissement à votre expérience de vol. Utilisez cet hélicoptère téléguidé à l’intérieur ou à l’extérieur et obtenez des heures de plaisir pour les personnes de tout âge.

The source via Etat du monde état d’être

 

 

 
1 commentaire

Publié par le 12 mai 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Planète des singes : l’attaque des humains vient de débuter….

Un chimpanzé d’un zoo en Suède élabore des attaques de plus en plus complexes pour surprendre les humains. Les recherches montrent qu’il sait anticiper le futur. La cerise sur le gâteau ? Il prendrait du plaisir à ennuyer les humains.

 

 

 

 

La planète des singes

Dans le livre La planète des singes de Pierre Boulle, un groupe d’astronautes arrive sur une planète où les singes sont l’espèce dominante et intelligente. Les humains sont alors réduits à l’esclavage et enfermés dans des cages. Ce n’est qu’à la fin qu’ils réalisent qu’ils sont en réalité sur Terre… dans le futur.

 

Santino, le chimpanzé machiavélique

Le chimpanzé Santino est un peu l’équivalent de César (le nom du chef des chimpanzés dans La planète des singes). Santino est un chimpanzé mâle qui se trouve dans le zoo de Furuvik en Suède. Au début, Santino s’est fait connaître car il lançait des pierres sur les visiteurs qui l’ennuyaient. Aujourd’hui, il a amélioré sa technique. Celle-ci nécessite de l’anticipation. Selon le chercheur Mathias Osvath qui a publié le résultat de son étude dans PLoS ONE :

 » Quand il n’y avait plus de visiteurs, Santino allait dans son enclos et rapportait un gros tas de paille qu’il plaçait près de l’endroit où se tiennent les visiteurs. Juste après, il dissimulait des pierres en-dessous et en plaçaient également juste derrière. Puis, il s’asseyait près du tas de paille et attendait. Quand les visiteurs revenaient, Santino attendait qu’ils soient assez proche de lui et, sans aucune annonce, il lançait des pierres sur le groupe. « 

Ce type d’attaque surprise témoigne d’une manière de penser très avancée. Normalement, cette manière d’appréhender le monde n’était associée qu’aux humains. Pour le chercheur, le plus intéressant, c’était qu’il prépare son attaque quand les humains étaient hors de vue. De plus, il a élaborer ce scénario tout seul. Il n’a pas reproduit quelque chose qu’il avait déjà vu. Il a anticipé les réactions du public. Il a prévu le futur.

La théorie de l’esprit

Cet état ressemble beaucoup à la théorie de l’esprit. Il s’agit de la capacité d’attribuer un état mental aux autres ou à soi-même, et de comprendre que les autres ont des pensées et des désirs différents des nôtres. L’empathie, la déception et d’autres qualités qui ne sont réservés qu’aux humains peuvent être liés avec ce processus.

Pourquoi ennuyer les humains ?

Pour le chercheur, qu’un grand singe veuille attaquer les humains n’est pas surprenant. Les grands singes veulent montrer qui est le mâle dominant. Dans les zoos, c’est très courant de voir des singes lancer des pierres sur les visiteurs. C’est pour eux le seul moyen de faire bouger les humains. Ils peuvent aussi jeter des bâtons ou leurs excréments. Mais Santino n’avait pas accès à des bâtons suffisamment grands, et il déteste plonger sa main dans les matières visqueuses, excréments inclus. Après avoir observer Santino pendant des semaines, le chercheur le soupçonne même de jeter des pierres sur les humains « pour s’amuser. »

Pour Osvath (le chercheur), son observation soulève une question qui turlupine les scientifiques depuis des années : « Comment la matière (ici, le cerveau) semble être influencée par quelque chose qui n’existe pas (le futur) ? »

Mon avis

Pas d’inquiétude à avoir. Les singes ne sont pas assez nombreux pour détruire toute l’humanité. Par contre, j’ai l’impression qu’une composante a été oubliée dans cette recherche : l’ennui.

 Sans l’ennui, pas de créativité. Si ce singe a pu mettre en place cette stratégie, c’est qu’il manquait certainement de divertissement.

Sciencemag

 

Notre élite apatride dégénérée n’aurait rien inventé?!

Amuser et divertir le peuple pour ne pas lui laisser le temps de devenir un vilain petit révolutionnaire….loin d’être idiot quand on y pense bien!   :/

 

 

 

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 12 mai 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

L’avenir de notre monde : En a-t-il un ?

Drôle de question, n’est-il pas ?C’est à première vue aussi métaphysique que les ‘ »où courge ? » et autres « dans quelle étagère ? » mais cette façon d’introduire par la dérision un sujet aussi actuel que grave et pérenne n’est qu’une politesse du désespoir de plus.Je veux juste vous montrer en 8 cartes les arguments de mon blues de ce soir.J’aurais pu titrer un « Pourquoi la nucléarisation soi-disant pacifique du Japon est en toute logique au podium mondial des conneries humaines » mais c’était un peu long et aussi un peu réducteur.

 

Cette connerie n’est pas que japonaise.

La preuve :

 

Séismes:

 

 

Ceci est la carte mondiale de répartition des zones sismiques. Les séismes se manifestent là où les plaques tectoniques s’affrontent, un peu à la façon des « morceaux » de la « peau » à la surface du lait quand il commence à bouillir sur le feu.

 

On sait aujourd’hui la forme, les limites et le sens du mouvement de ces « morceaux de peau » de la terre. Voici la carte mondiale de leur agencement :

 

 

Si l’on suit les limites de ces plaques en recherchant l’endroit le plus complexe et le plus soumis aux pressions contraires de ces plaques, on se retrouve au Japon :

 

* D’une part on y voit la matière de la plaque Pacifique venant buter contre la plaque Eurasiatique après avoir voyagé à travers les 2/3 de cet océan, le plus grand de la Terre, au rythme géologiquement faramineux de 10 cm / an.

 

* D’autre part le très massif et très inerte continent Eurasiatique tentant de contenir de toute sa masse cette immense et très dynamique mais « très fine » (en comparaison, évidemment) plaque de l’océan Pacifique.

 

Comme la confrontation de ces deux géantes (en volume les plus grandes de notre planète) génère des forces inouïes, de gigantesques morceaux se sont cassés, détachés de leurs plaques « originelles » aux endroits les plus fragilisés, pour en former d’autres flottant sur le magma dans le même sens que la plus dynamique mais « amortissant » les tensions entre elle et l’autre, soit :

 

1- La plaque des Philippines, certainement issue d’une cassure de la plaque Pacifique, se déplace dans le même sens qu’elle mais cette dernière s’enfonce dessous pour fondre dans le magma bien avant de toucher celle du continent Eurasiatique : Par la plaque des Philippines, les forces contre le continent Eurasiatique en sont un peu amoindries.

 

2- La plaque d’Okhotsk, qui est un petit « coin » cassé de la plaque Nord-Américaine que la plaque Pacifique pousse et emporte vers l’Eurasie et sur laquelle repose environ la moitié du Japon.

 

Nous sommes bien à l’endroit le plus compliqué de la Terre :

D’une part nous avons 4 plaques en présence :

 

 

D’autre part leur façon de se déplacer leur sont spécifiques :

 

 

Conséquence de ces tensions incroyables sur ces masses titanesques, le glissement forcé et rapide, donc très violent, du Pacifique ou/et des Philippines sous l’Eurasie entraine la matière des deux plaques vers les abysses.

 

Les fosses océaniques issues de cette confrontation sont les plus profondes de la terre : la matière descend de 9 à 11 km sous la surface de l’océan ( cf.Wikipedia/Liste des fosses océaniques) alors que la moyenne sous le Pacifique est de 5 km.

 

L’Eurasie force donc le Pacifique à descendre d’environ 5 km sous elle avant de la toucher pour lui passer dessous ensuite, sur une distance au moins égale, et finir de fondre en magma : La « peau du lait » est absorbée, elle « coule dans le lait » sous une peau plus massive et plus froide qu’elle.

 

L’Eurasie en est un peu « tordue vers le bas » mais ne bouge quasiment pas. Le Pacifique « se glisse » dessous, à frottement dur, cassures, à-coups, etc, donc génère des séismes quasiment en permanence. De plus, une fois dessous, la plaque Pacifique, plus légère que le magma, cherche à remonter, donc « cherche à » rester « collée » sous l’Eurasie et, pour ce faire, se tord, se lézarde puis casse, le tout avec fracas :

 

 

 

Sachant cela, et cette situation est connue depuis le début du siècle dernier (1910 : Wikipedia/Alfred Wegener – La dérive des continents), la connerie humaine a fait ceci :

 

(chaque point rouge est une centrale nucléaire)

 

Sauf à vouloir anéantir l’humanité et le reste de la vie sur Terre, le dernier endroit au monde à « pacifiquement nucléariser » était le Japon !

 

Comme une connerie vient rarement seule, je vous invite à regarder où sont les autres :

 

 

et à comparer ça avec la première.

 

(Je ne peux pas vous la remettre ici : Ce con de FB ne permet pas d’utiliser deux fois la même image dans le même article …)

 

Sachant que

– la période de temps moyenne séparant deux accidents « majeurs » est d’environ 20-30 ans,

– les accidents augmentent en gravité à chaque nouveau, c’est à dire en quantité de radioactivité diffusée par accident,

– la radioactivité ne devient « négligeable » qu’au bout de 300 (césium) à 240.000 ans environ (plutonium),

la question initiale devient :

 

Dans combien de temps le niveau moyen de radioactivité de la surface de la Terre sera-t-il assez élevé pour y interdire toute vie humaine, puis toute vie « tout court » ?

 

Il me semble évident que plus les conditions de survie s’aggraveront, plus la période entre deux accidents va diminuer …

 

(Ceci sans compter la débilitation des espèces, accélérée elle aussi, induite par les rejets massifs de molécules mimétiques des hormones sexuelles, des pesticides, des OGMs, etc, etc, etc.)

 

Donc, blues.

 

https://www.facebook.com/notes/mimi-mato/lavenir-de-notre-monde-en-a-t-il-un-/299173420168965

 

 

 

 
6 Commentaires

Publié par le 12 mai 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

LQR la propagande du quotidien (vidéo)

Entretien (2006) avec Eric Hazan, éditeur et écrivain, autour de son livre « LQR la propagande du quotidien » publié aux éditions Raisons d’agir.
« LQR » comme « Lingua Quintae Respublicae », cette langue qui chaque jour efface les résistances, les différences, les opinions et travaille à la domestication des esprits.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 12 mai 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :