RSS

Archives du 5 mai 2012

Mediapart 2012 – Sarkozy-Kadhafi : le grand soupçon libyen

Le secret libyen de Sarkozy en trois parties : le point sur notre enquête, un focus sur le séisme des révolutions arabes et, enfin, un point sur l’utilité d’une presse indépendante. Ci-dessous, l’émission dans son intégralité.

 

 

 

 

 

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 5 mai 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Alerte rouge sur les salaires impayés….

Le dernier bulletin statistique du régime de garantie des salaires (AGS) révèle une hausse de 6% des recours pour cause de liquidation ou de redressement judiciaires depuis janvier.

 

 

 

 

De janvier à mars 2012, 3.990 affaires ont déjà été ouvertes depuis par des entreprises placées en liquidation judiciaire d’office et en redressement judiciaire.

 

«C’est un peu préoccupant, il faut bien le dire», le mot est lâché ce vendredi par Thierry Météyé, le directeur national de l’AGS, l’organisme patronal qui assure le paiement des salaires et des indemnités de licenciement des entreprises en faillite.

Près de 4.000 affaires ouvertes

Après plusieurs mois de baisse ralentie, les indicateurs de l’AGS affichent un net retournement de tendance au 1er trimestre 2012

Selon les chiffres provisoires arrêtés au 31 mars 2012, 3.990 affaires ont déjà été ouvertes depuis début janvier par des entreprises placées en liquidation judiciaire d’office et en redressement judiciaire, soit une hausse de 6% par rapport au 1er trimestre 2011.

Le nombre de procédures de sauvegarde est également orienté à la hausse avec 341 affaires ouvertes à ce jour contre 322 affaires enregistrées au 31 mars 2011, souligne l’AGS.

Résultat: le nombre de salariés ayant bénéficié du régime de garantie au cours du premier trimestre marque une progression de +5,8 par rapport au même trimestre de l’année précédente, avec total de 93.075 bénéficiaires. Et les montants versés au cours des trois derniers mois explosent de plus de 11,8 % à 526,4 millions d’euros.

Les TPE en première ligne

«La hausse des montants s’explique essentiellement par l’effet «gros dossiers», avec des affaires comme SeaFrance ou Comareg HebdoPrint qui ont concerné plus de 1.000 salariés. En revanche pour la hausse du nombre d’affaires, c’est la multiplication des faillites de TPE qui est en cause» explique Thierry Météyé.

En effet, 84% des procédures ouvertes au premier trimestre concernent des entreprises de moins de 10 salariés, selon l’AGS.

En tête des secteurs les plus touchés: le commerce, transport, hébergement et restauration, qui concentraient à la fin du 1er trimestre 34% des affaires ouvertes sur les 12 derniers mois et la construction (29%)

«Derrière les grands groupes en difficulté, comme dans l’automobile, il y a une myriade de petites entreprises sous-traitantes qui n’ont pas la capacité d’amortissement des grands groupes notamment avec le chômage partiel» analyse le directeur de l’AGS.

Dans un contexte économique d’une grande dureté, l’organisme s’attend à des temps difficiles pour le reste de l’année. «Si on ne donne pas une certaine facilité aux entreprises à ajuster leur masse salariale, en simplifiant et en allégeant le coût des procédures de licenciement, on craint de voir de plus en plus de patrons renoncer à licencier et reporter le financement de leur restructuration sur des procédures collectives» redoute-t-il. « Et ce n’est pas le rôle de l’AGS… »

20minutes

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 5 mai 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Un document officiel prouve l’existence des camps d’internement pour dissidents politiques et d’opérations psychologiques qui, peut-on lire, visent à « briser » la volonté des détenus!

US military Camp Carroll in Chilgo (AFP Photo / Jung Yeon-Je)

 

 

* Ce document est le plus choquant que j’ai eu à lire dans ma vie! Ce rapport n’est pas une « fuite » comme certains le prétendent, s’il a été publié c’est que ça a été décidé ainsi!

 
Le document, intitulé FM 3 à 39,40 opérations de réinstallation et d’internement, a été initialement publié de façon restreinte pour le Département de la Défense en février 2010, mais il est maintenant disponible sur le web.

Le manuel décrit les politiques pour le traitement des détenus dans des camps d’internement, tant à l’échelle mondiale qu’à l’intérieur des États-Unis. Les organismes internationaux comme l’ONU et la Croix-Rouge sont nommés en tant que partenaires, en plus d’organismes fédéraux comme la Sécurité intérieure et la FEMA.

Le document indique clairement que les politiques s’appliquent « au sein du territoire américain » et qu’elles impliquent que le Département de la Défense est en soutien aux autorités civiles américaines en cas d’urgence nationale, de catastrophes humaines, en cas d’attaques terroristes et de tous types d’indidents majeurs aux États-Unis.

On peut lire que le pouvoir d’approuver des opérations de réinstallation/relocalisation appartient au président s’il invoque son pouvoir exécutif (ordres exécutifs). La classification des détenus comprend des combattants ennemis, mais aussi des « détenus civils » qui le sont par mesure de sécurité, de protection. Le document fait également référence à l’identification des détenus en utilisant leur « numéro de sécurité sociale. »

Le manuel ajoute, sans détour, que les détenus dans les camps d’internement seront réformés/rééduqués. La responsabilité de « l’officier des opérations psychologiques », appellation que l’on peut lire en toutes lettres dans le document, sera en charge de l’opération psychologique qui vise les dissidents politiques. Son travail sera de réformer la pensée des détenus pour qu’ils finissent par accepter l’autorité du gouvernement des États-Unis comme étant bonne et légitime!

Le manuel répertorie les rôles suivants, qui sont désignés faire partie de l’équipe « Opération psychologique » (Psyop):

– Identifie les mécontents, les agitateurs, les militants politiques au sein de l’établissement qui peuvent essayer d’organiser la résistance ou de créer des perturbations.
– Élabore et exécute des programmes d’endoctrinement visant à réduire ou supprimer les attitudes antagonistes.
– Fournit la diffusion de messages avec un haut-parleur
– Aide le commandement de la police militaire dans le contrôle de la population en cas d’urgence.
– Planifie et exécute un programme PSYOP qui produit une compréhension et une appréciation de la politique américaine.

Voici le document en question:
http://info.publicintelligence.net/USArmy-InternmentResettlement.pdf

Conscience du peuple

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 5 mai 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :