RSS

Archives du 4 mai 2012

Japon : plus d’énergie nucléaire à partir de samedi

Le Japon sera sans énergie nucléaire à partir de samedi lorsque le dernier réacteur en service sera arrêté pour maintenance, une situation intenable pour les opérateurs électriques du pays qui demandent le redémarrage de leurs réacteurs pour éviter la pénurie de courant pendant l’été.

 

 

Le Japon sera sans énergie nucléaire à partir de samedi lorsque le dernier réacteur en service sera arrêté pour maintenance.

 

Depuis la tragédie de Fuskushima, un seul des 50 réacteurs du Japon est actuellement en marche – à la centrale de Tomari, dans le nord d’Hokkaïdo (extrême nord)- mais il doit être arrêté pour une session d’entretien de routine.

Les agents de la centrale devraient actionner la barre de contrôle du réacteur 3 samedi vers 17 heures locales (10 heures en France) pour une extinction complète prévue dans la soirée, a précisé un porte-parole de l’électricien régional Hokkaido Electric Power Co. Le travail de maintenance devrait prendre un peu plus de 70 jours, au terme duquel l’opérateur espère pouvoir redémarrer le réacteur.. Mais cette hypothèse reste très incertaine. Aucun des réacteurs arrêtés pour inspection après le désastre de la centrale de Fukushima, dont quatre des six réacteurs ont été saccagés par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011, n’a été relancé depuis.

Avant l’accident, le Japon disposait d’une capacité de production nucléaire couvrant de 25 à 30% de ses besoins en électricité. Une douzaine d’unités ont été stoppées sine die et toutes celles qui étaient déjà arrêtées ou ont été mises en arrêt pour entretien depuis n’ont pas pu redémarrer en raison des nouvelles conditions de sécurité imposées.

Deux centrales pourraient redémarrer mais la population s’oppose

Les compagnies régionales d’électricité font pression sur les autorités et le public pour forcer le redémarrage de leurs réacteurs, arguant d’un risque de pénurie de courant lors des périodes de grosses chaleurs.
Le chef de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), Angel Gurria, a récemment exhorté le Japon à relancer l’exploitation des réacteurs dont la sécurité aura été confirmée, arguant des risques économiques d’une insuffisance de courant.« Vous devez avoir suffisamment d’énergie pour alimenter les ménages, les entreprises et les infrastructures, ceci est une condition à la politique de croissance économique », a-t-il dit.

Le gouvernement du Premier ministre Yoshihiko Noda affirme que deux réacteurs de la centrale d’Oi (ouest) répondent aux exigences de sécurité et peuvent être redémarrés mais l’opposition du public à l’énergie nucléaire s’est intensifiée et les autorités régionales sont réticentes. Des manifestations anti-nucléaire sont programmées samedi au Japon à l’occasion du Jour des enfants avec pour mot d’ordre un avenir plus sûr pour les prochaines générations.

 

LeParisien.fr

 

 

 
4 Commentaires

Publié par le 4 mai 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

La révolte des généraux israéliens contre l’obscurantisme israélite

uval Diskin, ancien directeur du Shabak (« Shin Bet »), l’agence de contre-espionnage israélienne, vient à son tour de sévèrement critiquer les positions défendues par le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Ehud Barak.

 

 

 

 

Concernant les relations entre les juifs israéliens et les autres groupes ethniques, M. Diskin affirme que « durant ces 15 dernières années, Israël est devenu de plus en plus raciste. Toutes les études le montrent. Il y a du racisme contre les arabes et contre les étrangers, et nous sommes devenus aussi une société plus belliqueuse ».

Surtout, il affirme que les politiciens israéliens sont animés par des motifs irrationnels : « Je n’ai pas confiance dans les dirigeants actuels, je ne pense pas qu’ils soient à un niveau suffisant pour gérer un événement de l’ampleur d’une guerre régionale ou contre l’Iran (…) Je ne crois ni au Premier ministre, ni au ministre de la Défense. Je n’ai pas confiance dans une direction qui prend des décisions basées sur des sentiments messianiques » [1].

Ces déclarations fracassantes de Yuval Diskin ont été appuyées par Meir Dagan, l’ancien directeur du Mossad, et elles font suite aux propos du chef d’état-major, le général Benny Gantz, qui a admis que l’Iran ne cherchait pas à fabriquer de bombe atomique [2].

Ces prises de positions rapprochées des responsables de la sécurité israélienne visent à ramener les politiciens à la raison et à les dissuader de lancer le pays dans une guerre contre l’Iran.

Alors que les médias occidentaux décrivent Israël comme un État moderne et « l’unique démocratie du Proche-Orient », le pays vit toujours sous état d’urgence et ses dirigeants actuels appartiennent à des sectes extrémistes.

Ainsi Benjamin Netanyahu et Ehud Barak courtisent publiquement des rabbins ultra-ortodoxes comme Ovadia Yossef, leader du mouvement politique Shass. Celui-ci considère par exemple que les non-juifs sont nés uniquement pour servir le peuple d’Israël [3], ou encore que tous les Palestiniens doivent périr [4].

Lors de son allocution à l’assemblée générale de l’ONU en septembre 2011, M. Netanyahu avait cité l’enseignement qu’il avait reçu de son maître, le rabbin Menahem Mendel Schneerson, leader du mouvement hassidique Loubavitch [5]. À titre personnel, le Premier ministre israélien croit que ce rabbin est le Messie. Il ne serait pas mort en 1994, mais vivrait caché aux yeux des hommes.

En 2010, dans un discours prononcé à l’occasion d’une commémoration de la libération du camp d’Auschwitz, Benjamin Netanyahu avait annoncé que la prophétie du chapitre 37 d’Ézéchiel, « Les ossements desséchés », était accomplie [6].

Dans cette logique eschatologique, les prophéties des chapitres 38 et 39 restent à réaliser. Israël devra participer à une immense bataille, où les pertes seront lourdes de chaque côté, mais au cours de laquelle Dieu interviendra et sauvera le « Peuple élu ». Pour cette secte, une guerre de grande ampleur contre l’Iran est une étape indispensable à la manifestation du Messie.

Pour Yuval Diskin et ses collègues, cette croyance serait le seul mobile poussant Benjamin Netanyahu et Ehud Barak à tenter depuis des années de provoquer une guerre avec l’Iran.

 

 
Haaretz du 29 avril 2012
(PDF – 7.5 Mo)

 

 

 

 

 

 

 

 

   Voltairenet

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 4 mai 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

3 raisons qui feront sortir la France de l’Euro

Sur Gold-up aujourd’hui, voici les 3 raisons pour lesquelles la France sortira de l’Euro ou plongera dans le chaos. Lisez attentivement cet article et suivez les vidéos.

 

 

 

 

(Lisez l’appel ici)

 

 

1- Fin avril, un groupe important d’économistes franco-allemands ont alerté les gouvernements que :

« Treize ans après le lancement de l’euro, il est patent que non seulement cette expérience n’a tenu aucune de ses promesses, mais même que sa poursuite risque de déboucher sur le chaos. »

 

 

2- Un banquier allemand en contact avec Jim Willie l’aurait informé qu’à la suite d’une réunion de haut niveau en Allemagne, une décision a été prise pour que la France soit le premier pays à sortir de la monnaie euro (en anglais dans cet article). Vous lirez cette info étonnante qu’une banque centrale des pays européens du sud pourrait être établie à Marseille.

 

3- Un inspecteur général des finances fait la démonstration implacable que la construction de l’Euro est une volonté des fameuses officines et qu’elle mènera au chaos (je souligne que je n’appartiens à aucun parti politique).

Vous y découvrirez des révélations étonnantes sur la manière dont l’opinion est manipulé !

La suite de ces vidéos instructives sont ici :
Partie 2
Partie 3
Partie 4

Qu’en pensez-vous ?

Gold-up

 

 

 
1 commentaire

Publié par le 4 mai 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Fallout, quand et comment se protéger des retombées nucléaires (1959)

Film d’animation datant de 1959 sur les retombées nucléaires (fallout).Qui aurait pû croire que 20 ans après la fin de la guerre froide, ce genre d’informations aurait pû ressortir des archives poussiéreuses, et pas seulement à titre de curiosité historique ?

 

 

Ce n’est plus à présent le nucléaire militaire qui fait planer de lourdes menaces sur l’humanité, dumoins pas de la même manière. Mais bel et bien le nucléaire civil !
Une fois de plus, après de graves accidents se produisant bien plus souvent que dans les belles statistiques des théoriciens, dont Tchernobyl qui vient de marquer son 26ème anniversaire, c’est maintenant la catastrophe nucléaire de Fukushima qui nous jette à la figure que le nucléaire est une voie sans issue, si ce n’est la ruine de nations entières et la mise en péril de toute l’humanité.

Si un nouveau séisme vient à vider ou mettre à bas la piscine de combustibles usés de l’unité 4 en ruines de Fukushima Daiichi, cela causera l’abandon forcé de tout le site à cause du niveau léthal des radiations alentours.
La situation sur place ne pouvant alors que s’aggraver, cela signifierait l’évacuation de 38 millions de personnes à Tokyo, la ruine d’une nation, de son économie et de son industrie. Sans parler des graves répercussions économiques et environnementales au niveau mondial.

Bien sûr, les effets d’une bombe nucléaire sont différents de ceux d’un accident niveau 7 dans une installation nucléaire civile. Mais ces derniers sont-ils moins graves pour les populations et l’environnement ?

En dehors des information hélas encore utiles qu’apporte ce film pour se préserver de l’irradiation et de la contamination radioactives, il est également bon d’observer qu’en 1959, le danger, c’est une arme atomique utilisée par « les autres », l’ennemi, les méchants.
L’état, ce sont les bons, les gentils, qui font leur possible pour protéger la population en la formant et en l’informant, sur la nature des dangers, sur les mesures de précautions et de protection à prendre, sur l’état et l’évolution de la situation au dehors…

N’est-ce pas intéressant à comparer avec le fonctionnement actuel des gouvernements du Japon bien sûr, mais aussi partout dans le monde, vis-à-vis du nucléaire civil ?
« Tout va bien brave gens, (votez, pour la France) et dormez tranquilles… »

Film original de l’OCDM, Office de Mobilisation et de Défense Civile, remplacé de nos jours aux Etats-Unis par la FEMA, Agence Fédérale des Situations d’Urgence.
Réalisation Creative Arts Studio. Les droits d’auteurs appartiennent à leurs propriétaires ou ayants-droit respectifs.

Des plans d’abris antinucléaires dont il est question dans le film sont toujours disponibles en ligne (en anglais), à l’adresse :
http://libweb.uoregon.edu/ec/e-asia/read/familyfallout.pdf

Traduction: Kna60

Scoop.it

 

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 4 mai 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Un chasseur de trésor prétend avoir trouvé le corps de Ben Laden

Un chasseur de trésor Californien a choisi l’anniversaire de la mort d’Oussama Ben Laden pour déclarer avoir localisé la dépouille du terroriste. Il souhaite prouver que la dépouille du terroriste n’est pas dans le sac qui repose au fond de l’océan indien.

 

 

 

 

Bill Warren, qui prétend avoir à son actif la découverte de plus de 200 épaves de bateaux, a déclaré au journal espagnol El Mundo avoir localisé le corps de Ben Laden. Selon lui, ce dernier reposerait au fond de l’océan indien « à 320 km au large de la ville indienne de la ville de Surat ».

D’après ses dires, il est le seul à détenir l’information et affirme que la dépouille du terroriste se trouve où l’US Navy prétend l’avoir largué au printemps dernier. D’après El Mundo, le chasseur de trésor tenterait de récolter des fonds pour pouvoir louer un équipement high-tech de plongée pour repêcher le cadavre. Deux cents mille dollars seraient nécessaires pour mener sa mission à bien et il espère réunir des spécialistes autour de ce projet.

Son idée: trouver le sac dans lequel a été enfermé Ben Laden, « l’ouvrir et faire des tests ADN » car « il ne fait pas confiance au gouvernement ». Il vise à obtenir la preuve que le terroriste a été remplacé par un autre corps et n’a pas été jeté à la mer. Une théorie qui rejoint le communiqué de Wikileaks paru en mars dernier.

7sur7.be

 

 

 
2 Commentaires

Publié par le 4 mai 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :