RSS

Financement de Sarkozy : l’ex-Premier ministre libyen confirme

03 Mai

« Je confirme qu’il existe bien un document signé par Moussa Koussa et qu’un financement a bien été reçu par M. Sarkozy », a-t-il affirmé à Mediapart.

 

 

 

L'article de Mediapart évoquant un financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 (c) Afp

 

 

L’ancien Premier ministre libyen a confirmé selon le site d’information Mediapart, jeudi 3 mai, l’authenticité de la note révélée par le media en ligne le 28 avril, note sur « un accord en vue d’un financement de la campagne de Nicolas Sarkozy de 2007 à hauteur de 50 millions d’euros ». Baghdadi Ali al-Mahmoudi, alors secrétaire général du Comité populaire général, affirme, par l’intermédiaire de l’un de ses avocats, Me Béchir Essid : « Je confirme qu’il existe bien un document signé par Moussa Koussa et qu’un financement a bien été reçu par M. Sarkozy », soulignant, selon Mediapart, « tant l’existence de la note signée par Moussa Koussa, ancien chef des services secrets libyens, que le montant de 50 millions d’euros débloqués en 2007 par le régime Kadhafi pour l’actuel chef de l’État français ».

Il affirme encore, par la même voix : « Nous avons participé à la réussite de M. Sarkozy et au financement de sa campagne présidentielle de 2007 »

Plainte contre plainte

A quelques jours du second tour de la présidentielle en France, la publication de cette note a provoqué une tempête politique dans l’Hexagone. Le président sortant Sarkozy a porté plainte contre le site Mediapart pour « faux et usage de faux », et Mediapart a rétorqué portant plainte pour « dénonciation calomnieuse ».

Deux anciens dignitaires libyens, dont l’ex-chef des services de renseignements extérieurs de Kadhafi, Moussa Koussa, en exil à Doha, ont affirmé que ce document était un faux.

Le Conseil National libyen, a émis également des réserves, son chef, Mustapha Abdeljalil indiquant « qu’aucune référence à cette lettre n’a été trouvée dans les archives libyennes ».

La confirmation par l’ancien Premier ministre porte donc, à deux jours du second tour de la présidentielle, un nouveau coup à Nicolas Sarkozy.

Le Nouvel Obs

 

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 3 mai 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :