RSS

Archives du 27 avril 2012

Selon un journaliste vétéran, la réunion Bilderberg 2012 aura lieu en Virginie aux Etats-Unis

JPEG - 35.8 ko

 

Le journaliste vétéran Jim Tucker, qui couvre les conférences Bilderberg depuis plus de 30 ans, s’est dit “assuré à 99%” que la prochaine réunion de ce groupe sélect se tiendra entre 31 mai et le 3 juin à l’Hotel Westfields Marriott Washington Dulles dans la ville de Chantilly en Virginie aux Etats-Unis. “On attend plus que la confirmation” a-t-il dit. Si c’est le cas, ce sera la troisième fois en 10 ans que cette conférence se déroule en ces lieux.

Des informations préalables qui circulaient sur Internet indiquaient que la dite conférence aurait tout d’abord eu lieu à Haïfa au nord d’Israël dans l’hôtel Rothschild. De nouvelles informations permettent de croire que cela était inexact. Il y a plusieurs indices qui pointent vers cet autre endroit.

Premièrement, les réunions Bilderberg se sont toujours déroulées en Europe ou en Amérique du Nord. Aucune réunion passée ne fait exception à cette règle (si l’on inclut la Turquie qui a accueilli à 3 reprises le gratin mondialiste).

Deuxièmement, toutes les chambres de l’Hôtel Westfields Marriott Washington Dulles ont été réservées du 31 mai au 3 juin. Il y a des chambres disponibles avant et après cette date, mais pas durant ce weekend (du jeudi au dimanche). L’auteur de cette article a tenté de réserver une chambre lors de ces dates sur le site Internet de l’hôtel, mais s’est fait aviser qu’aucune chambre n’était disponible. La même tentative a été faite pour les jours avant et les jours après ce weekend : des chambres étaient en effet disponibles. Cliquez sur les captures d’écrans ci-dessous pour voir.

 

31 mai au 3 juin

 

 

29 mai au 30 mai

 

 

4 juin au 5 juin

 

 

Les dates sont aussi conforment aux dates normalement utilisées par le groupe pour tenir leur conférence annuelle. Cette réunion s’est tenue autour de ces dates lors des 10 dernières années.

Qu’est que le groupe Bilderberg ?

Selon le site officiel du groupe, Bilderberg est un petit forum, flexible, informel et “off-the-record” dans lequel différents points de vue peuvent être exprimés et l’entente mutuelle augmentée. Entre 100 et 130 membres de l’élite mondialiste y participent chaque année. Ils sont choisis par un comité de direction. Le groupe a éte fondée en 1954 à l’initiative du Prince Bernhard des Pays-Bas et du puissant banquier David Rockefeller.

Selon l’intellectuel français Thierry Meyssan, “le Bilderberg est une création de l’OTAN. Il vise à convaincre des leaders et à manipuler l’opinion publique à travers eux pour la faire adhérer aux concepts et aux actions de l’Alliance atlantique.”

Le journaliste vétéran Jim Tucker, qui aurait des taupes pour l’informer à l’intérieur du groupe, affirme que ce club sélect décide du prix futur du pétrole, dicte les politiques mondiales à implanter et choisit les futurs dirigeants des pays occidentaux.

D’ailleurs, selon le site eubusiness.com, Herman Van Rompuy aurait été confirmé cette année au poste de président du Conseil européen par le groupe Bilderberg avec aussi l’appui de la Commission Trilatérale.

La dernière conférence Bilderberg a eu lieu à St-Moritz en Suisse du 9 au 12 juin 2011. Cette édition fut historique, car elle fut la plus médiatisée et la plus contestée de son histoire.

Agoravox

 

 

 
1 commentaire

Publié par le 27 avril 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Un renard vole 38 boules de pétanque en deux mois dans le Gers :)

Voilà deux mois que les boules de pétanque de Patrick Cazes disparaissaient mystérieusement devant sa maison de Belmont, petit village du Gers. Jusqu’à ce que l’homme identifie finalement le malfrat à l’aide d’une caméra à infrarouge : un renard.

« La première boule, il nous l’a prise le 29 février. Au total, en deux mois, il a quand même emporté 38 boules. J’aimerais bien savoir ce qu’il en fait », confie, interloqué, ce menuisier de 49 ans et chasseur amateur.

« Un renard intéressé par les boules, j’avais jamais vu ça. Même si elles sont rouillées, il les prend quand même. Au début, ça me faisait pas rire du tout, parce qu’il me prenait des boules de compét’ toutes neuves », raconte Patrick Cazes, féru de pétanque au point de participer à toutes les compétitions du canton et de s’être construit un boulodrome personnel à une vingtaine de mètres de sa maison.

L’enregistrement nocturne qu’il a posté sur Youtube montre un renard méfiant s’approcher avec un trésor de précaution des boules, les prendre délicatement entre ses crocs et s’éloigner d’un pas léger dans l’obscurité. D’après la vidéo, estime-t-il, c’est une « femelle assez jeune, un mâle serait plus costaud ».

L’artisan s’étonne que le renard ne se soit intéressé qu’aux boules de pétanque alors qu’il a chez lui des dizaines de poules, de poulets et de canards, à quelques mètres du boulodrome. « Les poules et les canards, ça l’intéresse pas plus que ça », dit-il, amusé.

Les voisins des villages alentours lui offrent de vieilles boules oxydées avec lesquelles il nourrit le vice de l’animal. Pour mieux cerner son voleur, il a aussi disposé près des boules « un cochonnet, puis une balle de tennis, mais ça l’intéresse pas plus que ça ». Jeudi, il a laissé sur son boulodrome une boule pesant 1,6 kg, environ deux fois plus qu’une boule classique, pour savoir de quoi le chapardeur était capable.

Avec le printemps, il compte se mettre en quête, avec ses chiens de chasse, des 38 boules escamotées. Chasseur de sanglier et des petits gibiers dont regorge le Gers, Patrick Cazes a déjà abattu des renards. Dans le Gers, ils sont connus pour attaquer les élevages de volaille qui font la réputation du département. « Mais celui-là, on va le gracier. »

 

 Le monde

 

 

 
5 Commentaires

Publié par le 27 avril 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Carrefour : les syndicats craignent 3 000 suppressions d’emploi au moins….

Le groupe Carrefour, qui compte quelque 471 000 collaborateurs dans le monde et qui est le numéro deux mondial du secteur, a vu son bénéfice net chuter de 14,3 % en 2011.

 

Les syndicats FO et CFDT du groupe de distribution Carrefour, premier employeur privé de France, ont dit vendredi redouter au moins 3 000 suppressions de postes à venir, la direction se refusant, de son côté, à tout commentaire.

« Nous avons la certitude qu’il y aura entre 3 et 4 000 suppressions d’emplois », a indiqué Dejan Terglav, secrétaire fédéral en charge du commerce pour FO, premier syndicat de l’entreprise qui a vu sa rentabilité chuter en 2011.

Selon le syndicaliste, qui explique s’être fondé sur les « remontées des cadres supérieurs syndiqués chez FO qui ont vu des notes écrites, des plans », les suppressions concerneront « vingt personnes en moyenne par magasin », au nombre de « deux cents et quelque », et « le reste serait réparti sur les sièges sociaux ».

« DÉMANTELER LE GROUPE »

Serge Corfa, responsable CFDT, deuxième syndicat de Carrefour, a estimé que les chiffres de FO sont « même sous-estimés », même si les syndicats n’ont à ce stade « aucun écho officiel ». Mais « l’enjeu est pire que ça », a prévenu le syndicaliste, qui se demande si « Carrefour n’est pas en train de démanteler le groupe », n’hésitant « plus à vendre ses magasins ». La direction de Carrefour, sollicitée par l’AFP, s’est refusée à tout commentaire.

Selon les deux syndicats, un comité de groupe en présence de George Plassat, récemment nommé à la tête de Carrefour, doit en principe se tenir le 10 mai. Selon M. Terglav, ce comité, au cours duquel le nouveau patron pourrait faire des annonces, pourrait toutefois être repoussé au mois de juin. « Si George Plassat arrive et que sa première annonce est ‘Je supprime entre 3 et 5 000 emplois’(…), le moral va être en berne, et nous on va rentrer en guerre », prévient M. Terglav. « On est dans l’attente d’une réaction, d’une proposition de rendez-vous », a ajouté le syndicaliste.

Le groupe Carrefour, qui compte quelque 471 000 collaborateurs dans le monde et qui est le numéro deux mondial du secteur, a vu son bénéfice net chuter de 14,3 % en 2011. Il n’a cessé de perdre des parts de marché dans l’Hexagone face à ses rivaux Casino et Leclerc, son nouveau concept d’hypermarchés Planet, lancé par le prédécesseur de M. Plassat, le suédois Lars Olofsson, n’ayant pas convaincu. Le déploiement des nouveaux hypermarchés a depuis été gelé.

Le monde

 
Poster un commentaire

Publié par le 27 avril 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Prise d’otage dans le centre de Londres….

 
16h28: La police confirme l’arrestation
«Nous avons une arrestation. Un homme a été arrêté et nous procédons à l’inspection des bâtiments», a indiqué la police.
16h21: Un homme a été arrêté, selon les médias britanniques
16h20: Combien d’otages?
Selon des témoins, le forcené pourrait retenir 4 personnes en otage. Ces dernières n’ont pas encore été identifiées.
16h06: Le forcené s’appelle Michael GreenL’homme s’appelle Michael Green, et serait furieux d’avoir échoué à son permis poids lourds. Il en aurait après une personne en particulier et se trouverait dans les locaux d’une société de transport poids lourds.

——————————————————————————————————————–

Un forcené détenait en otage une ou plusieurs personnes à la mi-journée dans le centre de Londres, a indiqué un policier à l’AFP. « C’est une situation de prise d’otage », a déclaré ce policier sur les lieux de l’incident, à Tottenham Court Road, au coeur de de Londres.

La rue, l’une des plus grandes artères du centre de la capitale britannique, était totalement bouclée à la circulation à la mi-journée. Selon Scotland Yard, la police a été appelée sur les lieux à 11H59 (12H59 à Paris), après que l’homme eut jeté « des objets par la fenêtre du cinquième étage » d’un bâtiment. « Nous avons un négociateur sur place », a précisé la police, ajoutant: « Nous ne pensons pas qu’il s’agisse d’un acte de terrorisme ».
Scotland Yard a refusé de préciser si le forcené était armé, comme l’indiquaient plusieurs médias, selon lesquels il aurait des bonbonnes de gaz sur lui. Le personnel du site internet du « Huffington Post », dont les bureaux sont proches de l’incident, a été évacué. Ce site d’informations rapportait que l’homme détenait quatre personnes en otage dans les bureaux d’une société de transport par camion. Le forcené menacerait de se faire exploser.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
2 Commentaires

Publié par le 27 avril 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Série d’explosions en pleine rue à Dnipropetrovsk (Ukraine), 27 blessés (màj)

 

29/04/2012

Explosions en Ukraine: diffusion des portraits-robots de trois suspects

DNIPROPETROVSK – Les services de sécurité ukrainiens (SBU) ont diffusé dimanche les portraits-robots de trois hommes soupçonnés d’avoir organisé les explosions qui ont fait une trentaine de blessés à Dnipropetrovsk vendredi (est).

Trois hommes sont recherchés pour leur implication présumée dans les quatre attentats terroristes, précise l’antenne régionale du SBU à Dnipropetrovsk dans un communiqué parvenu à l’AFP.

Les suspects sont âgés de 30 à 45 ans, ajoute le communiqué, alors qu’aucune information officielle sur les motivations de ces actes n’a été avancée deux jours après les faits.

Les enquêteurs ukrainiens étudient plusieurs pistes, privilégiant celle d’un déséquilibré, selon plusieurs sources et médias ukrainiens.

Un internaute se présentant sous le nom Eurobomber a posté samedi un message sur un site d’informations local dans lequel il affirme avoir organisé les explosions avec des complices et laissé une lettre de revendication aux autorités dans un bureau de poste à Dnipropetrovsk.

Il a menacé d’organiser de nouveaux attentats si ses demandes n’étaient pas satisfaites.

La police vérifie ces informations, a indiqué à l’AFP une source au ministère de l’Intérieur, se refusant à tout autre commentaire et suggérant d’interroger le SBU, chargé de l’enquête.

La porte-parole du SBU n’était pas joignable dimanche, de même que son confrère de l’antenne régionale à Dnipropetrovsk.

Le message des terroristes s’est avéré faux, rapporte pour sa part la chaîne de télévision ukrainienne 1+1 sur son site internet, citant des sources officieuses.

Les enquêteurs privilégient la thèse selon laquelle les explosions ont été organisées par un déséquilibré, affirme de son côté le site d’information Liga.net.

Les quatre explosions successives vendredi dans un quartier du centre-ville de Dnipropetrovsk ont fait entre 26 et 30 blessés, selon des bilans séparés des ministères des Situations d’urgence et de la Santé.

Quatorze personnes étaient toujours hospitalisées dimanche, dont trois dans un état grave, selon les autorités locales citées par l’agence Interfax.

Le parquet ukrainien a ouvert vendredi une enquête pour terrorisme après ces attentats qui mettent le pays face à un défi sécuritaire à six semaines de l’ouverture de l’Euro-2012 co-organisé par l’Ukraine et la Pologne, même si Dnipropetrovsk ne fait pas partie des villes hôtes ukrainiennes.

——————————————————————————————————————–

 

KIEV – Au moins 27 ont été blessées vendredi par quatre explosions successives survenues en pleine rue en différents points de Dnipropetrovsk, une ville du centre-est de l’Ukraine, ont indiqué les autorités.

Le Parquet de la ville a ouvert une enquête pour terrorisme, selon une porte-parole du bureau du procureur interrogée par l’AFP, mais aucune piste n’a été évoquée pour le moment.

Le ministre de l’Intérieur Vitali Zakhartchenko a indiqué qu’il se rendait d’urgence sur les lieux, selon l’agence Interfax-Ukraine.

La première explosion s’est produite à 11H50 locales (08H50 GMT) près d’un arrêt de tramway, et a fait cinq blessés, a indiqué à l’AFP le ministère des Situations d’urgence.

C’était un engin explosif placé dans une poubelle, a ajouté un responsable de l’antenne locale du ministère à Dnipropetrovsk.

Une deuxième déflagration est survenue, également dans une poubelle, à 12H20 près d’un cinéma, faisant sept blessés, a indiqué la même source.

Une troisième puis une quatrième explosion sont survenues par la suite en d’autres points de la ville.

La troisième explosion, à 12H45, a fait deux blessés, a indiqué le ministère des Situations d’urgence. De premières informations avaient fait état de trois blessés.

Il n’y avait pas d’informations dans l’immédiat sur d’éventuels blessés dans la quatrième explosion, survenue vers 13H00 locales.

Afp

Photo from RBC-Ukraine

Photo from RBC-Ukraine

Between nine and 14 people were injured in four successive bomb attacks that took place on Friday in the city of Dnepropetrovsk

 
Poster un commentaire

Publié par le 27 avril 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Vrais chiffres chômage Mars 2012, 33 100 demandeurs d’emploi en plus….

 

JPEG

 

 

33 100 demandeurs d’emploi en +, malgré 273 900 radiés en mars.

5 281 700 demandeurs d’emploi « officieux ».

8 500 000 minimum, en comptant les demandeurs d’emplois invisibles.

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, mars 2012 :
 
– Défauts d’Actualisation : 178 500, 40,1 % des sorties des listes.
– Radiations Administratives (les punis) : 42 900, 9,6 % des sorties ( + 6,7% en 1 mois )
– Autres Cas ( mystérieuse rubrique, les morts, suicidés, emprisonnés ?) : 52 500 , 11,8 % des sorties.
 
soit 273 900 radiés des listes ( 61,5 % ) pour autres motifs que :
 
– Stages parking : 37 500, 8,4 % des sorties. ( + 10% en 1 mois )
– Arrêts maladie, maternité etc : 34 500, 7,7 % des sorties.
 
Reprises d’emploi déclarées : 99 300, ne représentent que 22,3 % des sorties des listes de pôle emploi, et encore, y compris contrats aidés, etc ..
 
Demandeurs d’emploi par catégories :
 
A : 2 884 500 +0,6% ( + 7,2% sur 1 an )
B : 568 700 -0,4% ( +4,7% sur 1 an )
C : 856 100 +1,9% ( +4,8% sur 1 an )
D : 239 400 +0,3% ( +0,4% sur 1 an )
E : 371 700 +0,4% ( +5,5% sur 1 an )
 
TOTAL : 4 920 400 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 6 % sur 1 an, soit + 33 100 en 1 mois.
 
TOTAL données brutes, dom-tom compris : 5 281 900 ( page 15 du rapport de la DARES, lien en bas de page )
 
Quelques chiffres qui parlent :
 
Chômage Longue durée ( entre 2 et 3 ans ) : + 2,4% sur 1 an
Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 22,8% sur 1 an
 
+ d’1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 ( 50,4%) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l’emploi), ni allocation de solidarité ( ASS, AER …)
 
Offres d’emploi collectées : -9,8 % sur 1 an ( données brutes )
 

Offres d’emploi dispo, dernier chiffre connu :

 
 
 
 
le + scandaleux, LES DEMANDEURS d’EMPLOI INVISIBLES, complètement en dehors des statistiques
 
Ne sont pas comptés dans ces 5 281 900 demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres occasionnels :
 
1 272 300 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 2 020 000 de foyers (chiffre sous estimé datant de l’an passé) , seuls 747 700 sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d’autres suivis ( associations, collectivités locales etc ) en sachant qu’un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d’un demandeur d’emploi en son sein.
 
+ 1 000 000 au bas mot, de bénéficiaires de l’AAH ou d’une pension d’invalidité, ne sont pas inscrits à Pôle emploi.
 
+ des centaines de milliers, voire peut être + d’1 million de SANS-DROITS, principalement :
 
– des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeur d’emploi, qui comme vous le savez n’ont même pas droit au RSA. ( quasi unique en Europe )
 
– des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 600€ d’allocation chomage, ou 743€ d’allocation adulte handicapé, vous n’aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 598€ par mois, si vous ètes NON SDF.
 
– on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable
 
– on peut également évoquer, des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d’emploi, en concurrence avec les autres ( même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voir gratuits)
 
– on peut évoquer enfin, des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeur d’emploi en parallèle.
 

Faites le calcul vous même, on arrive au total, à environ 8,5 MILLIONS au bas mot, de demandeurs d’emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.

 
Sources : Rapport complet de la DARES de 19 pages (et non pas le simple communiqué de presse envoyé aux médias )
 
 
Par  patdu49 vendredi 27 avril 2012
 
 
 
 
 
 
 
2 Commentaires

Publié par le 27 avril 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

La ville de Chicago pourrait être évacuée lors du sommet de l’OTAN, selon des responsables de la Croix-Rouge

 

 

 

* Le sommet de l’OTAN doit se tenir les 20 et 21 mai prochain.

Y a-t-il un plan secret pour évacuer certains résidents de Chicago en cas de désordre majeur lors du sommet de l’OTAN le mois prochain? Le réseau de nouvelles CBS News détiendrait des éléments de preuve à cet effet, en provenance de la direction générale de la Croix-Rouge américaine.

 
CBS News a obtenu une copie d’un courrier électronique envoyé aux bénévoles de la région de Milwaukee dont l’expéditeur est la Croix-Rouge. Le contenu du courriel dit que le sommet de l’OTAN peut créer des troubles ou un incident à la sécurité nationale. La Croix-Rouge américaine du sud-est du Wisconsin a été invitée à placer un certain nombre de refuges en attente d’une évacuation potentielle de la ville de Chicago.
 
Selon un porte-parole de ce chapitre, les instructions sont venues de la ville de Chicago et des services secrets. Il a ajouté que ce plan d’évacution n’est pas le seul.
 
Des représentants au Bureau de gestion des urgences et des communications de Chicago ont déclaré que les directives ne viennent pas d’eux. Les services secrets américains n’ont pas retourné les appels pour donner leurs commentaires.
 
Source:
 
 

Et aussi:

 

Les USA en état d’alerte pour l’anniversaire de la mort de Ben Laden

 
Barack Obama a passé en revue les éventuelles menaces contre les Etats-Unis à l’approche de l’anniversaire de la mort d’Oussama Ben Laden la semaine prochaine, même s’il n’existe pas d’indice précis de représailles imminentes d’Al Qaïda, a annoncé jeudi la Maison blanche. Oussama Ben Laden a été abattu par un commando américain dans la villa de la ville pakistanaise d’Abbottabad où il se cachait aux première heures du 2 mai 2011, soit le 1er mai aux Etats-Unis.
 
Source:
 
 
 
 
2 Commentaires

Publié par le 27 avril 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

S&P dégrade encore l’Espagne de deux crans….

 

 

 

L’agence d’évaluation financière américaine Standard and Poor’s (S&P) a abaissé jeudi de deux crans la note de solvabilité financière de l’Espagne, de « A » à « BBB+ », s’inquiétant de la récession qui complique ses objectifs budgétaires. Le pays avait déjà vu sa note dégradée en janvier par S&P.

Cette décision relègue Madrid dans la catégorie des émetteurs de qualité moyenne, en mesure de faire face à leurs obligations de manière adéquate. La perspective associée à la nouvelle note de l’Espagne est « négative », ce qui signifie que l’agence envisage la possibilité d’un nouvel abaissement.

« Dans un environnement de contraction économique, et contrairement à nos prévisions précédentes, nous pensons que la trajectoire des finances publiques de l’Espagne va probablement se détériorer », écrit l’agence dans un communiqué.

Le pays, quatrième économie de la zone euro, a renoué au premier trimestre avec la récession, deux ans à peine après en être sorti, avec un produit intérieur brut (PIB) qui aurait reculé de 0,4%, selon la Banque d’Espagne.

Secteur bancaire inquiétant

Cela complique le strict programme budgétaire auquel il s’est engagé, promettant de réduire le déficit public de 8,51% du PIB en 2011 à 5,3% en 2012 et 3% en 2013. S&P prévoit, elle, 6,2% en 2012 puis 4,8% en 2013.

De plus, « nous percevons une probabilité croissante que l’Etat espagnol doive fournir un soutien budgétaire supplémentaire au secteur bancaire », ajoute-t-elle.

Le secteur bancaire espagnol est l’une des grandes sources d’inquiétudes des marchés, car il est fragilisé depuis l’éclatement de la bulle immobilière en 2008. Mercredi, le FMI avait appelé l’Espagne à aller plus loin dans l’assainissement de ses banques afin de « remédier aux faiblesses qui demeurent ».

Selon l’agence, la perspective négative associée à la note prend en compte les « risques importants » qui pèsent sur la croissance économique de l’Espagne et ses comptes budgétaires, et les effets que cela devrait avoir sur la note de crédit du pays. Elle craint aussi une récession plus forte que prévu en 2012, qui pourrait se prolonger en 2013.

Afp

 
Poster un commentaire

Publié par le 27 avril 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :