RSS

Archives du 9 avril 2012

Le mensonge de Fukushima – ZDF 07.03.2012

Ce documentaire de la chaîne Allemande ZDF cherche à comprendre comment et pourquoi cette catastrophe a pu se produire, et comment les patrons du nucléaire Japonais et le gouvernement y ont fait face. L’enquête montre qu’avant même la catastrophe, il existait un réseau criminel dans l’industrie de l’énergie, qui a gardé secrets de graves erreurs et défauts afin de réduire les coûts. Pendant des décennies, de nombreux travailleurs Japonais et des fonctionnaires gouvernementaux de haut niveau sont contraints au silence sur des problèmes de sécurité. Des personnes bien informées, comme Kei Sugaoka, ancien ingénieur en sécurité nucléaire, parlent des pratiques criminelles de la société TEPCO.

 

 

 

 

 

 
2 Commentaires

Publié par le 9 avril 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Le coup fatal : une approche de ce moment….

 

« Gardez l’esprit ouvert, ceci pourrait être de la désinformation et de la propagande, mais pourrait aussi être réel, ça sera à vous de juger »

 

 

 

 

Voici une vidéo bien étrange sur les prévisions pour le monde qu’auraient réalisées certains voyants à distance de l’armée américaine.
Ce qui est un peu troublant, c’est la prédiction de l’incident majeur nucléaire de Fukushima.
Une vidéo et des prédictions à connaître, juste pour reconnaître les signes avant coureurs, notamment l’épisode du missile nord-coréen sur le Kremlin,ainsi que la télépathie et d’autres technologies probablement dèjà trés avancées…..

 

Source

 

La Corée du Nord préparerait un troisième essai nucléaire

 

Le Pentagone travaille sur des soldats capables de lire dans les pensées des autres

 

Le sixième sens vu par un espion extrasensoriel

 

(Eng trad) Fukushima le réacteur 4: La vie sur la planète Terre dans la balance

 

 

NASA : la grande dévastation est pour bientôt

 

 

 
3 Commentaires

Publié par le 9 avril 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Auto Plus: « Nicolas Sarkozy n’a plus qu’un point sur son permis de conduire »

 

Le magazine Auto Plus a dressé un classement des cortèges des candidats à la présidence française les moins respectueux du code de la route. C’est Nicolas Sarkozy et ses chauffeurs qui s’en sortent le moins bien. « Il ne lui reste plus qu’un point sur son permis », ironise le magazine, après avoir fait son calcul.

 

 

 

Auto Plus: "Nicolas Sarkozy n'a plus qu'un point sur son permis de conduire"

 

 

Pendant deux mois, le magazine « Auto Plus » a passé au crible le cortège des candidats à l’Elysée avec un classement à la clé, publié ce lundi. C’est Nicolas Sarkozy qui est le moins bon élève. A contrario, Eva Joly et Jean-Luc Mélenchon n’ont commis aucune infraction routière.
 
 
Avant, c’était pire…
 
D’une façon générale, ce n’est pas non plus la catastrophe. En 2002 et 2007, indiquent nos confrères de RTL France, la conduite des candidats à l’Elysée et de leurs chauffeurs était catastrophique: « Ils ont levé le pied sur les grosses infractions qu’on relevait souvent avant comme des feux rouges grillés et des excès de vitesse, a indiqué Philippe Zanon, rédacteur en chef adjoint du magazine Auto Plus. Ils ont encore tendance à emprunter les voies réservées aux bus et ont fait de petits excès de vitesse ».
 
 
 
Sarkozy perd 11 points sur 12
 
Si l’on devait sanctionner les candidats à l’Elysée en fonction des infractions routières relevées durant ces deux mois, les potentiels futurs présidents de la république n’auraient plus beaucoup de points sur leur permis (ndlr: en France, le système du permis à points est appliqué depuis 1992). « Nicolas Sarkozy a perdu 11 points donc il ne lui reste qu’un seul point sur son permis de conduire, il est très mal. Marine Le Pen a encore 9 points sur son permis, François Hollande, 4 points, François Bayrou, 5 points, un peu mieux. Eva Joly et Jean-Luc Mélenchon ont conservé leurs 12 points puisque l’on a relevé aucune infraction« , a conclu Philippe Zanon.
 
 
 

 

 
2 Commentaires

Publié par le 9 avril 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

La Grèce met ses policiers en location pour cause d’austérité

Des policiers grecs, le 5 avril.

 

Policier à louer, 30 euros de l’heure : quiconque en a les moyens peut désormais en Grèce demander le renfort des forces de l’ordre et de leur matériel, une innovation visant à regonfler les caisses publiques, a indiqué dimanche 8 avril le ministère de la protection du citoyen. Le ministère a confirmé dans un communiqué l’adoption fin mars d’une décision ministérielle en ce sens, « dans le but d’amortir le coût d’utilisation du matériel et des infrastructures de la police, et de les moderniser ».

Selon l’hebdomadaire Proto Thema, qui a révélé cette réforme adoptée en catimini, la facture varie de 30 euros de l’heure pour un policier, ou 40 pour une voiture de patrouille, à 200 euros pour une vedette ou 1 500 pour un hélicoptère.

Selon le ministère, cette location ne concernera que « des cas exceptionnels », et ne recevra l’aval requis que si elle ne réduit pas les capacités opérationnelles du corps. La gamme de services offerte va de « l’escorte de transports de matériaux dangereux ou d’oeuvres d’art », à « l’accompagnement de personnes » ou le tournage de films.

Ces services étaient « offerts gratuitement » depuis des années, souligne le ministère, de fait régulièrement accusé ces dernières années d’accorder en tout favoritisme et en toute opacité des protections policières coûteuses à l’élite politique et économique du pays. Le ministère se prévaut aussi de ce que cette pratique serait répandue « dans bon nombre de pays de l’Union européenne ».

Le monde

 

 

 

 

 

 

 
2 Commentaires

Publié par le 9 avril 2012 dans BILLET D'HUMEUR