RSS

Mobilisation contre l’austérité mercredi en France (màj)

29 Fév

ça a chauffé à Barcelone…..

 

 

Journée d’action: manifestations à Athènes contre l’Europe de la rigueur

_____________________________________________________________

Cinq syndicats français appellent à une journée d’actions mercredi contre les « mesures d’austérité » dans le cadre d’une mobilisation européenne voulue par la Confédération syndicale européenne (CES), sur le thème « trop, c’est trop ! ».

Les salariés sont invités à se mobiliser dans les 27 pays de l’Union à la veille d’un sommet européen qui doit signer le traité visant à renforcer la discipline budgétaire au sein de l’UE.

En France, une intersyndicale (CGT, CFDT, FSU, Unsa, Solidaires) prévoit environ 160 rassemblements et manifestations interprofessionnelles à travers le pays.

La CGT assure que la mobilisation s’annonce importante et mise sur une centaine d’arrêts de travail dans les services publics, les transports, la construction ou l’énergie.

Dans les transports, la CGT cheminots a déposé un préavis de grève du mardi soir au jeudi matin à la SNCF.

Une sixième confédération, la CFTC, demande à ses adhérents de se mobiliser dans leurs entreprises pour réclamer la mise en place de plans de relance européens et nationaux.

Le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, participera à la manifestation parisienne, de la place de Bastille à celle de la Nation.

Celui de la CFDT, François Chérèque, se rendra pour sa part au rassemblement devant le Conseil de l’Union européenne à Bruxelles.

Cette journée a été décidée sur fond de divergences entre la CGT, qui voulait s’opposer aux mesures annoncées par Nicolas Sarkozy, comme la « TVA sociale », et la CFDT, hostile à toute action « à caractère politique » en pleine campagne présidentielle.

……

Le Point

 

 
4 Commentaires

Publié par le 29 février 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

4 réponses à “Mobilisation contre l’austérité mercredi en France (màj)

  1. gizmo02

    1 mars 2012 at 4 h 02 min

    ATTENTION CDS !!!! Grèce: un panel secret de banques et investisseurs se réunit jeudi

    NEW YORK – Un groupe secret de représentants de 15 grandes banques, fonds d’investisements et fonds spéculatifs se réunit jeudi pour décider si la restructuration de la dette de la Grèce doit déclencher des paiements pour les détenteurs de titres dérivés, écrit mercredi le Wall Street Journal.

    Ces paiements peuvent représenter plusieurs milliards de dollars, alors que la Grèce est proche d’un défaut de paiement.

    Le groupe doit se réunir jeudi matin pour décider si la restructuration de dette de la Grèce est à même de déclencher des paiements pour les détenteurs de titres de couverture de défaillance ou credit default swap (CDS), qui fonctionnent comme une assurance contre un événement, explique le Wall Street Journal.

    L’impact de cette décision pourrait dépasser le marché de la dette grecque et est à même d’affecter les investisseurs à travers les marchés d’obligations européens ainsi que les détenteurs de 2.900 milliards de CDS sur la dette de gouvernements dans le monde.

    Mais certains investisseurs se plaignent du secret entourant le processus et l’accusent d’être plein de conflits d’intérêt, poursuit le quotidien financier.

    Aucune personne extérieure ne peut participer à la réunion qui est organisée par l’association des swaps et dérivés internationaux, et aucun transcript ne sera distribué.

    Quand une décision sera annoncée, avant lundi, le comité ne fournira pas d’explication. Il n’y aura pas de possibilité de faire appel pour les investisseurs.

    Si les firmes qui participent au comité sont connues, comme Goldman Sachs Group, Deutsche Bank et Morgan Stanley, les noms de leurs représentants ne sont pas rendus publics, de même que l’exposition de chaque firme ou personne à la dette grecque.

    L’argent en jeu dans les CDS grecs n’est pas énorme, et il ne devrait pas y avoir plus de 3,2 milliards de dollars de paiements nets entre les acheteurs et vendeurs de protections contre le défaut ou la restructuration de dette. http://www.romandie.com/news/n/_Grece_un_panel_secret_de_banques_et_investisseurs_se_reunit_jeudi_010320120437.asp

    J'aime

     
    • realinfos

      1 mars 2012 at 7 h 39 min

      Une boite Japonaises vient de faire les frais des CDS justement….un signe…?!

      Bourse de Tokyo : l’action d’Elpida fond de presque 100%, indice Nikkei quasi stable

      Cette nuit à la bourse de Tokyo : le yen résiste, l’indice Nikkei est quasiment stable (+0,01%), et l’action d’Elpida, en faillite, chute de presque 100% (97,24%)

      L’action du jour : Elpida

      Une chute spectaculaire, cette nuit, de l’action du dernier fabricant de mémoires informatiques DRAM Elpida. Déclaré en faillite, son titre a fondu mercredi de 97,24% à la Bourse de Tokyo, pour tomber à 7 yens (soit une chute de 247 yens), après l’annonce de sa radiation de la cote le 28 mars prochain.
      La chute journalière des actions est habituellement plafonnée en vertu des règles du Tokyo Stock Exchange, mais cette disposition a été levée à partir de mercredi pour Elpida, incitant tous les porteurs du titre à s’en débarrasser au plus vite.

      Le yen résiste, activité intense

      La Bourse de Tokyo a terminé la séance de mercredi quasi stable (+0,01%), un léger rebond du yen annulant les gains dus aux bons chiffres de la production industrielle japonaise.
      A la clôture, l’indice Nikkei 225 des valeurs vedettes a grignoté 0,72 point à 9.723,24 points.
      L’indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau s’est effrité de son côté de 0,30%, perdant 2,52 points à 835,96 points.
      L’activité a été très intense, avec 3,06 milliard d’actions échangées sur le premier marché, tirée par des échanges massifs autour du titre du fabricant de mémoires Elpida, en faillite, qui a fondu de 97,24%.

      http://www.latribune.fr/bourse/actualite/20120229trib000685531/bourse-de-tokyo-l-action-d-elpida-fond-de-presque-100-indice-nikkei-quasi-stable.html

      J'aime

       
  2. gizmo02

    1 mars 2012 at 13 h 23 min

    Grèce: pas d’événement de crédit selon l’ISDA, les CDS pas déclenchés

    PARIS – L’ISDA, association de référence sur les CDS a annoncé jeudi que l’opération de restructuration de la dette grecque ne constituait pas selon elle un événement de crédit et que ces contrats d’assurance ne seront pas pour l’heure déclenchés sur la Grèce……..
    http://www.romandie.com/news/n/_Grece_pas_d_evenement_de_credit_selon_l_ISDA_les_CDS_pas_declenches010320121413.asp

    J'aime

     
    • realinfos

      1 mars 2012 at 13 h 41 min

      Je viens de voir ça….,c’était à prévoir,de toute façon,l’ISDA,la fed,BCE et toute la clique c’est du blanc bonnet et bonnet blanc,ils ne se tireront pas une balle dans le pied….!
      Tout ça va finir en une longue agonie,nous rasant de très prés d’abord,la Grèce étant le labo d’essai,jusqu’à ce que nous n’en puissions plus,pour l’instant ils trouveront toujours un moyen de reculer l’échéance….!

      J'aime

       

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :