RSS

Ikea aurait espionné ses clients et ses salariés

29 Fév

La filiale française du géant suédois du meuble aurait eu recours à des officines privées pour obtenir les fichiers de la police nationale concernant ses employés, et parfois même ses clients, selon Le Canard Enchainé.

 

Ces emails contiennent des demandes précises sur certaines personnes, notamment des salariés, mais aussi des clients en litige avec le fabricant de meuble.

 

La surveillance remonterait à 2003. Ikea France aurait passé un accord avec au moins deux officines privées de sécurité afin d’obtenir des fichiers sur le passé de ses salariés ou de ses clients, des informations en théorie reservées aux policiers.

Le Canard Enchaîné reproduit ce mercredi matin « quelques spécimens » d’emails « parmi la centaine » échangés par le directeur de la gestion du risque chez Ikea France et plusieurs responsables de ces officines.

Chaque consultation coûtait 80 euros à l’enseigne

Ces emails contiennent des demandes précises sur certaines personnes, notamment des salariés, mais aussi des clients en litige avec le fabricant de meuble: le responsable d’Ikea réclame à ses interlocuteurs casier judiciaire, nom du propriétaire d’une voiture précise, nom du propriétaire d’un numéro de portable…

Pour y répondre, les officines acceptent de fouiller dans les fichiers de la police (Stic, cartes grises, permis de conduire, opérateurs de téléphonie mobile…). Selon le journal satirique, chaque consultation coûtait 80 euros à Ikea. Et le groupe d’ameublement envoyait parfois jusqu’à 200 demandes à la fois.

Contacté par Rue 89, l’ancien PDG de l’entreprise Sûreté International, l’un des officines incriminées, « dément formellement » les faits. Une dizaine de salariés ont déjà annoncé leur intention de porter plainte pour utilisation frauduleuse de données personnelles. Un délit passible de 5 ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende.

 

Quelques « specimens d’emails »:

« Merci de me dire si antécédents SVP concernant cette personne. A priori déjà connue pour vol. »

 

 

 

 

« Personne en embauche sur le magasin de Paris Nord. Merci de me donner son casier. »

 

 

« Son discours est antimondialiste, ses méthodes ‘vieille garde CGT’ (se bouche les oreilles et répète sans cesse la même chose concernant ses acquis). Syndicalisme? Correspond pas trop au profil de sa dame. Prosélytisme divers? ATAC ou autres? Risque de menace écoterroriste? »

 

 

L’Expansion

 

 
1 commentaire

Publié par le 29 février 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Une réponse à “Ikea aurait espionné ses clients et ses salariés

  1. Robinson Michèle

    29 février 2012 at 17 h 33 min

    Ben voyons! pourquoi pas installer une caméra chez tous les clients et salariés!

    Et la vie privée, elle est ou là? Je serai parmi les travailleurs ou la clientèle, je porterai plainte non seulement pour utilisation frauduleuse de données personnelles mais aussi pour atteinte à la vie privée!

    J'aime

     

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :