RSS

Les salariés d’ArcelorMittal Florange tentent de déloger la direction

27 Fév

 

Le 24 février, devant l'usine ArcelorMittal de Florange (Moselle).

 

Des salariés de l’aciérie ArcelorMittal de Florange, en Moselle, tentaient ce lundi de déloger la direction du 3e étage du site, après avoir vidé le bureau du responsable de la sécurité.

«Nous avons déplacé le bureau du responsable de la sécurité sur le perron. On a refait le bureau à l’identique en plein air», a déclaré Jean Mangin, délégué syndical CGT au comité d’entreprise de Florange. «A présent, nous sommes montés au 3e, nous essayons de déloger la direction qui ne veut pas sortir», a-t-il ajouté.

Les syndicats reprochent à la direction d’avoir essayé de «remettre des gardiens» pour «filtrer les entrées». La direction du site n’a pu être jointe lundi matin.

Lundi dernier, plus d’une centaine de «métallos» ont pris leurs quartiers au premier étage des bâtiments administratifs du site, contraignant la direction à se réfugier au 3e étage, a-t-il rappelé.

Lors d’une assemblée générale la semaine précédente, l’intersyndicale CFDT-CGT-FO-CFE/CGC avait promis de faire de Florange «le cauchemar du gouvernement» s’ils n’étaient pas épaulés dans leur lutte.

Les syndicats dénoncent la mise à l’arrêt du dernier haut-fourneau lorrain en activité, annonciatrice selon eux de sa fermeture définitive.

ArcelorMittal, qui a décidé récemment la fermeture définitive de hauts fourneaux à Liège (Belgique) et Madrid, assure qu’en Lorraine il ne s’agit que d’une mise en veille temporaire rendue nécessaire par une demande insuffisante. Quelque 5 000 personnes travaillent à Florange, dont plus de 2 500 en CDI.

Sarkozy ne convainc pas les syndicats

Dans le même temps, les représentants syndicaux de l’usine affichaient lundi leur scepticisme après la promesse de Nicolas Sarkozy de faire des «propositions très précises» pour le site, dont le haut-fourneau doit, selon lui, «pouvoir repartir au 2e semestre».

«Sur Florange […], nous voulons que le groupe ArcelorMittal fasse des investissements pour que le haut-fourneau puisse repartir. J’estime qu’il doit pouvoir repartir au 2e semestre de cette année», a affirmé lundi sur RTL le président de la République, candidat à sa succession.

«J’aurai l’occasion dans les prochains jours de faire des propositions très précises sur le sujet», a-t-il ajouté, rappelant que l’Etat était prêt à mettre 150 millions d’euros pour financer le projet européen de captage-stockage de CO2 Ulcos, qui doit encore obtenir le soutien de la Commission européenne.

Edouard Martin, représentant CFDT au comité européen d’entreprise du groupe, a déclaré que le redémarrage du haut-fourneau «serait étonnant, il faudrait que le marché reparte. Mais c’est plausible. Il faut attendre d’en savoir plus».

«Dernière carotte»

«Ce sont des effets d’annonce, on voit bien que le but de la manœuvre est de laisser passer les élections», a réagi de son côté Jean Mangin, délégué syndical CGT au comité d’entreprise de Florange. Le projet Ulcos est «la dernière carotte que l’on nous tend», a-t-il estimé.

Jean Mangin a invité le président de la République à venir s’exprimer «devant les travailleurs» pour préciser ses propositions.

Nicolas Sarkozy n’a pas davantage convaincu Walter Broccoli, de FO. «C’est encore une promesse qu’il peut faire mais qu’il ne tiendra jamais», a-t-il dit. «Nos décideurs ne veulent pas redémarrer […]. M. Mittal ment à tout le monde», a-t-il ajouté.

L’impératif, avant toute discussion sur le projet Ulcos, est de «faire redémarrer» le haut-fourneau, a-t-il souligné. «L’Europe ne débloquera pas un centime si nos hauts-fourneaux sont délabrés et à l’arrêt», a-t-il ajouté.

Afp

 

 » Dites moi tout ce qu’il vous faut et ce dont vous avez besoin,je vous dirais comment vous en passer« 

Le Nain de Nagy Bocsa

 
Poster un commentaire

Publié par le 27 février 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :