RSS

Des PME dans la rue à Mulhouse contre l’inertie des banques

16 Fév

Qui a dit que les banques étaient en bonne santé et qu’elles prêtaient encore aux entreprises…. On nous aurait menti?!

Mulhouse (Haut-Rhin) – Des représentants d’un collectif de PME, le premier du genre en France selon sa présidente, ont dénoncé jeudi devant l’antenne de la Banque de France à Mulhouse (Haut-Rhin) l’inertie des banques face à leurs demandes d’aide.
Sous des bannières SOS le premier employeur de France agonise, ou Entreprises rackettées par les charges sociales, étranglées par les banques, le Collectif Défense PME a fustigé les refus de prêts et les frais jugés excessifs de découverts dont ses membres se disent victimes, au point de menacer la survie de certains, a expliqué sa présidente Patricia Koch.
Le Collectif rassemble 85 dirigeants d’entreprises totalisant un peu plus de 1.800 salariés (chacun emploie entre 1 et 80) et situés majoritairement en Alsace. D’autres adhérents viennent de Franche-Comté voisine ou de région parisienne.
Mme Koch a pris l’exemple de son entreprise de mécanique (six salariés), qu’elle estime représentative: Le carnet de commandes est rempli et nous allons nous remettre de la crise en réalisant lors de l’exercice 2011-2012 un bénéfice qui va pratiquement effacer les pertes cumulées des deux exercices précédents. Mais il nous manque un mois et demi à deux mois de trésorerie que nous n’arrivons pas à obtenir des banquiers. Notre situation de fonds propres négatifs bloque tout.
L’entreprise de Mme Koch a échoué à obtenir un prêt d’environ 100.000 euros pour régler des arriérés de dettes fiscales et sociales. Deux (banquiers) m’ont reçu trois minutes avant d’en rester là à la lecture rapide du bilan. Trois autres m’ont conseillé de déposer le bilan et un sixième m’a suggéré d’emprunter auprès de mes salariés, a-t-elle expliqué.
Le Collectif souhaite initier un mouvement national regroupant au moins 500 PME, a souligné sa présidente. Selon son document de présentation, il demande la constitution d’un pôle public de financement pour les investissements et les besoins en fonds propres des petites entreprises, dont les décisions d’engagement financier seraient prises par des chefs d’entreprise en activité. Il réclame également des allègements de charges.

afp

 
1 commentaire

Publié par le 16 février 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Une réponse à “Des PME dans la rue à Mulhouse contre l’inertie des banques

  1. Cinok

    16 février 2012 at 20 h 14 min

    Tout est … dessiné 🙂 !

    J’aime

     

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :