RSS

Archives du 30 janvier 2012

Des bâtiments de l’US Navy entrent en mer Rouge (médias)

Le sous-marin nucléaire américain Annapolis accompagné du destroyer USS Momsen ont franchi le canal de Suez et gagné la mer Rouge, a annoncé lundi le portail égyptien Alamat.
Lors du passage des navires américains, l’administration du canal a pris des mesures de sécurité exceptionnelles, en interrompant le trafic des ferries et le trafic automobile sur le pont qui enjambe le canal.Le point de destination des deux navires n’est pas annoncé, mais leur entrée en mer Rouge coïncide avec l’apogée des tensions entre Washington et Téhéran, qui a menacé de fermer unilatéralement le détroit d’Ormuz à la suite de l’adoption des sanctions contre ses exportations pétrolières.La Marine américaine a déjà réuni dans le Golfe persique un nombre important de navires, dont les porte-avions Carl Vinson et Abraham Lincoln. Un autre porte-avions, l’USS Enterprise est attendu dans la région au mois de mars.

http://french.irib.ir/info/international/item/166950-des-bâtiments-de-lus-navy-entrent-en-mer-rouge-médias

 
6 Commentaires

Publié par le 30 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Fitch dégrade d’un cran la note de la banque Northern Rock après son rachat par Virgin

LONDRES – L’agence d’évaluation financière Fitch a abaissé lundi d’un cran, à BBB, la note à long terme de la banque britannique Northern Rock, qui avait été nationalisée durant la crise et vient d’être vendue à une filiale du groupe Virgin.

La perspective est stable, a précisé l’agence, qui a expliqué sa décision par un environnement difficile, dans la mesure notamment où Northern Rock reste déficitaire.

Selon l’agence, il sera particulièrement difficile pour la nouvelle direction de tenir son objectif d’un retour aux bénéfices fin 2012, alors que l’économie britannique est en difficulté.

Northern Rock a été vendue en novembre par le gouvernement à sa compatriote Virgin Money, filiale de services financiers du groupe Virgin, pour 747 millions de livres (environ 875 millions d’euros).

Cette banque était devenue durant la crise de 2008/2009 le premier d’une série d’établissements sauvés par l’Etat britannique.

Afp

 
2 Commentaires

Publié par le 30 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

La nouvelle astuce d’un des pères d’Hadopi pour généraliser le filtrage….

Le Sénat a organisé la semaine dernière une table ronde sur la fiscalité du numérique. Un thème qui va monter un peu plus en puissance sous l’aiguillon de la crise. Les Google, Amazon, Apple ne se privent évidemment pas de remonter à l’étranger les revenus générés en France afin d’éviter ou d’amoindrir la fiscalité bleu-blanc-rouge. Dans ce jeu du chat et de la souris, l’universitaire Olivier Bomsel a présenté une solution unique pour relocaliser ces revenus en France. Une solution magique pour les ayants droit puisqu’elle va permettre d’augmenter la responsabilité des intermédiaires techniques sur les flux illicites qui transitent dans leur tuyau. 

 

olivier bomsel sénat hadopi filtrage

 

Pour ceux qui ont suivi la lente gestation d’Hadopi, Olivier Bomsel est  professeur d’économie et chercheur au Centre d’économie industrielle de  l’École des Mines, et parfois producteur de film. Il a été l’un des quatre membres de la mission  Olivennes installée en septembre 2007, ce fameux garage d’où est sortie  la riposte graduée.
Lors de la conférence sur le piratage, organisée à  l’Assemblée Nationale en janvier 2009, c’est ce même Olivier Bomsel qui  avait applaudi l’Hadopi dont il fut l’un des géniteurs. Une loi  considérée comme géniale puisque elle devait alors conduire tout  naturellement les FAI à réclamer et appliquer à tour de bras le  filtrage.
La théorie de Bomsel ? Les FAI doivent assurer le coût de la  suspension. En tant qu’acteurs économiques raisonnés, cela les incitera naturellement à mettre en œuvre le filtrage pour diminuer le coût de la  suspension. « Les FAI qui vont subir des coûts pour suspendre leurs  consommateurs vont vouloir mettre en place des solutions de filtrage,  qui tendanciellement, vont permettre d’abaisser les coûts d’application  de la propriété ». En pratique, depuis l’installation d’Hadopi, le  ministère de la Culture a toujours refusé d’indemniser les FAI dans  l’identification industrialisée des IP.
Revenons maintenant à la conférence sur la fiscalité du numérique organisée la semaine dernière. Olivier Bomsel va y dérouler une théorie inédite : taxer davantage les intermédiaires techniques pour leur faire payer leur statut dérogatoire. Ils ne bénéficieraient d’une fiscalité douce que s’ils décidaient d’être davantage responsables. Un choix qui les incitera là encore à  mettre en place… une solution de filtrage.

 

La suite ici

 
1 commentaire

Publié par le 30 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Baltic dry: le grand plongeon!

24HGOLD, lundi 30 janvier 2012 :

«  L’indice Baltic Dry Index continue de s’effondrer  … Pas besoin d’en dire plus, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Le Baltic Dry Index (BDI) est un indice des prix pour le transport maritime en vrac de matières sèches. Créé en 1998, cet indice est géré par la société britannique Baltic Exchange à Londres. Il est établi sur une moyenne des prix pratiqués sur 24 routes mondiales de transport en vrac de matières sèches tels que les minerais, le charbon, les métaux, les céréales, etc. L’indice est détaillé en plusieurs indices en fonction de la capacité des navires : indices Baltic Supramax, Panamax et Capesize. Ces indices sont basés sur les évaluations faites par plusieurs courtiers maritimes internationaux. Cet indice, couplé, avec une augmentation du PIB inférieure aux attentes, à la crise européeenne, nous montre que l’économie réelle est en train de s’effondrer sous nos yeux.  C’est probablement la raison pour laquelle la FED a annoncé des taux à 0 jusqu’en 2014. Ils savent ce qui nous arrive droit dessus. »

source : http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-l-indice-baltic-dry-index-continues-de-s-effondrer-de-3-94–ils-savent-ce-qui-nous-arrive-dessus-.aspx?article=3790515562G10020&redirect=false&contributor=Dan+Dontrose.

 

 

 

ZERO HEDGE, jeudi 26 Janvier 2012 :

« Depuis le début de cette année, le Baltic Dry a chuté de 42% et de plus de 50% depuis le 30 décembre 2011 »

Chart: Bloomberg

http://www.zerohedge.com/sites/default/files/images/user3303/imageroot/2012/01/20120125_BDIY2.png

source : http://www.zerohedge.com/news/baltic-dry-plunges-42-more-seasonal-norm-start-year

 

 

 

PIERRE JOVANOVIC, du 30 janvier au 2 février 2012 :

« Psst : Le Baltic Dry sous le niveau de la mer … Le Baltic Dry, vous savez l’indice des chargements de bateaux porte-conteneurs, eh bien il a fait un plongeon (elle est bonne) de 45% ce qui est tout simplement énorme est préfigure une nouvelle crise gravissime… Car cela veut dire que les entreprises ont cessé de commander des biens… et que les stocks actuels ne sont pas partis à la vitesse escomptée… Dans tous les cas de fi gure, c’est mauvais car on avait vu la même chose en 2008 et vous savez ce qui s’est passé en 2008… »

source :  http://www.jovanovic.com/blog.htm

Merci Chasouris   😉

 
38 Commentaires

Publié par le 30 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

RT: les Américains opposés à une nouvelle guerre

Merci à hussardelamort pour la traduction.

 
6 Commentaires

Publié par le 30 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Traités comme des terroristes et renvoyés des Etats-Unis à cause d’un tweet!

Twitter: traités comme des terroristes et renvoyés des Etats-Unis à cause d'un tweet

 

Deux Anglais ont vécu des moments difficiles à leur arrivée à Los Angeles pour des vacances. La cause: un message maladroit posté sur Twitter. C’est Leigh Van Bryan, 26 ans, qui en est responsable. Il a écrit: « En vacances cette semaine pour préparer un rapide city trip (à Los Angeles) avant d’aller et de détruire les Etats-Unis« . Quelques jours plus tard, il a pris l’avion pour Los Angeles avec une amie, Emily Bunting, afin de passer des vacances de rêve. Mais le message Twitter a transformé leur séjour en cauchemar.

 

Menottés et enfermés

Dès leur arrivée à l’aéroport, des agents de sécurité les ont redirigés vers une pièce isolée avant de leur poser un tas de questions. L’interrogatoire a duré près de 5 heures, avant que les deux amis ne soient menottés et enfermés avec des immigrants illégaux. En réalité, des agents spécifiques qui analysent les échanges entre particuliers sur le net avaient prévenus les agents de sécurité de l’aéroport international de Los Angeles de l’arrivée de Leigh et Emily.

 

« T’as vraiment merdé avec ce tweet, mec »

Finalement, après une nuit complète séparés l’un de l’autre, Leigh et Emily ont été renvoyés en Angleterre. Leigh, gérant d’un bar à Coventry, a expliqué avoir été enfermé avec des trafiquants de drogue mexicains, alors qu’Emily a passé la nuit avec des immigrants clandestins.
A son retour, Leigh a expliqué que cette histoire était assez marrante après coup, mais que ce n’était pas du tout le cas au moment présent. « Les agents de sécurité nous ont traités comme des terroristes. Je n’ai cessé de leur dire que mon tweet était mal interprété, mais ils n’ont rien voulu entendre. ‘T’as vraiment merdé avec ce tweet, mec’, me disaient-ils sans cesse« , a témoigné Leigh.

Source

 

 
3 Commentaires

Publié par le 30 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Spectaculaire incendie à la centrale EDF du Havre

Incendie à la centrale à charbon EDF du Havre (30 janvier 2012)

 

Les flammes se sont déclarées vers 8h20 dans une salle des machines, accompagnées d’abondantes fumées qui ont provoqué l’évacuation de la centrale. Mais les fumées ne présentent pas des risques pour les riverains, assure EDF.

L’abondant dégagement de fumée provoqué par l’incendie qui s’est déclaré, lundi matin, dans la centrale à charbon EDF du Havre, a poussé la direction à diffuser un message rassurant à destination des riverains : ces fumées ne sont pas toxiques. Elles ont toutefois obligé à évacuer le personnel présent, soit 200 personnes appartenant à EDF ou aux entreprises extérieures.

D’une puissance installée de 1450 mégawatts, la centrale EDF du Havre emploie 350 agents et compte trois tranches dont seules deux, les principales, étaient en fonctionnement au moment de l’incendie. C’est dans la salle des machines de la tranche 2, d’une puissance de 600 mégawatts, que le feu a pris vers 8h20. L’incendie, qui n’a pas fait de victime, est alimenté par de l’huile présente dans l’unité touchée par le sinistre.

Une soixantaine de pompiers sont mobilisés pour combattre les flammes. La tranche n°2 a été stoppée, et la direction a préféré faire de même pour l’autre tranche qui était utilisée lors du départ de feu, la tranche 4, d’une puissance équivalente à la tranche 2.

Source

 
Poster un commentaire

Publié par le 30 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

La Belgique en partie paralysée par une grève générale

 

La Belgique était en partie paralysée lundi par une grève générale décrétée par les syndicats pour protester contre les politiques d’austérité, le jour d’un sommet des dirigeants européens sur la situation économique du continent.

La dernière grève générale en Belgique date de 2005. Elle était le fait du seul syndicat socialiste FGTB.

Pour une grève lancée par un « front commun » des trois principaux syndicats du royaume, comme c’est le cas de celle organisée lundi, il faut remonter à 1993.

Les cheminots belges ont lancé le mouvement dès dimanche soir. La circulation ferroviaire, y compris celle des trains internationaux à grande vitesse Thalys et Eurostar qui relient Bruxelles à Paris, Amsterdam, Cologne et Londres, est à l’arrêt et devrait le rester toute la journée de lundi.

Aucun tramway, bus ou métro ne circule à Bruxelles. Et ailleurs dans le pays les transports en commun sont très perturbés.

Quelques vols ont été annulés à l’aéroport de Bruxelles et des retards sont enregistrés mais le trafic reste globalement assez proche de la normale. L’aéroport de Charleroi (Sud) est fermé en revanche.

Les postiers eux aussi sont en grève, les salariés du port d’Anvers, l’un des plus importants d’Europe, ont décidé de se croiser les bras et des grévistes organisaient plusieurs blocages de routes et autoroutes dans le pays en signe de protestation.

Les syndicats belges dénoncent des économies budgétaires de plusieurs milliards d’euros décidées par le gouvernement du socialiste Elio Di Rupo, visant à réduire le déficit public et à se conformer aux objectifs européens. Un sommet des dirigeants européens doit débuter dans l’après-midi à Bruxelles.

(AFP)

 

 
1 commentaire

Publié par le 30 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Séisme de mag 6.3 sur les côtes du Pérou

L’ampleur 6.3
Date-Heure
Lieu 14.179 ° S, 75.644 ° W
Profondeur 39.2 km (24,4 miles)
Région Près de la côte centrale du Pérou
Distances 15 km (9 miles) au SE de Ica, Pérou 96 km (59 miles) SSE de Chincha Alta, Pérou 172 km (106 miles) WNW de Puquio, Pérou 280 km (173 miles) SSE de LIMA, Pérou
Incertitude Lieu horizontale + / – 15.2 km (9,4 miles), profondeur + / – 10,5 km (6,5 miles)
Paramètres NST = 365, NPH = 365, Dmin = 275 km, RMSS = 0,75 sec, Gp = 68 °, de type M = moment ampleur régionale (Mw), Version = 6
Source
  • Magnitude: USGS NEIC (WDCS-D) Lieu: USGS NEIC (WDCS-D)

Cette nuit, quelques minutes après minuit, une secousse de 6.3 de magnitude sur l’échelle de Richter a secoué les côtes du Pérou.
L’épicentre a été localisé à 15 kilomètres de la commune de ICA, à une trentaine de kilomètres de profondeur.
Une soixantaine de personnes ont été légèrement blessées, victimes de contusions ou de fractures, à la suite d’un séisme de magnitude 6,2 survenu dans la nuit de dimanche à lundi dans la région d’Ica, près de la côte centre-sud du Pérou, ont annoncé les autorités.
Les blessés totalisent 60 dans les hôpitaux et postes médicaux de la région d’Ica, a déclaré sur la radio RPP le président régional Alonso Navarro, après avoir parcouru les centres de soins locaux.
Les blessés ont souffert de fractures, de contusions ou de coupures, à la suite de chutes ou de chutes d’objet, mais tous sont hors de danger, a précisé le Dr Raul Huaman, de l’hôpital régional d’Ica.
La secousse a provoqué des coupures de courant des communications téléphoniques dans le secteur d’Ica, à 300 km de Lima, mais ces services ont été rapidement rétablis, selon l’Insitut de défense civile.
Selon des médias péruviens citant des témoignages locaux, plusieurs habitations de construction précaire ont subi des fissures et fentes.

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 30 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :