RSS

Archives du 26 janvier 2012

Des junkies à l’ONU ?! :)

 

Seize kilos de cocaïne livrés par erreur au siège de l’ONU

Deux colis contenant 16 kilos de cocaïne ont été livrés par erreur la semaine dernière au siège des Nations unies à New York en provenance du Mexique, ont indiqué jeudi la police new-yorkaise et l’ONU. Les deux sacs portaient un logo ressemblant à celui de l’ONU.

Ils sont arrivés le 16 janvier. L’alerte a été donnée et les autorités américaines notifiées. Selon Paul J. Browne, responsable des relations publiques pour la police de New York (NYPD), les sacs contenaient 14 livres dont les pages avaient été creusées pour contenir chacun un peu plus d’un kilo de cocaïne.

L’enquête de la NYPD et de la DEA (agence américaine de lutte contre le trafic de stupéfiants) a révélé que la drogue, expédiée du Mexique, était arrivée dans un centre de tri d’une messagerie privée à Cincinnati (Ohio, Etats-Unis). Les employés, ayant remarqué le sigle de l’ONU – pourtant « grossièrement imité » – mais aucune adresse, avaient expédié le colis au siège onusien.

Valeur de deux millions de dollars

« Notre hypothèse de travail est que la drogue n’aurait jamais dû quitter le Mexique », a estimé le policier. Si c’est le cas, a-t-il ajouté, « quelqu’un au Mexique est sans doute dans de beaux draps pour avoir égaré une telle quantité de cocaïne ». La drogue saisie a une valeur marchande estimée à près de deux millions de dollars.

Les sacs n’étaient adressés ni aux Nations unies ni à aucune personne travaillant dans les locaux de l’ONU et « il ne s’agissait pas de valise diplomatique », a souligné de son côté le porte-parole de l’ONU Martin Nesirki.

Afp

 
3 Commentaires

Publié par le 26 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Espagne : les fonctionnaires manifestent à Valence contre la rigueur

 

VALENCE (Espagne) – Plusieurs dizaines de milliers de fonctionnaires ont manifesté jeudi soir dans l’est de l’Espagne contre les coupes budgétaires décidées par la région de Valence, très endettée, qui a de plus en plus de mal à payer ses fournisseurs.
Derrière une grande banderole sur laquelle était écrit Non aux coupes dans les services publics, brandissant des pancartes sur lesquelles étaient dessinés des ciseaux, les fonctionnaires ont manifesté dans les trois grandes villes de la région, Valence, Alicante et Castellon, à l’appel des principaux syndicats espagnols, dont les deux plus importants, CCOO et UGT.
Selon les médias, citant les syndicats, quelque 200.000 personnes participaient à ces manifestations, dont 100.000 à Valence et 60.000 à Alicante (40.000 selon la police), tandis qu’elles étaient plus de 30.000 à Castellon.
Infirmières, enseignants accompagnés de leurs élèves, policiers, pompiers ou sympathisants du mouvement des indignés avaient envahi les avenues de ces trois cités.
Ce mouvement survient après l’annonce le 5 janvier, par la région de Valence, la plus endettée d’Espagne, d’augmentations d’impôts et de coupes dans le fonctionnement des entreprises publiques, les dépenses de santé et le secteur de l’éducation, représentant un montant de plus d’un milliard cent millions d’euros au total.
Une première manifestation, du personnel de l’enseignement, avait réuni plusieurs dizaines de milliers de personnes samedi dernier pour dénoncer ces coupes.
Une politique identique de rigueur a actuellement lieu dans la plupart des autres régions espagnoles. Très endettées depuis l’éclatement de la bulle immobilière en 2008, les régions gèrent les budgets de la santé et de l’éducation, les premiers à être concernés par les coupes.
Les régions ont aussi de plus en plus de mal à régler leurs fournisseurs, et c’est le cas de celle de Valence.
La quasi totalité des 2.400 pharmacies de la région avaient ainsi fermé plusieurs jours durant en décembre pour protester contre les dettes impayées de la région.
De nombreux collèges et lycées ne peuvent quant à eux plus honorer leurs factures courantes, ne recevant plus l’aide du gouvernement régional : certains élèves ont ainsi dû assister aux cours avec des bonnets et des couvertures ces dernières semaines, le chauffage ayant été coupé par les fournisseurs n’ayant pas été payés.
La région a annoncé mardi qu’elle effectuerait ces jours-ci un premier versement aux écoles de 35 millions d’euros.
A Valence, la manifestation a tout particulièrement pris pour cible les affaires de corruption qui ébranlent la vie politique locale et l’ancien président de la région, Francisco Camps, innocenté mercredi dans un procès où il était accusé de corruption passive.
Sans système de santé, sans éducation, sans travail, sans scrupules, était-il écrit sur une pancarte où était placardée une photo de Francisco Camps. Nous, bien sûr que nous sommes innocents, assurait une autre pancarte pendant que la foule criait Où est passé l’argent ?
Francisco Camps, qui avait été réélu président de région au mois de mai malgré son inculpation, mais avait finalement démissionné en juillet, est l’une des cibles de choix du mouvement des indignés né l’an dernier et qui dénonce notamment la corruption de certains hommes politiques.

Afp

 
1 commentaire

Publié par le 26 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Intégrisme marchand et démocratie

Intégrisme marchand et démocratie

Les partisans de notre système économique, les intégristes marchands, affirment sans cesse qu’il est le garant de notre démocratie. C’est faux à moins de définir ce qu’est notre démocratie (démoctature ?). En effet, le lobbying intense, les pressions, voire la liquidation pure et simple, sont souvent au menu des multinationales. Le cas du gaz de schiste devrait éclairer ceux qui sont sourds et aveugles.

En effet, la fracturation des roches contenant les gaz de schiste implique pour fonctionner l’injection de nombreux produits chimiques qui empoisonnent littéralement les nappes phréatiques. En réalisant une étude sur le gaz à la demande de l’Algérie (http://www.lemaghrebdz.com/lire.php?id=25621), j’ai découvert des documents particulièrement instructifs dont voici quelques extraits:

« Une des tendances les plus prometteuses dans l’approvisionnement énergétique des États-Unis est le développement des nouvelles technologies d’extraction de gaz naturel, des gisements de schiste et d’autres sources non conventionnelles.

 Les réserves nationales de gaz naturel ont augmenté de manière exponentielle ces dernières années. L’accès fiable à ce combustible fossile à combustion plus propre pourrait améliorer notre indépendance énergétique et réduire notre dépendance…

Comme l’industrie du pétrole et du gaz applique cette technologie à de nombreux puits dans plusieurs parties du pays, il est important de s’assurer que le processus est sûr et respecte l’environnement. Les organisations environnementales, des groupes de santé publique, et les collectivités locales ont exprimé des préoccupations concernant l’impact potentiel de l’injection de fluides de fracturation hydraulique dans les puits situés dans ou à proximité des sources souterraines d’eau potable. D’autres ont soulevé des préoccupations au sujet de la quantité d’eau nécessaire à la fracturation hydraulique des puits de pétrole et de gaz et l’élimination des produits contaminant les eaux usées provenant des opérations de fracturation…

 En 2003, l’EPA a conclu un protocole d’accord volontaire (MOA) avec les trois plus grandes entreprises de fracturation hydraulique, Halliburton, BJ Services, et Schlumberger, pour éliminer le diesel des fluides de fracturation hydraulique injecté dans des puits situés dans certains souterrains contenant des sources d’eau potable. En dehors de la MOA, il n’existe pratiquement aucune réglementation fédérale des fracturations hydrauliques. En 2005, le Congrès a exempté la pratique de la fracturation hydraulique de la Safe Drinking Water Act (LSEP), sauf lorsque les fluides injectés contenaient du diesel…

 Les compagnies de gaz peuvent utiliser des additifs et des produits chimiques en plus du diesel dans la fracturation hydraulique, mais les régulateurs fédéraux n’ont aucune autorité pour limiter les types et les volumes de ces substances. En effet, les compagnies pétrolières et gazières n’ont pas besoin de rapporter aux autorités fédérales de réglementation sur ce que contiennent leurs fluides de fracturation ni où ils sont utilisés.

En tant que Président du Comité de la Chambre sur la surveillance et la réforme du gouvernement au dernier Congrès, le président Waxman a demandé et obtenu quelques données de Halliburton, BJ Services, et Schlumberger sur les produits chimiques utilisés dans leurs fluides de fracturation. Selon ces données, deux de ces entreprises ont utilisé du carburant diesel comme un fluide de fracturation entre 2005 et 2007. Halliburton a déclaré utiliser plus de 807,000 gallons (un gallon = 3,78 litres)à base de gazole fluide, une violation potentielle de la MOA. BJ Services a déclaré utiliser 1,700 gallons de diesel fluide utilisés dans la fracturation de gaz dans l’Arkansas et l’Oklahoma. Dans une lettre au Comité de surveillance, BJ Services a reconnu que ces événements étaient «en violation de la MOA. Les entreprises ont également indiqué qu’elles ont utilisé d’autres produits chimiques dans leurs fluides de fracturation – tels que le benzène, le toluène, l’éthylbenzène, et les xylènes – qui pourraient présenter des risques environnementaux ainsi que pour la santé humaine. »

Pour résumer, aucun contrôle, juste un protocole d’accord volontaire dont on sait qu’il n’est pas suivi, injections de produits hautement dangereux dans les nappes phréatiques, preuves à l’appui, etc. L’intégrisme marchand a vaincu la démocratie… Pour le moment…

Source : http://www.bctwa.org/FrkC-Congress-Feb18-2010.pdf

http://gillesbonafi.skyrock.com/3064818153-Integrisme-marchand-et-democratie.html

Via un mail de Pierre Girard,merci à lui.

Son blog: http://horsdutemps.info/

 
1 commentaire

Publié par le 26 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

3 Anonymous ont été interpellés Mardi!

Trois hackers (deux femmes et un homme), appartenant à la mouvance des Anonymous, ont été interpellés mardi dernier. L’ un est originaire du Gard. Ils devaient être présentés aujourd’hui à un juge de la Jirs (juridiction interrégionale spécialisée) de Paris.

Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire aujourd’hui pour « entrave au fonctionnement d’un service de traitement de données », « accès frauduleux dans un service de traitement de données » et « participation à un groupement formé ou à une entente établie en vue de la préparation de ces infractions ».

Soupçonnés d’avoir piraté le site d’EDF

Ils sont soupçonnés d’avoir piraté le site d’EDF l’an dernier, après la catastrophe de Fukushima. Les trois hackers présumés sont interrogés depuis deux jours dans les locaux de la DCRI à Levallois-Perret.

Le site institutionnel d’EDF avait été bloqué à plusieurs reprises les 20 et 23 avril et le 2 juin dans le cadre d’une attaque Ddos (par déni de service) revendiquée par le groupe des Anonymous,.

Le blocage du site EDF avait entraîné un préjudice financier évalué à 160 000 euros. Il avait été bloqué par les Anonymous dans le sillage du mouvement d’opinion déclenché par l’accident de la centrale Fukushima au Japon le 11 mars.

La guerre 2.0 continue

Entamée depuis la fermeture de Megaupload par les autorités américaines, la « guerre » sur internet dont nous nous sommes fait l’écho à plusieurs reprises cette semaine ne faiblit pas. Le site de la Commission européenne a subit une attaque Ddos dans la matinée, et est resté inaccessible pendant quatre heures.

Celui du ministère de la Justice français est resté inaccessible de 9 h 30 à 14 h 50. D’autres actions sont prévues, qu’on peut suivre minute par minute sur Twitter.

La communication des Anonymous s’emballe

Les médias ont publié, depuis la fermeture de Megaupload et la réaction du collectif Anonymous, beaucoup d’informations contradictoires, notamment l’appel au hacking de Twitter et de Facebook. Mais le collectif a, comme à chaque fois, inondé le web de vidéos pour marteler son message.

Les Anonymous se voient comme un groupe pacifiste au service de la liberté d’expression et contre les gouvernements et les lobbies.

 

Voir le dernier message des Anonymous :

 

http://www.midilibre.fr/2012/01/26/un-anonymous-aurait-ete-arrete-dans-le-departement,449013.php

 
3 Commentaires

Publié par le 26 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Signature de l’ACTA par l’Union européenne ce matin!!!

L’ACTA (accord commercial anti-contrefaçon) a été signé ce matin à Tokyo par l’Union européenne et ses 22 membres. Cet accord vise les marchandises, notamment la contrefaçon, les médicaments génériques ainsi que les infractions au droit d’auteur sur Internet. Nous avons beaucoup parlé de SOPA et PIPA ces derniers temps et du mouvement qui avait été fait contre ces lois américaines liberticides et c’est désormais contre ce projet de loi international que les défenseurs de la liberté sur Internet devront se battre.

Projet ACTA : Ce projet n’est pas récent, puisqu’il a été développé en 2006 par les USA et le Japon et négocié en 2007 (par les USA, la Suisse, la Commission Européenne et le Japon). Un projet qu’ils se sont efforcés de garder secret, mais pas si longtemps que ça puisqu’en 2008 des documents ont ‘fuité‘ par l’intermédiaire de Wikileaks. En octobre 2011, ACTA est signé par l’Australie, le Canada, les US, le Japon, la Corée du Sud, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, Singapour et aujourd’hui, par l’Union européenne.

La quadrature du Net demande d’agir contre ACTA : Le site de la quadrature du Net (une organisation de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet), vous explique comment agir contre ACTA, incitant les internautes à contacter et informer les commissions du Parlement européen, car tant que le Parlement européen n’aura pas donné son vote final, il y a encore une chance pour qu’ACTA soit rejeté.

 

ACTA Signature de lACTA par lUnion européenne

Source

http://www.journaldugeek.com/2012/01/26/signature-de-lacta-par-lunion-europeenne/

 

 

Accord commercial anti-contrefaçon:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Accord_commercial_anti-contrefa%C3%A7on

 
2 Commentaires

Publié par le 26 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Quand les réseaux sociaux abusent de notre confiance!

Attention, Facebook et Google viennent de changer les conditions d’utilisation de leurs services. Ceux qui détestent la nouvelle « Journal » de Facebook, n’auront plus le choix. Même volte-face chez Google : tout ce que vous faites sur Gmail ou YouTube pourra désormais être utilisé contre vous dans les recherches Google

 

 

 
2 Commentaires

Publié par le 26 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Le Jour Où Le Dollar Est Mort

Cette fiction-réalité, produite et réalisée par la National Inflation Association (Association Nationale sur l’Inflation Américaine), anticipe sur le futur économique des États-Unis, et par extension du monde. Rappelons qu’encore récemment, Ben Bernanke, alias « Helicopter Ben », patron de la Réserve Fédérale, avait annoncé son QE2 signifiant que la FED allait injecter (officiellement) 600 milliards de dollars pour Wall Street. Rappelons qu’il n’est économiquement pas viable d’imprimer de l’argent papier à outrance sans que les montants ne soient soutenus par une industrie forte, une demande ou une production de biens réels. L’argent à destination des requins de la finance est régulièrement volé, dévaluant le dollar et préparant le monde à la catastrophe économique du siècle : une hyperinflation massive inévitable. Seul remède : l’achat de pièces et lingots d’or et d’argent.

http://www.conspipedia.fr

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 26 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Un quinquagénaire se suicide dans la cour du centre des impôts de Créteil!

 

Un homme de 55 ans, qui devait «plusieurs dizaines de milliers d’euros» au Trésor public, s’est suicidé mercredi d’une balle dans la tête dans la cour du centre des impôts de Créteil, a-t-on appris de sources concordantes.

Selon plusieurs sources, cet homme s’est rendu aux alentours de 14h30 au guichet du centre des finances publiques et a remis à une employée un mot sur lequel était écrit: «Vous voulez ma peau, vous l’avez.»

Il est ensuite sorti du bureau et s’est suicidé dans la cour de ce grand bâtiment en briques qui abrite la direction départementale des finances publiques. Selon une source policière, son revolver était chargé de six balles.

«On a entendu une grosse détonation et au départ on pensait que c’était un pétard», a témoigné Kevin, un employé du centre qui n’a pas souhaité donner son patronyme. «C’est vrai que les gens qui viennent ici sont souvent énervés, mais on n’avait jamais vu ça.»

Une enquête ouverte

Père de famille et architecte-urbaniste de profession, le quinquagénaire avait une dette de «plusieurs dizaines de milliers d’euros» auprès du Trésor public, a indiqué une source judiciaire.

Un responsable de la CGT Finances publiques a confirmé que le suicidé devait «une somme assez conséquente» à l’administration fiscale.

Masqué derrière une bâche blanche, son corps doit à présent être amené à l’Institu médico-légal en vue de son autopsie, selon la source judiciaire.

Le bâtiment a été bouclé par la police qui procédait à plusieurs relevés sur les lieux du suicide. Une enquête pour recherches des causes de la mort a été ouverte.

Le centre des impôts de Créteil est un gros site comptant 150 à 200 personnes, a précisé le syndicaliste, ajoutant que l’administration avait mis en place une cellule pour assister les personnels, avec notamment un psychologue et le médecin de prévention.

Afp

 
7 Commentaires

Publié par le 26 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Le Parlement européen attaqué par des Anonymous

Anonymous

Les services informatiques du Parlement européen rapportent des perturbations liées à des attaques d’Anonymous. Des représailles à la fermeture de MegaUpload et à l’ACTA.

Le Parlement européen essuie une série d’attaques informatiques. Selon une note diffusée par les services informatiques auprès des parlementaires, les accès à Internet et à Europal sont perturbés depuis ce matin.
Cette note fait mention d’attaques externes menées par le groupe  » Anonymous Hackers  » en représailles à la fermeture du site MegaUpload mais aussi à la signature de l’accord commercial anti-contrefaçon ACTA.
L’ACTA vient d’être signé à Tokyo par l’Union européenne et vingt-deux de ses États membres dont la France. Il vise à établir des règles internationales afin de renforcer les droits de propriété intellectuelle. Pour ses très nombreux détracteurs, il portera atteinte à la liberté d’expression.

D’autant plus échaudés avec des précédents comme les projets de lois anti-piratage américaines SOPA et PIPA ( qui ont été reportés sine die ), certains hacktivistes ont donc pris  » les armes « . Anonymous ou pas, l’eurodéputée Françoise Castex déclare :  » ces attaques tout azimut brouillent leurs revendications « .
Le Parlement européen doit en effet se prononcer au printemps prochain sur l’ACTA. Pour l’eurodéputée française :  » le Parlement européen est le dernier rempart contre l’ACTA « .

source

 
5 Commentaires

Publié par le 26 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Le virus Schmallenberg, vous connaissiez?! moi non plus….!

 

LA HAYE – Un nouveau virus touchant moutons, chèvres et bovins, chez lesquels il provoque des malformations à la naissance, a été détecté récemment aux Pays-Bas et en Allemagne notamment, a-t-on appris jeudi auprès du ministère néerlandais de l’Agriculture.
Il a été détecté dans 76 exploitations aux Pays-Bas, principalement des élevages de moutons mais aussi de chèvres et de bovins, a déclaré à l’AFP Coen Gelinck, un porte-parole du ministère, selon lequel le virus a également été détecté en Allemagne, en Belgique et en Grande-Bretagne.
Le virus Schmallenberg, qui porte le nom de la ville allemande où il a été détecté pour la première fois en novembre 2011, touche 51 exploitations en Allemagne, principalement dans le Land de Rhénanie du Nord-Westphalie, selon l’Institut Friedrich-Loeffler.
Le vecteur de ce virus semble être un moucheron, selon M. Gelinck qui assure que le virus, qui provoque fièvres et diarrhées chez les animaux adultes, ne peut pas être transmis directement d’un animal à un autre. Aucun vaccin contre cette maladie n’existe actuellement.
Les brebis, chèvres et vaches en gestation peuvent toutefois transmettre le virus via le placenta, avec pour conséquences des morts-nés ou des animaux qui naissent avec des malformations et qui meurent rapidement, explique le porte-parole.
C’est un virus proche d’autres virus qui ont déjà été détectés par le passé en Australie ou en Amérique du Sud, assure à l’AFP Jack Luiten, un porte-parole de la fédération néerlandaise des agriculteurs, éleveurs et horticulteurs.
Jusqu’à présent, il y a énormément d’indications selon lesquelles le virus ne peut pas être transmis aux humains, souligne M. Luiten.
Moscou a suspendu mi-janvier les importations de moutons et de chèvres néerlandais en raison du virus, selon M. Gelinck, qui qualifie toutefois de marginales les exportations de viande néerlandaise vers la Russie.

Afp

 

Vidéo ici:

http://www.rtbf.be/video/v_le-virus-schmallenberg-inquiete-les-eleveurs?id=1518743

 
7 Commentaires

Publié par le 26 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

L’Iran n’aura pas la bombe atomique en 2012

L’Iran n’est pas en mesure de construire une arme nucléaire en 2012, car il ne pourra pas enrichir suffisamment l’uranium pour l’utiliser à des fins militaires, et sera dissuadé par les sanctions internationales et la perspective d’une attaque israélienne. C‘est la conclusion d’un rapport de l’Institute for Science and International Security (Isis), une ONG américaine spécialisée sur la sécurité internationale.

Selon l’Isis, l’Iran est incapable de décider d’avoir des armes nucléaires « tant que ses capacités d’enrichissement d’uranium restent aussi limitées qu’aujourd’hui ». Pour l’Isis, le principal challenge pour les Iraniens est de “développer une capacité sûre de créer de l’uranium suffisamment enrichi pour une utilisation militaire » et en quantité suffisante pour produire plusieurs armes nucléaires, ce qui ne serait pas encore le cas.

Quand bien même l’Iran serait à jour de ses ambitions technologiques, le rapport affirme que le pays a remis la construction de sa bombe nucléaire, trop inquiet des sanctions occidentales et des menaces israéliennes. Cette double perspective peut effectivement menacer un régime déjà contesté par sa population depuis les manifestations monstres de 2009.

L’avis de l’Isis qui intervient alors que les tensions autour du programme nucléaire iranien se sont ravivées ces derniers mois : l’Union européenne vient de voter un embargo sur la pétrole du pays, Israël évoque à nouveau la possibilité d’une action militaire préventive et les Washington et Téhéran se sont livrés à une escalade diplomatique dans le détroit d’Ormuz en décembre .

http://www.atlantico.fr/pepites/iran-aura-pas-bombe-atomique-en-2012-275512.html

 

C’est plutôt une bonne nouvelle pour l’Iran , moins bonne pour les US et sa propagande en admettant bien sûr que cette ONG soit aussi impartiale qu’il y parait,sachant qui la subventionne….hé oui,toujours le même problème!

 

 

ISIS bailleurs de fonds

Ploughshares Fund

La Fondation John D. et Catherine T. MacArthur Foundation

Carnegie Corporation de New York

Colombe de la Fondation

New-Land Foundation

Le Prospect Hill Foundation

United States Institute of Peace

L’Agence internationale de l’énergie atomique

La Fondation Ford

La Fondation Scherman

Smith Richardson Foundation

Compton Foundation

La Fondation Stanley

Le Fonds John Merck

La Fondation Rockefeller

Le Rockefeller Brothers Fund

W. Alton Jones Foundation

Ministère des Affaires étrangères du Japon

United States Department of Energy

 

 

 
5 Commentaires

Publié par le 26 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Le Parlement iranien envisage d’interdire la vente de pétrole à l’Europe

 

TEHERAN – Le Parlement iranien devrait examiner la semaine prochaine un projet de loi visant à interdire l’exportation de pétrole vers l’Europe, en réponse à l’embargo décidé lundi par l’Union européenne contre Téhéran, selon plusieurs parlementaires.
La commission de l’Energie du Parlement met la dernière main à un projet pour stopper l’exportation de pétrole vers l’Europe, selon le porte-parole de cette commission, Emad Hosseini, cité jeudi par les médias.
Il a précisé que ce projet devrait être présenté dès dimanche au Majlis, qui décidera si et quand il l’inscrit à son ordre du jour.
Si ce projet est adopté, le gouvernement sera obligé de stopper la vente de pétrole aux Européens avant qu’ils n’appliquent leurs sanctions, a-t-il précisé.
Les pays de l’Union européenne se sont mis d’accord lundi pour imposer un embargo pétrolier graduel sans précédent contre l’Iran ainsi que pour sanctionner sa banque centrale afin d’assécher le financement de son programme nucléaire controversé.
Le projet de loi vise à obliger le gouvernement à cesser de vendre du pétrole à l’Europe avant l’entrée en vigueur de l’embargo de l’UE, a confirmé un autre parlementaire, Hassan Ghafourifard, sur le site internet du Majlis.
Les nouveaux contrats pétroliers avec l’Iran ont été interdits par l’UE avec effet immédiat, mais les pays les plus dépendants ont jusqu’au 1er juillet pour annuler les contrats existants afin de trouver d’autres fournisseurs.
L’Iran vend environ 20% de son pétrole aux pays de l’UE, essentiellement à l’Italie, l’Espagne et la Grèce.
Si la loi est votée, les pays qui ont pris le pétrole iranien comme cible n’en recevront plus une goutte, a averti un autre député de la commission de l’Energie, Nasser Soudani, cité par les médias.
Cela va entraîner une hausse des cours et les Européens devront payer leur pétrole plus cher, a-t-il affirmé.

Afp

 
5 Commentaires

Publié par le 26 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :