RSS

Standard & Poor’s : La SoGé, Crédit Agricole et BPCE dégradées à leur tour !

24 Jan

L’agence de notation Standard and Poor’s a retiré sa note maximale, AAA, à la Caisse des dépôts et consignations (CDC), bras armé de l’Etat dans le domaine financier, dans le sillage de la dégradation de la note souveraine française, selon un communiqué consultable, mardi 24 janvier, sur son site Internet. La note de la Caisse des dépôts est abaissée d’un cran, à AA+, et est ainsi alignée sur celle du pays, qui avait été dégradée dans les mêmes proportions le 13 janvier. La note court terme reste fixée à A-1+. La perspective d’évolution de ces deux notes est négative, reflétant celle du pays, ce qui implique qu’une nouvelle baisse est possible à moyen terme.

Pour S&P, il était « pratiquement certain » que les autorités françaises viendraient à la rescousse de la CDC en cas de difficultés et il est donc logique que les deux notes soient alignées. « Tout changement de la note souveraine de la France ou de sa perspective aurait pour conséquence immédiate un changement similaire pour la CDC », a ainsi prévenu l’agence.

NOTE CONFIRMÉE POUR BNP PARIBAS

Par ailleurs, Standard & Poor’s a confirmé la note de la banque française BNP Paribas après avoir un temps songé à l’abaisser. Les notes du groupe bancaire, que l’agence avait placées sous revue dans l’optique d’un possible abaissement le 7 décembre, restent fixées à AA- pour la dette long terme et à A-1+ pour la dette court terme. La note long terme de la banque est la quatrième meilleure possible dans l’échelle de classification de S&P, ce qui fait de BNP Paribas l’une des banques européennes les mieux notées (et l’une des rares à conserver un « double A »). Le maintien de la note traduit la position commerciale « très solide » de BNP Paribas, sa très bonne gestion du risque et sa liquidité « adéquate », même si ses résultats, ses fonds propres et sa capacité de refinancement ne sont que « moyens », selon l’agence américaine.

Par contre, S&P a abaissé d’un cran la note à long terme de Crédit agricole SA et de la banque Société générale, à A  contre A+ auparavant, et a attribué une perspective stable aux notes ainsi révisées.

http://www.lemonde.fr/

Voir les cours ici:

http://www.tradingsat.com/palmares-bourse-chix.html

 
7 Commentaires

Publié par le 24 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

7 réponses à “Standard & Poor’s : La SoGé, Crédit Agricole et BPCE dégradées à leur tour !

  1. myvong

    24 janvier 2012 at 13 h 37 min

    et Petroplus vers une faillite « boursorama »

    J'aime

     
    • realinfos

      24 janvier 2012 at 13 h 59 min

      The End pour 550 salariés qui viendront grossir la plus grande entreprise Française….!

      J'aime

       
  2. myvong

    24 janvier 2012 at 15 h 05 min

    A propos des sons étranges :

    Ci-dessous des vidéos très courtes d’enregistrements de sons très étranges un peu partout dans le monde.

    A Nîmes
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=sqIsH1kqvAo et une explication que j’aie trouvée ;Des « booms », des vrombissements, des bourdonnements et autres gémissements bizarres et inquiétants sont entendus partout à travers le monde. Est-ce que ces évènements sont reliés entre eux, sont-ils indicatifs comme le sont les « douleurs de l’enfantement », les effets visibles d’un chaos invisible?

    Quelques chercheurs craignent que cela puisse être le cas.

    Il y a des millions d’années, les mers ont soudainement augmentées, des îles ont disparues, des continents ont été inondés et de hautes montagnes, comme les Andes, ont émergé des profondeurs de l’océan pour atteindre des milliers de pieds dans les airs et ce, en quelques heures.

    Qu’est-ce qui a causé tous ces changements majeurs dans le paysage terrestre?

    Le noyau de la Terre, composé de fer liquide, tourne à une vitesse différente de la rotation de la planète et le retard cause un déplacement mesurable du champ magnétique terrestre.

    Les « tremblements de ciel » (« skyquakes ») sont causés par des « trémors harmoniques » (tremblements continus) dans la Terre qui voyagent du noyau à travers les couches de la planète jusqu’à la surface. Le ciel sert de « table harmonique » qui capture et amplifie les fréquences sonores et électriques en provenance du centre de la Terre. Les tensions qui se développent dans les profondeurs se déplacent dans le manteau et dans la croûte terrestre. Le glissement des couches dans les « intestins » de la planète créent des pressions incroyables. Des pressions si importantes que la température s’élève au point que les métaux denses coulent comme des liquides.

    L’eau devient un plasma surchauffé et réagit réciproquement avec les couches de cristaux de quartz qui émettent un son harmonique audible comme un bourdonnement, produisant aussi des éclairs et des « tremblements de ciel ». Les éclairs souterrains peuvent causer des tremblements de terre et des évènements volcaniques.

    Les vibrations affectent les cristaux et peuvent amorcer des changements massifs qui culminent vers des bouleversements continentaux, des glissements de terrain, l’effondrement de secteurs côtiers et l’émergence de montagnes ou de nouvelles parties de terre.

    Les tensions souterraines peuvent être menaçantes au point de causer des cataclysmes planétaires et ce, à une échelle apocalyptique.

    Les phénomènes lumineux et sonores qui sont vus et entendus partout sur la planète témoignent de tensions et de bouleversements actuels au centre de la Terre. Les « tremblements de ciel », à un niveau global, pourraient être un avertissement du changement majeur qui se produit sous nos pieds.

    J'aime

     
    • realinfos

      24 janvier 2012 at 16 h 40 min

      Honnêtement je ne sait quoi penser de cette affaire,mais si ces phénomènes lumineux et sonores sont bien réels et planétaires,on devrait tous à un moment ou à un autre y être confronté,donc wait and see….Les fakes sont devenus tellement monnaie courante….!
      Par contre je ne dis pas que ce n’est pas possible,surtout en ce moment,on peut s’attendre à tout….

      J'aime

       
  3. Chasouris

    24 janvier 2012 at 16 h 00 min

    Âmes charitables, réjouissez-vous du bonheur (matériel) d’autrui ! 😉

    Carte de France des redevables à l’ISF (ne pas confondre avec SDF 🙂 )

    http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/visuel/2012/01/23/combien-de-redevables-de-l-isf-dans-votre-ville_1633066_1471069.html#xtor=EPR-32280229-%5BNL_Titresdujour%5D-20120124-%5Bderoule%5D

    Visuel interactif – Combien de redevables de l’ISF dans votre ville
    LEMONDE.FR | 23.01.12 | 18h29 • Mis à jour le 24.01.12 | 12h09
    Données Direction générale des finances publiques – villes de plus de 20 000 habitants et ayant plus de 50 redevables à l’ISF

    J'aime

     
    • realinfos

      24 janvier 2012 at 16 h 12 min

      Dommage,pas d’adresse afin de leur rendre visite et jouer les Robins des Bois… 🙂

      J'aime

       

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :