RSS

FUKUSHIMA: LE BASSIN DE STOCKAGE DU REACTEUR N°4 UNE EPEE DE DAMOCLES SUR LE MONDE

23 Jan

SEISMES A FUKUSHIMA | FUKUSHIMA INFORMATIONS | Scoop.it

 

Ce sont plus de 12 séismes qui ont frappés le Japon ces sept dernier jours,  dont un ce lundi d’une magnitude 5.1 sur la région de Fukushima. Dans le cas ou le bassin de stockage de combustible du réacteur N°4 viendrait à s’effondrer , tout l’hémisphère nord  serait durablement contaminé, car il ne serait plus possible d’intervenir sur le site à cause d’une trop grande radioactivité, ce qui provoquerait l’abandon des systèmes de refroidissement des autres structures (cœurs et piscines), l’ensemble représentant plus de 2400 tonnes de combustible.

liens vers la carte des séismes : http://www.japanquakemap.com/week

Fukushima c’est actuellement 4 réacteurs hors confinement , dont 3 avec la fusion complète ou partielle des coeurs !

 

 

Secousse sismique visible sur la webcam Tepco aujourd’hui:

La secousse est visible à 11’15 sur cette vidéo :

http://www.scoop.it/t/fukushima-informations

           

 

 
11 Commentaires

Publié par le 23 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

11 réponses à “FUKUSHIMA: LE BASSIN DE STOCKAGE DU REACTEUR N°4 UNE EPEE DE DAMOCLES SUR LE MONDE

  1. Nicolas Jaisson

    23 janvier 2012 at 21 h 06 min

    Les ingénieurs dans ma famille, diplômés des grandes écoles, ne croient que ce qui est certifié par la communauté scientifique en la personne de ses représentants comme les agences de contrôle nucléaire ou AREVA. Comme ces derniers se sont tus sur la question, passez, y’a rien à voir. Il ne s’est rien passé,vous entendez, et ceux qui prétendent le contraire sont des esprits faibles à regarder avec condescendance.

    J'aime

     
    • realinfos

      23 janvier 2012 at 21 h 53 min

      Une chance que l’intelligence ne se mesure pas au nombre d’années d’études,ce qui n’est peut-être pas le cas pour la bêtise….!

      J'aime

       
    • Bolto

      24 janvier 2012 at 17 h 08 min

      Ah oui les « scientifiques »…
      ARISTOTE. Philosophe grec. Référence en matière scientifique pendant près de 20 siècles, grâce à l’Eglise catholique romaine – au point que soutenir une opinion contraire à la sienne faisait courir un risque très sérieux pour sa sécurité -, c’était un piètre savant. Son postulat de base était qu’expliquer quelque chose consiste à le ramener à l’opinion commune. Sa méthode était de recopier ce qui se disait généralement, en s’abstenant scrupuleusement de toute observation. Presque toutes les idées qu’il a soutenues en physique (il est l’inventeur du mot) et qui sont devenues, dans la civilisation occidentale, des dogmes, sont fausses. Très en retard sur son temps, il croyait que la Terre est le centre de l’univers, que les corps lourds tombent plus vite que les corps légers, que l’oeil envoie des sortes de rayons pour reconnaître les objets. Alors que les Grecs avaient, depuis Leucippe et Démocrite, une théorie des atomes, il ramena les éléments à quatre, l’eau, le feu, l’air et la terre – et expliqua qu’un corps tombait vers le sol parce que les objets composés du même élément s’attirent. Sans cet imbécile et ceux qui l’ont érigé en autorité, on aurait découvert les lois de Newton au temps de Charlemagne, la physique atomique sous Louis XI, et Christophe Colomb serait probablement allé sur la Lune.

      J'aime

       
  2. EVEIL

    23 janvier 2012 at 21 h 21 min

    Bonsoir à tous

    Ce soir je suis un peu fatigué de faire d’ autre recherches , j’ aimerais savoir ce que voudrais dire « UNE EPEE DE DAMOCLES « , merçi de me répondre….

    J'aime

     
    • realinfos

      23 janvier 2012 at 21 h 48 min

      Disons que si la situation du réacteur 4 devenait critique voir explosif suite à un séisme,tout deviendrais incontrôlable et la catastrophe annoncée serait inévitable et le monde en subirait les conséquence….pour moi,c’est juste une question de temps…!

      J'aime

       
    • Amo

      24 janvier 2012 at 10 h 03 min

      Une epee de damocles est une epee a double tranchant. Elle peut soit tomber du bon cote, soit du mauvais. L’expression signifie notamment qu’une situation peut soit se terminer d’une bonne facon, soit d’une mauvaise facon mais que la personne qui a l’epee de damocles au dessus de sa tete est dans une situation delicate… (desole pour les accents, j’ecris depuis les Pays bas sur un clavier sans qwerty sans accent, les meme accents n’existent pas en neerlandais).

      J'aime

       
  3. Cinok

    25 janvier 2012 at 18 h 02 min

    Bonjour à vous tous, tout d’abord avant la fin du règne de Benoît … :))) .. il parait que ce sera le dernier pape 🙂 !! Donc si vous avez fait des choses odieuses et inqualifiable dans votre vie…. la seul façon de vous repentir s’est …d’aller à Fukupyjama … et en sandales et aller faire le travail quoiqu’il arrive !!
    Non mais !! Et moi qui pensais qu’on était déjà tous mort après l’explosion des 3 réacteurs … et leur nouvel état en corium, finalement se sera le 4ème qui va décider si oui ou non … l’homme a le droit de vivre ou non !!!
    Sincèrement … je pense que cette 4ème contamination … va simplement rajouter plus de merde … à la merde … les Japonais vont avoir encore plus du mal à vivre aussi dans leur île, mais devaient déjà évacuer avant ! Et nous, ben on vivra comme on pourra ….avec plus de radionucléïdes dans nos veines ! Finalement peut-être que ça du bon .. si l’homme devra vivre dans l’espace …. ça renforcera l’organisme …
    Mais je me pose une question… le Mox … au plutonium … était dans quel réacteur ? … là j’ai un blanc tout d’un coup !… Peut⁻être un neurone qui vient de se faire exploser par … proton ??!
    Il faut dire que le CERN ici … en rajoute aussi :)) ! D’ailleurs …. peut-être bien qu’on va renommé ..la cité ….CERNobyle !!!!

    J'aime

     
    • realinfos

      25 janvier 2012 at 19 h 22 min

      Pour le mox,il s’agit du réacteur3.

      Réacteur 1
      Il a subi un meltdown, c’est-à-dire le pire qui puisse arriver à un réacteur nucléaire. On ne sait pas où est le corium (69 tonnes maxi). Le bâtiment réacteur a été recouvert d’une structure légère protectrice. Mais ce cache-ruine n’enlève rien au danger. Le 17 janvier, une panne de transformateur a provoqué l’arrêt du refroidissementdes piscines durant 3 heures… Cela met tout bonnement en évidence qu’il n’y a pas de système de secours. En fait, le système de refroidissement est fait de bric et de broc, avec des matériaux fragiles. Le moindre séisme engendre son lot de fuites. Et si les piscines ne sont plus refroidies, en 40 heures, tous les combustibles sont en fusion.

      Réacteur 2
      Il a subi un meltdown, c’est-à-dire le pire qui puisse arriver à un réacteur nucléaire. On ne sait pas où est le corium (94 tonnes maxi). Une opération d’endoscopie a eu lieu le 19 janvier pour visionner l’intérieur de l’enceinte de confinement. Résultat pas fameux, car trop de radioactivité et d’humidité. Le niveau d’eau n’a pu être observé (estimé entre 2,8 et 4 mau lieu de 5 attendus), ce qui signifie clairement que l’enceinte n’est pas étanche puisque 10 m3/h d’eau sont injectés dans l’enceinte. L’opération a en tout cas dégagé une masse importante de vapeur, ce qui contredit l’idée d’un « arrêt à froid » décrété par le gouvernement japonais en décembre 2011. Une hausse de la température dans ce réacteur avait d’ailleurs déjà été observée la semaine dernière.

      Réacteur 3
      Il a subi un meltdown, c’est-à-dire le pire qui puisse arriver à un réacteur nucléaire. On ne sait pas où est le corium (94 tonnes maxi). Pour trouver l’emplacement de ces coriums perdus, des chercheurs vont tenter de faire une image à l’aide de muons. Le projet est à l’étude, mais aucune date n’est encore fixée pour sa réalisation. En attendant, environ 300 tonnes d’eau très contaminée ‒ entre 49 000 et 69 000 Bq/l en césium ‒ a été « découverte » dans un tunnel situé à proximité du réacteur n°3.

      Réacteur 4
      En mars 2011 le bâtiment a été déstabilisé par une ou plusieurs explosionset incendies dont on n’a aucune image pour l’instant. Les inquiétudes portent sur la piscine : on ne sait pas si elle pourra résister à un nouveau séisme important. Après le tremblement de terre du 1er janvier, il se pourrait qu’une fuite ait eu lieu dans cette piscine 4 ‒ où se trouve 229 tonnes de combustible ‒ ce qui aurait fait descendre son niveau d’eau et augmenter sa température. Selon les propos d’un ouvrier rapportés par une bloggeuse, l’eau serait même entrée à nouveau en ébullition. A la suite de cet évènement, une augmentation du césium a été remarquée.

      Dans le pire des cas, c’est-à-dire l’effondrement de la piscine 4, le gouvernement a déjà prévu d’évacuer les habitants dans un rayon de 250 km, Tokyo inclus donc. Une épée de Damoclès est suspendue au dessus de l’archipel. Mais si le Japon venait à être évacué, c’est tout l’hémisphère nord qui serait durablement contaminé, car il ne serait plus possible d’intervenir sur le site à cause d’une trop grande radioactivité et de l’abandon des systèmes de refroidissement des autres structures (cœurs et piscines), l’ensemble représentant plus de 2400 tonnes de combustible. »
      http://blogs.mediapart.fr/edition/japon-un-seisme-mondial/article/210112/lest-rien-de-nouveau

      J'aime

       

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :