RSS

Certains Américains se préparent à un effondrement global: les « preppers »

23 Jan

 

Patty Tegeler regarde par la fenêtre de sa maison ayant une vue sur la chaîne des Appalaches, dans le sud-ouest de la Virginie, et elle voit des ennuis à l’horizon.   » En un instant, tout peut arriver, et je crois fermement que vous devez être prêt. « , a-t-elle dit à Reuters.
Une sous-culture croissante se présente sans formalisme aux États-Unis devant la crainte d’un effondrement sociétal imminent, devant la menace terroriste, face aux préoccupations d’une escalade de catastrophes naturelles et de cataclysmes environnementaux.
Ces Américains suivent les traces des hippies des années 1960, qui établissent des communes pour se séparer d’une société matérialiste et des survivalistes des années 1990 qui voulaient échapper à un gouvernement de plus en plus oppressif.
Patty Tegeler, 57 ans, a transformé sa maison en Virginie en « centre de survie »: une grosse génératrice, des systèmes de chauffage portatifs, des réservoirs d’eau et un approvisionnement de nourriture lyophilisée.  Elle dit qu’en cas d’urgence, elle pourrait survivre indéfiniment dans sa maison et elle croit que cette situation pourrait se produire bientôt.   » Je pense que l’économie est sur le point de s’écrouler « , dit-elle.
L’animateur de Fox News, Glenn Beck, semble prêcher ce même message attribué aux « preppers » [ceux qui se préparent à un effondrement global] quand il dit à ses auditeurs:  » Il n’est jamais trop tard pour se préparer à la fin du monde tel que nous le connaissons « .
 » Malheureusement, compte tenu de la complexité croissante et la fragilité de notre société technologique moderne, les chances d’un effondrement sociétal augmentent année après année, « dit l’auteur James Wesley Rawles dont son blog de survivalisme est considéré comme le flambeau du mouvement « prepper ».
« Nous pouvons voir une cascade de hausse des taux d’intérêt, l’effondrement des marchés boursiers, la faillite des banques, la réévaluation de la monnaie, des manifestations et émeutes.  La pire chose serait une troisième guerre mondiale, une inflation massive, la dévaluation de la monnaie et des pannes d’électricité à long terme « , ajoute Rawles.
Des sentiments d’insécurité et de peur sont habituellement la racine de cette philosophie, selon Cathy Gutierrez, experte sur les croyances de la fin des temps au Sweet Briar College, en Virginie.  Ces sentiments ne sont pas anormaux en période de récession économique et de préoccupations concernant la croissance de la dette nationale, dit-elle.
Avec notre dépendance actuelle à internet et au réseau électrique, choses sur lesquelles nous n’avons aucun contrôle, il est normal de voir émerger la conviction que la fin pourrait se produire, ajoute-t-elle.
Elle a comparé les évolutions technologiques majeures de la dernière décennie à la révolution industrielle des années 1830 et 1840, ce qui a conduit à la croissance des millérites, l’équivalent des « preppers » du XIXème siècle.  Beaucoup se sont réunis et ont tout vendu pour se préparer au pire.
Beaucoup de « preppers » se préparent à cause des informations trouvées sur internet.
Michael T. Snider, procureur de l’Idaho, croit que les « preppers » modernes sont bien différents des anciens survivalistes.  Ils vivent dans des banlieues sans que leurs voisins ne sachent leur état de préparation, s’entraînant à la survie les fins de semaine.  Comme les autres « preppers », Snider s’inquiète de la fin du fonctionnement de l’économie américaine.  Il fait remarquer que des dizaines de millions d’Américains doivent se nourrir avec des coupons de l’État et que beaucoup d’enfants vivent sous le seuil de la pauvreté.
Contrairement à d’autres adeptes de la fin, les « preppers » ne fixent pas de dates concernant la destruction à venir, puisque tous ceux qui l’ont fait dans le passé ont été démentis.
Patty Tegeler croit que ce qui est idiot, c’est de ne pas être préparé!
 
5 Commentaires

Publié par le 23 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

5 réponses à “Certains Américains se préparent à un effondrement global: les « preppers »

  1. Chasouris

    23 janvier 2012 at 18 h 40 min

    La plupart de nous vivent dans l’angoisse de l’avenir proche. Cela engendre d’abord du stress puis des maladies. Vivement que cela cesse ! En attendant : pauvres de nous ! 😦

    Certains en Alabama ont tout perdu cette nuit …

    Une tempête, qui se serait transformée en tornade, a traversé l’Alabama la nuit dernière et ce matin en faisant de gros dégâts à Birmingham dans le Jefferson County. On recense actuellement au moins deux décès.

    Photos :

    http://photos.denverpost.com/mediacenter/2012/01/photos-deadlly-storms-rip-through-central-alabama-on-monday-january-23-2012/28212/#2

    http://www.huffingtonpost.com/2012/01/23/birmingham-alabama-storm-2012_n_1223169.html

    J'aime

     
  2. tatielily

    23 janvier 2012 at 18 h 56 min

    Chacun fait ce qu’il croit être le meilleur pour soi c’est un fait, moi ce dont je suis sure est que comme pour les années 1980, à l’année du verseau, nous avons vu beaucoup de choses changer mais c’était surtout dans le domaine de la connaissance de soi même et c’était une époque où l’on parlait des paradigmes avec le livre de Marilyn Fergurson.
    Trente ans après, c’est clair que nous allons vers la fin du monde mais pas encore dans le sens catastrophe, mais puisque les peuples ont l’occasion de réfléchir sur presque tout ce qui se passe chez son voisin, cela un peu grâce à internet, chose que ces concepteurs avec les Autoroutes de l’information étaient loin d’imaginer, nous avons donc une arme à double tranchant au début cela avait servi pour les entreprises et les gouvernements maintenant c’est le peuple qui s’approprie de ces même autoroutes pour pouvoir changer ce monde que l’on ne veut plus c’est la prise de conscience qui va tout chambouler quoique l’on dise !

    J'aime

     
  3. emmanueldeterrenouvelle

    25 janvier 2012 at 20 h 36 min

    Bonjour, ce mouvement de pensée n’est pas exclusivement Américain et le terme sous-culture est plutôt péjoratif. Je suis survivaliste français avec une approche proche des preppers. J’explique mon approche de la préparation sur mon blog: http://www.terre-nouvelle.fr

    J'aime

     
    • realinfos

      25 janvier 2012 at 21 h 09 min

      Bonsoir,
      ce mouvement tend à se démocratiser de plus en plus sous l’effet de la crise mais aussi des événements climatiques et terrestres….et quelque chose me dit que l’on devrait s’y intéresser d’un peu plus prés,l’avenir devenant de plus en plus incertain…!
      Merci pour le lien en tout cas.
      En passant,sympa le petite vidéo sur la nourriture auto-chauffante 😉

      J'aime

       

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :