RSS

Archives du 22 janvier 2012

Libye : Débarquement de 12 000 soldats américains ?!

 

Le célèbre journal arabe Al Quds al-Arabi, influent quotidien publié à Londres, a titré la Une de son éditoriale du mercredi 18 janvier 2012 : « Les forces américaines sont-elles sur le point d’entrer en Libye ? ». Al Quds affirme que pas moins de 12 000 soldats seraient partis secrètement de Malte en direction de la Libye avec pour mission : prendre le contrôle des champs de pétrole. Info ou intox ? Décryptage.

Cela devait être l’Iran, mais, pour l’instant, le risque d’embrasement est trop important. Nous y avons presque cru, surtout lorsque Washington a accusé, en décembre, Téhéran de vouloir fermer le détroit d’Ormuz. [1] Nous avions aussi cru à un débarquement américain en Syrie. L’ONU n’a pas l’intention d’envoyer des troupes sur place pour contrôler un Bachar el-Assad devenu plus qu’oppressant. La Libye serait-elle la nouvelle terre d’accueil des Yankees ? C’est ce qu’affirme le quotidien arabe publié à Londres, Al Quds al-Arabi. Dans son éditoriale de mercredi 18 janvier, il publiait en Une un article révélant que 12 000 soldats américains étaient sur le point de débarquer en Libye. Un saut de puce aurait d’ores et déjà été effectué jeudi 19 janvier sur les plages des villes pétrolières de Brega, de Ras Lanouf et de Syrte. La presse arabe s’en fait l’écho. En Europe, la rumeur tourne.

Un air de déjà vu…

Un pays, du pétrole. Un dictateur, un peuple « oppressé ». Le Chaos. Bref, tous les ingrédients nécessaires pour lancer une attaque. Du déjà vu ! Ajoutons à tout ça : la dénonciation, le lobby du pétrole, le sionisme… On retrouve, comme le précise Jolpress, « toutes les recettes des conspirationnistes ». [2] Ceux-là croient fermement qu’une force invisible « conduit les affaires du monde ». Enfin… Aujourd’hui en Libye, le dictateur n’est plus, le pétrole coule à flots et le chaos s’installe. Selon Abdel-Bari Atwan, le rédacteur en chef d’Al Quds, « l’administration américaine n’a pas formellement démenti l’information selon laquelle elle avait stationné 12 000 soldats à Malte en vue de les envoyer en Libye pour reprendre le contrôle d‘une situation en cours de détérioration. » L’ambassade des Etats-Unis à Malte, elle, a infirmé. Deux jours plus tôt, le 17 janvier, c’était le gouvernement maltais qui démentait la rumeur affirmant que « ces allégations sont totalement fausses » en réponse à Cynthia Ann McKinney, la candidate du Green Party (Parti vert) à l’élection présidentielle américaine de 2008. Le 15 janvier 2012, elle publiait un article dans le San Francisco Bay View, le quotidien national de la communauté afro-américaine, intitulé « 12 000 soldats américains en route pour la Libye ». Opposée à l’intervention militaire en Libye, elle a publiquement accusé l’OTAN d’avoir assassiné l’ex-dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi.

La presse affirme que les pouvoirs du président du Conseil national de transition (CNT), Mustapha Abdeljalil, se seraient extrêmement affaiblis face à des milices qui refusent de déposer les armes et qui se battent entre elles pour le contrôle du territoire. [3] L’armée US débarquerait donc en Libye pour épauler le CNT dans sa mission de désarmement et l’aider à maintenir l’ordre. Officiellement… Car officieusement, le pétrole serait l’unique motivation de Washington. Selon l’éditorial, « les nations occidentales ne s’inquiètent pas de la situation, comme elles le devraient, et elles continueront ainsi. Tant que le pétrole libyen continue à couler dans leurs ports, elles se satisfont d’avoir rempli leur objectif, la chute de l’ancien régime. Elles se moquent du chaos en Libye, tant qu’une résistance armée ne se forme pas et ne vient pas mettre en danger l’industrie pétrolière libyenne en s’attaquant aux pipelines acheminant le brut des champs pétrolifères aux ports d’exportation. » Al Quds indique également que des forces indirectes de l’OTAN seraient déployées sur le sol libyen et que « l’essentiel des puits de pétrole et des ports libyens sont sous la protection ou le contrôle de ces forces ».

Pourquoi débarquer maintenant ?

L’or noir ne peut être utilisé comme argument pour justifier une attaque. Il paraîtrait logique d’utiliser le prétexte du chaos pour expliquer une invasion américano-occidentale en Libye. D’après Cynthia McKinney, les rebelles de Misrata, traditionnels alliés de l’OTAN, auraient été la cible d’hélicoptères Apache de leurs « alliés » alors qu’ils essayaient de prendre le contrôle des plateformes pétrolières de Brega. Plus encore, des sources libyennes lui auraient confirmé la présence de campements italiens dans le désert et l’envoi prochain de troupes françaises. « Un docteur libyen devenu journaliste, membre de la résistance, a rapporté jeudi 12 janvier 2012 que les champs pétrolifères étaient occupés par l’OTAN et que des navires de guerre stationnaient dans les ports libyens. » Enfin, Al Quds explique que les chaînes d’informations arabes ne s’intéressent plus vraiment à l’actualité en Libye. Le moment opportun pour l’armée américaine de s’infiltrer « ni vu ni connu ».

Comment ne pas douter d’une telle information ? Cela semblerait absurde d’agir ainsi à quelques mois de l’élection présidentielle américaine. D’autant plus qu’en retirant ses troupes d’Afghanistan et d’Irak, Obama tient là l’une de ses principales promesses électorales. S’il y avait actuellement un débarquement de GIs en Libye, comment se fait-il qu’aucun journaliste sur place n’ait balancé la moindre information à ce sujet ? Même si cette histoire paraît plausible, elle laisse tout de même perplexe. Al Quds a demandé à ce que des observateurs internationaux soient envoyés sur place afin d’établir un constat. Laissons l’avenir se prononcer…

http://www.afrik.com/article24568.html

 

 

Libye : débarquement US, confirmé….

La radio Libyenne de la résistance verte a contacté la journaliste populaire, Widien Abou Dahir.     Cette dernière a bien confirmé le débarquement des troupes américaines et Italiennes, en Libye. Elle a même ajouté que les troupes françaises ne vont pas tarder à rentrer en Libye, après leur départ de l’Afghanistan.

http://french.irib.ir/info/afrique/item/165416-libye-débarquement-us-confirmé

 

 

Libye: le vice-président du CNT annonce sa démission sur Al-Jazira

Le vice-président du Conseil national de transition (CNT), Abdelhafidh Ghoga, a annoncé dimanche sur la chaîne qatarie Al-Jazira qu’il démissionnait, après des appels à son départ. Cette annonce intervient après la mise à sac samedi du siège du CNT par des manifestants.

« J’ai choisi de démissionner (…) dans l’intérêt de la nation », a déclaré M. Ghoga à la chaîne par téléphone. Des membres du CNT contactés par l’AFP ont indiqué ne pas être au courant de la démission de M. Ghoga, précisant toutefois que ce dernier n’avait pas participé aux réunions du CNT samedi et dimanche.

M. Ghoga a expliqué qu’il n’y avait plus le même consensus autour du CNT et qu’il ne voulait pas que le conflit autour de sa personne ait un « impact négatif » sur le Conseil. « L’important c’est de préserver le CNT », a-t-il ajouté.

M. Ghoga, qui est aussi le porte-parole du CNT, est régulièrement accusé par des manifestants qui réclament sa démission d’être un « opportuniste » et d’avoir fait partie du régime de Mouammar Kadhafi. Il avait été pris à partie et agressé jeudi à l’Université de Benghazi, où il était allé pour une cérémonie en l’honneur des martyrs de la révolution qui a renversé Kadhafi.

Manifestants à Benghazi

Le siège du Conseil national de transition (CNT) à Benghazi a été saccagé samedi par des manifestants en colère, qui assiégeaient le bâtiment depuis plusieurs heures, a indiqué à l’AFP un membre du CNT. Les protestataires, armés de pierres et de barres de fer, ont investi les lieux et ils ont par la suite saccagé les locaux, selon la même source.

Auparavant, des manifestants avaient jeté plusieurs grenades artisanales sur le siège du CNT sans faire de victimes, ont indiqué des témoins à l’AFP.

Par ailleurs, l’adoption de la loi qui régira l’élection d’une assemblée constituante en juin en Libye a été reportée à la semaine prochaine et le quota de 10% prévu pour les femmes devrait être abandonné, a indiqué dimanche un membre du CNT.

 

 

Libye: une démission du CNT conduirait à une guerre civile, selon son chef

TRIPOLI – Le chef du Conseil national de transition (CNT), Moustapha Abdeljalil, a estimé dimanche qu’une démission du Conseil conduirait à une guerre civile, après la montée des protestations contre les nouvelles autorités libyennes.
Nous ne démissionnerons pas car elle (la démission) mènerait à une guerre civile, a déclaré M. Abdeljalil dans une interview à la télévision libyenne, Libya Al-Hurra (Libye libre).

Afp

 

Voilà ce qui arrive quand on change de régime pour un autre qui n’est pas légitime….!

 

 

 
8 Commentaires

Publié par le 22 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

L’Empire a t’il perdu la face ?

 

Par Menthalo – Mercredi, Obama a annoncé qu’il s’opposait à la création de l’oléoduc transcanadien, Keystone XL, qui devait transporter le pétrole de l’Alberta jusqu’au Texas.  Le ministre canadien du pétrole, Joe Oliver, s’est donc immédiatement tourné vers la Chine, tout en déclarant: “moins compter sur les Etats-Unis, nous aidera à renforcer la sécurité des finances canadiennes.” “Les Etats-Unis deviennent une source d’incertitude”.

Si le Canada ne fait plus confiance à Washington et se tourne vers Pékin, l’Empire vacille.
Jeudi, la Turquie et l’Iran ont annoncé, qu’ils allaient augmenter leurs échanges financiers et améliorer les relations de leurs Banques Centrales.
Vendredi, l’Inde a annoncé qu’elle continuerait à acheter Pétrole et Gaz à l’Iran en remplaçant le Dollar par la roupie.
C’est une énorme claque pour la crédibilité d’Obama, qui avait promis des sanctions sévères à ceux qui feraient des échanges avec l’Iran.
La Chine, la Russie, le Japon, l’Inde, la Turquie, la Corée du Sud et l’Iran représentent un bloc financier très important, qui vient d’ouvrir une brèche énorme dans l’autorité de l’Empire américain, qui impose depuis 1973 que les produits pétroliers soient négociés en Dollar.
Les accords bilatéraux Sino-brésiliens, russo-allemands, sino-japonais, turco-iraniens, russo-iraniens, etc.,   entre les plus gros producteurs et les plus gros consommateurs d’énergie de la Planète, mettent à mal le Dollar américain. Le perte de son statut de monnaie internationale dans les transactions financières et commerciales entre les B.R.I.C. est désormais un fait établi. Le Dollar ne peut que faiblir fortement devant cet état de fait, quelle que soit la crise obligataire actuelle à l’intérieur de l’Europe, qui est montée en épingle mais est relativement secondaire face à l’effondrement de la confiance dans le Billet Vert.
Les banques américaines vont fortement ressentir les effets de cette désaffection pour la monnaie US.

La politique de la canonnière

On peut craindre que les Etats-Unis réagissent violemment au fait que personne n’ait suivi leurs menaces de sanctions contre les partenaires commerciaux de l’Iran. Ils pourraient lâcher la bride à Israël, les laissant attaquer les cibles iraniennes. On se souvient que le porte-avions USS STENNIS avait traversé le Détroit d’Ormuz vers la Mer d’Oman pendant une manoeuvre de la Marine iranienne simulant la fermeture du Détroit. Un général iranien avait alors interdit à ce porte-avions américain de franchir le détroit en sens inverse, pour revenir dans le Golfe Persique. Officiellement, le STENNIS a été désaffecté de la Ve Flotte et devrait être sur la route du retour vers les USA, pour être remplacé par le USS LINCOLN. Pratiquement, sur son site Face-book, vendredi dernier, le STENNIS montrait une photo où les deux porte-avions naviguent bord à bord, dans la même direction. Les Américains vont ils avoir 3 porte-avions cette semaine face à l’Iran ?

Quoiqu’ils fassent, le Dollar aura perdu de sa superbe et de sa puissance financière.

http://liesidotorg.wordpress.com/

 
5 Commentaires

Publié par le 22 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Anonymous: « Si Megaupload ne fonctionne pas dans 72 heures, Facebook, YouTube ou Twitter seront bloqués! »

phpThumb_generated_thumbnailjpg.jpg

 

Pour protester contre la fermeture de Megaupload, le groupe Anonymous continue ses menaces. Après avoir piraté le    site du FBI ou de l’Elysée par exemple, Anonymous annonce le blocage de Facebook, Twitter, Playstation, ou encore YouTube… dans 72 heures.

 

Dans un message audio, Anonymous (un groupe de pirates disséminés dans le monde entier et représentés par un masque  blanc et noir au sourire sarcastique) rappelle que, oui, Megaupload hébergeait bien illégalement du contenu protégé par les droits d’auteur, mais que sa fermeture n’arrêtera pas le piratage. Que du  contraire…

Anonymous menace donc plusieurs sites très visités, comme Facebook, Twitter, YouTube, l’Onu, Playstation, ou  différentes grandes banques!

“ Si dans 72 heures, le site Megaupload ne fonctionne pas, on attaque ”, prévient le mouvement d’hackers. “ Nous avons  déjà infiltré ces serveurs et on possède déjà des informations confidentielles… ”

Pour rappel, Anonymous a déjà mis hors service pendant plusieurs heures les sites du FBI et du ministère de la Justice  américain après l’annonce de la fermeture de Megaupload. Le groupe de pirates s’en est également pris vendredi brièvement au site internet de la présidence française…

Source: sudpress.be

http://www.wikistrike.com/

 

 
13 Commentaires

Publié par le 22 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Anonymous met en ligne gratuitement tous les films et les chansons des artistes SONY :)

Anonymous met en ligne gratuitement tous les films et les chansons des artistes SONY

 

Le groupe de hackers Anonymous offre ce dimanche, aux internautes un accès gratuit à l’intégralité du catalogue Sony.

Après la mise hors service des sites du FBI, du département de la justice Américaine, d’Universal Music, d’Hadopi ou encore de l’Elysée, la riposte d’Anonymous à la fermeture de Megaupload continue.

Ainsi, dimanche, les discographies complètes des artistes de Sony et les films du studio Sony des 10 dernières années se sont tous retrouvés en téléchargement libre via le réseau Bittorrent à des adresses mises sur pied par le groupe.

Anonymous n’a pas spécifié pendant combien de temps il allait rendre disponible ces fichiers.

« Sony, tu as montré ton l’allégeance à SOPA, une loi créée sous le prétexte d’empêcher le piratage de musiques, films, et logiciels détenus par des entreprises comme la tienne, peut-on lire sur la page d’accueil du site monté pour l’occasion.

Cette loi autoriserait n’importe quelle société à fermer un site sur lequel ton contenu sous copyright est trouvé.

Désormais, tu es le distributeur de ce fameux contenu, et nous apprécions ta générosité involontaire tandis que tu offre tout ce que tu possèdes gratuitement au monde entier. »

 

Tous les liens Torrent musiques et films ici:

http://pastehtml.com/view/bllpf04jv.html#list

Faites vite,cela risque de ne pas rester longtemps  🙂

 
8 Commentaires

Publié par le 22 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

L’invention de nouvelles maladies

 
2 Commentaires

Publié par le 22 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

La colère de Jessica, la compagne d’un soldat tué en Afghanistan

Jessica Panchevre, 26 ans, a perdu son compagnon dans l’attaque perpétrée vendredi matin contre les militaires français sur la base de Gwan, dans la province de Kapisa en Afghanistan. Geoffrey Baumela, 27 ans, était brigadier-chef au 93e régiment d’artillerie de montagne (RAM) de Varces-Allières-et-Risset (Isère).

Jessica,mère d’une fillette de 14 mois, a tenu à s’exprimer.

Comment avez-vous appris la mort de votre compagnon? JESSICA.

Je suis femme de ménage à l’hôpital de Grenoble. Vers 10 heures, l’armée m’a appelée à mon travail pour me dire qu’elle voulait me voir rapidement. Ils m’ont préparée au téléphone. J’ai compris qu’il s’était passé quelque chose de grave. Ils sont ensuite venus me chercher. C’est là que le colonel de la caserne m’a annoncé la mort de Geoffrey. Au début, on ne veut pas y croire. C’est un choc terrible. L’armée m’a ramenée chez moi et m’a bien entourée toute la journée.

Vous avez une petite fille…

Oui, elle s’appelle Anna. Elle a 14 mois et elle ne reverra plus jamais son papa. C’est très dur… Je suis perdue. C’est une partie de moi qui s’est en allée.
Les circonstances du décès de Geoffrey et de ses collègues vous ont particulièrement fait mal…

Pour moi, c’est une exécution. Ils n’avaient aucun moyen de se défendre. Ils faisaient du sport, ils n’avaient pas d’armes. Ils ont purement et simplement été exécutés dans leur propre base. C’est très lâche.
Qui était Geoffrey?

C’était quelqu’un d’exceptionnel. Il aimait son métier. Il était rentré au 93e RAM il y a cinq ans. Il était mécanicien et s’occupait des véhicules du régiment. Il aimait la vie, il aimait sa famille. Il mettait de la bonne humeur partout. Il avait une joie de vivre. C’était quelqu’un de très droit. C’était sa première mission en Afghanistan.
Vous avait-il fait part des dangers qu’il courait en Afghanistan?

  Non, il était parti confiant. Il ne voulait pas nous inquiéter. Mais en tant que militaire, il ne pouvait pas tout nous dire. Il y a quelques jours, il m’avait appelée pour m’expliquer que le plus dur était passé, que la fin de sa mission était proche et qu’il n’y avait plus aucun risque. Il devait rentrer le 9 février. Il languissait de nous retrouver. Il préparait déjà ses affaires pour ce retour. Il n’y avait plus qu’à l’attendre.
Vous vous étiez pacsés récemment ?

  Oui, en juillet dernier, juste avant le départ de Geoffrey en septembre. Il avait peut-être quelques craintes en partant en Afghanistan. Il a préféré que l’on fasse tout ça avant qu’il ne parte. C’était important pour nous après douze ans de relation. On s’était rencontrés alors que l’on avait à peine 15 ans, en vacances, au bord d’un lac de la région.
Quel message voulez-vous adresser au président Sarkozy?

  Je voudrais lui demander de faire rentrer tous les soldats français encore présents en Afghanistan. Il ne peut pas les laisser là-bas. Nos militaires n’ont rien à y faire. Ils n’ont qu’à laisser les Afghans se débrouiller entre eux. On y va pour les aider, former leurs militaires et finalement, cela se retourne contre nous. Il ne faut plus qu’il y ait de perte de soldats français là-bas. Je ne veux pas que d’autres familles vivent ce que je vis. Je ne voudrais pas que d’autres enfants perdent leur père. Que des femmes se retrouvent sans leur mari. Ils n’ont pas le droit de laisser faire ça.
En voulez-vous aux responsables politiques qui ont engagé l’armée française en Afghanistan?

  Oui, je suis curieuse de savoir s’ils auraient laissé partir leurs propres enfants en Afghanistan. Il n’y a pas de fils de ministres ou du président au front. Ils ne les enverraient pas au casse-pipe comme ça. Pour moi, il y a deux poids deux mesures. Les enfants des autres, on s’en fout.
Comment envisagez-vous l’avenir désormais ?

Il me reste ma fille. C’est pour elle que je dois être forte, que je dois tenir le coup. C’est mon rayon de soleil. Elle a le regard et les yeux de son papa. Quand elle grandira, je lui dirai quelle personne merveilleuse il était. Et l’amour qu’il lui portait.

Le Parisien

 
8 Commentaires

Publié par le 22 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Alain Soral sur Russia Today

 
4 Commentaires

Publié par le 22 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Les “indignés” manifestent au Portugal contre l’austérité

 

La manifestation devait être pacifique, mais elle a dégénéré. Au Portugal, alors que les “indignés” défilaient à Lisbonne, ils ont affronté d’autres manifestants appartenant à l’extrême-droite ; la police a écarté ces derniers du cortège. Signe que l’ambiance est électrique au Portugal, soumis à une cure d’austérité rejetée par une population éprouvée.

Troisième pays de la zone euro à faire appel à une aide extérieure, le Portugal s’est engagé à la rigueur, en échange d’un prêt de 78 milliards d’euros de l’UE et du FMI. Cette semaine le gouvernement a signé un accord avec les partenaires sociaux qui permettra d’assouplir le marché du travail, supprimer des jours fériés et réduire les congés. Le premier syndicat du pays s’y oppose.

 

Vidéo ici

 
3 Commentaires

Publié par le 22 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Israël n’aime pas Ron Paul

 
5 Commentaires

Publié par le 22 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Chine: deuxième mort de grippe aviaire en moins d’un mois….

 

Un habitant du sud-ouest de la Chine est décédé dimanche (BIEN: dimanche) du virus mortel de la grippe aviaire, le deuxième en un mois dans le pays qui n’en avait pas connu depuis un an et demi, a rapporté l’agence officielle Chine nouvelle.
L’homme de 39 ans, pris de fièvre le 6 janvier, a été hospitalisé jeudi à Guiyang, la capitale de la province du Guizhou, mais son état de santé s’est rapidement détérioré et les médecins n’ont rien pu faire pour le sauver.
Des analyses ont confirmé qu’il avait succombé au virus H5N1.
Fin décembre, un chauffeur de bus de Shenzhen, dans le sud de la Chine près de Hong Kong, était décédé de la grippe aviaire. Il s’agissait du premier cas humain de grippe aviaire depuis 18 mois en Chine.
La mégalopole voisine de Hong Kong à relevé son niveau d’alerte à la grippe aviaire à sérieux et décrété un embargo provisoire sur les importations de volaille vivante après la mort mi-décembre sur le territoire de trois volatiles porteurs du virus H5N1.
La Chine est considérée comme un pays à risque parce qu’elle a le plus grand nombre de volailles au monde et que les ruraux vivent souvent dans une grande proximité avec des volatiles.
Le virus H5N1 est mortel dans 60% des cas. On craint un pic d’infection en début d’année 2012.
Hong Kong avait été le premier pays à connaître une épidémie de grippe aviaire d’importance en 1997, avec le décès de six personnes, provoqué par une mutation à l’époque inconnue du virus. Des millions de volailles avaient été abattues.
Les contaminations par le virus H5 se sont jusqu’ici déroulées de l’animal vers l’homme, mais les scientifiques craignent qu’une mutation ne permette des contaminations d’homme à homme, déclenchant une pandémie meurtrière.

Afp

 
2 Commentaires

Publié par le 22 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :