RSS

Archives du 10 janvier 2012

L’arnaque du prix de l’essence

Très bien expliqué,malheureusement tout ce qu’il préconise à la fin de son exposé ne risque pas de se faire sachant que les marionnettes politiques sont aux mains de ces vautours pollueurs…!

arton1603.jpg

 
4 Commentaires

Publié par le 10 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Séisme de mag 7.3 Nord Ouest des côtes de Sumatra

L’ampleur 7.3 selon l’échelle appliquée
Date-Heure
Lieu 2,396 ° N, 93,175 ° E
Profondeur 29.1 km (18,1 miles)
Région De la côte ouest du nord de Sumatra
Distances 423 km (262 miles) SW de Banda Aceh, à Sumatra, en Indonésie537 km (333 miles) SW de Lhokseumawe, à Sumatra, en Indonésie951 km (590 miles) W de KUALA LUMPUR, Malaisie1789 km (1111 miles) WNW de Jakarta, Java , de l’Indonésie
Incertitude Lieu horizontale + / – 16.3 km (10,1 miles), profondeur + / – 8,1 km (5,0 miles)
Paramètres NST = 75, NPH = 75, Dmin = 504.3 km, RMSS = 1,49 sec, Gp = 68 °, de type M = magnitude de moment régionaux (Mw), Version = 6
Source
  • Magnitude: USGS NEIC (WDCS-D) Lieu: USGS NEIC (WDCS-D)
ID de l’événement usc0007ir5

JAKARTA – Un séisme de magnitude 7,3 s’est produit mercredi au large de la côte ouest de l’île indonésienne de Sumatra, a annoncé l’Institut américain de géophysique (USGS), ni victimes ni dégâts n’avait été signalé dans l’immédiat.
Une alerte au tsunami a été lancée par le Centre d’alerte du Pacifique.
Le séisme a eu lieu à 02H37 locales mercredi (18H37 GMT mardi), à environ 420 km au sud-ouest de Banda Aceh.
Un responsable de l’Agence de météorologie et de géophysique d’Indonésie a déclaré qu’elle avait également émis une alerte au tsunami, mais qu’il n’y avait pour l’instant aucune information sur d’éventuelles victimes.
La secousse a eu lieu dans la mer et une alerte au tsunami a été émise, mais jusqu’à présent nous n’avons aucune information sur des victimes ou des dégâts, a déclaré à l’AFP le responsable technique de l’agence, Suharjono.
Le Centre d’alerte au tsunami du Pacifique a indiqué que la menace d’un tsunami de grande envergure était exclue mais qu’il y avait une infime possibilité qu’un tsunami local puisse toucher des côtes situées à moins d’une centaine de kilomètres de l’épicentre du séisme.
A Banda Aceh, à l’extrême nord de Sumatra, le sol a tremblé pendant 30 secondes et les habitants pris de panique sont sortis précipitamment dans la rue, avant de rentrer chez eux peu de temps après, a indiqué un journaliste de l’AFP.
L’Indonésie est située sur la Ceinture de Feu du Pacifique, où la rencontre de plusieurs plaques continentales provoque une forte activité volcanique et sismique.
En décembre 2004, un séisme de 9,3 de magnitude au large de la côte septentrionale de Sumatra avait provoqué un tsunami gigantesque qui avait fait plus de 220.000 morts autour de l’océan Indien, dont 168.000 en Indonésie.

Afp

– L’alerte au tsunami a été levée

–  Jusqu’à maintenant 6 répliques de mag  4.8 / 4.8 / 4.7 / 4.8 / 4.3 / 4.6  ont suivi le séisme.

 
Poster un commentaire

Publié par le 10 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Comment l’austérité peut fait le bonheur de Guillaume Sarkozy

Dans la famille Sarkozy, je demande… le frère ! Guillaume Sarkozy, industriel de renom notamment dans le textile puis dans les assurances, semble avoir bien profité des mesures adoptées par son président de frère, explique Francis Journot. 

exemple du textile, secteur emblématique du phénomène de délocalisation, est révélateur de la proximité entre certaines entreprises, organisations professionnelles, patronales et pouvoir politique. Les premières délocalisations du textile habillement ont débuté il y a plus de trente ans, mais la chute du secteur s’est précipitée au cours des dix dernières années.
En 2002, Guillaume Sarkozy, fervent partisan des délocalisations, Président de l’UIT (Union des industries textiles), Vice-président du MEDEF et dont le frère, Nicolas Sarkozy occupait alors le poste de ministre de l’Economie, déclarait : « Je suis fier d’être un patron industriel qui délocalise. Assez de faux semblants : la perte d’emploi, la déstabilisation industrielle, c’est normal, c’est l’évolution »(L’expansion, 28/11/02).

Conflits d’intérêts
Apres avoir coulé l’industrie textile française et déposé le bilan de son entreprise en 2006, Guillaume Sarkozy, devenait Président du conseil d’administration ainsi que Directeur général du groupe Malakoff-Médéric fusionné en juin 2008. Six mois plus tard, il bénéficiait – à la faveur de la mise en place du dispositif « mutuelle obligatoire employeur » –, des souscriptions de contrats d’assurance des 50 000 employés de Pôle emploi et des 120 000 employés de la Sécurité sociale.
En juillet 2009, sous l’impulsion de Nicolas Sarkozy, le taux de TVA de la restauration était réduit de 19.6 % à 5.5 % et offrait ainsi un cadeau annuel de 2.4 milliards d’euros aux CHR (cafés-hôtels-restaurants).
Dix-huit mois plus tard, c’était justement fort opportunément que le groupe d’assurance dirigé par Guillaume Sarkozy remportait le marché des CHR et engrangeait 800 000 contrats d’assurance.       En octobre 2010, le député André Guérin (PCF) brocardait le projet de partenariat contre nature de Malakoff-Médéric avec la Caisse nationale de prévoyance (CNP assurances), premier assureur de personnes en France mais également filiale de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), « Groupe public au service de l’intérêt général et du développement économique ».
Le frère ainé du président de la république devait ainsi assurer la fonction de Président du conseil de surveillance de ce nouveau fonds d’investissement spécialisé dans la retraite par capitalisation – et fondé à capter une part importante d’une épargne évaluée, selon le Conseil d’orientation sur les retraites – entre 40 à 110 milliards d’euros en 2020.
Le projet a été rejeté par l’Autorité de contrôle prudentiel, mais le 17  décembre 2010, Guillaume Sarkozy affirmait aux salariés de Malakoff-Médéric, que le projet de coentreprise pourrait être de nouveau présenté en juin 2012 pour un lancement au 1er janvier 2013.
Depuis plusieurs années, Nicolas Sarkozy  prépare les Français à une diminution de leur prise en charge par les régimes de retraites par répartition au bénéfice de l’assurance retraite par capitalisation.
 Gageons que le groupe dirigé par Guillaume Sarkozy sera le principal bénéficiaire de cette politique de fossoyage de l’assurance retraite et maladie, menée aujourd’hui au nom de l’austérité.www.rendez-nous-notre-industrie.com  et www.vetements-made-in-france.com   sont des associations citoyennes indépendantes et sans appartenance politique.

La mafia a toujours été une histoire de famille,la sarkonection ne déroge pas à la règle….!
 
1 commentaire

Publié par le 10 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Olivier Delamarche – Les chiffres américains…!,c’est juste un gag….!

 
Poster un commentaire

Publié par le 10 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Les Anonymous appellent à renverser le gouvernement des USA

Puisque le Congrès américain et Obama ont adopté la loi N.D.A.A (National Defense Authorization Act), Anonymous a appelé à la fin des occupations, à la révolte et au renversement du gouvernement des Etats-Unis et de ce régime militaire corrompu.

Dans son dernier acte officiel entreprît en 2011, le Président Barack Obama a signé la loi NDAAdepuis son lieu de vacances à Kailua, Hawaii. Dans un communiqué, le Président a dit qu’il l’a fait avec des réserves sur les dispositions clés de la loi – y compris une composante controversée qui autorise les militaires à détenir indéfiniment des suspects de terrorisme, y compris les citoyens US arrêtés aux Etats-Unis, et cela sans charge.

Le Président a défendu son action, écrivant qu’il a signé l’acte « principalement parce qu’il autorise le financement de la Défense des USA et ses intérêts à l’étranger, les services cruciaux pour les militaires et leurs familles, et les programmes essentiels de sécurité nationale qui doivent être renouvelés. »

« Le gouvernement vous a trahi ! Voulez-vous rester assis et regarder pendant que vos libertés vous sont retirées ? Ou allez-vous sortir de chez vous et vous battre pour vos droits ? LE CHOIX VOUS APPARTIENT. LE DERNIER EST LE MEILLEUR.

Rassemblez une armée de gens. Inondez les rues. LES OCCUPATIONS SONT TERMINÉES.LA VÉRITABLE RÉVOLUTION EST ICI. L’ANCIEN GOUVERNEMENT AMERICAIN DOIT ÊTRE DÉTRUIT.

N’arrêtons pas le combat. Ne cessons plus de manifester. Nous allons gagner.

Rejoignez-nous pour renverser à nouveau un autre régime militaire corrompu. Opération Blackout, engagée.

Nous sommes Anonymous.Nous sommes Légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n’oublions pas.

Gouvernement des Etats-Unis d’Amérique, vous auriez dû vous attendre à nous. »

Anonymous avait précédemment prévenu Obama et le gouvernement des USA.

http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/les-anonymous-appellent-a-33256

 
6 Commentaires

Publié par le 10 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Bientôt, jeter un mégot dans la rue à Paris coûtera 35 euros

Les jeteurs de mégots seront bientôt passibles d’une sanction de 35 euros à Paris dans le cadre de la campagne « Paris met les pollueurs à l’amende », a indiqué lundi l’adjoint au maire chargé de la propreté, François Dagnaud, confirmant une information du Figaro.
« Nous lançons le message suivant : nous verbaliserons les jeteurs de mégots sur les trottoirs quand il y aura des éteignoirs à cigarettes partout, ce qui sera le cas dans plusieurs mois », a déclaré M. Dagnaud à l’AFP.
« Un mégot est un déchet très toxique qui met plusieurs années à se dégrader et qui peut polluer jusqu’à six litres d’eau », a-t-il souligné.
« Il est normal dès lors que cette forme de pollution soit sanctionnée, comme les autres pollutions, mais il y a une tolérance jusqu’à présent, en attendant le déploiement des éteignoirs à cigarettes.
5.000 à 20.000 de ces dispositifs devraient être installés cette année, contre 2.000 actuellement, et il devrait y en avoir 30.000 d’ici 2014. Ils seront adossés aux poubelles.
La Ville avait lancé en septembre sa campagne « Paris met les pollueurs à l’amende », avec pour objectif la propreté des rues et des trottoirs. Déjà, des actes de pollution entraînaient des amendes, comme le dépôt sauvage d’encombrants, le fait d’uriner dans la rue ou de ne pas ramasser les crottes de son chien.
Il y a eu 11.659 PV pour infractions à la propreté au premier semestre 2011, soit 8% de plus qu’au premier semestre 2010.
Afp

 
7 Commentaires

Publié par le 10 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Victime du vaccin contre le cancer du col de l’utérus

Nausées, évanouissements, paralysies,… Magalie, 17 ans, souffre de terribles effets secondaires. Son père se bat pour que les dangers du vaccin soient reconnus chez nous

BRUXELLES C’est en découvrant, ce mardi matin, la publication des résultats d’une étude canadienne mettant en cause l’efficacité du vaccin contre le col de l’utérus et dénonçant les risques importants d’effets secondaires de celui-ci, allant jusqu’au décès des jeunes filles vaccinées, que Marco Capitani nous a contactés.

C’est que ce grave constat, ce papa le dénonce depuis plus d’un an. Mais jusqu’ici, aucun médecin n’a voulu (ou osé) émettre un lien entre les nombreux malaises et autres symptômes plus graves encore de sa fille de 17 ans, Magalie, et le vaccin contre le col de l’utérus.

Marco Capitani et sa fille Magalie sont pourtant formels : c’est une fois vaccinée que l’adolescente a commencé à éprouver des problèmes de santé.

“Elle a commencé à souffrir de fatigues extrêmes dans un premier temps. Certains médecins ont d’abord pensé à la mononucléose mais ce n’était pas cela. Ensuite, elle a eu de gros malaises soudains, au point de s’évanouir n’importe où, même en rue. Puis les paralysies partielles ont commencé. Un jour, elle en a eu en se baignant à la plage. Heureusement qu’elle n’était pas seule dans l’eau et que des amis ont pu lui porter secours”, s’exclame ce papa que nous avons rencontré ce mardi en compagnie de sa fille, Magalie.

Pour ce père, il n’y a aucun doute, tous ces maux dont souffre la jeune fille sont directement causés par ce fameux vaccin administré à l’adolescente il y a deux ans. “Les injections devaient être effectuées en plusieurs étapes. Une fois la dernière achevée, les effets secondaires ont commencé. Tout vaccin comporte des risques mais on n’avait jamais imaginé cela. À l’école, ma fille a reçu des tas de brochures valorisant ce vaccin et son importance. La campagne de publicité autour de celui-ci a été si massive que nous avons été convaincus des bienfaits de ce vaccin. Nous le regrettons tant aujourd’hui”, poursuit Marco Capitani, estimant que la vie de sa fille est en grande partie gâchée par ce vaccin.

L’adolescente ne peut en effet plus sortir avec des amis sans la crainte de s’évanouir n’importe où, à tout moment. Elle nous dit également vomir presque tout ce qu’elle avale ces dernières semaines.

Régulièrement absente des cours, Magalie réussit ses examens malgré tout, mais elle sait déjà qu’elle ne pourra pas faire carrière en tourisme, la branche qu’elle étudie actuellement. “Il lui sera impossible de voyager constamment. Cet été, l’avion qui nous ramenait de vacances est resté coincé sur le tarmac parce que ma fille a subi un nouvel évanouissement”, enchaîne le papa.

Celui-ci se bat depuis un an et demi pour que les médecins reconnaissent que Magalie souffre d’effets secondaires de sa vaccination. “Aucun médecin sur les quarante que nous avons consultés n’a voulu établir un tel diagnostic. Pourtant, depuis tout ce temps, ma fille a subi des tas et des tas d’examens et on ne trouve rien d’autre ! On l’a même envoyée chez un psychologue ! Certains médecins lui ont même demandé si elle n’était pas maltraitée par ses parents”, s’exclame Marco Capitani qui n’a pas peur de qualifier (article ci-dessous) de “crime” la nouvelle campagne de vaccination proposée gratuitement aux élèves de deuxième secondaire des écoles wallonnes et bruxelloises.

Nawal Bensalem

© La Dernière Heure 2012

SOURCE et VIDÉO ICI

Ce cas démontre bien que :

– Les effets secondaires des vaccins sont largement sous-estimés et que la plupart des victimes ne font pas le lien (seuls les médias pouvant les y aider, comme dans ce cas-ci)

– Les médecins sont très mal informés sur les risques des vaccins et ne savent pas les reconnaître.

– Le courrier d’Initiative Citoyenne à toutes les directions d’écoles secondaires et aux associations de parents au sujet de ces vaccins était tout à fait fondé et pertinent.

– Le discours des officiels qui clament la sécurité théorique des vaccins n’est pas du tout confirmé par les faits. Or il ne faut bien sûr pas confondre la prétendue sécurité des vaccins avec la sous-déclaration notoire de leurs effets secondaires !

Initiative citoyenne

http://leveil2011.syl20jonathan.net/

 
Poster un commentaire

Publié par le 10 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

La vraie-fausse candidature d’Eric Cantona

 


« Je cherche 500 signatures », lance l’ancienne star du football Eric Cantona, 45 ans, aujourd’hui acteur, en une du quotidien Libération, ce mardi 10 janvier. Lundi soir, la lettre qu’il a écrite aux maires de France afin d’obtenir les cinq cents signatures nécessaires à une candidature à l’élection présidentielle a été mise en ligne sur le site Internet du journal, entretenant savamment le suspens sur l’objectif de sa démarche : on ne trouvait ainsi nulle part de déclaration officielle de candidature.

Et pour cause : de candidature, il n’est pas question, comprend-on mardi matin à la lecture de l’article beaucoup plus détaillé publié dans le quotidien. Il s’agit en fait d’un joli coup médiatique pour relayer l’appel de la Fondation Abbé-Pierre à faire de la question du logement une priorité dans la campagne présidentielle.

« Si je me tourne vers vous, Madame, Monsieur le Maire, c’est pour requérir votre signature dans le cadre du débat politique dans lequel le pays s’engage », pouvait-on lire dans ce courrier, dans lequel il disait vouloir « porter un message simple mais clair ; un message de vérité mais de respect ; un message solidaire et puissant ». Cette lettre, qui porte l’en-tête « Eric Cantona, citoyen engagé », renvoyait au site www.ericantona.fr, encore « en construction ».

Mardi matin, le site n’est plus en construction : le lien renvoie directement vers le site www.mobilisationlogement2012.com, qui invite les internautes à signer une pétition proposée par la Fondation Abbé-Pierre, « Exigeons des candidats qu’ils s’engagent », qui s’articule en quatre points : « produire suffisamment de logements accessibles », « réguler les marchés et maîtriser le coût du logement », « moins d’injustice et plus de solidarité », « construire une ville équitable et durable : un impératif pour vivre ensemble ».

100 000 SIGNATURES

« Que les responsables de l’UMP, du PS, du Parti de gauche ou des Verts se rassurent : on ne verra pas Cantona battre campagne de ville en ville, de meeting en meeting, précise Libération mardi matin. Sa vraie-fausse candidature vise juste à réveiller la campagne de ‘mobilisation générale pour le logement’ lancée en septembre par la Fondation Abbé-Pierre et Emmaüs, et à laquelle s’est joint plus récemment le Secours catholique. »

La Fondation indique que 100 000 signatures ont déjà été recueillies en quelques semaines pour que les candidats fassent du logement un axe majeur de leurs projets. « Ces 100 000 signatures obtenues en quelques semaines avec peu de moyens prouvent que le problème du logement est devenu un problème de société, souligne dans Libération Patrick Doutreligne, délégué général de la Fondation Abbé-Pierre. La crise touche de plus en plus de catégories sociales. Or, jusqu’ici, en dépit de notre campagne, les candidats pressentis dans la course à l’Elysée s’expriment peu sur le sujet. » D’où la nécessité de passer à autre chose. « Il fallait un aiguillon comme Eric Cantona pour redonner au logement la place qu’il mérite dans cette campagne. »

Connu pour son franc-parler, imprévisible, l’ex-star de Manchester United avait créé un « buzz » inattendu fin 2010 en lançant sans prévenir un appel à retirer l’argent des banques. L’appel n’avait pas été suivi par les Français.

Lundi soir, un meeting « contre le logement cher », organisé par l’association Droit au logement (DAL) et la fondation Copernic, a rassemblé 1000 personnes au Théâtre du Rond-Point  à Paris. Des syndicats, des artistes, et trois candidats à l’élection présidentielle : Eva Joly (EELV), Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche) et Philippe Poutou (NPA).

http://www.lemonde.fr/

 
2 Commentaires

Publié par le 10 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Indonésie: nouveau cas mortel de grippe aviaire

 

Jakarta – Un jeune homme est décédé de la grippe aviaire en Indonésie, pays le plus touché par le virus H5N1, a annoncé mardi le ministère de la Santé, réveillant les craintes d’une résurgence de l’épidémie dix jours après l’annonce d’un cas mortel en Chine.
Les résultats de tests ont confirmé qu’il était atteint de grippe aviaire, a indiqué à l’AFP le responsable des maladies infectieuses au ministère de la Santé, Tjandra Yoga, en référence à la victime âgée de 23 ans.
Il s’agit du premier cas mortel depuis trois mois en Indonésie. Le 10 octobre, la mort de deux enfants de dix et cinq ans avaient été confirmées comme étant due au virus H5N1. Jusqu’alors, l’Indonésie n’avait pas connu de cas mortel depuis mai 2010.
L’immense archipel de 240 millions d’habitants est le pays le plus touché par la grippe aviaire. Selon le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui ne comprend pas le décès annoncé ce mardi, la maladie a fait 150 morts en Indonésie depuis 2003, sur un total de 339 dans le monde. Le deuxième pays le plus touché est le Vietnam, avec 59 décès.
Le nombre de malades a sérieusement diminué depuis un pic atteint en 2006-2007 mais les craintes de résurgence ont resurgi avec l’annonce d’un cas mortel en Chine, le 31 décembre, le premier dans ce pays depuis 18 mois.
La mort indonésienne confirmée ce mardi concerne un homme de 23 ans résidant dans la banlieue nord de Jakarta. Il a succombé à une forte fièvre le week-end dernier, après avoir été à tort diagnostiqué comme atteint de dengue, selon le quotidien Jakarta Post.
L’Indonésie est souvent considérée comme un maillon faible dans la lutte contre la propagation de la grippe aviaire, de nombreux ménages continuant à vivre en contact constant avec des volailles élevées pour leur consommation, malgré une loi l’interdisant.
Le virus H5N1 se transmet de l’animal à l’homme, mais les scientifiques craignent qu’une mutation ne permette des contaminations d’homme à homme, ce qui pourrait déclencher une pandémie.

Afp

 
2 Commentaires

Publié par le 10 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :