RSS

Italie: les principales mesures du nouveau plan d’austérité

16 Déc

Rome (awp/afp) – Réforme des retraites, augmentation de la fiscalité en particulier sur l’immobilier, voici les principales mesures de la nouvelle cure d’austérité italienne, contenant aussi des mesures destinées à relancer l’économie, que la Chambre des députés doit adopter vendredi.

Ce plan est composé de mesures de réduction du déficit d’environ 20 milliards d’euros, pour atteindre l’équilibre budgétaire en 2013, et de mesures de relance d’un montant de plus de 10 milliards.

REFORME DES RETRAITES

Augmentation du nombre d’années de cotisation à 41 ans et un mois pour les femmes et 42 ans et un mois pour les hommes contre 40 ans actuellement

Relèvement de l’âge de départ des femmes travaillant dans le privé à 62 ans en 2012 et 66 ans en 2018, pour l’aligner sur celui des hommes, contre 60 ans actuellement

Gel de l’indexation sur l’inflation en 2012 et 2013 des retraites supérieures à 1.400 euros par mois (trois fois la retraite minimum)

Taxe exceptionnelle sur les retraites supérieures à 200.000 euros par an

MESURES DE RIGUEUR

Augmentation de la fiscalité sur l’immobilier avec la réintroduction de la taxe sur la résidence principale abolie en 2008

Taxe sur les produits de luxe (voitures de grosse cylindrée, yachts, avions)

Taxe sur les biens cachés à l’étranger et régularisés dans le cadre de l’amnistie fiscale adoptée par le gouvernement Berlusconi ainsi que sur les actifs financiers détenus à l’étranger

Nouvelle hausse de la TVA de deux points à 23% « si nécessaire » à partir de septembre 2012

Hausse de la taxation sur les carburants

Nouvelles réductions des dépenses des collectivités locales

Lutte contre l’évasion fiscale avec l’interdiction d’utiliser du liquide pour les paiements dépassant 1.000 euros

MESURES DESTINEES A RELANCER L’ECONOMIE

Réduction des charges sociales pour les entreprises embauchant en particulier des femmes et des jeunes

Mesures destinées à favoriser la capitalisation des entreprises, à garantir les prêts pour les PME ou le refinancement des banques

Crédits d’impôt pour les travaux de rénovation et ceux visant à économiser de l’énergie

Incitation à la participation du secteur privé dans le financement des chantiers d’infrastructures, simplification des procédures

Libéralisation des horaires d’ouverture des commerces.

Le gouvernement a en revanche fait machine arrière sur des mesures de libéralisation concernant les taxis ou les pharmacies.

Awp

 
Poster un commentaire

Publié par le 16 décembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :