RSS

Archives du 9 décembre 2011

Standard & Poor’s envisage d’abaisser la note de 15 assureurs européens

NEW YORK – L’agence de notation financière Standard and Poor’s (S&P) a annoncé vendredi qu’elle envisageait d’abaisser la note de la dette de 15 assureurs européens, dans la foulée de son possible abaissement des notes de 15 pays de la zone euro.

L’agence précise qu’elle prendra sa décision sous quatre semaines après avoir résolu la question des notes des pays européens concernés.

Parmi les groupes concernés par ce possible abaissement de note à court terme figurent l’allemand Allianz, le britannique Aviva, les français Axa, CNP et Caisse centrale de Réassurance (CCR), l’italien Generali ou encore l’irlandais Irish Public Bodies Mutual Insurances (IPB).

Le 5 décembre, Standard and Poor’s a placé les notes de 15 des 17 gouvernements de la zone euro sous surveillance négative. Par conséquent, nous plaçons les notes de certains assureurs européens sous surveillance négative, explique l’agence de notation dans un communiqué.

Selon l’issue de notre examen des notes des pays-membres de la zone euro, les notes de long terme de ces assureurs pourraient être abaissées d’un ou deux crans, et les notes de court terme d’un cran, précise-t-elle.

La CCR, entité publique, pourrait voir sa note abaissée de deux crans comme dans le cas de la note de la France, est-il précisé, bien que l’agence dise s’attendre dans le cas de CCR à un soutien gouvernemental quasi certain en cas de risque de défaillance.

L’italien Generali pourrait voir sa note abaissée jusqu’à trois crans, car l’opérateur a un haut degré d’exposition aux risques qui pèsent sur la zone euro.

Les notes de Allianz, Axa, Aviva, et CNP pourraient de leur côté être abaissées d’un cran, précise S&P.

Afp

 
9 Commentaires

Publié par le 9 décembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Les ministres de la Santé des principaux pays occidentaux au chevet du virus mutant de la grippe aviaire…!

 

PARIS – Les ministres de la Santé des principaux pays occidentaux, réunis vendredi à Paris, se sont déclarés vigilants sur la création en laboratoire d’un virus mutant de la grippe aviaire potentiellement dangereux, a déclaré Xavier Bertrand.
Une grande vigilance s’impose. C’est une question dont nous avons beaucoup parlé ce matin, a indiqué le ministre de la Santé à l’issue d’une réunion de l’Initiative mondiale sur la sécurité sanitaire (GHSI), groupe d’échanges d’informations sur les menaces sanitaires réunissant les pays du G7, le Mexique, la Commission européenne et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).
Un laboratoire néerlandais dirigé par le Pr Ron Fouchier, au centre médical Erasmus de Rotterdam, a annoncé en septembre avoir créé un virus mutant de la grippe aviaire H5N1 capable pour la première fois de se transmettre entre mammifères et potentiellement dangereux pour l’homme.
Le commissaire chargé de la Santé John Dalli a expliqué lors de la conférence de presse qui a suivi la réunion du GHSI que la Commission européenne avait reçu l’assurance de la part des autorités néerlandaises que le virus était stocké de manière très sûre et que les autorisations nécessaires avaient été données pour effectuer ces recherches.
Un autre point est de s’assurer que les informations venant de ces recherches sont bien contrôlées et sans détail sensible, a ajouté le commissaire européen.
La directrice générale de l’Organisation mondiale de la santé Margaret Chan, qui participait à la réunion du GHSI, a été interrogée par les ministres qui participaient à la réunion sur le bien-fondé de ce type de recherche et la manière d’en communiquer les résultats.
La question qui était posée est de quoi avons nous besoin pour travailler et être efficace sur ce virus et quelles sont les mesures de protection apportées par rapport aux travaux nécessaires, a expliqué M. Bertrand.
Le virus de la grippe aviaire H5N1 est mortel à 60% chez l’homme, mais a fait moins de 350 morts jusqu’à présent grâce notamment au fait qu’il ne peut se transmettre entre humains.
Nous avons découvert que la transmission du virus entre les hommes est effectivement possible et peut se faire plus facilement que ce que nous pensions, a expliqué dans un communiqué le Pr Fouchier.
En laboratoire, il a été possible de changer le H5N1 en virus (…) qui peut facilement se répandre dans l’air. Ce processus peut aussi intervenir de manière naturelle, a assuré le chercheur néerlandais.

Afp

 
4 Commentaires

Publié par le 9 décembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

les hackers de la  » Teampoison  » ont piraté l’ONU….

Le groupe TeaMp0isoN a publié identifiants et mots de passe de près de 1.000 e-mails liés aux Nations-Unies.

Le groupe de hackers TeaMp0isoN a publié, mardi 29 novembre, près de 1.000 accès à de comptes e-mails de l’ONU (identifiants et mots de passe).

En parallèle d’un ralliement avec Anonymous contre les banques, les hackers s’enflamment : « Les Nations Unies facilitent l’introduction d’un nouvel ordre mondial. L’ONU est une fraude ! C’est la tête bureaucratique de l’Otan utilisée pour légitimer la barbarie de l’élite capitaliste ! »

« TeaMp0isoN est un groupe de hackers connu, notamment pour avoir publié le carnet d’adresse de Tony Blair », rapporte Eric Valatini, co-fondateur d’EmailAngel, start-up spécialisée dans la surveillance des échanges entre hackers. « Avec les informations publiées aujourd’hui, n’importe qui pourrait avoir accès aux e-mails reçus et envoyés, ou même usurper l’identité des membres de l’Onu », explique-t-il.

« Le plus grave est de voir que des serveurs institutionnels comme ceux de l’ONU soient aussi mal protégés », conclut-il.

B.M. –http://tempsreel.nouvelobs.com/

 
1 commentaire

Publié par le 9 décembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Italie/Explosion d’un colis piégé: le directeur de l’agence des impôts blessé

ROME – Un colis piégé a explosé vendredi à Rome, au siège d’Equitalia, agence publique en charge de la collecte des impôts, blessant son directeur général, a indiqué un porte-parole de cette agence à l’AFP.

Le pli est arrivé par la poste et le directeur a été blessé, a ajouté ce porte-parole.

Le pli a explosé quand le directeur l’a ouvert. Ce dernier a été blessé à la main et à l’oeil, a précisé à l’AFP un porte-parole de la police de Rome, selon lequel la victime avait du être hospitalisée.

Selon l’agence italienne Ansa, le pli était adressé au directeur d’Equitalia, Marco Cuccagna, et l’explosion est survenue vers 12H30 (11H30 gmt). Des artificiers ont été dépêchés sur place et une enquête de la Digos, la police chargée des enquêtes anti-mafia et anti-terroriste, a été ouverte.

Jeudi, une lettre piégée contenant un dangereux explosif avait été adressée à Francfort au patron de la première banque allemande Deutsche Bank, Josef Ackermann, mais avait été détectée à temps.

L’attentat avait été revendiqué par une organisation anarchiste italienne, la FAI (Federazione Anarchica Informale), qui s’est déjà fait connaître dans le passé dans la péninsule pour de nombreuses actions de ce type.

Dans une lettre de revendication, manuscrite et en italien, cachée dans la lettre piégée, l’organisation évoquait trois explosions contre des banques, banquiers, des tiques et des sangsues, avait indiqué la police allemande.

Afp

 
Poster un commentaire

Publié par le 9 décembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Le drone américain a pénétré dans l’espace aérien iranien sur 250 km

TEHERAN – Le drone américain de type RQ-170 capturé par l’Iran dimanche avait pénétré dans l’espace aérien iranien sur 250 km et Téhéran a demandé à l’ONU de condamner cette violation, a rapporté vendredi le site de la télévision d’Etat, citant une lettre à l’ONU.

Dans cette lettre de protestation, le gouvernement iranien a affirmé que le drone d’espionnage américain de type RQ-170 violé l’espace aérien iranien qu’il avait pénétré sur 250 km avant de faire face à la réaction des forces armées iraniennes.

L’Iran a mis en garde contre la répétition de tels actes en protestant fermement contre cette violation des règles internationales par le gouvernement américain, selon le texte de la lettre.

Dans la lettre, adressée au président du Conseil de sécurité, au secrétaire général et au président de l’assemblée générale des Nations unies, Téhéran a demandé à l’ONU de condamner cette violation.

L’Iran a également protesté contre l’augmentation du nombre d’actions provocatrices et secrètes du gouvernement américain contre la République islamique au cours des derniers mois.

La télévision iranienne a diffusé jeudi soir des images du drone, le plus moderne des appareils furtifs sans pilote des Etats-Unis. L’appareil semblait en bon état, avec peu de dégâts visibles.

Les images montraient l’engin couleur crème en train d’être examiné par deux commandants des Gardiens de la révolution, qui dirigent la défense aérienne iranienne.

L’un d’eux, le brigadier général Amir-Ali Hajizadeh, a affirmé que le drone avait été capturé grâce à une cyber-attaque.

Il est tombé dans le piège de l’unité de guerre électronique (des Gardiens NDLR) qui ont ensuite réussi à le faire atterrir en l’abimant le moins possible, a expliqué M. Hajizadeh, précisant que l’engin mesurait 26 mètres d’envergure, pour 4,5 mètres de longueur et 1,84 mètre de hauteur.

Il a souligné que les spécialistes iraniens étaient très conscients de la valeur inestimable des données technologiques pouvant être collectées sur ce drone, sans autre précision.

Le Pentagone a réagi en affirmant jeudi que des experts américains analysaient les images diffusées par la télévision iranienne.

Le ministère américain de la Défense s’est montré à plusieurs reprises gêné depuis qu’il a admis avoir perdu un drone dans l’ouest de l’Afghanistan, sans toutefois reconnaître que ce dernier s’était écrasé dans l’est de l’Iran et qu’il était alors opéré par la CIA.

Le New York Times a révélé jeudi que le drone avait pour mission de localiser les sites du programme nucléaire de la République islamique.

Baptisée Sentinelle, cette aile recouverte d’un enduit permettant de réduire sa signature radar et volant à haute altitude est dédiée à la reconnaissance et à la surveillance.

Dans une lettre de protestation transmise jeudi à l’ambassadrice suisse, Livia Leu Agosti, l’Iran a formellement protesté auprès des Etats-Unis en faisant savoir qu’il tenait le gouvernement américain pour entièrement responsable de cette démarche, qui est contraire à toutes les lois et règles internationales.

Un important député iranien, le conservateur Mohammad Kossari, vice-président de la Commission des Affaires étrangères, a affirmé jeudi que la réponse de Téhéran sera terrifiante si d’autres drones américains entraient dans le ciel du pays, selon l’agence Fars.

Il a aussi mis en garde contre la violation de l’espace aérien du pays par des avions militaires américains en affirmant que dans ce cas l’Iran prendra pour cible toutes les bases militaires américaines à travers le monde.

Afp

 
12 Commentaires

Publié par le 9 décembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Moody’s dégrade Crédit Agricole, BNP Paribas et Société Générale!

L’agence d’évaluation financière Moody’s a abaissé d’un cran la note à long terme des banques françaises Crédit Agricole, BNP Paribas et Société Générale. Elle y attache une perspective négative, a-t-elle annoncé vendredi dans des communiqués distincts.

Cette décision intervient à l’issue d’un examen approfondi lancé le 15 juin, et prolongé mi-septembre, précise l’agence. Crédit Agricole SA a désormais une note de solidité financière abaissée d’un cran à « C- » et d’une note de dette à long terme « Aa3 ».

La solidité financière de Société Générale est rétrogradée de deux crans à « C- » mais sa note long terme ne recule que d’un cran à « A1 ». La note de ces deux établissements avait déjà été dégradée mi-septembre par Moody’s.

A cette époque, la note de BNP Paribas avait été maintenue mais avec une prolongation de la « mise sous surveillance négative ». Cette fois, la banque n’y échappe pas: sa note de solidité financière perd deux crans à « C », contre « B- » auparavant, et sa note long terme ressort à « Aa3 ».

 
1 commentaire

Publié par le 9 décembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :