RSS

Archives du 4 décembre 2011

Quand la vérité dérange…!

L’ADMINISTRATION US MET EN PLACE UN SITE ANTI-MOUVEMENT POUR LA VÉRITÉ

 

70675265_p.jpg

La propagande des Etats ne connait plus « guerre » de limites, et c’est dans ce contexte    désormais assumé que l’Administration US (formée des élites néo-mondialistes et des services secrets atlantistes principalement) vient de mettre en place un site visant à discréditer le Mouvement    pour la Vérité.
Dans un site internet dédié, on y voit les principaux dossiers brûlants soulevés par le Mouvement pour la Vérité discrédités, mélangés avec des sujets secondaires et peu sérieux, et tournés en    dérision par le Département d’Etat US…
C’est d’ailleurs avec les mêmes arguments que les médias alignés, les groupuscules infiltrés et les idiots utiles reprennent à leurs compte la propagande des élites étas-uniennes, comme on peut    le lire par exemple dans la presse officielle, mais aussi sur des site anti-conspis ou sur des « observatoires » anti-conspirationnistes…
Tous ces sites « anti-conspis » s’alimentent en propagande auprès des Etats-Unis, et beaucoup de ces sites, quand ils ne revendiquent pas ouvertement leur allégeance aux élites atlantistes, sont    soit hébergés et administrés depuis les Etats-Unis, soit dirigés par des Young Leaders (pro-USA), soit fricotent avec les think tanks atlantistes.
Désormais, lorsque vous verrez des sites anti-conspirationnistes et des idiots utiles traiter le Mouvement pour la Vérité de « Théoriciens du Complot », pensez à leur rappeler la source de leur    propagande bien rodée et à poster le lien internet qui s’impose :

http://www.america.gov/conspiracy_theories.html
Au moins en donnant précisément les liens et les sources d’inspiration de l’idéologie anti-conspi qui tend à se développer dans les médias alignés et sur le net, les choses auront le mérite d’être claires !

 

Source : rusty james news

http://www.wikistrike.com/

 
1 commentaire

Publié par le 4 décembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

L’Iran dit avoir abattu un drone de reconnaissance américain

 

Teheran – L’Iran a abattu un drone américain RQ-170 dans l’est du pays, frontalier de l’Afghanistan et du Pakistan, a affirmé dimanche une chaîne de télévision iranienne, et l’Otan a indiqué qu’il s’agissait peut-être d’un drone perdu en Afghanistan.
Le drone auquel les Iraniens font allusion pourrait être un drone américain de reconnaissance qui effectuait une mission au-dessus de l’ouest de l’Afghanistan en fin de semaine, a expliqué la force de l’Otan en Afghanistan (Isaf).
Les opérateurs du drone ont perdu le contrôle de l’appareil et tentent toujours de déterminer ce qu’il est devenu, a précisé l’Isaf dans un communiqué publié dimanche soir.
La chaîne de télévision iranienne en arabe Al Alam n’a pas précisé où cet appareil avait été abattu, mais a affirmé qu’il avait été peu endommagé et que l’opération s’était déroulée il y a quelques heures.
Les unités de guerre électroniques et anti-aériennes ont réussi à abattre un drone américain de type RQ-170 qui avait violé légèrement les zones frontalières de l’Est du pays et ont pu s’en emparer alors qu’il a été peu endommagé, a précisé l’agence Fars en citant un responsable militaire ayant requis l’anonymat.
C’est un nouvel événement embarrassant pour la coalition en Afghanistan, en particulier pour les Américains, après un bombardement meurtrier de l’Otan en territoire pakistanais qui a tué, selon Islamabad, 24 soldats pakistanais le 26 novembre.
Le RQ-170 Sentinel est un drone de reconnaissance très récent dont l’existence, révélée en 2009 par des médias spécialisés, n’a été reconnue qu’en 2010 par l’US Air Force.
Selon certains sites spécialisés, des appareils de ce type seraient déployés en Afghanistan, notamment pour obtenir des renseignements sur l’Iran et le Pakistan.
Téhéran a affirmé à plusieurs reprises ces dernières années avoir abattu des drones américains, utilisés par les forces américaines soit dans le Golfe soit dans des pays voisins de l’Iran.
Téhéran a affirmé en juin avoir montré à des experts russes deux drones américains abattus au dessus du Golfe, sans préciser le modèle de ces appareils ni la date à laquelle ils auraient été abattus.
Le général Amir Ali Hajizadeh, commandant des forces aériennes des Gardiens de la révolution, a affirmé à cette occasion que l’Iran était parvenu à copier ces drones.
sgh-mod-lma-ayv/cnp/dro

Afp

 
1 commentaire

Publié par le 4 décembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Le pétrole à 250 dollars le baril en cas de sanctions contre l’Iran

TEHERAN – Le prix du pétrole grimpera à 250 dollars le baril si les Etats-Unis et l’Europe décident des sanctions sur l’achat du pétrole iranien, a prédit le chef de la commission économique du parlement iranien, Arsalan Fathipour, cité dimanche par le quotidien Kayhan.

Si les Etats-Unis et certains pays européens imposent des sanctions contre le pétrole et le gaz iranien, le prix du baril du pétrole grimpera à 250 dollars, selon M. Fathipour.

L’Union européenne a élargi jeudi la liste des sociétés et des personnalités iraniennes touchées par les sanctions visant le programme nucléaire iranien controversé, et a annoncé l’étude de nouvelles mesures contre les secteurs pétrolier et financier de l’Iran. La France et l’Allemagne souhaitent notamment imposer un embargo sur l’achat de pétrole iranien.

La Chine, l’Inde, le Japon, la Corée du Sud et la Turquie sont les principaux acheteurs de pétrole iranien, mais Téhéran vend tout de même quelque 450.000 barils/jour –près de 18% de ses exportations– aux pays de l’Union européenne, essentiellement l’Italie, l’Espagne et la France, selon les chiffres du Département américain à l’Energie (EIA).

Dans le même temps, le Sénat américain a voté jeudi des sanctions contre la banque centrale iranienne qui contrôle les transactions sur le pétrole, malgré les réticences de l’administration du président Barack Obama qui craint des perturbations sur le marché pétrolier.

Les tensions autour de l’Iran, deuxième producteur de l’OPEP après l’Arabie Saoudite, ont fait monter le prix du pétrole ces derniers jours.

Afp

 

La Chine est prête à tout pour sauver son approvisionnement de pétrole en provenance d’Iran

‘Iran est le deuxième plus important fournisseur de pétrole brut en Chine.  À la télévision chinoise, un haut gradé de l’armée a déclaré que la Chine n’hésitera pas à protéger l’Iran, jusqu’à provoquer une troisième guerre mondiale afin de sauvegarder ses intérêts nationaux…

Source:
 
1 commentaire

Publié par le 4 décembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Rififi chez les Illuminés… :)

Manifestation de    franc-maçons contre le Grand Maître

 

Des centaines de membres de la Grande Loge nationale de France (GLNF),    opposés à leur Grand Maître François Stifani, ont manifesté ce samedi à Levallois.

 

ereer.PNG

Manifestation assez inédite ce samedi, où plusieurs centaines de membres    de la Grande Loge nationale de France (GLNF) opposés à leur Grand Maître François Stifani dont ils réclament le départ depuis plusieurs mois, se sont ainsi réunis, à Levallois-Perret    (Hauts-de-Seine), selon un journaliste de l’AFP. Que reprochent-ils à François Stifani? Celui-ci aurait « dit que la GLNF avait 43.000 membres à la disposition du président de la    République » Nicolas Sarkozy, d’après Claude Seiler, ex-Grand maître provincial de la GLNF et un des principaux opposants. Et de regretter : « François Stifani veut utiliser la GLNF à    ses fins personnelles, en introduisant de la politique dans l’obédience», avant de poursuivre : « Les règles maçonniques veulent qu’on ne parle pas de politique, ni de religion. » Les    manifestants ont déposé une gerbe symbolique devant le Palais des Sports de Levallois-Perret, où avait lieu la «tenue solennelle annuelle » de la deuxième obédience française en nombre    d’adhérents. Puis, main dans la main, ils ont entonné la Marseillaise, alors que débutait le rassemblement.

 

 

« Démission ! », « Voyou ! »

Et à l’intérieur de la salle, l’ambiance n’était pas franchement meilleure    selon Lexpress.fr. Des frères ont crié « Démission ! » et « Voyou ! » à l’adresse du Grand Maître François Stifani lors de la Tenue Annuelle Solennelle de la Grande Loge    Nationale Française (GLNF), ce samedi après-midi, à Levallois-Perret (92). En raison de la manifestation devant l’entrée principale, les rares délégations étrangères sont entrées dans la salle    par une autre porte. À l’intérieur seulement 1.200 délégués auraient participé à cette Tenue dans une salle prévue pour 3.000. Toujours selon le site François Stifani n’aurait pratiquement pas pu    parler, au cours de cette Tenue qui a durée deux heures et demi. Les témoins évoquent un « climat insurrectionnel ».

Le TGI saisi

Un administrateur judiciaire a été nommé début 2011 par la cour d’appel de    Paris pour gérer les affaires de l’organisation, après la démission de son conseil d’administration. Le TGI avait été saisi par des opposants à l’actuel Grand Maître qui lui reprochent notamment    un mode de gouvernance trop personnel et l’opacité des comptes et des décisions. Ils estimaient notamment que la dernière assemblée générale n’était pas conforme aux statuts.

– Elu en septembre 2007 à la tête de la GLNF,  François Stifani, qui    cumule les fonctions de Grand maître et de président de l’association, est confronté depuis décembre 2009 à un mouvement de contestation de dignitaires et de Grands maîtres provinciaux, dont    certains ont été exclus.

– La GLNF, deuxième obédience française par le nombre de frères (38.500    adhérents en juin 2008, 1.514 loges) après le Grand Orient de France, est la seule obédience reconnue par la Grande loge unie d’Angleterre.

 

Source : France soir

http://www.wikistrike.com/

 
1 commentaire

Publié par le 4 décembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :