RSS

Emplacement des stations HAARP dans le monde.

27 Sep

Petit Rappel:

Le projet HAARP (High frequency Active Auroral Research Program) (« programme de recherche sur les aurores boréales en haute atmosphère »), nom créé pour ne faire peur à personne et avec un budget apparemment pas trop élevé (30 millions de dollars par an officiellement).

 

 

HAARP vue sur le Mt Sanford

 

 

Le projet HAARP est un programme américain scientifique et militaire de recherche sur l’ionosphère. Ce projet est financé conjointement par l’US Air Force et l’US Navy des États-Unis tandis que les activités scientifiques sont gérées par l’Université de l’Alaska.

HAARP est le 3ème site de recherche ionosphérique américain. Les autres sites étant dans les environs de l’observatoire d’Arecibo à Porto Rico, et proche de Fairbanks en Alaska : station HIPAS.

D’autres installations telles que HAARP existent dans le monde comme la station européenne EISCAT avec une puissance de 1000 MW (ERP) et qui est situé près de Tromsø en Norvège. Une autre station se trouve aussi en Russie, la station Sura, près de Nijni Novgorod avec une puissance de 190 MW.

Les installations du HAARP utilisent la technologie IRI (Ionospheric Research Instrument) ainsi que des techniques radioélectriques afin de modifier localement l’ionosphère par excitation via des ondes haute fréquence (HF) et ce, afin d’étudier les modifications sur les communication longues distances.

Le site du Projet HAARP est installé près de Gakona en Alaska et aurait coûté 30 Millions de dollars. Cette installation utilise 180 antennes dipôle. La puissance rayonnée est de 3,6 MW PEP pour une puissance ERP (puissance irradiée) de 3,891 MW (84 db W). La gamme de fréquence HF utilisée est de 2,8 à 10 MHz. Le projet à terme prévoit 360 antennes de 3 mégawatts chacune, soit 1 gigawatt !

Les émetteurs HF sont alimentés en énergie par 6 turbines brûlant 95 tonnes de diesel par jour. L’installation rejette 7 tonnes de déchets par jour.

Le site de HAARP est situé près des immenses réserves de gaz et de pétrole de la société ARCO, qui est … propriétaire des brevets HAARP. L’installation est reliée à l’un des plus puissants ordinateurs de la planète, sur le campus de l’université D’Alaska et est protégée par un réseau de défense antiaérien comparable à celui de Washington: des batteries de missile sol-air sont disséminés partout en Alaska dans le seul but de protéger la station de Gakona.

 

Selon le site officiel de ce projet, HAARP aurait pour but d’étudier les propriétés de l’ionosphère et plus particulièrement, d’étudier comment les perturbations de cette couche de la haute atmosphère (orages magnétiques) affectent les communications radio mondiales, les systèmes de navigation par satellite ainsi que les réseaux de transport d’électricité sur de longues distances.

Les chercheurs « tentent » aussi de produire de petits changements temporaires sur une région limitée, directement au-dessus du site d’investigation. Les instruments de HAARP, d’une extraordinaire sensibilité, permettent de faire des corrélations détaillées à partir des effets produits et donnant ainsi une meilleure compréhension de la façon dont l’ionosphère répond à une grande variété de phénomènes naturels.

Là où il y a controverse, c’est au niveau de sa capacité à influencer l’ionosphère qui serait beaucoup plus importante que celle admise officiellement.

En effet, les 180 antennes du projet HAARP permettraient de modifier le climat, d’interrompre toute forme de communication hertzienne, de détruire ou détourner des avions et missiles transcontinentaux et d’influencer les comportements humains et tout cela, via des actions sur l’ionosphère.

Cette dernière théorie fut développée par le Dr Nick Begich et la journaliste Jeane Manning en 1995, dans le livre « Les anges ne jouent pas de cette HAARP »

Selon eux, les armes EMP (et à plus forte raison, HAARP) ont un effet psychologique perturbant sur l’être humain. Il se pourrait que HAARP, arme polyvalente s’il en est, puisse aussi être utilisée dans ce but. Une arme « psychotronique » utilisant une onde ELF (ultra basse fréquence) de forte puissance pourrait être capable de manipuler mentalement les populations à leur insu. Les ondes ELF peuvent en effet interférer avec les fréquences cérébrales et provoquer la synthèse de substances neurochimiques altérant les émotions : peur, dépression, colère…, comme l’avait découvert dès 1952 le professeur Jose Delgado de l’université de Yale.

Les molécules d’ADN et d’ARN, à cause de leur longueur, sont particulièrement sensibles aux hautes fréquences modulées en basse fréquence. Il est possible que des maladies affectant le système d’orientation des cétacés, les faisant s’échouer par troupeaux entiers sur les côtes, soient causées par les essais HAARP pour communiquer avec les sous-marins.

Et il y a déjà des décennies que l’on sait qu’en plaçant la tête dans l’axe du guide d’onde d’un radar, dont la porteuse est modulée en fréquence, on entend nettement la modulation « dans sa tête ».

Au tout début, il ne s’agissait que de faibles énergies: on utilisait des ondes HF émises depuis Gakoma pour  ioniser l’ionosphère et créer un miroir sur lequel on envoyait des ondes ELF, utilisées pour communiquer par exemple avec les sous-marins : les ondes de très basses fréquences, ou ELF, ont en effet la propriété de pouvoir pénétrer plusieurs kilomètres sous terre ou sous la mer.

Puis, rapidement, les militaires américains se sont aperçus que HAARP fonctionnait très bien et que d’autres applications pouvaient être envisageables. Par exemple, un « radar ELF » capable de scanner le sous-sol de la terre entière à la recherche de bases secrètes, et les mers à la recherche de sous-marins.

HAARP permet aussi de créer une arme EMP, une arme à impulsion éléctromagnétique qui anéantit instantanément toutes les communications et dispositifs électroniques chez l’ennemi. Une arme EMP a été utilisée contre l’Irak en 1991 au cours de la guerre du golfe.

 

Et puis, les américains ont très vite compris qu’ils pouvaient utiliser des énergies encore plus intenses pour détruire carrément des cibles terrestres ou aériennes… Et même carrément contrôler la météorologie?

http://iciplaneteterre.e-monsite.com

Publicités
 
14 Commentaires

Publié par le 27 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

14 réponses à “Emplacement des stations HAARP dans le monde.

  1. Pascal

    27 septembre 2011 at 14 h 30 min

    Avec une bonne éjection de masse coronale solaire (CME) genre classe X bien dosée, ce système HAARP pourrait griller ou cesser d’être alimenté par le réseau électrique… La nature est bien faite, semble-t-il

    J'aime

     
    • realinfos

      27 septembre 2011 at 15 h 19 min

      Pour Haarp,je pense être à peu prés certain qu’ils ont dû prévoir en cas de panne prolongée,leur système étant bien plus important que nos petites personnes…!

      J'aime

       
  2. padawan

    27 septembre 2011 at 18 h 18 min

    beaucoup doivent être déçu aujourd’hui ! il faisait beau et RIEN ne s’est passé….
    Mince Obama s’est planqué pour rien…LOL

    J'aime

     
    • realinfos

      28 septembre 2011 at 8 h 22 min

      C’est bien pour cette raison que je n’en ai pas parlé,mais le trou coronal 1302 nous fait face aujourd’hui,espérons qu’il reste calme 🙂

      J'aime

       
      • Anonyme

        13 juin 2016 at 12 h 23 min

        nous sommes en 2016 et pour les sceptiques ils doivent se dirent oh c’est le réchauffement climatique , je vous informe qu’il y à un complexe d’antennes basse fréquence type HAARP dans le nord de la France

        J'aime

         
  3. benja simon (@benjaminsimons2)

    5 septembre 2013 at 6 h 16 min

    http://gangstalkingbelgium.net/2013/09/01/refusal-to-know-of-the-judicial-or-nullification-of-evidences-permit-criminals-produce-greater-damage/

    Refusal to know by the judicial, nullification of evidences permit criminals produce,greater damage, more deaths and lots of enormous suffering for more innocents victims.

    POURRIEZ VOUS ETRE NOS TÉMOINS ET JOUER MON INTERMÉDIAIRE HUMAIN?

    NOUS PERMETTRE DE DÉTRUIRE NOS ASSASSINS?

    CE N’EST PAS DANGEREUX… NOUS SOMMES DEVENUS DES AMIS INTERNAUTES EN NOUS PROTÉGEANT ET CERTAINS D’ENTRE NOUS SONT MORTS ..

    NOUS AVIONS DE L’ARGENT !!! NOS ORDURES SAVENT QU’ILS SONT PERDUS DEPUIS LONGTEMPS.

    J'aime

     
  4. Anonyme

    14 février 2016 at 8 h 37 min

    HAARP a détruit le monde, et ce n’e »st pas fini ???

    J'aime

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :