RSS

Archives du 24 juin 2011

Séisme dans les îles Aléoutiennes: fin de l’alerte au tsunami

WASHINGTON – Un puissant séisme de magnitude 7,2 a secoué jeudi soir les îles Aléoutiennes, à l’ouest de l’Alaska, ont annoncé les autorités américaines, qui ont émis une alerte locale au tsunami dans l’océan Pacifique avant de la lever peu de temps après.

Aucune information ne faisait état de victimes ou de dégâts dans l’immédiat.

Le centre d’alerte aux tsunami d’Alaska et de la côte occidentale américaine (WCATWC) a lancé un avis, demandant aux personnes vivant sur la côte de se déplacer immédiatement à l’intérieur des terres dans des zones élevées et de se tenir à l’écart de tous les ports et des bras de mer.

Une heure plus tard l’alerte a été levée. Il n’y a eu aucune vague, a indiqué le directeur de la sécurité publique Matt Betzen à 20H21 (04H21 GMT). Nous avons donné le feu vert pour un retour de la population dans les zones concernées par l’alerte au tsunami, a-t-il ajouté.

Des camions de pompiers et des voitures de police sillonnaient les zones élevées proches des côtes indiquant à la population que l’alerte au tsunami avait été levée.

Le séisme a frappé à 18H09 (BIEN 18H09) (03H09 GMT) les îles Fox, à 163 km à l’est du petit port de pêche d’Atka et à quelque 1.680 km à l’ouest-sud-ouest de la principale ville de l’Alaska, Anchorage, a précisé l’Institut géophysique américain (USGS) dans un communiqué.

L’institut avait dans un premier temps fait état d’une magnitude de 7,4, avant de réviser la puissance du tremblement de terre à 7,2.

Les îles Aléoutiennes appartiennent à l’Etat américain de l’Alaska. L’archipel de quelque 300 petites îles volcaniques est régulièrement touché par des séismes.

(©AFP / 24 juin 2011 14h33)

 
1 commentaire

Publié par le 24 juin 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Séisme de mag.6.3 Iles Santa Cruz et séisme de mag 7.4 îles fox Alaska

 

ILES SANTA CRUZ

Magnitude 6.3
Date-Time
Location 10.919°S, 165.945°E
Depth 62.6 km (38.9 miles)
Region SANTA CRUZ ISLANDS
Distances 25 km (15 miles) SSE of Lata, Santa Cruz Islands, Solomon Isl.
444 km (275 miles) E of Kira Kira, San Cristobal, Solomon Isl.
677 km (420 miles) ESE of HONIARA, Guadalcanal, Solomon Islands
2280 km (1416 miles) NE of BRISBANE, Queensland, Australia
Location Uncertainty horizontal +/- 15.4 km (9.6 miles); depth +/- 9 km (5.6 miles)
Parameters NST=281, Nph=290, Dmin=676.8 km, Rmss=0.68 sec, Gp= 40°,
M-type=regional moment magnitude (Mw), Version=8
Source
  • USGS NEIC (WDCS-D)
Event ID usc0004fa3

 

10-degree map showing recent earthquakes

globe showing location of 10-degree map

 

______________________________________________

ALASKA ILES FOX

Magnitude 7.2
Date-Time
Location 52.008°N, 171.859°W
Depth 62.6 km (38.9 miles)
Region FOX ISLANDS, ALEUTIAN ISLANDS, ALASKA
Distances 64 km (39 miles) SW of Amukta Island, Alaska
103 km (64 miles) SW of Yunaska Island, Alaska
1677 km (1042 miles) WSW of Anchorage, Alaska
2429 km (1509 miles) W of WHITEHORSE, Yukon Territory, Canada
Location Uncertainty horizontal +/- 13.8 km (8.6 miles); depth +/- 5.3 km (3.3 miles)
Parameters NST=784, Nph=791, Dmin=231.5 km, Rmss=1 sec, Gp= 29°,
M-type=teleseismic moment magnitude (Mw), Version=A
Source
  • USGS NEIC (WDCS-D)
Event ID usc0004f5m

 

 

10-degree map showing recent earthquakes

 

globe showing location of 10-degree map

Un puissant séisme de 7,4 de magnitude a secoué les îles Aléoutiennes, à l’ouest de l’Alaska, jeudi soir, ont annoncé les autorités américaines qui ont émis une alerte locale au tsunami dans l’Océan Pacifique.

Aucune information sur des victimes ou dégâts n’était immédiatement disponible.

Le centre d’alerte aux tsunami d’Alaska et de la côte occidentale américaine (WCATWC) a lancé un avis, demandant aux personnes vivant sur la côte de « se déplacer immédiatement à l’intérieur des terres dans des zones élevées et de se tenir à l’écart de tous les ports et des bras de mer ».

Le séisme a frappé à 06H09 (03H09 GMT) les îles Fox, à 163 km à l’est du petit port de pêche d’Atka, et à quelque 1680 km à l’ouest-sud-ouest de la principale ville de l’Alaska, Anchorage, a précisé l’Institut géophysique américain (USGS) dans un communiqué.

Les îles Aléoutiennes appartiennent à l’Etat américain de l’Alaska. L’archipel de quelque 300 petites îles volcaniques est régulièrement touché par des séisme

AFP

 

 

 

 

 

Devine qui vient dîner à la centrale de Fort Calhoun ?

 
(Référence bien sûr au film américain avec Sydney Poitier, Spencer Tracy et Katharine Hepburn, où la fille de la maison veut épouser un homme noir et l’invite à dîner chez ses parents; excellent film d’ailleurs…)

Où l’on entend aussi parler d’Areva…)

22 juin 2011 par Tom Burnett

 Légende de la photo : Le bunker pour stockage à sec est à demi-submergé À L’EXTÉRIEUR du barrage anti-eau. C’est le bâtiment brun plus petit adjacent au réservoir blanc à droite de la photo.

 

Plus tôt dans le mois, les ouvriers de la centrale de Fort Calhoun ont entouré le réacteur et autres points-clés de l’installation d’une immense digue nommée barrage anti-eau (« AquaDam »).
Fort Calhoun possède une piscine d’une trentaine de centimètres de profondeur près du réacteur contenant les barres de combustible usé. La piscine était si remplie en 2009 qu’ils ont enfermé hermétiquement les barres de combustible dans des tonneaux secs et les ont logés dans un « mausolée » sur place.
Voici pourquoi, bien sûr, il y a une zone de survol interdit autour de la centrale – quelqu’un pourrait réaliser que quel que soit l’endroit où se trouvent les tonneaux de combustible et les piscines souterraines de combustible, ils ne sont PAS à l’intérieur de la zone préservée.
Chapeau à Arthur Hu pour sa trouvaille du bunker de stockage à sec, à moitié submergé À L’EXTÉRIEUR de la digue. C’est le bâtiment brun plus petit adjacent au réservoir blanc (entouré de rouge)
Personne ne sait réellement quelle sont les conditions de l’installation – ou même si les barres de combustible sont sur place. Personne parmi les grands médias ne pose la question, et les opérateurs ne disent rien.
Qui a donc fabriqué les conteneurs pour les tonneaux à Fort Calhoun ?
Ce serait Transnuclear Inc.
Et qui possède Transnuclear ? Areva.
Et qu’est ce qu’Areva est en train de faire d’autre ?
Vendre des réservoirs et systèmes de purification d’eau pour TEPCO à Fukushima.
Que fait Areva autrement ? Tout ce qu’il veut, puisque c’est un monstre géant multinational.
Mise à jour : le contrôle de la rumeur s’est arrêté, ce qui donne plus de sens après le 17 juin. Plus de photos et la seule chose qu’ils disent est la phrase standard « Ne prêtez pas attention à l’eau. Nous sommes en parfaite sécurité. Tout ceci a été planifié. » « N’est-ce pas, Georges ? » « Ah ouais ».

Fort Calhoun est juste au-dessus d’Omaha – qui n’est qu’à environ 1,50 m de l’état d’inondation. 5500 m3/sec d’eau s’écoulent tout juste par là maintenant.
traduction par Hélios
 
1 commentaire

Publié par le 24 juin 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :