RSS

Croatie: affrontement entre police et manifestants anti-gouvernementaux

24 Fév

ZAGREB – La police croate a utilisé des gaz lacrymogènes jeudi soir à Zagreb pour disperser un millier de manifestants qui tentaient de s’approcher du siège du gouvernement en réclamant la démission du Premier ministre Jadranka Kosor, a constaté une journaliste de l’AFP.

Des forces spéciales de la police ont été déployées sur la place Sveti Marko, dans la vieille ville de Zagreb, où se trouve le siège du gouvernement, pour empêcher les manifestants de s’en approcher.

Des manifestants ont jeté des pierres et des bouteilles contre des policiers. Ces derniers ont utilisé des gaz lacrymogènes pour repousser ceux qui tentaient de percer le cordon de sécurité.

Les manifestants scandaient « Voleurs! Voleurs! » et « Jadranka, va-t-en! ».

Onze personnes ont été interpellées, a indiqué dans la soirée la police dans un communiqué. Il n’y a pas eu de blessés, selon la même source.

La manifestation avait été organisée sur le site de socialisation Facebook. Une autre, similaire, avait rassemblé mardi quelque 300 personnes.

Les organisateurs ont réclamé la démission de Mme Kosor. Ils ont accusé le gouvernement de « rendre tous les jours la vie des citoyens plus difficile et de mener le pays vers un chaos économique ».

« La Croatie a été pillée jusqu’à l’os par ses hommes politiques. Tout ce que nous voulons, c’est travailler et avoir une vie décente grâce au travail », a déclaré à l’AFP une manifestante, Mirela Basic, 29 ans.

Les manifestants brandissaient des pancartes réclamant la « Lutte contre les pots-de-vin et la corruption ».

Des manifestants se sont rassemblés aussi dans plusieurs autres grandes villes, notamment à Pula (ouest), où quelque 500 personnes ont protesté.

Mme Kosor dirige le gouvernement croate depuis 2009. Elle a succédé à Ivo Sanader, arrêté en décembre en Autriche à la demande de la justice de son pays qui le soupçonne de détournement de fonds et de corruption.

L’économie locale devrait s’être contractée de 1,9% en 2010, selon les prévisions de la Banque centrale, après un recul du PIB de 5,8% en 2009.

Le chômage touchait en janvier 19,6% de la population active. Le nombre de chômeurs enregistrés (334.378 personnes sur 4,4 millions d’habitant) était à son plus haut niveau depuis huit ans.

(©AFP / 24 février 2011 22h20)

 
Poster un commentaire

Publié par le 24 février 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :