RSS

Jordanie: un site d’information populaire fermé par les services de sécurité

07 Fév

AMMAN – Le principal site web d’information en Jordanie, Ammonnews, fermé lundi sur « ordre des services de sécurité » jordaniens, selon son rédacteur en chef, Basel Okoor, a rouvert quelques heures plus tard.

Cette fermeture est intervenue au lendemain de la publication par le site http://www.ammonnews.net d’un communiqué de personnalités critiques envers le pouvoir.

Dès sa réouverture, le site a publié de nouveau le communiqué en question, mais en retirant des paragraphes virulents à l’encontre de la famille royale, a constaté une journaliste de l’AFP.

« Les services de sécurité qui ont ordonné la fermeture, sont la partie qui a décidé de sa réouverture », a déclaré M. Okoor à l’AFP. « Personne n’a demandé d’engagement précis à Ammonnews, qui continuera dans la même voie, celle d’informer le public jordanien », a-t-il ajouté.

Des journalistes ont organisé un sit-in de soutien devant le syndicat des journalistes à Amman, pour protester contre la fermeture de Ammonnews.

M. Okoor avait déclaré auparavant que « Ammonnews (avait) été totalement piraté et fermé ». « La seule partie ayant les capacités techniques de le faire sont les services de renseignement jordaniens », avait-il affirmé à l’AFP.

« Nous avons reçu un message aujourd’hui qui disait: +vous oeuvrez contre les intérêts du pays, nous allons vous pirater+, ce qui a été le cas quelques minutes plus tard », avait ajouté M. Okoor.

Il avait expliqué que les responsables du portail d’information n’avaient « plus aucun accès technique à leur site » et que leurs « courriels personnels (avaient) été également piratés ».

Dimanche déjà, Ammonnews avait affirmé avoir été la cible de « piratages et d’attaques anonymes » pour avoir publié un communiqué de 36 personnalités appartenant aux grandes tribus jordaniennes, épines dorsales du régime.

Les signataires de ce communiqué avaient violemment critiqué la « crise du pouvoir » et la « corruption profonde » en Jordanie, estimant que le royaume connaîtrait « tôt ou tard » une révolte populaire.

Ammonnews, créé en 2006, est le premier site d’information à avoir vu le jour en Jordanie. Depuis, une cinquantaine d’autres sont apparus, mais Ammonnews est en tête des sondages de popularité, avec 250.000 lecteurs quotidiens, selon le cabinet de mesure des flux internet Alexa.

La Jordanie est actuellement en proie à un mouvement de grogne qui s’est traduit par plusieurs manifestations, dans la foulée de celles qui ont provoqué la chute du président Zine El Abidine Ben Ali mi-janvier en Tunisie et menacent actuellement le régime du président Hosni Moubarak en Egypte.

(©AFP / 07 février 2011 15h45)

 
Poster un commentaire

Publié par le 7 février 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :