RSS

Iran: pollution dans le Golfe après la rupture d’un oléoduc

07 Fév

TEHERAN – La rupture d’un oléoduc vieillissant dans le Sud de l’Iran a provoqué une importante pollution des côtes et de terres cultivées près de la ville de Deylam, sur le Golfe, a rapporté lundi l’agence officielle Irna.

« Près de 20 kilomètres de la côté autour de Deylam et 500 hectares de terres cultivées ont été polluées par la fuite de pétrole », a déclaré le responsable de la protection de l’environnement dans la province méridionale de Bouchehr, Behrouz Atabakzadeh.

Selon lui, l’oléoduc s’est rompu entre Aghajari et Deylam, la semaine dernière, provoquant des dégâts « irréversibles ».

Un haut responsables des questions environnementales a déclaré à l’agence Mehr que les opérations de nettoyages étaient entravées par une tempête.

L’Iran est le deuxième plus important producteur de brut au sein de l’Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep).

(©AFP / 07 février 2011 12h41)

 
1 commentaire

Publié par le 7 février 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Une réponse à “Iran: pollution dans le Golfe après la rupture d’un oléoduc

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :